• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Devil's Third Disponible sur WiiU

Test de Devil's Third (WiiU)

Test de Devil's Third

Cinq ans après son dernier jeu, Tomonobu Itagaki revient sur le devant de la scène avec un titre qu'il n'hésite pas à qualifier lui-même de révolutionnaire. Mais au final, que vaut Devil's Third ?

Test
Quand le papa de Dead or Alive et de la renaissance de la série Ninja Gaiden promet un nouveau titre bourré d'action et orienté online, on ne peut qu'être impatient d'y jeter un coup d'œil. Malheureusement, des complications de production, d'édition et des retours pour le moins mitigés de la part des testeurs auront tôt fait d'inquiéter même les fans hardcore du travail du Monsieur. Petit retour sur un véritable parcours d'obstacles.

Dans l'épisode précédent...

Avant d'en venir au vif du sujet, il est bon de rappeler quelques points du parcours pour le moins... chaotique qu'aura connu Devil's Third. Prévu à l'origine pour sortir conjointement sur PS3 et Xbox 360, le titre de Valhalla Game Studios se retrouvera orphelin suite à la fermeture en 2013 de THQ qui devait l'éditer. C'est à ce moment que Nintendo mettra le grappin sur la licence, faisant de ce titre une exclusivité Wii U.
C'est à partir de là que l'affaire se complique puisque le jeu devra faire face à un abandon de Nintendo pour éditer le titre en Amérique (rappelant au passage le funeste destin que connut Disaster: Day of Crisis, qui ne sortira jamais chez l'oncle Sam) puis une succession d'avis et autres previews pour le moins inquiétants provenant de la presse occidentale (en totale opposition avec la presse japonaise bien plus engageante) à laquelle Itagaki répondra avec un mépris certain.

Et pour couronner le tout, lors d'un récent communiqué où NOA annoncera qu'il éditera bel et bien le titre aux USA, il en profitera pour prévenir les joueurs qu'une version free-to-start du mode multijoueur du titre arrivera sur PC. Pour un titre dont le créateur annonce lui-même que l'intérêt principal réside dans le online, il y a de quoi se poser des questions.

Prend ton flingue et ton katana

Maintenant reste à savoir si le jeu est simplement un titre maudit ou si son sort est justifié. Mais avant de parler du multi, petit point sur le mode solo. Dans un futur proche, l'explosion de satellites en orbite autour de la Terre provoque une réaction en chaîne qui prive notre civilisation d'énergie et de la plupart de ses moyens de communications. Le monde se retrouve plongé dans le chaos le plus total et la guerre se répand comme une traînée de poudre un peu partout.

Devil's Third : bande-annonce de lancement (Wii U)26/08/2015

Vous incarnez Ivan : un taulard tatoué, chauve et qui porte continuellement des Ray-Ban, appelé à la rescousse par le gouvernement américain pour combattre le SOD, ses anciens compagnons d'armes qui semblent être responsables de tout ce qu'il se passe. Évidemment, en plus d'être un as dans le maniement de toutes sortes d'armes à feu, Ivan maîtrise katana, massue et autres barres à mine pour notre plus grande joie.

Bien entendu ce gloubi-boulga scénaristique, subtil mélange entre Metal Gear Solid et Kill Bill, n'est qu'un prétexte à ce qui fait le corps du jeu : une succession d'affrontements où le joueur aura la possibilité de ramasser tout ce qui se trouve sur son chemin pour cribler de balle, trancher ou exploser le crâne de tout être vivant sur sa route !!!

Fatality !

Vous l'aurez compris, ceux qui ne supportent pas la vue du sang ne sont pas les bienvenus dans l'univers d'Ivan. Et pour venir à bout de la petite dizaine de missions qui se présentent, les développeurs ont cru bon d'ajouter autant d'armes que possible en mélangeant allègrement le TPS classique, la possibilité de passer en vue à la première personne pour plus de précision avec les armes à feu et une sorte de beat'em all simplifié à l'extrême pour les affrontements au corps à corps. Rien de négatif là-dedans et la variété des armes et des animations qui en découlent permettent d'avoir en permanence dans le titre un sentiment de nouveauté.Par ailleurs, ce choix permet d'appréhender les situations de différentes manières selon les armes, les faiblesses des ennemis et ses propres préférences. Sachant qu'on peut transporter à la fois 2 armes à feu, les grenades qui vont avec et une arme au corps à corps, mieux vaut être sûr de soi quand on se jette dans le combat. Fait assez surprenant pour être souligné, on revient avec Devil's Third à une progression presque digne des jeux d'arcade : pas d'argent accumulé, pas de customisation possible pour le héros ni même pour ses armes.

Un choix étonnant de nos jours mais qui permet au joueur de se focaliser sur la technique et de se perfectionner au combat plutôt que de compter uniquement sur des armes toujours plus puissantes. Par ailleurs, les seuls éléments qui vous inciteront à revisiter les niveaux sont les trophées, 6 objets disséminés dans chaque stage, qui vous forceront à visiter les moindres recoins et vous permettront d'en apprendre plus sur le background. Les combats réussissent donc à renouveler leur intérêt grâce à un bestiaire qui tâche de s'étoffer assez régulièrement et surtout des affrontements contre des boss qui mettront vos nerfs et votre aptitude au corps à corps à rude épreuve (en tout cas à partir du 3e). Ces combats vous demanderont en effet de faire preuve d'observation et de patience afin de mieux éviter les assauts ennemis pour leur porter le coup de grâce au moment opportun. Ajouter à cela l'« éveil  , (sorte de transe à laquelle Ivan accède à force de coups portés au corps à corps) vous offrant un boost de force, de résistance et de vitesse qui ne manquera pas de compléter le sentiment de surpuissance offert par notre Vin Diesel virtuel.

Des lacunes évidentes

Un gameplay sympa, c'est bien, mais encore faut il que le reste suive pour ne pas entacher l'expérience. Et force est d'admettre que Devil's Third souffre de pas mal de problèmes à ce niveau. Entre une IA tantôt débile, tantôt à même de vous détecter à travers les murs ou encore une caméra qui vous dit merde dès qu'un obstacle ou un couloir un peu trop étroit se présente, on peste régulièrement.

Attention toutefois ces soucis restent assez momentanés et ne ruinent pas l'expérience de jeu dans son ensemble mais en 2015, après 5 ans de développement il est quand même regrettable de se retrouver avec ce genre de problèmes.La maniabilité reste correcte et permet de passer d'un style de combat à l'autre sans difficulté et même si on sent clairement que le titre a été étudié avant tout pour une manette Pro, il n'en reste pas moins que le GamePad s'en tire avec les honneurs. Il reste assez dommage que l'écran du Pad ne serve à rien d'autre que transférer le titre sur la manette mais on se console en se disant que la qualité graphique ou audio du titre ne perd pas grand-chose en passant sur GamePad...

Objectivement le jeu n'est pas « laid » mais quand on a touché à des titres comme Bayonetta 2 ou Super Smash Bros. for Wii U on ne peut que déplorer la pauvreté visuelle des niveaux qui ne font vraiment pas honneur à la console de Big N (à l'exception toutefois de la 4e mission, qui s'avère être tout à fait agréable à parcourir). Ajoutez à cela une expressivité au point mort lors des cinématiques, des bugs de collisions ou un framerate en souffrance dès que s'affichent trop d'ennemis à l'écran, et vous aurez une idée de ce qui vous attend.

Et si vous vous attendiez à ce que l'aspect sonore du titre ré-hausse le niveau, n'en espérez pas tant, les doublages et voix restent tout à fait corrects mais les musiques passent inaperçues et vous les oublierez sitôt la console éteinte.

Et le multi dans tout ça ?

Car oui, il ne faut pas oublier que c'est avant tout le online qui est mis en avant pour le titre, et qu'il constituera même la seule expérience que connaitront ceux qui joueront au jeu sur PC. Pour faire simple, le gameplay lors des parties est le même que pour le soloi à 3 nuances prêt : la jauge d'« éveil » qui disparaît au profit d'une « arme + » dévastatrice qui vous sera accessible après quelques ennemis vaincus, un radar dans le coin de l'écran (bien utile pour repérer votre prochaine victime) et la possibilité d'appeler en renfort des véhicules de soutien dans certains modes. Petite mention pour l'affichage qui s'avère agréablement stable (aucune chute de framerate lors de mes parties) mais en dehors de cela, les problèmes de caméra persistent et s'avèrent même plus handicapants lors de pugilats contre 15 autres joueurs humains que contre des ordis dans le solo. D'autre part, le GamePad est légèrement rentabilisé pour l'affichage de certains menus et l'accès au chat qui – à défaut d'être vocal – est assez intuitif et confortable grâce à l'écran tactile.

En ce qui concerne le contenu, vous créez votre avatar que vous pourrez personnaliser avec une grande variété d'accessoires que vous débloquerez et achetez à force de jouer (et surtout de remporter des victoires). Vous aurez ensuite tout le loisir de rejoindre (ou non) une bande de soldats en mettant en commun vos ressources pour accéder à des contenus spécifiques.

Deux types de monnaies existent dans le jeu : l'argent classique, qui sert principalement à l'achat d'armes, de munitions ou de véhicules de soutiene et les œufs d'or qui se débloquent à force de succès ou de connexions et qui vous permettent d'obtenir de nouveaux éléments de personnalisation ou des accessoires pour vos armes. Le jeu vous donne accès à une dizaine de modes allant de la bataille royale aux matchs en équipe en passant par la chasse aux poules ! En plus de varier les plaisirs, cette abondance de modes vous permet, bien plus que le solo, d'orienter votre style de jeu que vous soyez plutôt bourrin ou sniper, ce qui est fort appréciable.

Le mode « principal » du online appelé « siège » permet à deux factions de s'affronter pour prendre possession d'un territoire (chaque équipe pouvant voir ses rangs grossis par des mercenaires afin de rendre les combats plus équitable). Bien que le faible nombre de joueurs connectés pendant les sessions de test ait empêché de profiter de ce mode dans des conditions optimales, nul doute qu'une fois le jeu sorti il sera plus aisé de s'y adonner dans les meilleures dispositions.
14/20
Devil's Third est-il « la nouvelle étape du jeu vidéo » promis par son créateur ? Non. Est-ce pour autant un mauvais titre ne méritant pas votre intérêt ? Certainement pas ! Même si le solo est loin de faire honneur au potentiel de l'équipe qui l'a conçu (on parle quand même de gens qui ont dépoussiéré et donné tout son sel à la saga Ninja Gaiden sur console HD) il reste un sympathique défouloir qui servira d'introduction au gameplay du titre et vous permettra de débuter le online avec de solides bases. On ressent une réelle exaltation lors des affrontements et même les défauts récurrents ne parviennent pas à totalement entamer notre enthousiasme. Reste maintenant à voir si le jeu réussit à se créer une bonne fanbase pour grossir ses troupes sur les différents modes en ligne. Auquel cas on aura là de quoi promettre aux amateurs de pugilat en tout genre et d'affrontement en ligne une expérience très honnête.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

The Redeemer
7/20 chez GamerGen
4/10 chez GameKyo
55/100 chez millenium.org

Donc une moyenne de 8,67 / 20.
Puissance Nintendo: 14/20.

Je suis pas du genre à dire cela d'habitude mais j'ai peur que le fanboyisme de PN ait eu raison de l'objectivité de ce test.
A moins que le jeu ne soit noté par rapport à la richesse (quasi inexistante) et la qualité du catalogue de jeu WiiU, ce qui voudrait dire que c'est un bon jeu WiiU mais un mauvais jeu vidéo.

Dans l'attente d'autres tests (GameKult / Baton de joie / IGN) pour me faire une idée parce que là je ne suis vraiment pas convaincu.
Ryfalgoth
C'est lorsque je vois que PN a mis la même note à Devil Third qu'à Splatoon que je comprends vraiment à quel point ce système de notation cloche :lol:

Bref, shitstorm incoming =)
Kita
Ryfalgoth a écrit:C'est lorsque je vois que PN a mis la même note à Devil Third qu'à Splatoon que je comprends vraiment à quel point ce système de notation cloche

C'est pas le système de notation qui cloche, c'est celui qui l'utilise.
showkerk
Kita a écrit:C'est pas le système de notation qui cloche, c'est celui qui l'utilise.


Pas forcément : à supposer que le testeur soit honnête, ça peut aussi montrer son manque de repère lorsqu'il est amené à tester des jeux d'un genre auquel n'est pas habitué le public Nintendo (comme le sont Splatoon ou Devil's Third).
Kita
showkerk a écrit:ça peut aussi montrer son manque de repère lorsqu'il est amené à tester des jeux d'un genre auquel n'est pas habitué le public Nintendo

Donc il n'est pas à même de noter correctement ce jeu. Ce n'est pas le système de notation qui est en défaut ici.
Ou alors je n'ai pas compris ce que tu essayais de me dire.
Cirreip
[quote="The Redeemer"]7/20 chez GamerGen
4/10 chez GameKyo
55/100 chez millenium.org

Donc une moyenne de 8,67 / 20.
Puissance Nintendo: 14/20.

Tu aurais put ajouter, par exemple, le 33/40 (soit 16,5/20) de Famitsu, si on cherche on trouve toujours des avis contradictoire et un test n'étant jamais objectif il est évident que les avis diverges .

J'étais parfaitement au courant des mauvaises notes qu'à put se prendre ce jeu mais je refuse de modifier mon opinion pour m'aligner avec l'avis général.
showkerk
@Kita
Je crois que c'est moi qui n'ai pas compris ce que tu voulais dire alors :D ! J'ai cru que tu disais que le système de notation a sa place mais que dans ce cas-là, le testeur l'utilisait mal et que tu sous-entendais qu'il avait gonflé la note.

Si c'est bien le cas, alors je vois le problème dans l'autre sens. Pour moi, Cirreip a tout à fait le droit d'exposer son ressenti, mais si son opinion n'a pas de référence, alors en donnant une note, ça va forcément se démarquer de la moyenne des testeurs. Du coup, je pense qu'on peut très bien se passer d'une note et ne retenir que l'avis du testeur : c'est là où pour moi, le système de note est en défaut.

Après, reste à savoir si l'auteur du test est honnête, s'il ne surestimes pas son impression et s'il a bien la culture nécessaire pour donner un avis "expert".
maxbfox
De toue façon la note on s'en fou, chacun voit midi à sa porte.
Ce qui compte c'est l'avis qu'on se fait en lisant ce test. Si après avoir lu ce test (que personnelement je trouve très bien rédigé) vous vous dites "Ouah, il a l'air super ce jeu !", c'est là qu'il y a un problème ^^
darktinou
je viens de regarder le live sur gamekult et ils ont défoncer le jeu en disant qu'il était laid et tout ...

personnellement je ne l'ai pas trouvé laid au contraire . on est sur wiiu donc il faut noter le jeu en fonction de la console sur laquelle il tourne ( du moins c'est mon avis ) .

mais bon , ce genre de jeu ne m'attire pas de toute façon ( qu'il arrache la rétine ou non )
The Redeemer
Cirreip a écrit:Tu aurais put ajouter, par exemple, le 33/40 (soit 16,5/20) de Famitsu, si on cherche on trouve toujours des avis contradictoire et un test n'étant jamais objectif il est évident que les avis diverges .
Je ne savais pas pour la note de Famitsu, j'ai fait un coup de metacritic, ça n'avait rien donné, j'ai donc fait les quelques sites que je connaissais.
Cirreip a écrit:J'étais parfaitement au courant des mauvaises notes qu'à put se prendre ce jeu mais je refuse de modifier mon opinion pour m'aligner avec l'avis général.
Voilà qui est un aveu fort intéressant, je pensais qu'un test se devait d'être traité de manière objective mais ce n'est ici visiblement pas le cas.
Sans aller jusqu'à la comparaison il est pour moi évident qu'un jeu devrait être juger par rapport aux œuvres similaires et aux exigences actuelles.
Le plus simple pour nous qui n'avons pas mis la main dessus est donc de juger les graphismes, et je vois que le jeu est plus moche que Vanquish (qui ne souffrait d'aucune baisse de Framerate) sorti en 2010...
Ce point n'est qu'un exemple.

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

On ne va pas se mentir, depuis la désertion de certains éditeurs, les fans de AK-47 et de testostérone auront eu peu d'occasion de jouer de la gâchette sur Wii U, il serait donc idiot de leur déconseiller Devil's Third. Malgré un retard technique évident, le titre sait se montrer efficace et nous offrir de bons gros moments d'adrénaline. Reste à espérer que le jeu rencontre un succès permettant à son mode online de montrer son plein potentiel.

Jouabilité
Confortable dans son ensemble grâce à une disposition judicieuse des touches, on notera tout de même que l'utilisation de la manette pro est vivement conseillée pour jouer dans les meilleures conditions. Dommage que la caméra vienne jouer les trouble-fêtes...
Durée de vie
Correcte pour le solo (environ une bonne dizaine d'heures sans chercher tous les trophées), l'aventure dure assez longtemps pour qu'on s'amuse sans s'étirer inutilement. Le multi confère un potentiel de durée de vie énorme.
Graphismes
Le jeu aurait pu être qualifié de beau s'il était sorti au début de son développement en 2010 (et encore) mais aujourd'hui et surtout après que la Wii U ait montré ce dont elle était capable, on reste sur sa faim.
Son
Ne vous attendez pas à fredonner la BO du jeu tant elle ne vous marquera pas, cependant les bruitages convaincants et les doublages tout à fait corrects font qu'on ne cherchera jamais à baisser le volume. On aurait juste aimé avoir envie de l'augmenter...
Multijoueur
La quantité de modes et les possibilités de personnalisation permettent d'avoir le meilleur espoir pour le online de Devil's Third. Le reste dépendra entièrement du succès du jeu et de sa capacité à fédérer une communauté vivace.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Devil's Third (WiiU) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii U

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×