• Ma note
    Moyenne de 3,7 - 3 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 3 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Dead to Rights Disponible sur NGC

Test de Dead to Rights (NGC)

Dead to rights, le test

Test
Les jeux matures se font denrée rare sur la plus cubique des machines de jeux. Alors quand l'un d'entre eux pointe le bout de sont nez, quel accueil peut-on lui réserver ? Tout dépend bien sur de la qualité intrinsèque du soft, mais pas seulement : car il arrive parfois que cela ne soit pas la puissance technique qui mette en avant un titre vraiment savoureux du début à la fin. Histoire d'un beat them all controversé et pas comme les autres...

Moteur, action !

La critique de Dead to Rights est la raison pour laquelle on est tous là, non ? Les jeux étant chers, il est de notre devoir de vous aiguiller avec véracité sur votre choix comme toujours avec les tests qui ont été faits jusqu'à présent sur ce site. Dead To Rights vaut-il la peine d'être joué ? C'est parti !

Premier point : La jaquette. Rien à redire, un artwork du plus bel effet, un titre signé Namco ; la classe quoi. Et de classe justement, le jeu n'en manque pas. Vous dirigez un flic charismatique dans une ville corrompue jusqu'à l'os en tentant de retrouver la trace de celui qui a tué votre père. Ceci est bien évidemment le début d'une histoire brillamment scénarisée aux moult rebondissements s'égrenant sur quinze longs chapitres.

Un seul joueur seulement pourra prendre part à l'action débridée qui anime chaque portion du jeu. On tient à préciser que le scénario est vraiment bien fichu, n'ayons pas peur des mots : génial. Le script, très noir, n'a rien à envier à un polar hollywoodien et les effets de surprise, que l'on ne devine vraiment jamais, sont digne d'un roman d'Agatha Christie ! Très bon point donc que nous nous devions de préciser, trop souvent négligé par les jeux vidéos qui oublient parfois qu'une bonne histoire, surtout pour ce genre de titre, c'est primordial pour rester scotché devant son écran. Très classe aussi, la vidéo de présentation, légèrement compressée mais d'une intensité elle aussi très travaillée.

Eclatage de tête et strip-tease de choc.

Pour éviter la répétition du 'pan t'es mort, tu m'as touché, pan t'es mort' les programmeurs ont eu la très bonne idée d'immiscer des mini-jeux surprenants qui prennent part au scénario. Il faudra par exemple réaliser quelques défis dans une prison un peu à la manière d'un Tony Hawk en s'adressant aux protagonistes clefs ou investir la plastique sulfureuse d'une très jolie stipteaseuse afin de distraire des malfrats le temps que notre héros, Jake Slate (clin d'oeil à Jack slater, flic déjanté du film Last Action Héros ?) pénètre dans une discothèque mortellement gardée.

Les défis à réaliser sont souvent très fun, apportent une variété certaine au jeu, mais il faudrait que les programmeurs veillent à ne pas trop abuser de ce type de distraction dans les prochains titres du genre. Car il serait vraiment dommage de ternir un bon trip avec des options amusantes qui, en plus de tomber dans une certaine routine et casser le rythme, n'auraient plus rien à voir avec le jeu en lui-même. Là, la pilule passe super bien, sauf pour quelques lourdeurs comme lorsqu'il faut frapper un puching ball pour gagner un paquet de clopes : on s'en fiche du punching-ball ! C'est le mec qu'on veut frapper !

En outre, Namco offre aux possesseurs du GameCube un titre au rythme plus soutenu que la console au logo vert, car quelques défis ont été savamment supprimés. C'est finalement pas plus mal, même si la durée de vie est un peu plus faible que son homologue.

A lieu varié, musique inspiré.

L'un des points qui enthousiasme le plus, outre le scénario vous l'aurez bien compris, ce sont les compositions musicales. Là, on dit bravo aussi, c'est vraiment parfait. Le son contribue vraiment à nous canaliser dans la partie et nous n'avons pas à subir des musiques d'ascenseur ; alors forcément pour un jeu d'action, ça aide. Si vous aimez un peu le style Nicky Larson, vous allez être servi. Dead to Rights invite également le joueur à découvrir des lieux très différents, et ce même dans un seul chapitre. Discothèque, prison, ville, forêt... On ne vous en dévoile pas plus pour vous laisser la surprise. Sachez aussi que la manette répond très bien, les boutons sont bien ajustés et placés instinctivement ( fabuleux pad gamecube !... ).

Pour vous aider dans votre quête, vous pourrez faire appel à votre fidèle chien ou utiliser une fonction ralentie un peu comme dans Enter the matrix, sauf que cette fois ce n'est pas enter the daube. Une fois votre jauge d'adrénaline remplie, vous pourrez déclencher à foison une sorte de 'fureur' qui montrera que vous n'est pas prêt à vous laisser abattre. Une visée automatique vous confère une précision de tir royale (On ne pensait pas qu'un jour le système de Lock inventé dans Ocarina Of Time inventé par Maître Miyamoto servirait un jour pour un genre totalement différent !). Parfois, il faudra aussi passer au poing. Plus vulnérable, Jack démontre néanmoins des talents de fighter incontournable, fort heureusement.

Les limites de Jack.

Quelques points noirs viennent ternir le tableau bien fourni de Dead to Rights. Déjà, et ça saute aux yeux : les graphismes. Quel dommage ! Quand on le compare au même titre de la firme, Soulcalibur 2, on se dit qu'il y a de cruelles injustices. Fort heureusement, ceux-ci ne portent pas préjudice à l'intérêt de ce jeu très bien ficelé et maniable.

Néanmoins, techniquement, ce n'est pas digne du GameCube. Toutefois, il est vrai qu'il y a un foule de lieux et que les graphistes n'avaient pas forcément envie de boucler le titre en 2006, mais peut-on encore excuser aujourd'hui des textures faiblardes et indignes de la machine ? Le débat, car s'en est un, reste ouvert. Pour nous, le principal reste le gameplay, les graphismes ont un rôle secondaire tant qu'on s'amuse ! Hors, je reconnais que devant un titre aussi 'beau', il aurait été logique que les graphismes suivent aussi le pas. Ne crions pas non plus au scandale, ça 'passe' quand même, mais bon... Il fallait le dire.

Autre point négatif, c'est tout bête : L'ombre du personnage. Sam Fisher à une ombre qui le suit à la trace, L'agent 47 aussi, pourquoi pas Jack ? Ce héros aussi captivant que ses comparses méritait au moins cette petite note de programmation supplémentaire qui aurait donné un peu plus de présence et aurait peu être légèrement compensé les lacunes graphiques.

L'animation n'est pas mal, mais comme les graphismes, nous avons là un titre vieux, voir d'ancienne génération. La durée de vie par contre est tout à fait correcte pour ce type de jeu, du moins c'est ce qu'on a ressenti, et on ne reste pas sur notre faim en le bouclant.
14/20
Violent, artistique, puissant par moment, Dead to Rights est comme un pépito : Son enrobage n'est pas de première qualité mais son goût est très savoureux ; et une fois qu'on y a goûté on veut finir le paquet. Vous êtes prévenu !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST ACTU // L'actu de l'été (1e partie)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Dead to Rights (NGC) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
3.7/5

L'avis des visiteurs

Votre commentaire
Même si les graphisme sont pas très beau et que je n'aime pas le gros viseur très laid dans le jeux, c un bon titre, mais à ne pas comparer à GTA III car c n'est pas pareil...
marant mais lassant à la longue !

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×