• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Assassin's Creed: The Ezio Collection Disponible sur Switch

Test de Assassin's Creed: The Ezio Collection (Switch)

Test de Assassin’s creed: The Ezio Collection : sur les traces du passé

Assassin’s Creed II nous plongeait dans l’aventure d’Ezio Auditore da Firenze. 13 ans après, la saga Auditore s’installe sur Switch avec The Ezio Collection.

Test
2009 sortait sur console Assassin’s Creed II. Cette suite du premier opus a marqué un tournant dans l’histoire de la licence en proposant sur trois jeux l’histoire d’un seul Maître Assassin. Resté dans les mémoires pour bien des raisons, Ezio n’en finit pas de faire couler l’encre, qu’elle soit sur le vélin ou sur l’écran. 13 années se sont écoulées et Ezio n’a pas pris une ride. Mais la Switch est-elle prête à accéder aux secrets de l’Histoire ? Supportera-t-elle le pouvoir de la Pomme d’Eden ?

Un retour fracassant

Depuis des années, la licence Assassin’s Creed a proposé aux joueurs des multiples aventures à travers des périodes charnières de l’Histoire de l’humanité. Première Croisade, Renaissance Italienne, Guerre de Sécession, Egypte ancienne et Grèce Antique, Révolution Française… Les explorations ont été nombreuses.

Mais force est de constater qu’Ezio a une place particulière dans le cœur des joueurs. Pour la force de son décor, entièrement modélisé d’après un modèle réel, mais aussi par la pléthore de personnages historiques que l’on peut y croiser, le charmant Leonardo da Vinci en tête.
L’histoire se déroule à la fois dans le passé et le présent. Desmond, serveur dans un bar, mais surtout descendant d’une famille d’Assassin, est capturé par Abstergo, une entreprise qui cherche quelque chose dans sa mémoire génétique. Grâce à l’Animus, Desmond va pouvoir explorer le passé de ses ancêtres à travers toute l’histoire. Le premier jeu se terminait sur la découverte, dans le passé, d’une Pomme d’Eden, artefact surpuissant issus d’une civilisation datant d’avant les hommes ; mais aussi de la trahison de Lucie, employée d’Abstergo, qui se révèle être une Assassin.

Elle révèle à Desmond qu’Abstergo est dirigé par les Templiers, les ennemis historiques des Assassins, prônant la fin du libre-arbitre et le contrôle des masses. Desmond et Lucie s’enfuient, avec une partie de la mémoire génétique de Desmond, celle d’un nouvel ancêtre : un certain Ezio Auditore da Firenze, jeune noble dans la tourmente suite à un complot ayant décimé une partie de sa famille.
Vous voici donc dans la peau d’Ezio, qui fuit Florence pour y revenir plus tard assouvir sa vengeance et détruire ceux qui ont détruit sa famille. Mais ce n’est pas tout, c’est rarement la seule intrigue dans un jeu de cette licence. Ainsi, en vrac, vous trouverez une étrange mémoire génétique à décrypter et à explorer (celle du Sujet 16, Desmond étant le Sujet 17), des œuvres d’art à acheter auprès des marchands et de Leonardo, des machines de ce dernier conçu pour vous aider (et historiquement documenté), mais aussi une réinvention totale de nombreux faits historiques sous le prisme du combat ancestral des Templiers contre les Assassins.

Alors, ce portage ?

Première constatation d’importance : Assassin’s Creed : Ezio Collection est lourd. Très lourd. Impossible d’y jouer sans carte SD supplémentaire, sauf si vous avez la OLED. En effet, la totalité de la collection pèse 35 Go (la Switch possède 32 Go, la OLED fait 64 Go). Parmi tous les titres présents, vous trouvez : Assassin’s Creed II ; Assassin’s Creed Brotherhood ; Assassin’s Creed Revelation… mais aussi Assassin’s Creed Lineage et Embers, qui sont des courts métrages relatant certains épisodes de la vie d’Ezio.

Mais ce n’est pas tout ! A cela s’ajoute un « pack audio » qui n’est autre que les doublages dans différentes langues. Par défaut, le jeu est doublé en anglais, sous-titré en français (toute l’interface de jeu est en français). Si vous voulez profiter du doublage en français, il faudra télécharger le pack. L’un des avantages de cette collection, malgré son poids, c’est la possibilité de sélectionner les éléments.

Vous pourrez ainsi jouer au II sans avoir Brotherhood ou Revelation sur votre console, puis télécharger Brotherhood, etc. De quoi gérer un peu plus finement l’espace de votre disque.
Ces considérations pragmatiques passées, lançons nous dans le jeu. Force est de constater que le rendu est plutôt beau. Que ce soit en docké ou en portable, le jeu souligne les décors magnifiquement modélisés et les mouvements des personnages sont fluides. Il reste des soucis graphiques, quelques bugs de textures ou de clipping. Mais ceux-ci ne sont pas nouveaux : ils étaient déjà présents sur la version originale. Ce qui nous interroge notamment sur ce portage qui est une adaptation littérale à une nouvelle console. 13 ans après, on aurait apprécié que les quelques bugs identifiés soient corrigés…
Autre déception : l’absence du mode multijoueur. Aucun des trois jeux, qui pourtant se démarquait par un mode multijoueur vaste qui a tenu de nombreux joueurs en haleine pendant des heures, ne dispose de son online.

Rien n’est vrai, tout est permis

A jouer avec la Switch, Assassin’s Creed : Ezio Collection permet de découvrir ou de redécouvrir la saga. Les contrôles sont agréables, s’adaptent à tous les types de jeux. D’autant que les indications apparaissent toujours à l’écran, de façon à ne pas vous perdre une seule seconde.

Reste le côté frustrant de certains déplacements, Ezio sautant parfois n’importe où, n’importe comment et surtout là où vous ne le souhaitez pas. Là encore, c’est un problème récurrent et déjà identifié par les joueurs des nombreux jeux de la licence.
En fait, à travers les trois jeux, on assiste à l’évolution des graphismes, des techniques et du gameplay qui s’affine au fur et à mesure que le temps passe. Avec le même protagoniste, le joueur accompagne son évolution à travers les différents âges de sa vie et du jeu vidéo. Le parallèle est beau, même s’il n’est pas exempt de défauts.

On aurait apprécié qu’en plus de lisser les graphismes et de les porter sur Switch, les bugs identifiés auraient été gommés. Cependant, ceux-ci ne sont pas très présents et ne viennent pas gâcher l’expérience de jeu. Une déception en demi-teinte, donc.

Les jeux ont-ils vieilli ? Oui et non. L’absence de réelle nouveauté fait que les joueurs de la première heure ne verront que peu d’intérêt (autre que la nostalgie ou des considérations matérielles) à se pencher sur cette collection. Mais pour ceux qui n’auraient pas eu la chance de découvrir ces titres, cette collection est plutôt réussie.

Tous les éléments sont présents, que ce soit la musique emblématique, les énigmes et les plumes à collecter à travers tout Florence. Comptez facilement une centaine d’heures de jeu pour nettoyer à 100% l’ensemble des jeux, environ 45h si vous souhaitez juste profiter de l’histoire. Une durée de vie conséquente, pour une licence qui l’est aussi !
16/20
Assassin’s Creed : The Ezio Collection est une compilation de trois jeux et de plusieurs courts métrages retraçant l’intégralité de la vie d’Ezio Auditore da Firenze, l’un des grands Maîtres Assassin. A travers lui, on en apprend plus sur le conflit Assassin/Templier, même sur toute la mythologie basée autour de l’Animus et de ses possibilités. Une saga incontournable pour les amateurs d’Histoire et d’aventure, qui ravivera les souvenirs des joueurs de la première heure.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Cette compilation est-elle indispensable ? Pas nécessairement. Mais clairement, si vous êtes nostalgiques ou n’avez pas eu l’occasion d’y jouer à sa sortie ou avant, cette compilation est là pour vous. Son contenu est dense, complètement raccord avec les jeux originaux. L’absence du mode multijoueur en ligne qui avait fait le succès de ces jeux est décevant, pour notre plus grand malheur, mais tout le reste est d’excellente facture. Pour ceux qui ont peur quant à la qualité graphique, elle est tout de même au rendez-vous. Et rien que pour découvrir l’univers ou s’y replonger, cette compilation vaut clairement le détour !

Jouabilité
Si l’on prend en compte l’ensemble de la collection, et donc des trois jeux qui la composent, nous sommes face à des écarts de jouabilité assez grands. Sans grande modification par rapport au gameplay de l’époque, Assassin’s Creed II parait plus daté, a moins bien vieilli et souffre toujours des défauts de l’époque (manque de précision des sauts et de l’escalade par exemple). Alors que Revelation (sorti initialement en 2011) est plus fluide et précis sur les contrôles. Cependant, ces trois jeux, malgré leurs approximations, ont posé les bases du gameplay de l’ensemble de la licence et reste totalement accessible.
Durée de vie
Assassin’s Creed fait partie de cette licence aux jeux longs et denses, avec quêtes annexes et collectibles à tout va. L’Ezio Collection ne fait pas exception. Comptez 45/50h pour venir à bout de l’histoire principale des trois jeux, mais plus de 100/150h si vous voulez les réussir à 100%.
Graphismes
Là encore, la Switch n’a pas à rougir devant les graphismes. Alors certes, la version Collection sortie sur PS4 et Xbox One est plus belle et souffre moins de défaut d’aliasing, mais Assassin’s Creed : Ezio Collection est vraiment beau, que ce soit en docké ou en portable. Les plus attentifs remarqueront des petits soucis graphiques notamment de texture, mais ceux-ci étaient déjà présents sur les jeux d’origine. On peut juste regretter qu’ils n’aient pas été corrigés. Mais à part ça, on prend toute la mesure de l’Italie de la Renaissance et des reconstitutions historiques de la licence.
Son
Les musiques mythiques sont de retour ! La bande son est toujours aussi belle et délicate, avec ces thèmes que l’on connaît et qui sont rentrés dans la pop culture aujourd’hui. Le doublage en anglais est présent aussi, avec sous-titrages en français, un pack additionnel vous permet de télécharger les autres doublages. De quoi profiter du jeu dans les meilleures conditions possibles. Un must have sonore !
Intérêt
Mais alors, quel intérêt pour cette version ? Celui de découvrir un titre qui a marqué le jeu vidéo, qui continue de faire parler de lui près de 13 ans après sa sortie. Si vous n’avez jamais eu la chance de jouer à ces jeux, cette compilation (que vous la preniez sur Switch ou sur une autre console) est indispensable. Idem si vous êtes nostalgiques et avez envie de vous refaire les jeux. Pour les autres, qui connaissent cette compilation, bien que comprenant tous les DLC, les ajouts des deux films d’animation, est dispensable. En effet, comme il n’y a quasiment aucune modification du jeu ou du gameplay et que le graphisme est sensiblement le même, autant relancer les anciennes versions. A vous de voir !

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Assassin's Creed: The Ezio Collection (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×