• Ma note
    Moyenne de 4,6 - 4 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 4 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Hotel Dusk : Room 215 Disponible sur NDS

Test de Hotel Dusk : Room 215 (NDS)

Hotel Dusk : sans hésiter, prenez la 215

Test
1979. Los Angeles. Dans un petit hôtel miteux, un homme arrive. C'est Kyle Hyde. Ancien flic à New York, il poursuit inlassablement son ancien partenaire, Bradley, qui l'a trahi. Petit représentant sans grand avenir, Kyle fait aussi quelques petits boulots pour son patron. C'est un de ces petits jobs de détective privé qui va amener Kyle Hyde à Hotel Dusk. Et le plonger dans une affaire plus mystérieuse que prévue.

Polar numérique

Autant ne pas vous faire patienter plus longtemps : Hotel Dusk est un pur chef d'oeuvre... si on aime lire. Davantage écrit et dialogué qu'un Phoenix Wright déjà bavard, Hotel Dusk s'offre le luxe d'être comparé aux grands romans policiers noir des années 20, style Dashiell Hammett ou Raymond Chandler. Ce qui risque de provoquer chez de nombreux joueurs un ennui profond voire un dégoût marqué, il n'empêche que c'est la qualité première de Hotel Dusk : une histoire tenue, complexe, à tiroirs ; des personnages aussi intéressants que construits ; une aventure différente de ce que l'on voit habituellement, un jeu hors du commun en quelques sortes.

Et l'allusion à la littérature policière n'est pas sans fondement, puisque la console se tient, à la manière de Brain Age, comme un livre. Ce changement de cadre offre non seulement plus de clarté dans les déplacements mais offre au jeu un style résolument différent : on parle ici de mise en scène, à la manière d'un film de cinéma. Les personnages s'affichent sur chacun des écrans, permettant d'avoir une confrontation directe entre le héros (à gauche) et la personne avec qui il parle (à droite). Une option permet aux gauchers de profiter pleinement du jeu en inversant les écrans.

L'histoire, je l'ai résumée dans l'introduction. Ce grand type déprimé qu'est Kyle Hyde débarque dans l'hôtel et croise des hommes et des femmes qui ont des secrets, des questions, des problèmes. A vous de les résoudre puisque chaque client est connecté - je n'en dirais pas plus pour ne rien gâcher. Chaque chapitre (qui durent généralement 1 heure) se concentre sur un personnage en particulier. L'horloge reste fixe jusqu'à que le joueur débloque une certaine situation ou discute avec telle ou telle personne. Très linéaire, le jeu offre parfois quelques moments de perdition où il est difficile de savoir précisément ce qu'on doit faire et trouble quelque peu le joueur. Heureusement, ces instants se comptent sur les doigts d'une seule main.

Take on Me

Le premier choc que l'on reçoit en lançant Hotel Dusk, est visuel. Le jeu offre tout d'abord un style graphique tout simplement hallucinant et jamais vu dans un jeu vidéo, vaguement ressemblant au clip du groupe norvégien a-ha 'Take on Me'. Les personnages sont simplement crayonnés, parfois légèrement coloriés. Le rendu est assez troublant, surtout lorsqu'on le voit animé. Les contours tressautent, donnant aux personnages forcément statiques (ce sont des discussions tranquilles, pas des scènes d'action) une véritable âme.

Parce que c'est vraiment là que Hotel Dusk est une réussite : l'animation. Sans cesse surprenante, elle a nécessité un studio et une quinzaine de dessinateurs. Le résultat est tout simplement bluffant : chaque personnage semble réel, vivant, existe devant nous. Comment ne pas tomber amoureux d'Iris ou de Jeff ? Comment ne pas adorer la petite Mélissa ? Les clients de l'hôtel vont vous sembler, le temps de l'aventure, réels. Il faut être honnête, Hotel Dusk est sûrement le jeu vidéo 2D le mieux animé du moment. Les mimiques, les réactions et les visages de chaque personnage de l'histoire sont hallucinantes de réalisme, collent à l'histoire et participent pleinement à l'aventure. En espérant que la traduction du jeu soit de haute qualité vu le nombre de dialogues.

La partie 3D - vue principalement sur l'écran de gauche - manque parfois de finesse, surtout lorsqu'il s'agit de mélanger 2D et 3D. Certains vont regretter la musique, très easy-listening jazzy qui peut faire crisper des mâchoires. Sans parler de musique d'ascenseur, Hotel Dusk manque d'un peu de caractère de ce côté-là.

Ange ou démon ?

Qui dit aventure... dit énigme. Hotel Dusk se concentre énormément sur les dialogues, délaissant quelques peu les casse-tête et les mini-jeux. Bien sûr, il va falloir faire des puzzles, jouer au bowling ou inspecter certains objets dans tous les sens. Mais ce sont de brefs moments, qui marquent moins que le précédent jeu de Cing : Another Code. D'ailleurs, chaque fin de chapitre sera l'occasion d'un petit brainstorming et d'un questionnaire où le joueur devra vérifier s'il a bien suivi l'histoire... Ashley n'est pas loin.

Même si l'aventure semble au premier abord sans risque, il s'avère que Hotel Dusk est un jeu où le game over attend le joueur derrière chaque porte. Une phrase de travers et voilà notre héros mis à la porte. De même, il arrive qu'une certaine énigme soit limitée en 'temps' ou plutôt en tours de jeu : il vous faudra alors vous dépêcher pour ne pas finir l'aventure plus tôt que prévue. Les thèmes abordés sont principalement la vengeance, le grand banditisme, la trahison. Les anges feront partie intégrante de l'histoire, comme le fait deviner le sous-titre japonais : Angel's Memories.

Il ne vous faudra pas plus de quinze heures pour finir l'aventure - ce qui reste une belle durée de vie pour un jeu d'aventure sur console portables. Le jeu permet de sauvegarder à n'importe quel moment, un carnet de notes (un poil difficile à manipuler cela étant) qui résume toutes les discussions et les dernières actions. Ajoutez à cela trois fins différentes et surtout une aventure terriblement agréable - rien ne vous empêche, comme un bon livre, de rejouer à Hotel Dusk encore et encore.
18/20
Bavard, parfois maladroit (on pense surtout au menu et à l'inventaire), Hotel Dusk n'est pas un jeu facile d'accès pour ceux qui détestent la lecture. Pourtant, difficile de ne pas vous forcer à essayer Hotel Dusk. A la manière d'un polar, l'aventure vous prend aux tripes et enchaîne mystères sur mystères. Sans parler du casting, fabuleux, surtout grâce aux dialogues et aux sublimes animations. Il ne vous reste plus qu'une chose à faire : prendre la chambre 215.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


Podcast : Un automne riche en actu !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

18 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Hotel Dusk : Room 215 (NDS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.6/5

L'avis des visiteurs

Excellent jeu!
La mise en scène est effectivement de très bonne qualité, et les personnages ont des expressions vraiment réalistes. La 3D est vraiment sympa, ca change de Another Code ;) Question durée de vie, je ne sais pas encore ;) Au niveau du son, on reconnait facilement une bande musicale et sonore...
J'étais impatient d'essayer ce jeu après avoir fini le précédent jeu de CING (another code) et après avoir lu les previews.... Dans ce jeu génial où tout les personnagesemblent vivants les énigmes se ^mèlent et mélangeent à la manière d'un bon vieu polar.... Ceux qui aiment lire,...

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×