• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Drawn to life Disponible sur NDS

Test de Drawn to life (NDS)

Drawn to life : quand vos dessins prennent vie

Test
Drawn to Life, en voilà un jeu qu'il fallait à la DS ! En tout cas, le principe séduit : dessiner le héros que l'on dirige et les éléments du décor, c'est une idée qui s'impose d'elle-même sur la portable de Nintendo. À tel point qu'on se demande pourquoi il a fallu attendre si longtemps avant de voir arriver ce type de soft. Peut-être parce que c'est difficile à mettre en œuvre et que ça suscite quelques interrogations : quelles libertés laisser au joueur ? comment la machine peut-elle interpréter les dessins ? comment intégrer ce système à un gameplay « classique » ? Et bien sur ces différents points, on peut dire que Drawn to Life s'en sort plutôt… réponse en fin de test !
Ce jeu met en scène deux personnages clés qui vous impliqueront directement : d'une part, vous-même, le Créateur, dieu du village des Raposas, et d'autre part, votre héros, un personnage qui prendra le nom et l'apparence que vous lui donnerez. On sent une petite influence Black & White dans ce système de duo Dieu-créature, ce qui n'est pas pour déplaire.

Les Raposas (signifie « renard » en portugais), de petits bonshommes très mignons avec les oreilles pointues, sont en peine : leur village est envahi par les ténèbres et la quasi-totalité de ses habitants l'ont quitté. La fille du maire implore votre secours, et c'est là que vous intervenez. C'est le début d'une grande épopée pour sauver le village des Raposas.

Un drôle de mélange

Le jeu vous demande alors de dessiner votre héros, censé vous représenter dans le monde des vivants. L'occasion d'expérimenter un premier aspect du jeu : le dessin. Une boîte à outils s'offre à vous, contenant des crayons de différents calibres, une gomme, un pot de peinture (pour remplir une zone), une palette de couleurs variées et une fonction de zoom. Plus tard dans le jeu il sera possible de débloquer des tampons permettant d'agrémenter vos dessins.

Une fois votre personnage créé, vous pouvez le faire évoluer et ainsi goûter au côté RPG du jeu. Tel un pantin, votre personnage s'anime comme par magie, pour évoluer dans un village aux décors très old-school. Vous profitez de quelques éléments de scénario, puis, à la demande du Maire, vous sortez du village par une porte magique, pour aller sauver les pauvres Raposas égarés et récupérer les pages perdues du Livre de la Vie.

Dans le monde extérieur, Drawn to Life passe en vue de profil (même si votre personnage reste à peu près de face, comme vous l'avez dessiné), et vous évoluerez dans un décor en 2D avec un gameplay plutôt bien réalisé et très inspiré d'un certain Mario. Alors il tient à vous de retrouver les différents éléments et personnages nécessaires à la reconstruction du village. En bref, dans ces phases en extérieur, Drawn to Life devient un classique jeu de plate-formes en 2D.

Vraiment classique ? Pas exactement, car le stylet est mis à contribution. Différents éléments sont à activer au toucher, et il faut frotter pour enlever les tâches de boues par lesquelles sortent certains ennemis ténébreux. Mais surtout, on vous demandera de dessiner certains éléments nécessaires à votre progression. Une plate-forme serait utile à cet endroit ? Le jeu vous invite à peindre un joli nuage blanc sur lequel vous pourrez sauter. Alors évidemment, rien ne vous empêche de dessiner tout à fait autre chose, ce que vous ferez sûrement si vous avez l'esprit un peu tordu ou carrément pervers. Mais le jeu deviendra alors un peu incompréhensible, et vous passerez à côté de la cohérence du décor… On vous rassure, les dessins les plus complexes sont déjà prémâchés et le joueur n'a plus qu'à ajouter la couleur.

Une fois les objets récupérés et les habitants sauvés, vous retournez dans le village où vous aiderez un peu les Raposas. Ils vous demanderont de chasser les ténèbres, de re-dessiner le soleil qui a été détruit par Wilfre, le méchant de l'histoire… C'est la partie RPG de l'histoire. Puis vient le moment où le besoin d'une nouvelle page du Livre de la Vie s'impose. C'est l'occasion d'une nouvelle phase de plate-formes.

Une recette qui prend bien

Alors que les premiers niveaux n'ont rien de trépidant, on se rend ensuite compte que l'alchimie s'opère bel et bien. Le scénario confère une certaine cohérence à tous ces éléments du gameplay qui paraissaient si différents. Le Dieu Créateur, celui qui dessine la vie, est aussi aux commandes de son pantin sauveur de monde. Le fait de sauver les Raposas un à un nous permet de connaître la personnalité de chacun, et de les rendre attachants, suffisamment pour nous donner envie de créer, de dessiner pour eux.

Le dessin permet d'assurer une certaine variété à l'action. Vous serez invité à dessiner de nouveaux équipements pour votre héros : des armes, des ailes, mais aussi des moyens de transport qui ne manqueront pas d'enrichir le gameplay par des mini-jeux bienvenus. Le fait d'utiliser le tactile dans des phases d'actions n'est aucunement gênant, contrairement à ce qu'on pouvait craindre. Sans être techniquement très aboutis, les graphismes sont soignés, et les éléments dessinés par le joueur s'y intègrent étonnamment bien. Quant aux musiques, elles collent bien à l'action sans être extraordinaire.

Le jeu comporte au total 16 niveaux de plate-forme de difficulté progressive, mais les maps sont très grandes, et en ajoutant les phases dans le village et les boss, on arrive à un total d'une vingtaine d'heures de jeu. Ajoutons qu'il est possible d'échanger ses créations artistiques entre deux DS.

Mais alors, c'est un hit ?

Jusqu'à présent, rien de ce qui a été évoqué ne vient entacher ce tableau idyllique. Pourtant le jeu n'est pas exempt de défauts, à commencer par la paradoxale banalité de certaines phases. En effet, si Drawn to Life est très original sous certains aspects, les passages de RPG manquent un peu d'intérêt. Parfois ils se résument à aller voir les personnages demandés (ce qui oblige à retenir les noms, certes), à balayer des zones de ténèbres au stylet et à suivre le train de vie du village renaissant.

Les phases de plate-forme, elles, s'en sortent grâce à l'apport récurrent de nouveaux éléments qui viennent relancer l'intérêt. Les maps sont grandes et il faut les fouiller complètement pour retrouver les Raposas et les pages du Livre, ce qui pourrait devenir rébarbatif et répétitif s'il n'y avait pas ce petit plus. En outre, le placement de la caméra n'est pas idéal pour le gameplay, ce qui rend certains passages inutilement difficile : le personnage est placé un peu trop à droite de l'écran, et ce n'est pas l'idéal pour voir venir les ennemis. De même, on peut parfois tomber dans le vide en croyant descendre d'un étage. Cependant, l'originalité et l'ambiance épique des derniers niveaux font oublier tous ces petits tracas.
14/20
Drawn to Life est un jeu enchanteur, par l'originalité de son concept, et son scénario mignon et envoûtant. Les phases de jeu sont variées mais pourtant la cohésion de l'ensemble est remarquable. C'est en considérant une seule phase indépendamment du reste qu'on peut lui trouver des défauts, à commencer par le manque d'originalité justement. On pourrait également regretter que la machine ne réagisse pas différemment selon le dessin que vous réalisez. Mais pour ça, il faudra encore attendre quelques années...

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Drawn to life (NDS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×