• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

fault - StP - LIGHTKRAVTE Disponible sur Switch

Test de fault - StP - LIGHTKRAVTE (Switch)

Test de fault - StP - Lightkravte : des peintures et des filles

Vous voulez vivre une aventure autrement ? Installez-vous, prenez un thé chaud, et observez : fault – Lightkravte ne vous demandera que de lire pour suivre les pérégrinations de Khaji.

Test
Sorti le 15 septembre 2022, Lightkravte (fault - StP - Lightkravte de son nom complet) propose une aventure tout en visual novel. Ou plutôt en "kinetic novel", sous-genre du visual novel qui n'inclut aucun choix possible. Ainsi, votre aventure ressemble plus à un épisode sous-titré qu'à un jeu. Mais cela, nous allons le développer. En attendant, que vaut ce jeu ? C'est parti !

Fault ? Kézaco ?

Lightkravte prend place dans l'univers de fault et en est une préquelle. Sorti en 2020, fault - Milestone One nous y raconte l'histoire de la princesse Selphine et de sa garde royale, Ritona. Et elles font bel et bien partie des personnages que l'on retrouve dans fault - Lightkravte. Ici, vous incarnez Khaji, un jeune fermier qui rêve de devenir peintre (principalement pour peindre les plus belles femmes du Royaume... ou plutôt toutes les femmes, soyons généreux). D'abord recalé à l'examen permettant aux jeunes gens de faire le métier de leurs rêves, il décide tout de même de se lancer dans l'aventure. Aux contacts des autres protagonistes, il va apprendre à évoluer et à exercer son art, ou du moins à essayer. Nombreux seront les personnages féminins à pointer du doigt que son obsession pour elles, n'est pas saine, mais que voulez-vous, notre Khaji s'obstine. Avant de finalement évoluer un peu, mais c'est une évolution lente et pas totalement efficace sur tous les sujets.

A ce stade du test, il convient de préciser deux choses. La première, le jeu n'est pas traduit en français ni ne bénéficie d’aucun doublage. Comme il s'agit d'un kinetic novel, vous n'avez aucun choix à faire et qu'il ne faut que lire l'intégralité des longs pavés qui s'offrent à vous. Un certain niveau d'anglais (même s'il reste moyen) est nécessaire. La seconde chose : fault - Lightkravte prend place dans l'univers de fault - Milestone One. Et si vous n'avez joué à aucun des jeux fault, vous n'allez pas comprendre grand chose. Il s'adresse en effet aux fans, comme une bouffée d'air frais en attendant la sortie du prochain jeu de leur licence. Le lore du titre n'est pas très expliqué, les développeurs partant du principe que seuls les amateurs y joueront. Ce n'est donc absolument pas une porte d'entrée dans l'univers fault. Si vous êtes intéressés par ce type de visual novel, commencez plutôt par Milestone One.
Ces éclaircissements faits, nous pouvons retourner à notre test.

On peut jouer ?

Oui. Et non. Fault - Lightkravte ne fait pas partie de ces visual novel où le joueur est partie prenante de l'aventure. Vous y êtes littéralement le spectateur, un spectateur passif qui assiste à une histoire sur laquelle il n'a aucune prise. Exit les choix à faire. Vous ne faites que lire ou interagir avec les dialogues pour en apprendre plus. Au niveau des contrôles, c'est relativement simple aussi : R permet de mettre le passage des dialogues en mode automatique (ZR et ZL d'avancer ou de revenir en arrière rapidement et manuellement). Avec A vous validez une ligne de dialogue pour avoir accès à la suivante. Y ouvre l'encyclopédie où certains termes sont explicités (ceux soulignés dans les dialogues), tandis que X ouvre le menu du jeu, avec la sauvegarde, les options, etc.
Et... c'est tout. Lightkravte étant un visual novel où vous n'avez rien à faire, ce n'est pas vraiment nécessaire de s'encombrer avec des boutons. Si vous jouez en version portable, le tactile est bien présent, et plutôt plaisant notamment pour cliquer sur les mots soulignés. Pour le reste, installez-vous dans votre canapé, avec un thé chaud, et lisez !
D'un point de vue technique, le jeu tient bien la route : les sprites de chaque personnages sont animés, les arrières-plans esthétiquement réussis, les musiques collent plus ou moins à l'atmosphère des scènes. A cela s'ajoute aussi un effet visuel un peu dérangeant : l'arrière-plan bouge si vous faites bouger la console (en portable) ou les manettes. Un peu comme si, en penchant la manette vers la droite, vous pouviez allez voir le reste du décors au-delà de ce que permet l'écran. L'effet est légèrement vomitif lorsque vous ne le savez pas, d'autant qu'en portable, on reste rarement totalement immobile, l'effet peut donc être présent à chaque mouvement.
9/20
Fault - Lightkravte fait partie de ces titres un peu en dehors des cases, dont on ne sait pas vraiment quoi faire. Le parti-pris est audacieux : celui de proposer un jeu sans aucune interactivité. Il questionne aussi dans la mesure où peut-on encore parler de jeux lorsque la seule possibilité est de consulter une encyclopédie et de rester assis à lire ? D'autre part, les personnages manquent cruellement de personnalités. Khaji est un jeune homme extrêmement sexiste, qui ne conçoit que le corps des femmes pour les peindre et qui refuse toute alternative, du moins au début. Le fait que le jeu soit intégralement en anglais et le lore peu accessible ne sont clairement pas des plus. En somme, le titre n'est à réserver qu'aux fans de la licence qui attendent le prochain jeu.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST : Nintendo Direct, Splatoon 3

Soutenez PN : achetez ces jeux !

09 /20

L'avis de Puissance Nintendo

L'expérience aurait pu être plaisante avec un doublage et un recalage des pistes musicales pour ne laisser aucun blanc. Que le jeu ne propose aucun choix, ok, c'est un parti-pris intéressant qui a le mérite de questionner la notion d'interactivité et la définition du jeu vidéo. Mais entre les punchlines sexistes de Khaji, le côté ingénue des personnages féminins qui voient le problème une demi-ligne de dialogue avant d'en rigoler naïvement, fault - Lightkravte cumule les faux pas.

Jouabilité
Peut-on vraiment parler de jouabilité alors que le jeu n'en propose aucune et qu'on peut même s'interroger sur la notion même de jeu vidéo ? Pour cela, le titre est intéressant. Pour le reste, la jouabilité, si tant est que l'on puisse vraiment l'appeler ainsi, est efficace et relativement nihiliste. Mais cela fonctionne plutôt simplement.
Durée de vie
Pour un visual novel, les 6/7h que comptent le jeu sont plutôt courtes. Mais pour un titre où vous ne faites rien, c'est long. A voir donc, si vous connaissez déjà la licence ou non, c'est là que se fera toute la différence.
Graphismes
Les sprites animés et les décors dessinés font clairement la différence. Le tout est dans un style manga propre à la licence. L'ensemble est beau et dynamique.
Son
Malgré la présence d'une bande son efficace et qui cadre avec les scènes présentes, quasi toutes les boucles sont mal callées : en effet, vous entendrez à intervale régulier un silence de deux ou trois secondes avant que la boucle ne reprenne. De quoi être assez frustrant car généralement, le silence signifie un moment de tension ou que vous allez changer de scène. Le hic c'est que ce souci est généralisé à toutes les pistes du jeu. Et l'absence de doublage, au vue du système de jeu, est clairement un manque.
Intérêt
La note peut varier : si vous connaissez et aimez l'univers, l'intérêt est d'autant plus important que vous y découvrirez l'adolescence de vos personnages favoris. Si vous n'y avez jamais joué, Lightkravte n'est clairement pas une porte d'entrée envisageable dans l'univers des fault. Cependant, notez que le jeu est en anglais intégral, et qu'il est à 14,99 €, un prix assez raisonnable.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu fault - StP - LIGHTKRAVTE (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×