• Ma note
    Moyenne de 3,5 - 1 note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 1 ajout, et vous ?
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

LEGO Indiana Jones - La trilogie originale Disponible sur Wii

Test de LEGO Indiana Jones - La trilogie originale (Wii)

Indy cassera-t-il des briques ?

Test
Après un quatrième épisode marquant un retour très attendu, Indiana Jones nous présente une compilation vidéo ludique de ses trois premières aventures. Le ton est très vite donné, surtout lorsque l’on sait que l’homme au chapeau évolue dans un monde entièrement fait de… Lego ! Le jeu en vaut-il pour autant la chandelle ?

Quand les Lego envahissent la réalité

Depuis quelques années déjà, Lego se charge de transposer certains films, de s’en inspirer jusqu’à mettre sur le marché des boîtes de briques appropriées reproduisant telle ou telle scène culte à l’intention des fans. Au-delà du marché pur et simple, la firme a également entrepris d’imposer sa propre marque et son esthétique cubique sur nos consoles. On pense immédiatement à l’adaptation sur GameCube des épisodes de Star Wars, qui ont déjà connu un certain succès auprès des amateurs du film original.

Dans Lego Indiana Jones, le joueur est jeté dans un monde extrêmement contrasté, qui ne se donne aucune prétention de réalisme flagrant. Dans les environnements se côtoient des décors plutôt fins et travaillés, nuancés, et de grossières briques de Lego aux couleurs vives et unies. Ce premier décalage, loin de susciter l’indignation, rend palpable la dimension parodique du titre.

Détruire et construire

En dehors des bâtiments de fond et des éléments lointains, les objets dont vous serez amené à vous servir ont été reproduits avec ces fameuses briques Lego. La plupart du temps, il est possible de détruire ces constructions cubiques d’un simple coup de poing de la part du personnage. L’objet visé vole en éclats autour de vous dans une pluie de petites pièces d’assemblage, avant de disparaître.

Si les Lego sont ici l’image d’une destruction, ils sont avant tout le symbole de la construction. Les développeurs ont tenu à représenter cet aspect-là de la célèbre brique, en lui faisant correspondre un grand nombre d’actions. Le joueur découvre parfois des monticules de pièces désordonnés : il faut alors maintenir le bouton Z à proximité de ce tas pour donner l’ordre au personnage de construire un élément particulier. Il s’agit souvent d’une échelle ou d’un bloc qui vous donne accès à de nouvelles zones. Même si cette fonction automatique ne fait pas réellement intervenir le joueur (ce qui aurait été plus immersif), on se plaît à assembler les cubes dans un concert de cliquetis. De quoi replonger en enfance !

Mais où est passée ma tête ?

Si les zones n’échappent pas à la règle Lego, il en va de même pour l’ensemble des personnages qui arborent cette apparence cubique et rigoureuse. Leur expression n’est cependant pas celle que l’on est en droit d’attendre d’un élément Lego : les jambes sont parfois en flexion lorsque l’on porte un objet lourd, et les bras ne se limitent pas à des mouvements sur un seul axe. Evoquons également la perte des personnages : lorsque vous achevez un ennemi à coups de pelle (ou qu’il vous tire à bout portant), la défaite se solde par l’explosion en bonne et due forme du perdant. Ne soyez donc pas surpris si les membres de votre protagoniste s’éparpillent un peu partout sur le terrain. Ainsi, bien que l’esthétique Lego évoque de prime abord la rigidité et l’entrave, nombre de détails vont à l’encontre de ce carcan, pour former un univers plein de vie et de possibilités.

En contrepoint à cet univers très agréable, notons toutefois la présence d’un aliasing assez récurent ou encore l’usage de textures manquant de finesse, même pour des Lego. La framerate pose aussi quelques problèmes lors des premiers pas dans une zone nouvelle : la fluidité de déroulement n’est pas affectée, mais l’écran se décale dans une scission peut appréciable et au final très agaçante. Un peu plus de rigueur graphique sur ces points n’aurait pas été du luxe.

Du film à la parodie

Parodie avant tout, Lego Indiana Jones emprunte une foule d’éléments à l’œuvre qu’il représente. On pense d’entrée de jeu à la bande son du film, reprise dans son intégralité sans la moindre modification. L’absence regrettable de dialogues est compensée par cet élément, qui ravira les amateurs des thèmes principaux d’Indiana Jones. L’action est sous tendue de ces pistes originales, et se rapproche ici davantage de l’ambiance du film, bien que certaines pistes trop courtes aient tendance à se répéter très vite, ce qui finira par lasser le joueur s’il s’attarde dans un lieu spécifique.

A cette copie sonore s’ajoute celle des scènes cultes. Toute œuvre cinématographique digne de ce nom est pourvue de séquences fortes en émotions ou en humour, et Indiana Jones n’échappe pas à la règle. Les développeurs ont en conséquence pensé à incorporer dans l’action des cut-scenes calquée sur des passages clef du film qui se veulent humoristique. L’aventure et effectivement ponctuée par une foule de clins d’œil qui saura arracher quelques sourires aux amateurs de la trilogie.

A noter toutefois que l’action présente dans les films originaux s’essouffle à mesure que l’on progresse dans le jeu : même si votre chemin est truffé de rebondissement et de combats, l’effet de dynamisme ne dure qu’un temps, et la linéarité s’installe très vite dans les engrenages de la progression. On pense par exemple aux scènes d’affrontements, qui ne sont en fait que des arènes où les ennemis affluent continuellement jusqu’à temps que vous trouviez comment en sortir. Et il n’est pas rare de passer un bon quart d’heure à explorer les lieux pour découvrir l’énigme de sortie : entre temps, on aura tôt fait de maudire ces flux ennemis, qui deviennent plus une entrave d’appréciation qu’une entrave à la progression.
14/20
Fidèle à ses principes et à la trilogie originale, Lego Indiana Jones est un opus qui trouvera sa place dans la ludothèque des amateurs de la saga ou des novices. Nul besoin en effet de connaître la trame sur le bout des doigts pour apprécier le ton humoristique et parodique du titre. Lego Indiana Jones aurait cependant gagné à varier les scènes de son aventure et à exploiter les fonctions d’une Wiimote ici laissée à l’abandon. Il s’impose davantage comme un titre de GameCube plutôt que de Wii.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu LEGO Indiana Jones - La trilogie originale (Wii) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×