• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Boomerang X Disponible sur Switch

Test de Boomerang X (Switch)

Boomerang X : de l'action frénétique au cœur d'une île perdue

Devolver marque un nouveau un bon coup pour tenter de mettre en avant un titre singulier qui se démarque des productions du moment. Fruit des efforts d’un jeune Studio new-yorkais, Dang !, Boomerang X sait nous accrocher dès le départ dans un gameplay nerveux et progressif. Une pépite ? Pas totalement, mais beaucoup de bonnes choses cependant à se mettre sous la dent, ou plutôt à décrocher avec son boomerang Shuriken.

Test
Peu de détail au départ si ce n’est une petite cinématique nous montrant un navire s’approchant d’une ile sur mer démontée et une créature maritime qui apparaît derrière cet infortuné. Nous basculons ensuite en vue première personne, échoué sur la plage avec le navire en morceaux, sans la moindre arme utilisable sous la main et les mains bandées comme une momie. A quoi ressemblons-nous ? On ne le saura pas. Devant nous, un seul passage possible, qui semble nous conduire vers les profondeurs de l’île, avec les traces d’une ancienne civilisation insectoïde. Et c’est parti pour une action qui va requérir toute votre concentration et votre dextérité, avec pour seul compagnon de discussion un mille-pattes géant apparaissant de temps en temps pour vous laisser quelques bribes d’informations. Enfin, quand on parle de discussion, c’est à sens unique, car votre personnage restera muet.
Boomerang X vous offre la possibilité d’explorer de nombreux décors mais nous sommes loin d’un monde ouvert.
En effet, pas de bonus à grappiller en parcourant tous les recoins, il vous faut découvrir l’unique moyen qui vous donnera accès à la zone suivante, suivant un rituel invariable qui va ponctuer votre progression : une salle dotée de cordes avec des formes qui s’agrippent tour à tour à des cordes particulières qu’il faudra frapper pour jouer une musique, l’alternance des notes produites formant une mélodie qui ouvrira un nouveau passage et vous octroiera un nouveau pouvoir à récupérer au niveau d’un bassin. Puis après avoir récupéré votre pouvoir, vous allez entrer dans une zone arène où il faudra survivre à plusieurs vagues ennemies pour débloquer la sortie et poursuivre l’exploration jusqu’à arriver dans une nouvelle salle avec des cordes à jouer.
Visez la corde sur laquelle se posent les formes lumineuses !

L’action est donc bien balisée et par conséquence, l’effet de surprise s’amenuise assez vite. Un peu plus de variété dans l’approche nous aurait plu mais en l’état, cela donne tout de même un gameplay assez nerveux et de qualité, bien que répétitif.
Si au départ c’est essentiellement l’amélioration de notre résistance qui est privilégiée via le gain de bouclier de résistance qui s’affiche en haut à gauche de l’écran comme une jauge d’énergie, le gameplay devient nettement plus fun lorsque vous découvrez votre boomerang qui va devenir votre arme de guerre et le moyen le plus efficace pour atteindre des zones autrement inaccessibles. L’arme virevolte dans votre main, vous la projetez vers vos ennemis qui sont ainsi détruits de manière bien nette et elle vous revient ensuite. En devenant adroit, vous allez pouvoir détruire plusieurs ennemis en une seule trajectoire.

Attention aux épileptiques : lors des combats, ça bouge dans tous les sens !

Lors de votre entrée dans les différentes arènes, vous allez voir surgir différentes bestioles toutes noires, à trucider donc avec votre boomerang. Nul besoin de les massacrer jusqu’au dernier, il suffit de privilégier celles ayant un marqueur au-dessus/dessous d’elle car en tuant toutes ces créatures particulières, vous mettrez fin automatiquement à la vague en cours.
Frappez le cristal violet pour lancer la salve des vagues d'ennemis.

Soyez cependant vigilant, car les créatures peuvent se trouver derrière vous, en-dessous mais surtout au-dessus (et il y a rarement une seule créature marquée à abattre). On croise ainsi des araignées, des sortes de méduses, des insectes volants au départ. Tout cela, c’est pour se faire la main car vous n’aurez guère de difficulté pour enchainer les vagues d’assauts les unes après les autres. Soyez cependant prévenu, si vous échouez en cours de vague, vous devrez rependre le combat complet de l’arène depuis le début, ce qui est un peu rageant quand vous allez croiser des boss plus costauds et que vous échouez devant le dernier adversaire de la dernière vague.
Des plateformes de ce type sont régulièrement placées dans chaque arène, parfois en hauteur, pour récupérer un peu d’énergie.

Assez vite, vos ennemis vont devenir plus résistants et il faudra alors sélectionner toutes les créatures portant une ou plusieurs pierres rouges sur leur corps pour les faire partir en fumée. Un exercice de chasse qui va nécessiter de virevolter dans tous les sens autour de ces adversaires pour pouvoir cibler avec soin leur point de faiblesse, un gameplay qui part parfois en sucette.

Entre attaquer et tournoyer dans les airs, vous constatez assez vite qu’il n’est pas toujours facile de bien se diriger et surtout se poser sur de minces ponts ou promontoires pour attaquer plus efficacement vos adversaires. Cela engendre une action bondissante parfois fatigante et stressante quand on peste pour se positionner correctement derrière un adversaire afin de viser sa pierre rouge.

Le style graphique assez stylisé et l’effet tournoyant de notre boomerang shuriken jaune vont être un supplice pour les personnes sensibles. Prudence donc si vous êtes épileptique, ce jeu n’est clairement pas à jouer non-stop à votre niveau. Pour les plus jeunes également, ce titre d’action n’est pas vraiment adapté non plus.
Notez sur les flancs de la grosse créature les pierres rouges à dégommer. Ici, vous en avez quatre (une au sommet de chaque membre) et une dernière sur le sommet de la tête. Un titre qui va vous faire devenir un Marsupilami !

Heureusement, chaque nouveau pouvoir décroché va corriger ce gameplay qui serait devenu autrement très bancal en lui apportant la petite subtilité qui sera nécessaire de maîtriser pour vaincre l’arène suivante. Au départ, vous allez débloquer trois mouvements : l’utilisation du boomerang comme grappin afin de franchir des gouffres, vous accrocher pour monter en hauteur. Puis vous allez pouvoir ralentir le temps afin de pouvoir viser plus efficacement les pierres rouges de vos adversaires (un petit côté Matrix à maîtriser impérativement) et enfin la possibilité de stopper votre élan en plein vol. En cumulant ces trois possibilités, les combats se transforment en ballet aérien redoutable et effectivement très fun.
Pas très dur, on frappe la pierre de cette grosse grenouille dans son dos, puis la pierre qu'elle porte sous elle quand elle saute en l'air. Mais attention à ne pas prendre dans la figure ses projections et à ne pas vous placer au milieu de l'arène avant le lancement de la nouvelle vague, si vous ne voulez pas voir apparaître cette créature sur vous.

Mais comme les ennemis sont de plus en plus nombreux à l’écran, vous allez débloquer de nouveaux effets liés aux kills réalisés. Ainsi, après avoir abattu deux adversaires, vous allez débloquer le tir de fragmentation, qui détruira trois de vos adversaires dans un cône géographique face à vous. Puis nous enchaînons sur la « déflagration », à débloquer en éliminant plusieurs adversaires (au moins trois) tout en restant dans les airs, cette capacité créant une onde de choc qui pulvérisera l’adversaire que vous percuterez ou si vous la dirigez vers le sol, impactera tous les adversaires situés à proximité. Enfin, la « Comète du Néant » croise effet de ralentissement et projection pour détruire avec une cadence soutenue vos adversaires. Revers de la médaille, pour l’activer, il faudra patienter que votre jauge soit bien remplie en multipliant les kills.

De bonnes idées mais pas suffisamment exploitées

Boomerang X est relativement court car en 5 à 6 heures, vous aurez fait l’ensemble du parcours du titre, avec un New Game + pour complexifier la difficulté et pousser dans leurs retranchements vos pouvoirs. Mais avec son mode opératoire toujours identique, on se lasse quelque peu en cours de route car nous n’avons jamais vraiment de suspens. L’histoire reste très sommaire, on aurait aimé en apprendre un peu plus sur cet univers mystique étrange et votre personnage mutique n’est guère attachant (mais finalement on ressemble à quoi et pourquoi avons-nous les mains bandés ainsi ?).

Si les environnements graphiques ne sont pas désagréables, force est de reconnaître que la palette de couleurs restreinte n’invite pas à la contemplation (petite faiblesse du portage Switch par rapport à la version PC qu’on avait pu découvrir via une démo). L’ambiance musicale est globalement décevante, pas de réelle emphase qui aurait pu porter l’action à l’écran ou rendre grandiose notre entrée en certains lieux.
Techniquement, les développeurs ont rendu une copie soignée sur Switch car il fallait un gameplay fluide pour que le gameplay nerveux des combats dans l’arène soit bien restitué. Certes, on note quelques ralentissements, à la fois sur console branchée sur son dock (nous y avons joué essentiellement sur la télé pour une fois, le grand écran sied parfaitement à ce type de jeu) et en mode nomade (particulièrement sur les arènes très chargées et de grande taille). Rien de rédhibitoire cependant, l’essentiel est bien là et la version Switch reste de bon niveau. Il reste toujours la possibilité d’avoir un patch pour corriger quelques bugs (quelques gestions de collision à revoir mais cela reste très limité).
Le jeu gère automatiquement les sauvegardes. On aurait aimé de ne pas avoir à se refaire l’intégralité d’une arène en cas d’échec (mais le jeu aurait été encore plus court). Bon point cependant, il y a dans les arènes des lieux pour récupérer de l’énergie, chaque « fontaine » ne pourra être utilisée qu’une seule fois. Seule bémol, cela prend un peu de temps pour recharger votre énergie et avec la multiplication des attaques ennemies, ce n’est pas toujours facile de récupérer de l’énergie sans se faire toucher entre temps.
Bon, je vise la pierre rouge pour ouvrir le passage qui mène à la suite !

Boomerang X - Launch Trailer - Nintendo Switch18/07/2021

Nous remercions le service de presse pour nous avoir fait parvenir un code afin de réaliser le test de ce jeu. Boomerang X est disponible sur l'eShop pour 19,99 € depuis le 8 juillet 2021.
14/20
Ne le cachons pas, Boomerang X nous a un poil déçu. Il tient ses promesses de gameplay atypique et fun dès lors que l’on a débloqué nos différents pouvoirs, qu’on les maîtrise, transformant les combats en arène en ballets visuels assez addictifs. Mais il capote en n’apportant pas assez de variété et surtout en n’ayant qu’un seul chemin à effectuer sans bonus particulier d’exploration. L’alternance « j’avance, je joue des cordes pour débloquer des pouvoirs puis j’applique ces nouveaux pouvoirs dans une arène de combat » reste trop redondant. Graphiquement assez sobre, les teintes employées manquent un peu de peps sur Switch. Mais cela reste malgré tout un bon titre. Ayant reçu plusieurs titres indépendants à tester en peu de temps, Boomerang X est clairement dans le haut du panier des titres intéressants et plaisants dès le départ que nous avons reçus. Il fait donc bien partie des titres fraichement disponibles sur le marché que nous vous conseillons.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST Nintendo Direct

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Boomerang X est basé sur une bonne idée et un gameplay efficace et globalement assez novateur. Mais l’effet waouh du début ne cache pas rapidement que le projet reste un peu léger sur la durée. Les fans hardcores apprécieront de débloquer le New Game + qui nous fait garder l’ensemble de nos pouvoirs (hormis le grappin) pour refaire les niveaux en affrontant plus vite des adversaires que l’on rencontrait bien plus tard, dans une action visuelle qui bien maîtrisée est un régal à voir pour les spectateurs. Mais tout cela manque de densité et de surprises, ainsi que d’ambiance sonore. Les idées sont là, il suffirait à un second opus de corriger ces quelques manques pour devenir un hit en puissance. En l’état, Boomerang X reste une bonne récréation très accessible mais un peu trop courte pour totalement rester dans nos mémoires de gamer.

Jouabilité
Plus le jeu avance en débloquant les différents pouvoirs, plus l'action se bonifie. C'est un très bon point car même si le titre est court, vous pourrez néanmoins le refaire via un New Game + qui conserve la quasi intégralité des pouvoirs amassés pour refaire certains passages dans de meilleures conditions. La prise en main est globalement aisée et le jeu se montre intéressant dès le départ.
Durée de vie
On l'a dit, en étant relativement accessible même pour des joueurs de niveau moyen, la durée de vie ne dépasse guère les 5 à 6h. Les speedrunners pourront chercher à le boucler le plus rapidement possible (une option leur est dédiée dans les paramètres), les autres profiteront du mode de difficulté plus élevé. Mais une fois qu'on a parcouru l'enchainement des niveaux, la rejouabilité n'est pas exceptionnelle d'autant qu'il n'y a pas de bonus à découvrir en vous poussant à explorer tous les recoins de chaque univers (de taille cependant réduite).
Graphismes
Relativement sobre et manquant un peu de peps au niveau des couleurs, Boomerang X parait un peu plus fade sur Switch que sur gros PC. Mais l'action reste lisible (heureusement car cela bouge dans tous les sens), avec de bons effets visuels lorsqu'on freine sa course, qu'on ralentit le temps pour prendre le temps de viser et que l'on voit son Boomerang Shuriken tournoyer autour de son doigt.
Son
Boomerang X est un peu léger sur cet aspect, qui aurait pu amplifier l'immersion dans l'univers du jeu. On a l'impression que tous les efforts ont été concentrés sur le gameplay autour de l'arme et que le scénario et l'ambiance musicale ont été quelque peu mis de côté. Dommage, cela aurait permis au titre de se démarquer encore plus.
Intérêt
Le titre est bon et les arènes très verticales sont bien imaginées au niveau du level-design. L'action est redondante mais c'est surtout par l'alternance des niveaux qu'on se dit que les développeurs sont passés à côté de quelque chose. Mais cela reste un titre plaisant, surtout en cette période où les productions sont nombreuses mais avec beaucoup de déceptions, et Boomerang X reste une bonne récréation. Lorsqu'il sera en promotion, les personnes qui pourraient hésiter aujourd'hui pourront s'y lancer avec plaisir.
Ergonomie
Bien pensée, la difficulté progressive amène le jeu vers un niveau de plus en plus plaisant. On a cependant bien du mal à viser avec précision en de multiples occasions (et surtout à se poser sur certaines plateformes), vous pouvez cependant entrer dans les paramétrages pour cocher la visée automatique, pour renforcer certains paramétrages visuels comme la mise en relief des ennemis à abattre. Les développeurs ont ainsi fait du bon boulot pour permettre à tout le monde de prendre en main le jeu et de paramétrer les effets visuels selon les goûts de chacun.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Boomerang X (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×