• Ma note
    Moyenne de 4,2 - 38 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 38 ajouts
  • Devenir fan ! 1 fan, et vous ?

Beyond Good And Evil Disponible sur NGC

Test de Beyond Good And Evil (NGC)

BGE, un chef d'oeuvre signé Michel Ancel

Test
Final Fantasy fait partie de ces jeux desquels on a du mal à décrocher une fois qu'on a goûté à une des innombrables aventures que la saga comporte. Encore faut-il avoir le courage de tomber dedans, qu'on soit petit ou non, sans quoi on risque tout simplement de passer à côté de quelque chose de magique ! Beyond Good & Evil répond plus ou moins au même principe : l'essayer, c'est l'adopter !

De Rayman à Jade

Lorsque Michel Ancel abandonne Rayman, le personnage sans bras symbole de toute une génération, c'est pour se consacrer entièrement à un nouveau projet : le mythe BG&E est né. Il faudra attendre longtemps avant d'apprendre que BG&E constitue les initiales de Beyond Good & Evil, en francais au-delà du Bien et du Mal. Tout un mystère !

Le jeu, en développement depuis de nombreuses années, est sorti sur PS2 pour les Fêtes, et a réalisé un score bien moyen, bien en-deça de ce que mérite un des titres les plus prenants qu'il nous ait été donné de voir depuis bien longtemps !

Il faut dire qu'on a rarement l'occasion d'incarner une femme aussi jolie que Jade, une jeune femme reporter qui s'occupe le plus clair de son temps des orphelins de guerre d'Hyllis, sa planète : les combats font rage entre Hylliens et Domz, et il semblerait que les Forces Alpha ne puissent rien faire pour contrer l'invasion.

Une planète en guerre.

Un beau jour, c'est l'orphelinat qui est sous attaque Domz. C'est d'ailleurs à cette occasion que l'on se voit confier le contrôle de Jade, dans un combat tellement épique que la dernière scène se déroule au ralenti : ses protégés et ses amis, parmi lesquels son Oncle Pey'J, sont en danger de mort, et il faut les libérer du joug Domz avant qu'il ne soit trop tard.

C'est une vraie prise de conscience pour Jade, qui réalise soudain que son rôle n'est pas seulement de protéger les enfants déjà touchés par le conflit avec la disparition de leurs parents, mais aussi, par tous les moyens, de mettre un terme au conflit. L'arrivée tardive des Forces Alpha sème le doute en son esprit : et si cette force de protection n'était pas aussi... protectrice qu'elle le laisse entendre par des messages publicitaires de propagande incessants, avec la complicité des journalistes dont les JT mettent en avant les actions pourtant peu héroiques des Forces Alpha.

Seule contre Eux, Jade ne pourrait rien. La voici bientôt contactée par un étrange commanditaire qui a besoin de photos. C'est normale, Jade est reporter, avant tout. Loin de rouler sur l'or, elle a accepté de prendre en photo tous les êtres vivants qu'elle rencontrera aux détours des chemins, végétaux et animaux. Parfois difficile de prendre une photo quand la créature en question bave à l'idée de vous dévorer !

Une reporter hors-pair !

Prendre des photos, voilà une noble mission : l'appareil photo de Jade est super-moderne, et il permet notamment de transférer directement les clichés pris vers le bon commanditaire : à la scientifique les photos de bestioles, au réseau IRIS les photos compromettantes à l'encontre des Forces Alpha.

Le Réseau IRIS est une force de résistance qui a compris depuis longtemps que les agissements des Forces Alpha sont loin d'être aussi innocents et charmants qu'on le laisse penser. Le but de cette organisation - terroriste, cela va de soi, quand on éoute le point de vue des Forces Alpha - est de prouver aux Hylliens qu'on les trompe, et que peu à peu Hyllis se trouve vidée de ses habitants.

En effet, nombreuses sont les disparitions, et IRIS soupconne ardemment les Forces Alpha de faire du trafic d'êtres humains. Encore faut-il le prouver, et convaincre la population qu'il faut se soulever et se débarasser des Forces Alpha, assurément sous contrôle Domz.

Le gouverneur d'Hyllis est en fait du côté du Réseau IRIS, et on pourra compter sur sa collaboration pendant l'aventure : ses services sont capables de décrypter des clés et ainsi permettre à Jade de progresser plus loin dans les arcannes du Mal ! Toujours assistée d'un allié précieux, Pey'J dans un premier temps puis Double H après la captude de son Oncle, Jade devra parfois se faufiler seule pour permettre à son accolyte de la rejoindre.

Enquêter pour réveiller l'opinion.

C'est dans la Fabrique que les premiers éléments de l'ignoble conspiration Domz paraissent évidents : l'usine semble être le point névralgique de ce trafic d'êtres humains auquel personne n'ose croire, à Jade de faire les photos les plus compromettantes pour les publier dans le journal clandestin de l'organisation 7agrave; laquelle elle a décidé de donner sa vie, pour les enfants, et mettre un terme au conflit, pour elle le seul moyen de vivre en paix un jour.

Une bien noble idée, mais difficile à mettre en oeuvre avec un arsenal qu'on aura du mal à améliorer : sans l'aide de XXX, son ordinateur de bord à l'accent italien, on aurait bien du mal à savoir à quoi sert tel ou tel objet ! Car ils sont nombreux : des capsules d'énergie aux disques optiques, en passant par les parts de pizza (localement connues sous le nom de Sparkos) et autres XXX, inutile de dire qu'il y a de quoi remplir l'arsenal.

Mais tout à un prix, et il existe sur Hyllis deux systèmes parallèles. Le premier, officiel, est la monnaie locale, l'Unité. Un Sparkos coûte par exemple 150 Unités. Pour gagner de l'argent, jade peut compter sur le laboratoire avide de photos de créatures (certaines ne rapportent que quelques centaines d'Unités, mais d'autres en rapportent plusieurs milliers !), mais aussi sur les minéraux apparaissant lorsqu'un ennemi est tué, un ennemi du genre commun comme un rat, ou un Garde Alpha.

Au doigt et... au bâton !

Pour tuer, encore faut-il avoir de quoi frapper : Jade troque alors son appareil photo pour son bâton de Taekwondo, et fait alors un carnage autour d'elle. Avec ses accolytes, elle peut réaliser des coups spéciaux et faire beaucoup de dommages corporels parfois fatals. Cogner, ca défoule !

Les contrôles deviennent vite un peu confus (on devrait peut-être plutôt dire confusionnants pour le joueur !!!) quand on doit gérer deux personnages en même temps : en général, il suffit d'appuyer sur Y pour faire réaliser une action au personnage secondaire, il faut ensuite que Jade soit bien placée pour porter le coup fatal, ce n'est pas toujours évident de tout synchroniser, surtout quand la gestion des caméras s'en mêle (s'enmêle ?) et nous empêche de bien voir l'action.

Frapper à l'aveuglette quand l'ennemi à les yeux grands ouverts peut être fatal, et ce d'autant plus que les réserves d'énergie ont tendance à vite baisser. Pas de panique pour autant : lorsque Jade n'a plus d'énergie, le jeu reprend au début de la pièce en cours, il suffit donc de recommencer en faisant un peu plus attention, et ca passe !

Plein de jeux en un !

Le jeu repose sur plusieurs genres à la fois : on n'a pas encore parlé du second système en vigueur sur Hyllis, un système complètement illégal qui repose sur les perles disponibles sur la planète. Les perles ne sont en fait acceptées que par le garagiste, ce qui nous amène à évoquer l'existence d'un engin à moteur que vous allez adorer : l'hydroglisseur !

Parlons tout d'abord du rendu de l'eau, tout simplement époustouflant ! On n'avait rarement vu une telle fluidité dans un jeu GameCube, le rendu est même meilleur que Wave Race: Blue Storm, c'est pour dire si c'est impressionnant ! De jour comme de nuit, on prend plaisir à naviguer, que l'on côtoie de braves pêcheurs ou bien que l'on essaie d'échapper à une attaque Domz, ce qui arrive fort régulièrement !

L'hydroglisseur de Jade et Pey'J est loin d'être du dernier cri, et tombera d'ailleurs vite en panne dès le début de l'aventure : le garagiste aura la bonté de venir vous récupérer, avec bien sûr l'espoir de vous vendre des pièces détachées ! Vous n'aurez pas le choix : votre moteur est hors d'usage, et une héroine ne va pas traverser la mer à la nage pour rejoindre la Cité, on imagine en plus mal un jeu dont l'action se déroulerait entièrement dans un garage (même si cela pourrait très bien marcher du tonnerre dans les tops des ventes, ceci dit...) ! Il va donc falloir en partir, et vous serez ainsi amené à vous séparer de votre première Perle.

On se rend ainsi compte qu'il y a au moins 30 perles à collectionner : c'est en effet la valeur de la meilleure amélioration de l'hydroglisseur. Il faudra attendre un bon moment avant de s'en équiper, car il reste 29 perles à trouver, au bas mot, dans la mesure où d'autres équipement intermédiaires vous seront vite indispensables : à votre visite suivante, vous aurez besoin d'un fusil-laser assez spécial pour dégommer les robots en hauteur. Sans cela, oubliez l'accès à la fabrique !

Modernisme, quand tu nous tiens !

Votre prise de contact avec IRIS se fait par le biais d'un disque optique. Les lecteurs de disques optiques sont plus nombreux que les distributeurs de billets dans nos contrées, ce qui est de bon augure : il est possible de sauvegarder très régulièrement. Chaque sauvegarde vous proposera aussi un Code internet qu'il vous est possible de saisir sur le site officiel du jeu.

Les disques sont généralement riches en informations précieuses : plein de données multimedia, ils sont pour nous l'occasion d'en apprendre plus sur le passé de Jade, mais aussi sur la situation géo-politique locale ! Pour se renseigner, Jade dispose aussi d'un lecteur de Mails qui lui permet de recevoir mots de passe et lettres d'informations, moyennement menus services ou abonnements.

Du Phare où se cachent les enfants à la Cité, tout est beau : l'Akubar est par exemple un endroit charmant dans lequel on nous permet de prendre part à un mini-jeu assez prenant. En effet, il y est possible de gagner une Perle en vainquant celui qui passe sa vie sur la table de jeu. Des palets sont dispoés de part et d'autre du plateau, et le but est d'envoyer tous ses palets chez l'adversaire. Pour cela, on doit appuyer sur A au bon moment : un curseur tourne et indique dans quelle direction s'en ira le palet. Après le coup, le curseur s'en ira de lui-même vers un autre palet, et ainsi de suite. C'est assez difficile, mais amusant (et on aime les Perles, aussi !).

Une planète qui sent fort la conspiration.

La fabrique est le premier niveau qui nous permet de prendre conscience de la richesse du jeu : on a connu l'exploration en ville, pour faire connaissance avec les membres les plus actifs du réseau IRIS, on a connu les joies de la course en hydroglisseur, il reste encore à connaître les joies de l'infiltration, appareil photo à la main.

Dans la fabrique, on doit en effet non seulement photographier les créatures inconnues, mais aussi ramener des preuves de ce qui se trame. Aucun risque de manquer sa mission, dans la mesure o` le game-design est suffisamment bien concu pour nous le rappeler : à ce stade du jeu, c'est Double H qui nous assiste, et nous retrouve aux endroit stratégiques, petits conseils à la clé.

L'usine n'est pas l'endroit idéal pour se battre : il faudra jouer des décors, des caisses qui bougent au gré des tapis roulants, de la propension des gardes à ne regarder qu'à un seul endroit où leur étrange manie de ne faire que les mêmes tours de garde, pour progresser, et ainsi remettre en état un ascenseur, redonner du courant électrique à une porte, déactiver un champ de protection, le tout bien sûr en évitant rats et autres bestioles parfois électriques.

On comprend ainsi peu à peu comment les différents éléments de la conspiration s'enchebêtrent les uns dans les autres: on ne peut qu'apprécier le soutien du gouverneur et de ses services en personne, pour qui les forces Alpha sont un peu trop puissantes ! De disque optique en disque optique, on apprend de nouvelles atrocités Domz, de nouveaux faux-pas des forces Alpha...

Plus qu'un jeu vidéo, Beyond Good and Evil est un conte. Un conte des temps modernes desquels, grâce au support, on devient acteur ! BG&E est une vraie merveille tant technique que scénaristique. Si d'aucuns en regrettent la durée de vie, le public auquel il se destine ne doit en rien être effrayé: il y a là de quoi passer de longues heures. Libre à vous d'organiser votre progression, mais sachez qu'il faudra toujours garder un oeil sur le nombre de perles en stock, pour équiper votre vaisseau !
17/20
BG&E est un très bon jeu, doté d'une très bonne histoire, le tout solidement ficelé pour qu'après-coup, on se dise heureux de s'être jeté dans l'aventure, aux côtés de Jade, de Pey'J et de Double H ! C'est en tout cas un titre que vous devriez essayer absolument, et ce d'autant plus facilement qu'il est proposé à 30 euros en Europe ! Comment résister ?

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

17 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Beyond Good And Evil (NGC) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.2/5

L'avis des visiteurs

Je persiste et je signe ! BG&E est une vraie merveille ;)
C'est bô, c'est pastel..., on y ère, on y revient. Un bon moment de poésie dans lequel on aime s'attarder...
un superbe jeu, une expérience inédite
San

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×