• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Behind the Frame : Les plus beaux paysages Disponible sur Switch

Test de Behind the Frame : Les plus beaux paysages (Switch)

Test de Behind the frame : D’un tableau à un autre

Entrez dans l’atelier de la peintre. Pinceaux, couleurs, toiles vous attendent pour une aventure touchante et délicate, digne des plus grands.

Test
Développé par le studio taïwanais Silver Lining Studio et édité par Akupara Games, Behind the Frame débarque d’abord sur Steam en août 2021. Le point & click arrive enfin sur Switch le 2 juin 2022. Dessin animé interactif, doublé d’un point & click, Behind the Frame nous embarque à la découverte de la peinture et du destin d’une jeune peintre. Difficile d’en dire plus tant tout repose sur son scénario magnifiquement ficelé et sur son atmosphère, à la fois relaxante et touchante. Nous avons eu la chance de le tester, de plonger au cœur même des couleurs. Alors c’est parti. Prenez un pinceau, on va débuter la séance.

Peindre la vie

Inspiré des studios Ghibli dans le style graphique, Behind the frame enchante autant qu’il intrigue. Car de son histoire, nous ne dirons pas grand-chose. Pourquoi ? Ce récit interactif tire tout son attrait de la découverte, de l’expérience et vous invite à véritablement vivre les rebondissements et révélations de son histoire. Vous incarnez une peintre qui doit terminer sa toile en vue d’une exposition à venir. Votre fenêtre donne directement sur celle, ouverte, de votre voisin d’en face, un homme un peu bourru avec un chat.
C’est tout et nous n’en dirons pas plus. L’intrigue s’écrit au pinceau et à l’huile sur toile de lin et sur fond de paysage, de café et d’omelettes que vous ingérez pour conserver vos forces. Le reste, ce sera à vous de le découvrir, puisque Behind the frame propose une narration immersive et vraiment prenante, tout en délicatesse et en émotions.

Narration interactive et point & click

Le système de jeu est bien présent, bien que relativement discret. Le grand avantage réside dans la possibilité de jouer soit au tactile en version portable, soit en docké sur grand écran. Que ce soit au doigt ou à la manette, le jeu est extrêmement fluide. Si vous optez pour la deuxième solution, le joystick droit sert à orienter la caméra, tandis que le gauche dirige le curseur qui change d’apparence lorsqu’un élément est cliquable. Au niveau du point de vue, vous êtes fixe, au centre de la pièce de vie de votre appartement et tournez sur vous-même pour contempler les lieux, un peu à la façon des escape game en flash que l’on trouve souvent sur internet.
Ainsi, vous pourrez découvrir vos autres tableaux, accrochés au mur, des éléments de décors, des to do list (malheureusement en anglais alors que le reste du jeu est en français, mais votre personnage redira souvent ce que vous avez à faire pour que ce ne soit pas dérangeant) et bien sûr votre toile en cours. C’est par elle que commence l’aventure. Assise devant le chevalet, vous devrez y ajouter de la couleur mais… votre palette n’en comporte qu’une ou deux ! Vous l’aurez compris, il faudra retrouver vos huiles pour avancer et finaliser votre chef d’œuvre.
C’est là que le jeu prend une autre dimension. Celle d’un escape game, d’un jeu d’énigmes relativement simple, mais qui va vous permettre d’explorer l’histoire de vos toiles. Au programme, il faudra par exemple retrouver des morceaux déchirés de notes et les assembler, croquer votre voisin dans votre carnet, suivre les traces de ce foutu chat qui est venu squatter votre appartement, résoudre quelques énigmes très simples mais efficaces.

Apprendre à peindre

On vous l’a dit : en tactile ou en docké, le jeu est simple à prendre en main. Qu’en est-il, maintenant, de la partie peinture ? Car c’est avant tout le sujet de Behind the Frame et c’est aussi cela qui en fait un jeu original. Malheureusement, c’est là que l’on constate les premières approximations. Il suffira de frotter son écran pour peindre une zone du tableau. Si ce n’est pas la bonne, elle s’effacera. Sinon, le jeu comblera les trous, fera couler un peu de peinture pour le côté réaliste et vous pourrez passer à la zone suivante. Comment savoir où mettre quelle couleur ? Votre fidèle carnet est là pour ça. En bas à droite de votre écran, il vous suffit de cliquer sur le coin du carnet bleu pour l’ouvrir et découvrir le croquis de la toile en cours, les morceaux de papier à rafistoler ou encore les croquis effectués. Pour eux aussi, il suffit de frotter l’écran pour voir les détails se dévoiler. Une mécanique de jeu simpliste au regard du reste, mais qui rend accessible le jeu à tous. Rappelez-vous : vous êtes ici pour vivre une aventure douce et touchante, pas pour apprendre le dessin.
L’inconvénient de ce système c’est qu'il est relativement aisé de tricher, et donc de sauter des étapes. Hop, un point de couleur sur une zone : s’il disparait, c’est pas la bonne, s’il reste, c’est la bonne couleur ! Rassurez-vous cependant, le jeu est bien ficelé et conçu. Si vous pouvez passer outre certaines étapes en déduisant ou en « trichant », ce ne sera pas possible pour les révélations les plus importantes de l’intrigue. Vous ne réussirez qu’à terminer le jeu plus rapidement. Et sur un titre ayant environ 1h de durée de vie, on ne vous recommande pas d’essayer de tricher.
Behind the Frame n’est pas un titre compliqué. C’est un jeu délicat et touchant, qui se joue et se regarde comme un bon Ghibli. On y sent tout l’onirisme de ce type d’univers, toute la poésie. Alors oui, certains d’entre vous auront compris la fin rapidement et bien avant le dénouement. Mais l’émotion reste bien présente et parfaitement mise en scène et en avant. Le gameplay contribue à rendre palpable la beauté et l’immersion de ce jeu.
16/20
Bien que très court, Behind the Frame est une réussite tant graphique que scénaristique. Alors bien entendu, on aurait adoré pouvoir en découvrir plus, d’autres histoires, d’autres tableaux. Mais en soi, l’aventure est plaisante, palpitante, avec cette touche de magie et d’émotion propre à certaines réalisations animées. L’influence de Ghibli est totalement assumée (et revendiquée par le studio) et ne démérite pas. On est plongé dans ces toiles avec bonheur et curiosité.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Behind the frame est une pépite. Un joyau (trop) finement ciselé qui propose une expérience vidéoludique entre point & click, escape game et aventure narrative puissante. Pourquoi « trop » ciselé ? Parce qu’il n’en reste que la substantifique moelle, à savoir seulement une heure de jeu. C’est là le véritable défaut de ce titre bien trop court, voire carrément expéditif malgré une réalisation au cordeau. Alors certes, l’intrigue tient parfaitement dans ce format, n’en fait ni trop ni pas assez. Mais les possibilités offertes par la peinture, ou simplement ébauchées par le gameplay, sont si importantes qu’on a vraiment envie d’y passer plus de temps, quitte à découvrir d’autres vies, d’autres protagonistes, ou à voyager dans un recueil d’histoires différentes liées par la peinture.

Jouabilité
Jouable intégralement au tactile si vous êtes en portable, Behind the frame propose aussi une interface avec les boutons si vous souhaitez profiter de l’expérience sur grand écran. Tout est parfaitement intuitif, extrêmement facile à prendre en main et surtout adapté à toutes les situations. Si vous jouez avec la manette, le curseur change de forme lorsqu’il survole des éléments cliquables, rendant encore plus aisée l’exploration des lieux. On ne regrettera qu’une chose : le côté un peu grossier de la façon de peindre, qui ne s’encombre pas vraiment de détails, mais qui rend tout de même le tout accessible au plus grand nombre.
Durée de vie
L’aventure est captivante, les possibilités offertes par le gameplay auraient pu être infinies. Malheureusement, le jeu se termine en seulement une heure. Même si, au regard de la masse de travail qu’il y a derrière, on se doutait que l’aventure n’allait pas être très longue, 1h, c’est vraiment trop court pour vraiment en profiter.
Graphismes
Un jeu mettant en scène une peintre a tout intérêt à être réussi. C’est largement le cas. Le mélange des styles, entre manga pour le chara design et réalisme pour le reste de l’appartement, fonctionne parfaitement bien. Les textures des toiles et des peintures sont parfaitement rendues, jusque dans les coulures de la peinture pas encore sèche. Behind the frame est véritablement un petit bijoux graphique !
Son
Musique délicate, bruit du pinceau, quelques commentaires de notre protagoniste… la bande son est aussi douce que le reste du jeu et particulièrement adaptée. D’autant que la musique ne sort pas de nulle part, puisque le jeu vous demandera à plusieurs reprises de glisser une cassette dans le lecteur afin d’en profiter.
Intérêt
Behind the frame est une aventure douce, sensible, aux confins de l’imagination et de la peinture. Il est magnifique, enchanteur, parfaitement immersif. Notre plus grand regret tient à la durée de vie, seulement une heure, pour un titre qui est tout de même à 10,79 € dans l’e-shop. À vous de voir si le jeu en vaut le prix.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Behind the Frame : Les plus beaux paysages (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×