• Ma note
    Moyenne de 4,5 - 18 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 16 ajouts
  • Devenir fan ! 17 fans

Splatoon Disponible sur WiiU

Test de Splatoon (WiiU)

Splatoon : un test haut en couleur !

Annoncé à l'E3 2014, Splatoon est une nouvelle licence d'un Nintendo en quête de renouveau. Comment considérer ce TPS d'un nouveau genre, hyper ludique, pour ne pas dire jovial, comme le prouve son PEGI 7 ? Voici notre test en mode rafale !

Test
Les nouvelles franchises ne sont pas si nombreuses, et celles soutenues par l'un des principaux éditeurs mondiaux non plus : voici Splatoon, un TPS remis au goût du jour par les jeunes développeurs de Nintendo, dans lequel on découvre les Inklings, des calamars humanoïdes qui adorent jouer à la guerre. Allez jeune calamar, arme-toi de ton Liquidateur Jr, habille-toi de ton plus bel apparat, et directement l'arène où t'attendent déjà tes 7 copains !

Un peu d'histoire…

Nous sommes le 10 juin 2014, et le monde découvre après une longue attente le Nintendo Digital Event, une émission vidéo au cours de laquelle l'éditeur présente ses futures nouveautés, en lieu et place de la pourtant très traditionnelle conférence de presse. Ce Digital Event est l'occasion pour Nintendo de présenter son nouveau bébé : Splatoon.
Splatoon est un jeu dans lequel Nintendo a tout repensé de fond en comble… à part les modes de jeu qui rappelleront de longues nuits d'angoisse, fusil-sniper au poing, à bon nombre de joueurs. Car il faut reconnaître que Splatoon est original, ne serait-ce que dans son approche qui a permis à Nintendo de profiter du familial PEGI 7 sur sa jaquette : n'allez pas y voir une complaisance des instances de régulation avec la maison Nintendo, mais plutôt l'envie chez Nintendo de rendre au TPS un air ludique et jovial qu'on ne lui connaissait plus trop.

Jovial, Splatoon l'est assurément : tout est fun et rempli de jeux de mots que l'on imagine pas très facile à traduire dans la langue de Molière. Vous allez ainsi faire la rencontre de différents personnages, tel l'Amiral Macalamar, qui vous guidera tout au long du mode solo ; ou Crustapied le vendeur de chaussures, nous reviendrons sur les magasins et ces personnages bientôt car on devrait plutôt commencer par le commencement, et expliquer que vous démarrez votre jeu par un tutoriel qui rapidement vous fait prendre conscience que le mode gyroscope n'est pas fait pour vous ! En tout cas, nous, on l'a désactivé dans les options du jeu très vite pour ne plus souffrir !

PlayN! Splatoon Multijoueur Gameplay VF S2Ep2127/05/2015

"Ca baigne, les seiches ?"

Avant de déambuler pour décocher vos premiers tirs, vous devez bien entendu configurer votre personnage : n'allez pas y rechercher une ressemblance avec une personne existant ou ayant existé dans la mesure où vous allez ici limiter vos choix au genre (fille/garçon), à la tenue de base, à la couleur de votre peau et la couleur de vos yeux. Bien assez de paramètres pour créer un personnage pas nécessairement unique mais assez différencié pour ne pas trop ressembler à aucun autre, surtout que vous allez rapidement découvrir la grande utilité de l'équipement mis à votre disposition dans le jeu.
Bienvenue à Chromapolis, le hub du jeu Splatoon sur Wii U
Bienvenue à Chromapolis, le hub du jeu Splatoon sur Wii U
Le tutoriel vous permet de faire la connaissance des contrôles : de base, vous visez en déplaçant le GamePad et vous pouvez recentrer la caméra derrière votre personnage en appuyant sur Y, le stick droit vous permettant quant à lui de faire tourner la caméra autour de votre personnage. Pour vous déplacer, c'est le stick gauche que vous utilisez, tandis que vous sauterez en appuyant sur X. Voilà pour l'aspect gestion de la vue du terrain de jeu ! Le tutoriel vous permet aussi de découvrir votre équipement : vous tirez de la peinture – vous avez bien lu : de la peinture, avec ZR. Avec R, c'est une bombe que vous lancez (ou, plus loin dans le jeu, votre autre équipement secondaire).

On en oublierait presque un aspect essentiel de gameplay : tout comme les karts de Mario Kart 8 peuvent rouler sur les murs, votre personnage a la possibilité de courir sur les murs ! Pour ce faire, vous avez besoin de maîtriser d'une part la projection de peinture, et d'autre part la transformation en calamar. Cette seconde étape passe par une pression sur le bouton ZL : vous voilà transformé en calamar ! Le calamar a la merveilleuse aptitude de se déplacer en nageant dans la peinture de sa couleur, et plutôt vite. Pratique pour se rendre à un point distant, quand d'aventure vous n'avez plus de coéquipier dans la zone visée pour le rejoindre avec un super saut.
Inkling : créature humanoïde se transformant en calamar. Ou l'inverse.
Inkling : créature humanoïde se transformant en calamar. Ou l'inverse.
Passé le tutoriel, vous découvrez bientôt la place de Chromapolis, le hub du jeu. C'est d'ici que tout commence et c'est donc d'ici que vous accèderez à l'ensemble des espaces du jeu : droit devant vous, vous trouverez le Hall. Et s'il occupe une place aussi centrale, c'est parce qu'il s'agit du principal mode de jeu. Sur la gauche, un coup d'oeil au centre commercial : les Galeries Lacrevette, qui vous permettent d'accéder à quatre magasins où vous pourrez acheter divers équipement additionnels pour votre personnage. Sur la droite, presque caché, vous trouvez l'accès au mode solo du jeu, emmené par l'Amiral Macalamar. En hauteur, le Dojo vous accueille avec un ami en local pour des parties à deux : l'un de vous sera sur le GamePad, le second sur l'écran de la TV, manette classique pro en main.

Ayo et Oli veillent au grain

A votre arrivée dans le jeu, vous ne pourrez pas passer outre le bulletin télévisé : la Chronique de Chromapolis. Il s'agit d'une présentation des deux arènes ouvertes au public dans chacun des modes, 2 arènes pour le Match Classique et 2 arènes pour le mode Match Pro. Notez que vous avez, pour le lancement du jeu, cinq arènes disponibles seulement : Station Doucebrise, Skatepark Mako, Centre Arowana, Encrepôts et Passage Turbot. On pourrait trouver cela peu, mais Nintendo nous promet une dizaine de nouvelles arènes d'ici quelques semaines. De là à dire que Nintendo commercialise un jeu qui n'est pas terminé, il n'y a qu'un pas que nous ne franchirons pas, de peur de nous prendre une rasade de peinture violette en plein visage !
Objectif de Splatoon (mode Guerre de territoire) : tout recouvrir de peinture
Objectif de Splatoon (mode Guerre de territoire) : tout recouvrir de peinture
La présence centrale des matches nous fait bien comprendre que c'est le coeur du jeu, et c'est donc avec lui que nous allons commencer notre exploration du jeu : vous avancez prudemment pour rejoindre votre premier match. Votre niveau de débutant ne vous permet de toutes les façons pas d'aller plus loin : en effet, seuls les joueurs de niveau 10 et plus peuvent jouer en Match Pro. Nous voici donc dans le Match Classique, en attente de 8 (HUIT !) autres joueurs connectés eux aussi et prêts à en découdre, comme vous. Une fois déterminé à combattre, plus d'échappatoire possible : vous devrez attendre que le compte à rebours s'épuise, si le nombre requis de joueurs n'est pas atteint, ou devrez patienter alors que de nouveaux joueurs arrivent peu à peu. L'obligation de jouer à huit nous semble légèrement optimiste, mais l'avenir nous dira si nos craintes sont fondées. Toujours est-il qu'un décompte de 178 secondes est toujours désagréables. Et si une seconde fait autant de millisecondes que la précédente, le temps reste long !

Mais pour patienter, Nintendo a eu l'idée d'ajouter un mini-jeu sur le GamePad : Saute-qui-peut est le premier mini-jeu qui vous est proposé. En sachant que vous pourrez en débloquer d'autres grâce au mode Amiibo – les jeux Smash-qui-peut et Swing-qui-peut, vous aurez là de quoi passer le temps deux minutes, en attendant que la liste des joueurs s'allonge jusqu'à atteindre le total requis pour jouer. Puisque l'on parle du mode Amiibo, précisons qu'il permet de rejouer aux niveaux du mode Solo avec un objectif spécifique à atteindre.

And the winner is…

Lorsqu'enfin, vous êtes huit, c'est parti pour un match de 3 minutes qui va dans tous les sens : le Match Classique permet de jouer à un mode appelé Guerre de Territoire. Il s'agit de jouer pour recouvrir la plus grande partie de l'arène de peinture. Chaque camp dispose de sa propre couleur, dans des tons évidemment radicalement différents, pour permettre au joueur de repérer facilement si son équipe est en bonne voie ou non de l'emporter. Pour gagner, tous les moyens sont bons : projeter de la peinture dans tous les sens, tuer sans vergogne ses ennemis, utiliser intelligemment ses équipements pour ralentir sa progression ou au contraire étaler votre propre couleur beaucoup plus efficacement. Et au bout de 3 minutes, c'est fini : l'arbitre de renommée internationale, j'ai nommé Charbitre, désigne le vainqueur.
Charbitre de Splatoon : un Chat arbitre
Charbitre : un Chat arbitre, c'est forcément ronfleur et paresseux ? Bah oui !
A la fin de chaque match classique, Charbitre désigne donc le vainqueur : il s'agira de l'équipe ayant recouvert le plus le territoire de jeu, une information donnée à la fois en termes de pourcentage et de score. L'action de chacun est ici importante puisque plus vous recouvrez de territoire, et plus vous marquez de points. Et ce sont ces points qui vous permettent de gravir les échelons de la gloire et de monter en niveau. Il va sans dire que plus vous monterez en niveau, et plus il vous faudra de points, ce qui est d'autant plus logique que plus vous montez en niveau, plus vous accédez à des armes intéressantes.

Arme principale, arme secondaire, arme spéciale : un arsenal complet

En effet, l'évolution du jeu est assez progressive : vous n'avez pas accès à toutes les armes dès le début du jeu, et il vous faudra patienter le temps d'atteindre un niveau donné pour accéder à de nouvelles armes. L'occasion aussi pour nous de visiter le magasin Marée Armée de Cartouche, le vendeur qui zozote. Moyennant quelques pièces (parfois beaucoup), il vous proposera des armes aux capacités variées.
Il est évidemment plus qu'essentiel de choisir une arme qui vous correspond bel et bien : certains apprécieront l'efficacité au sol du rouleau à peinture, tandis que d'autres apprécieront le côté aérien du Liquidateur. Chaque arme se caractérise par sa portée, ses dégâts, sa cadence ou sa légèreté ; mais aussi par l'arme secondaire qui l'accompagne et l'arme spéciale. Ces trois équipements sont généralement bien équilibrés, mais on pourrait penser que certaines armes sont plus là pour l'effet de nombre que pour leur efficacité !

Cartouche vous permet d'essayer avant d'acheter : dans la boutique Marée Armée, vous pouvez ainsi accéder au champ d'essai de tir pour essayer une arme potentiellement intéressante. Vous vous défoulerez sur des ennemis gonflables et validerez si la nouvelle arme disponible est pour vous plus efficace que la précédente. De notre expérience, une arme à 3000 balles n'est pas aussi agréable d'utilisation qu'une arme à 1500, vous prendrez donc bien garde à ne pas acheter les armes les plus chères, loin d'être les plus efficaces.

Sur le champ de bataille, sortez couvert !

Quand vous lancez Splatoon pour la première fois, Nintendo vous avertit que vous pourrez voir de la publicité en cours de jeu. On imagine que ces publicités pourraient être des marques réelles s'affichant sur les vêtements ou dans les panneaux publicitaires des arènes. Mais sur les vêtements que peuvent revêtir nos personnages, on pourrait bien imaginer une publicité pour une marque célèbre.

Wii U - Splatoon E3 2014 Announcement Trailer27/05/2015

Plusieurs boutiques vous permettent de faire vos emplettes : Anne vous proposera ses chapeaux, casquettes et autres couvre-chefs dans son magasin Kamatête, tandis que G. Latineux vous tend les bras (ou plutôt ses tentacules d'ailleurs !) dans son magasin de vêtement Octo'Mode. Enfin, Omar vous vendra tout type de chaussures à Crustapied. Chaque magasin dispose de plusieurs produits différents, pour un prix allant de 500 à 2800 pour tout accessoire vestimentaire, et bien bien plus pour les armes !

Si les items ont une valeur, c'est parce qu'en plus de vous donner un look d'enfer, ces items vous donnent aussi des super pouvoirs : ces aptitudes font l'objet d'une explication derrière le bouton Légende accessible depuis l'onglet Equipement sur le GamePad. Chaque item dispose ainsi d'un avantage principal, ainsi que d'avantages secondaires qui se débloquent avec l'expérience. Citons quelques exemples d'atout : force de frappe (augmente la puissance des armes principale, secondaire et spéciale), buvard (réduit les dégâts subis), encrémenteur (réduit la consommation d'entre de l'arme principale)… D'autres items permettent d'aller plus vite sous forme humaine ou sous forme de calamar, de faire des super sauts plus rapides, de ne pas être freiné quand on marche sur la peinture adverse, etc. On ne vous fera pas l'affront de vous lister les 24 !

Pas toujours facile de trouver l'équipement rêvé : mais si vous le trouvez sur un ennemi, il vous suffira de le croiser sur la place de Chromapolis et de passer commande auprès de Kipik, un mec super cool qui fait dans le genre trafic d'équipement. Il saura vous procurer ces équipements complémentaires, dans la limite d'une pièce par jour

Tout seul, la fête est moins folle !

L'Amiral Macalamar a besoin de votre aide dans Splatoon
L'Amiral Macalamar a besoin de votre aide !
Si le mode solo est loin d'être inintéressant, il n'en reste pas moins anecdotique dans Splatoon. Mais avec de nombreuses bonnes idées, une mise en scène qui n'est pas sans rappeler un certain Super Mario Galaxy pour passer d'une zone à l'autre, des Boss malins qui s'éliminent en 3 coups (que c'est classique tout ça !), on passe néanmoins un bon moment à aider l'Amiral Macalamar à récupérer tous les Poissons-Charges disparus.

Le scénario de ce mode est en effet quelque peu tiré par les cheveux : les Octariens semblent faire des leur. Il s'agit d'un peuple avec lequel les Inklings n'arrivent pas du tout à s'entendre : depuis 100 ans, la rancoeur est réelle entre les deux peuples. Pour leur faire face, l'Amiral a mis sur pied l'escadron Espadon, et nous sommes le troisième volontaire désigné pour rejoindre l'équipe. La carte du monde se présente sous la forme d'un parcours en hauteur géré par la reine électricité : il faut en récupérant les poissons-charges disposer de la puissance nécessaire pour atteindre le Boss de fin de niveau, puis le monde supplémentaire.

Les mondes ne sont pas foncièrement différents les uns les autres : on dirait plutôt un super tutoriel progressif. Lorsque vous arrivez dans les derniers niveaux, vous sentez en tout cas que vous maîtrisez à la perfection les déplacements de votre personnage sur la terre ferme comme sur les murs : si un jour on vous avait dit que vous bougeriez comme un calamar…

Le vrai guerrier à l'assaut des matches pro

XavierPN Splatoon
La fiche de votre serviteur à l'issue de ce test !
On l'a dit, Splatoon est un jeu en cours de développement même après sa sortie : de nouveaux contenus seront proposés en août 2015 pour ajouter de nouvelles arènes et de nouveaux équipements. On va donc avoir tout le loisir de devenir expert des 5 arènes déjà citées plus haut, en attendant que la dizaine de nouvelles arènes soit ajoutée dans le cadre de cette future mise à jour.

L'avantage, c'est que l'on saura ainsi mieux comment évoluer dans les arènes des Matches Pro, que l'on trouve plus excitantes que les Matches Classiques en raison de la lutte acharnée que se livrent les deux groupes de 4 joueurs : il faut dire que lorsqu'on passe en mode Défense de zone (le mode Bazooka sera ajouté en août mais on ignore encore de quoi il s'agit), le rythme change et il faut s'adapter… ou mourir ! L'arrivée dans le mode Pro vous permet de récupérer un nouvel élément de classement : en plus de votre niveau, vous découvrir votre rang, basé sur vos performances.

Pour chaque victoire en mode Pro, vous marquez 30 points. Par contre, pour chaque défaite, vous perdrez 10 points. Votre rang permettra à Nintendo de vous répartir dans un groupe de joueurs au niveau proche du vôtre, pour que chacun puisse jouer avec le plus de plaisir.

Splatoon : une licence pleine de promesses !

Tout ne nous a pas plu dans Splatoon, de l'impérieuse nécessité de jouer à huit au fait que nous n'ayons pour l'instant que 5 arènes à arpenter. Mais d'autres choses nous ont quant à elles plutôt séduites : le style visuel et sonore du jeu, qui colle à merveille au genre que se donne Splatoon, le design des personnages et le nombre incroyable d'équipements à disposition.

Par contre, on aurait aimé plus de clarté au niveau des équipements et des armes : comment se positionne mon arme ou mon vêtement par rapport à ce nouvel item disponible dans la boutique ? On ne peut pas vraiment le savoir si ce n'est en comparant visuellement les courbes des deux armes, ou les icônes caractérisant notre vêtement.
ValentinPN Splatoon
L'écran du GamePad vous permet d'accéder à toutes vos infos
Votre personnage sera à votre image : du bourrin fan du rouleau au maniaque de la goutte de peinture qui recouvre chaque centimètre carré avec soin (et grâce), où vous situez-vous ? Du personnage qui veut foncer au milieu du combat à celui qui préfère que son arme principale ne se vide pas trop vite, quel équipement choisirez-vous ? A moins que vous ne fassiez fi de ces considérations et n'optiez au final que pour la paire de baskets la plus éclatante ? Le choix est vôtre !
14/20
Splatoon sera-t-il aux TPS ce que Mario Kart est devenu pour les jeux de course ? En un opus, sans son DLC additionnel, ce serait un peu présomptueux de le penser. Mais prometteur, oui, Splatoon l'est. Amusant aussi, c'est certain, avec ce petit goût de reviens-y qui n'a été réfréné, dans le cadre du test, que par la difficulté de trouver un opposant à certains moments. On ose espérer que cet inconvénient n'en sera plus un dès l'ouverture des serveurs au public, et surtout qu'à terme, quand l'intérêt du public pour le joueur ira décroissant, l'intelligence artificielle viendra remplacer les joueurs humains manquants. En attendant, c'est les uns avec les autres et les uns contre les autres que nous allons devoir jouer… en espérant votre indulgence dans l'arène !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Maître Yoda
*Pop Corn*

Une des plus mauvaises notes que j'ai vue du jeu.

Waluigi vous a transformé sur PN ?

Edit: c'est moi ou le test occulte les contenus mis à jour gratuitement après la sortie du jeu ?
yoann[007]
En même temps c'était parfaitement prévisible. Un site de fanboys qui voit débouler une nouvelle licence (IL EST OÙ LINK ????), dans un genre auquel il n'a jamais été habitué (du TPS plutôt compétitif et principalement conçu pour être joué en multi en ligne, sacrilège !!), va forcément donner un avis assez grotesque sur la question.
Xavier
Hello !

Oui, le test occulte les contenus gratuits qui viendront dans quelques mois, parce qu'on ne sait pas si ces ajouts seront amusants et on ne note pas une promesse, on note une expérience (oui, c'est beau, je sais).

Et oui, j'ai des doutes sur la capacité du jeu à attirer encore des joueurs dans quelques mois : être contraint de jouer à 8 me semble dangereux. J'espère me tromper, mais pour l'heure je ne suis pas convaincu qu'on pourra faire partie sur partie une fois que les fanboys que nous sommes seront passés à autre chose.

Je pense que mon test explique pourquoi la note que j'ai mise n'est "que" 14. Et le principe de toute note est justement d'être discuté. Mais j'imagine que vous avez le recul nécessaire sur le jeu pour remettre en cause cette note... A moins que la communication de Nintendo sur le titre n'ait eu raison de votre propre objectivité, ce qui serait grotesque !

Xavier
ValentinPN
Cela résume tous je pense :)
"Mais qu'il ait 14 ou 17, le résultat est le même : Splatoon procure beaucoup de plaisir et d'amusement."
yoann[007]
Le plus hallucinant dans l'histoire c'est que le test démontre l'incompétence de son auteur en ce qui concerne des jeux jouables majoritairement en ligne. D'un côté, il expose des doutes sur la capacité du titre à réunir des joueurs en ligne sur le long terme ; et de l'autre, considère que le fait de sortir régulièrement de nouvelles maps gratuites est une preuve que le jeu n'est "pas fini". Alors que quiconque ayant un peu roulé sa bosse online sait que ce genre de pratique est tout à fait volontaire : alimenter régulièrement un jeu en nouveau contenu gratuit relance son intérêt auprès des joueurs et lui assure la vivacité de la communauté (regardez donc du côté de TF2 si vous avez des doutes...). C'est d'une absurdité sans nom. Pour une fois que Nintendo fait tout bien comme il faut...

Xavier a écrit:A moins que la communication de Nintendo sur le titre n'ait eu raison de votre propre objectivité, ce qui serait grotesque !

Oulala cette répartie est tellement digne de toi. Vous vous êtes fait blacklister récemment de chez Nintendo France et vous essayez de régler des comptes publiquement, ou qu'est-ce qui se passe pour que la comm' habituellement 10 fois plus présente sur n'importe quel Wii Fit daubé vienne subitement vous déranger ?
sebiorg
Bonsoir Yoann, lorsque j'ai regardé la vidéo de Boris présentant son expérience sur le jeu avant l'ouverture officielle du multi au public, il regrettait le temps très long parfois pour obtenir 8 joueurs. D'où cette inquiétude, après quelques mois, d'avoir suffisamment de joueurs réguliers pour ne pas perdre son temps à patienter certains soirs. Sinon le jeu est grandement apprécié. Xavier a raison d'occulter les contenus gratuits pour le moment, ce sont des promesses, je ne pense pas que l'on sera déçu, mais tu ne peux pas t'étaler dans un test de lancement sur quelque chose qui n'est pas en place. Cela fera l'objet d'une mise à jour. On va donc laisser vivre le produit pour voir comment il se bonifie avec le temps (car ce type de jeu reste un premier essai pour Nintendo). Si de nouvelles cartes, options, apparaissent plus tard et maintiennent l'intérêt ce sera du tout bon. Je ne pense pas qu'ils vont se louper sur ce titre mais attendons de voir la suite.

Sinon, je comprends que tu as des différents avec certains membres de l'équipe mais peut-être peux-tu en parler directement avec les personnes concernées en MP et non uniquement sur le forum.

"Vous vous êtes fait blacklister récemment de chez Nintendo France et vous essayez de régler des comptes publiquement, ou qu'est-ce qui se passe pour que la comm' habituellement 10 fois plus présente sur n'importe quel Wii Fit daubé vienne subitement vous déranger ?" ==> tu peux préciser? Je n'ai pas l'impression que l'on a trouvé la com trop présente sur Splatoon puisqu'on a relayé pas mal d'infos sur ce jeu en indiquant à chaque fois qu'on l'attendait avec impatience, les premiers contacts sont de plus très bons. L'article de Waluigi ne doit pas être généralisé à ce que pense l'ensemble de la team sur ce jeu. Je t'assure qu'aux niveaux des rédacteurs ayant eu la chance d'y jouer, tous aiment le jeu même si certaines fois, c'était long pour avoir les 8 joueurs dans la même partie.

J'attends d'y jouer avec impatience mais je dois récupérer ma précommande la semaine prochaine seulement (jeu+amibo inclus) : je bave d'envie en attendant et reste persuadé que la licence peut faire beaucoup de bien à la Wii U surtout avec l'été arrivant!
Goultard
Merci pour ce test, j'ai hâte de récupérer le jeux avec l'amiibo "calamar". Beaucoup ne pourront jouer que le soir après leur journée. Je ne pense pas avoir du mal à trouver du monde dans cette tranche horaire, et si les maps suivent, Splatoon ne devrait pas être délaissé. Avoir si les vacances d'été ne lui porte pas préjudice.
Maître Yoda
Xavier:
Non mais au moins dire qu'il y aura du contenu gratuit qui arrive.
On ne demande pas de s'avancer.
yoann[007]
sebiorg a écrit:lorsque j'ai regardé la vidéo de Boris présentant son expérience sur le jeu avant l'ouverture officielle du multi au public, il regrettait le temps très long parfois pour obtenir 8 joueurs
Non mais c'est une blague là ? On essaye de juger du temps de matchmaking sur un jeu pas encore disponible ? Rassure-moi, c'est pas sérieux cette remarque ??

sebiorg a écrit:Xavier a raison d'occulter les contenus gratuits pour le moment, ce sont des promesses, je ne pense pas que l'on sera déçu, mais tu ne peux pas t'étaler dans un test de lancement sur quelque chose qui n'est pas en place.

Certes oui. Mais réaliser un tel contresens d'analyse méritait d'être souligné. On n'a pas affaire à un jeu "pas fini", on a affaire à un jeu taillé pour le multi en ligne et donc évolutif au fil des mois, point.

sebiorg a écrit:Je n'ai pas l'impression que l'on a trouvé la com trop présente sur Splatoon puisqu'on a relayé pas mal d'infos sur ce jeu en indiquant à chaque fois qu'on l'attendait avec impatience, les premiers contacts sont de plus très bons. L'article de Waluigi ne doit pas être généralisé à ce que pense l'ensemble de la team sur ce jeu.

Je constate surtout qu'après l'article de Waluigi, c'est Xavier ici même qui dit qu'il trouve que Nintendo pousse trop la comm' autour de ce jeu. C'est un peu étrange comme discours de concert, surtout que factuellement, Splatoon est un des grands lancements de Nintendo ayant bénéficié du moins de communication ces dernières années.
Jambon
En fait, puissance nintendo pratique la psychologie inversée : ils saquent les bons jeux pour nous attirer vers eux, et encensent les bouses pour qu'on s'en détourne :D mouais, vous devriez peut-être changer de méthode en fait :)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Avec d'emblée plus d'arènes, une gestion de son équipement plus mesurable et des modes en ligne plus variés, Splatoon, par le seul fun que procurent ses matches, aurait pu prétendre à une note un peu plus élevée. Mais en choisissant de sortir Splatoon avec 5 arènes que l'on connaît vite par coeur, Nintendo fait le choix du jeu qui saura se renouveler de par la diversité des joueurs qui s'y retrouveront. Et c'est un critère bien subjectif qui ne pourra se vérifier qu'une fois le jeu sorti, quand nous nous retrouverons en ligne pour montrer qui est le meilleur ! Mais qu'il ait 14 ou 17, le résultat est le même : Splatoon procure beaucoup de plaisir et d'amusement. Et finalement, c'est quand même bien tout ce qui compte, alors on ne boudera pas notre plaisir et on recommandera chaudement Splatoon à tous les possesseurs de Wii U à la recherche d'un jeu original pour l'été ! Allez... "A plus tard, calamars !"

Jouabilité
Une fois le gyroscope désactivé, le bonheur est presque parfait. Presque, car le bouton X est parfois bien difficile à attraper pour sauter !
Durée de vie
On ose la très bonne note, dans l'espoir que des mois durant, les serveurs de Nintendo seront pris d'assaut par des fans de cette nouvelle licence prêts à en découdre en ligne dans des matches classiques et pro effrénés ! On en redemande après chaque session : un bon signe s'il en faut un que Splatoon a un excellent potentiel !
Graphismes
Des couleurs vives, des personnages mignons dans un univers attachant presque kawai : pas besoin d'hyper-réalisme, mais on sent qu'on va parfois un peu trop vite pour le GPU de la Wii U quand même si le framerate reste toujours fluide, la peinture tarde parfois à apparaître ! Et puis 5 arènes seulement, ça permet d'être un peu plus exigeant sur l'aspect visuel de chacun !
Son
Certains les détestent, mais nous on les adore : les thèmes du jeu sont à notre avis réussis et nous mettent dans l'ambiance sans jamais nous ennuyer, même en mode musique d'ascenseur quand on attend, patiemment, qu'arrivent les 7 autres joueurs !
Intérêt
Il ne faut pas bouder son plaisir : chaque affrontement est un pur moment de plaisir, avec son petit goût de reviens-y qui ne donne pas envie de lâcher la manette une fois la partie terminée. Allez, une dernière ? Une dernière ? Une dernière ?

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Splatoon (WiiU) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii U

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×