• Ma note
    Moyenne de 4,5 - 1 note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 1 ajout, et vous ?
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Super Mario Maker 2 Disponible sur Switch

Test de Super Mario Maker 2 (Switch)

Test de Super Mario Maker 2 : réveillez le Miyamoto qui sommeille en vous !

4 ans après un premier opus aussi populaire que surprenant en termes de qualité des niveaux créés par la communauté, Super Mario Maker revient avec un Super Mario Maker 2 plus complet, plus riche, plus mieux quoi !

Test
Après une version Wii U très réussie et une version 3DS un peu moins innovante, il nous tardait de mettre la main (à la pâte) et d'en découdre avec les niveaux tordus créés dans Super Mario Maker 2. Avec l'apparition d'un mode Histoire, les modes de jeu deviennent soudain hyper équilibrés pour que chacun y trouve son bonheur. On parlera certes d'une suite respectueuse, mais on doit reconnaître qu'avec cette dernière, Nintendo a su nous scotcher à notre console pendant des heures et des heures. Qu'il s'agisse de graphismes 8 bits avec Super Mario Bros comme de graphiques Wii U avec Super Mario 3D World, il y a quelque chose de magique avec les jeux Mario qui fait qu'on en redemande encore et encore, niveau après niveau. Il est l'heure de poser la manette un moment et de vous confier notre ressenti dans le cadre de ce test de Super Mario Maker 2, disponible exclusivement sur Switch.

Flashback ! "Flashback ? Je croyais qu'on parlait de Mario ?"

Nous sommes le 13 février 2019 : en ouverture du Nintendo Direct, Nintendo annonce l'arrivée de Super Mario Maker 2 en exclusivité sur Nintendo Switch. Ce jeu est la suite de son aîné, sorti sur Wii U en septembre 2015 pour célébrer le 30e anniversaire de Super Mario. L'Histoire retiendra que c'est surtout la suite d'un jeu sorti sur Wii U que les fans se sont arrachés : Super Mario Maker, fort de ses 4 millions d'exemplaires, a réalisé au final une meilleure performance que Mario Party 10 ou The Legend of Zelda: The Wind Waker HD, sur la console malheureuse de Nintendo.
En ce mois de juin 2019, point de compte rond à célébrer pour le plombier : c'est donc surtout le plaisir de retrouver le plombier 18 mois après la sortie de Super Mario Odyssey qui titillera le fan de jeu de plate-formes qui sommeille en vous. Dans la version Wii U, on se souvient que plus d'un joueur n'était pas intéressé par la fonction de création de niveau, et n'avait qu'un intérêt modéré pour les niveaux créés par la communauté. Avec Super Mario Maker 2, Nintendo a grandement revu la structure de son jeu, et a donc replacé le mode Histoire au cœur du jeu, pour notre plus grand bonheur !

Dès son annonce officielle, Nintendo a aligné les arguments convaincants pour nous faire prendre conscience du fait que ce n'est pas un portage+ : non, on n'est pas sur un Super Mario Maker Deluxe, mais bien sur une nouvelle version respectueuse des bases solides posées par le premier volet. Et c'est quand on s'intéresse au détail des modes qu'on comprend mieux pourquoi Nintendo a opté pour un 2 et non pour un Deluxe : nouveaux éléments de gameplay disponibles pour les joueurs, nouveaux ennemis, nouvelles options de personnalisation surprenantes et bonnes idées grouillent dans ce nouvel opus qu'on a pris plaisir à découvrir !

Mode Histoire : une ode à la gloire des Mario 2D !

La première chose qui marque dans Super Mario Maker 2, c'est que contrairement au premier jeu, Nintendo ne veut pas nous forcer à devenir des ersatz de Shigeru Miyamoto : le mode "Créer un stage" est certes le premier mode disponible dans le menu, mais on est vite attiré par le Mode "Histoire", au scénario absolument incroyable. A tel point que cela mérite un saut de paragraphe, tiens !
Le jeu commence avec une cinématique où Mario, Luigi, Peach et les Toads se retrouvent au Château, pour le découvrir enfin achevé. La Contremaître Toadette a mené tous ses Toads à la baguette pour construire un splendide édifice dont tous sont fiers. Mais alors que tout le monde se congratule, Toadette découvre que la fusée de réinitialisation est restée posée devant l'entrée du château. C'est à ce moment-là que réapparait Undodog (le chien qui annule la dernière action réalisée dans le mode création) : il pose ses deux pattes avant sur la fusée, et déclenche ainsi la disparition pure et simple du château longuement construit à la sueur du front du peuple champignon. N'écoutant que son courage, Super Mario se met immédiatement à disposition des Toads pour les aider à réparer cette énorme boulette.

Une vraie machine économique se met en place : Mario traverse des niveaux pour amasser des pièces qui sont ensuite utilisées pour financer les travaux. Chaque partie du château à reconstruire nécessite un temps plus ou moins long, il faudra donc par exemple que Mario réussisse 3 niveaux pour que le chantier soit considéré comme terminé dans la partie en question. Si c'est Contremaître Toadette qui est à la manœuvre côté ouvriers, c'est l'Administrateur Toad qui veille au grain et propose à Mario les niveaux à parcourir : il y en a des dizaines, qui nous emmènent visuellement d'une époque à l'autre dans les jeux Mario, avec des niveaux de difficulté différents qui conditionnent le nombre de pièces reçues en récompense.

Des niveaux intelligents, à la difficulté jamais insurmontable

Les niveaux du mode Histoire ont une sacrée particularité : ce sont des niveaux créés par Nintendo, très certainement avec l'éditeur de niveaux dont on parlera plus loin. Inutile de dire que la plupart sont donc de vraies sources d'inspiration pour le mode Créer un stage, tant les bonnes idées sont nombreuses.
En utilisant tous les artifices à leur disposition, les créateurs ont réussi à exploiter des fonctionnalités qui, à l'époque des jeux, n'existaient pas : on retrouve ainsi parfois en mode 8 bits des éléments qui n'avaient pourtant jamais existé à l'époque. Et le résultat est assez bluffant : à l'heure du rétro-gaming et du jeu pixellisé, se faire un petit niveau de Mario 8 bits imaginé par un game-designer en 2019 a une saveur vraiment particulière. C'est sans doute là l'explication d'une partie du succès des jeux indépendants : le gameplay prend le pas sur les graphismes et les textures, et c'est bon !

A chaque nouveau niveau confié par l'administrateur, le joueur dispose de 5 vies : elles sont souvent superflues car les niveaux ne sont pas souvent difficiles, mais il nous est quand même arrivé de faire un Game Over (on mettra bien entendu cette situation honteuse sur le coup de la fatigue intellectuelle !). Le Game over n'a aucune incidence, si ce n'est de devoir recommencer le niveau en cours au début si jamais vous aviez pourtant déjà atteint un drapeau de mi-parcours. On a aussi constaté que Mario se la joue Sonic lorsqu'il meurt : il perd en effet la moitié des pièces acquises dans le niveau, ce qui nous a rappelé les anneaux de Sonic en cas de blessure (oui, on a une culture dingue).

Un éditeur de niveaux qui donnera le meilleur... avec vous !

Dans les jeux Mario, il y a ceux qui y jouent, et il y a ceux qui les font. Et on vous avouera qu'on n'est pas du tout de ceux qui les font, ces jeux de plateformes ! Après quelques heures sur le créateur de stage, on doit reconnaître qu'on se voit clairement dans la seconde catégorie. Ce n'est donc pas un problème pour nous que Nintendo ait consacré beaucoup de temps à la création de niveaux exclusifs pour le mode Histoire, car cela a deux avantages énormes. D'une part, cela fait de Super Mario Maker 2 un jeu de plateforme hommage, en utilisant les graphismes des jeux de l'époque. C'est terriblement efficace, et terriblement réjouissant de soudain parcourir un niveau aux couleurs de Super Mario Bros peuplé de sprites et d'éléments venus d'une version beaucoup plus récente de Mario.
L'éditeur de niveau est toujours aussi complet, avec en haut les aspects items et sons, à gauche les options permettant de changer de style de jeu, de décor, les aspects inhérents au niveau comme la hauteur du niveau de l'eau ou le défilement automatique, la durée du chronomètre et le choix d'une condition de victoire. C'est en effet une nouveau de Super Mario Maker 2 : on est certes toujours obligé d'atteindre le drapeau de fin de niveau, mais cette fois on peut aussi ajouter une condition pour que le drapeau soit accessible. Cela va pouvoir être d'amasser un certain nombre de pièces, de tuer un certain nombre d'ennemis, de ne pas sauter, etc. Si la condition n'est pas remplie, le drapeau de fin est simplement en pointillés noir, signe qu'il manque quelque chose pour arriver au bout du niveau.

Comme il s'agit d'une nouvelle version, Nintendo ne pouvait pas se contenter des éléments de base du premier opus : on va donc trouver de nouveaux environnements (neige, désert, forêt, ciel, nuit), qui apportent une grande variété aux niveaux créés. Sans cela, on aurait plutôt parlé d'un Deluxe. Lorsque vous lancez le jeu pour la première fois, l'environnement Super Mario 3D World est évidemment celui qu'on avait envie de découvrir en premier, car c'est sa première apparition dans un Mario Maker. Nintendo met à notre disposition plusieurs décors à exploiter pour concevoir son premier niveau : plein air, ciel, souterrain, forêt, aquatique, manoir hanté, désert, forteresse volante, neige, château.

La mise en place d'éléments, si elle est compatible avec chaque décor, est néanmoins un peu conditionnée par le décor en question : c'est sans doute notre historique des 30 dernières années qui veut cela, mais on n'a pas envie de disposer les éléments de la même façon selon qu'on est en plein air ou dans le château de Bowser ! Etonnant ? Pas vraiment, chaque décor répond à ses propres codes, et Nintendo a réussi a créer une vraie harmonie entre tous pour nous permettre de donner libre cours à notre créativité ! Un vrai tour de force !

Tu cliques ou tu pointes ?

Super Mario Maker, sur Wii U, tirait vraiment partie du système d'écran asymétrique de la console avec le stylet pour gérer l'interface graphique. Efficace. Sur Switch, la console nous contraint au mode portable ou au mode docké, et cela n'est pas sans conséquence : créer un niveau reste quand même plus agréable depuis l'écran de la console, on n'a pas fini de regretter de ne pas pouvoir joindre l'utile à l'agréable en utilisant le tactile sur la Switch et en regardant le fruit du travail sur l'écran de la TV !

De fait, on passera donc plus en mode nomade pour créer ses niveaux, et explorer à fond les 4 jeux classiques proposés dans SMM que sont Super Mario Bros, Super Mario Bros 3, Super Mario World et New Super Mario Bros. U, et le premier style de jeu supplémentaire à notre disposition : Super Mario 3D World. D'ailleurs, le "s" à "Styles de jeu supplémentaires" nous fait penser que de nouveaux styles seront ajoutés au joueur au fil du temps.

Notez que si vous passez d'un style de jeu à l'autre en cours de création, le jeu vous avertit que cela implique de supprimer tous les éléments que vous aviez placés, car certains éléments ne sont pas disponibles dans certains environnements de jeu : par exemple, l'oeuf de Yoshi que vous avez dans New Super Mario Bros. U n'est pas disponible dans Super Mario Bros 3, et de fait vous ne le verrez pas dans les objets disponibles.

En mal d'inspiration ? Direction Internet !

A l'instar des deux précédents jeux, Super Mario Maker 2 a tout mis en oeuvre pour permettre aux joueurs de partager leurs créations. Et on se souvient qu'on avait même mis en place un forum spécial sur PN à l'époque pour permettre à la communauté de partager ses niveaux. Ce mode à la créativité sans limites, c'est le mode "Stages du monde".
Ce mode propose d'une part de parcourir des stages récupérés sur les serveurs de Nintendo et classés par "Prometteurs", "Populaires" et "Nouveaux". A chaque fois, quelques informations nous sont données, comme le nombre de j'aime laissés par les joueurs, de fois où le niveau a été joué, et on a un système de tags qui permet de signaler si c'est un niveau à "défilement automatique", "classique", "court mais bon", ou encore de préciser si le joueur va devoir se creuser les méninges avec une "énigme", battre un Boss avec "affrontement", ou évoluer dans un niveau créé sur une "thématique" précise. Un moteur de recherche vous permet de retrouver les niveaux qui vous plaisent le plus : par style de jeu, par décor, par difficulté, par région de création, par tag, par taux de réussite ou par popularité.

Quand vous avez sélectionné un niveau, vous avez un petit texte par son auteur (d'où l'intérêt du filtre régional car Google Traduction n'est pas disponible sur les textes japonais de Super Mario Maker 2 !), et d'autres informations utiles comme le nom du créateur, le nombre de tentatives Vs le nombre de succès, et bien sûr un identifiant de stage unique. Nintendo accorde une place particulière au créateur : la section Classement nous permet par exemple de voir quels sont les créateurs de stage les plus récompensés par le système de "points créateur" du jeu, nul doute que certains game-designers en herbe seront rapidement mis en avant grâce à ce système !

D'autre part, Stages du monde contient un mode "Défi infini", qui vous propose d'aller le plus loin possible, en terminant un maximum de niveaux, avec le nombre de vies à disposition. Il y a quatre niveaux de difficulté : Facile, Normal, Expert et Super Expert. Sur chaque écran, le nombre de niveaux franchis avant le fatidique Game Over vous est rappelé, histoire de vous inciter à faire mieux une prochaine fois.

Par ailleurs, on trouve un nouveau mode multi joueur dans cette section, Jeu en réseau. Vous aurez la possibilité de jouer en ligne en Coopération, ou en Affrontement, ou de jouer en réseau local en créant un salon ouvert à vos amis également équipés de Switch. Nous reviendrons sur ce mode en ligne car la version Presse à disposition ne nous a pas permis de l'explorer facilement compte tenu du faible nombre de testeurs dans le monde disponibles au même moment que votre serviteur.

Super Mario Maker 2 - bande-annonce de la date de sortie (Nintendo Switch)26/06/2019

18/20
Toujours aussi agréable à prendre en main, avec des niveaux toujours aussi délicieux à explorer, Super Mario Maker 2 est une expérience intéressante. Dans le cadre de ce test, c'est surtout le mode Histoire qui nous a captivé, et il nous tarde de découvrir les niveaux créés par les joueurs du monde entier à la sortie du jeu, une fois le titre disponible à tous. La grande force de Super Mario Maker, c'est de permettre aux joueurs de se retrouver autour d'une franchise adorée de tous, en explorant des niveaux dans des styles souvent déjà connus, mais avec une interface organisée de façon maline qui fait que la gestion des menus reste facile et intuitive.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

18 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Intuitif, la création de niveaux ne sera sans doute pas une partie de plaisir pour tous, mais dans ce cas les fans de jeux de plateforme prendront beaucoup de plaisir à jouer aux niveaux créés par Nintendo dans le mode Histoire, et par la communauté dans Stages du monde. Super Mario Maker, c'est comme si en ouvrant un Blu-Ray on vous proposait d'être devant ou derrière la caméra, et c'est une expérience absolument réjouissante !

Jouabilité
Les menus ont été réimaginés pour cette nouvelle version, avec désormais des items, éléments de décors ou ennemis très faciles à retrouver, disponibles dès le début du jeu sans une fastidieuse période d'apprentissage.
Durée de vie
Le mode Histoire se parcourt en quelques heures, mais une vie ne suffira pas pour explorer les niveaux de Stages du monde. C'est la magie du contenu créé par les utilisateurs, et on espère bien qu'elle opérera à la sortie du jeu grâce au génie qui sommeille en chacun des joueurs !
Graphismes
C'est un vrai plaisir de retrouver l'environnement visuel de Super Mario Bros, Super Mario Bros 3 et Super Mario World. La transformation des graphismes 3D de Super Mario 3D World pour un jeu 2D est épatante, et tout cela nous a donné envie de rejouer à ce formidable jeu Wii U !
Son
Koji Kondo a fait un vrai travail d'orfèvre pour adapter ses thèmes à différentes configurations. Ça marche vraiment bien et rend le jeu agréable, saupoudré de ces notes pleines de nostalgie !
Intérêt
La vraie note d'intérêt sera celle que le public, par sa créativité, permettra ! Mais un jeu qui permet de créer ses propres niveaux Mario, bien que cela ne soit plus nouveau, reste une formidable expérience, tant par les déclics que cela pourra créer chez des joueurs qui ne s'imaginaient pas aussi game-designers. Le mode Histoire, avec les niveaux créés par Nintendo, est aussi une superbe leçon de créateur !
Ergonomie
Les menus qui permettent d'accéder à l'ensemble des items du jeu sont bien mieux pensés avec cette nouvelle version. Et il le fallait : plus d'ennemis, d'items et de possibilités, c'est autant de choses à rendre accessibles facilement, sous peine de les voir inutilisées.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Super Mario Maker 2 (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×