• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Wildcat Gun Machine Disponible sur Switch

Test de Wildcat Gun Machine (Switch)

Test de Wildcat Gun Machine, une mercenaire en roue libre

Wildcat Gun Machine est un Dungeon Crawler développé par le studio indépendant Chunkybox Games et édité par Daedalic Entertainment. Disponible le 4 mai sur PC, PS4, PS5 (via rétrocompatibilité), Xbox One, Xbox Series X / S (via rétrocompatibilité) et Nintendo Switch, le code de jeu nous est tombé fraichement dans les mains pour permettre de se faire un bon avis du titre.

Test
Wildcat Gun Machine est tout sauf une aventure progressive. L’action est très vite soutenue. Elle va vous créer quelques sueurs froides et des envies de meurtres de la Switch. Avant de bien progresser, vous savez que vous allez mourir quelques fois. Vendu comme un titre frénétique avec un graphisme coloré et bien horrifique, il faisait partie des titres que l'on suivait du regard en espérant une petite pépite dans le genre. Verdict après deux jours de prise en main et quelques carnages.

Mais que vient faire cette guerrière dans cette galère ?

On est un peu perdu en début de jeu, faute à l’absence d’une quelconque narration pour comprendre les tenants et les aboutissants des nombreuses galères qui vont vous tomber dessus. Vous dirigez un personnage féminin par défaut et dans un graphisme un poil cartoon, vous vous enfoncez dans un complexe labyrinthique pour affronter des dieux démoniaques et leurs différents sbires. Heureusement qu'un précédent billet sur le jeu nous avait permis d'apprendre qu'on devait libérer des robots car on est lancé dans le jeu sans explication. Quelques portes sont verrouillées selon un code couleur correspondant à une clé à dénicher, à vous de survivre en trouvant la bonne route pour ensuite ouvrir les nouveaux passages.
Même si les indications sont rares, elles sont tout de même notées en français, on salue l'effort de traduction. Les commandes sont simples : ZR pour tirer, X pour changer d'arme, L pour sprinter, Y pour lancer la Gunmachine, ZL pour lancer une grenade, la touche - pour accéder à la carte et la touche A pour utiliser ce que vous allez trouver dans le labyrinthe.
Oui, au début, ça fait un peu Pif Gadget pour aller terrasser des horreurs !

Si au départ vous partez avec un armement pauvre, vous allez pouvoir peu à peu trouver de nouvelles armes plus puissantes (tir en rafale ou en éventail, tir laser etc….), une quarantaine ayant été prévues par les développeurs, avec dans le dédale, des objets violets permettant de les recharger notamment.
Cela finira par devenir ceci ! Un conseil, toutes les armes ne se valent pas, alors upgrader en puissance celles que vous sentez le mieux.

Clairement pas du luxe car parfois le niveau devient une véritable jungle de tirs, avec des projectiles qui foncent vers vous (mais vous vous déplacez plus vite, vous pouvez aisément vous glisser entre les tirs), des ennemis un peu plus résistants qui en mourant font spawner une jungle de petits guerriers squelettes très nerveux (observez bien des petites flammes qui sont les lieux d’apparition de ces petits guerriers, histoire de ne pas vous déplacer sur la case où ils vont apparaître). A ces ennemis s'ajoutent des éléments de décor comme des barils explosifs (très bien pour faire le ménage de quelques créatures) et en tenant jusqu’au dernier moment avant de prendre la fiole bleue pour regonfler votre énergie ou l’armure verte qui va booster votre jauge, celle-ci totalement chargée permettant de déclencher une fury de quelques secondes où vous serez temporairement invincible.

Stop ou encore ?

Flirtant avec le principe du Die and retry, vous avez globalement deux choix qui s’offre à vous lors de votre mort : soit la possibilité de ressusciter directement au niveau de votre dernière mort, soit revenir au point de sauvegarde situé à un point de contrôle spéciale. Si vous optez pour le premier choix, un chat blanc apparait et vous fait revenir à la vie (d’où le nom de Wildcat Gun Machine), sinon vous êtes bon pour vous retaper tout ce que vous aurez fait depuis la dernière fois que vous serez passé sur ce point de contrôle.
Le centre névralgique de vos sauvegardes et vos upgrades !

En effet, régulièrement des téléporteurs vont vous permettre de revenir au niveau de ce point de contrôle pour pouvoir sauvegarder, mais avant d’y parvenir, il y aura pas mal d’actions à effectuer. Et vous ne pouvez utiliser au départ qu’une fois votre chat pour revenir à la vie, sinon, vous repartez obligatoirement du point de contrôle. Autant dire que que même si les combats sont globalement assez équilibrés avec quelques pointes de folie, cela devient assez frustrant de devoir vous retaper certains passages, surtout quand le premier gros boss vous colle la misère. Utilisez donc avec choix vos os collectés dans les décors pour vous acheter quelques chats de résurrection supplémentaires pour éviter ce côté barbant du titre.

L’écueil du Twin Stick Shooter

Premier point avant de prendre en compte la décision d’acheter ce titre : êtes-vous habile de vos mains pour vous diriger avec un stick tout en orientant votre viseur avec l’autre stick et en tirant avec ZR ? Si vous avez déjà eu du mal avec ce type de gameplay sur de précédents jeux, passez votre chemin, il faut maîtriser ce gameplay très vite sinon vous ne passerez jamais certaines salles et encore moins le premier boss. Une monstruosité qui libère de grosses bulles quand on lui tire dessus, ces bulles éclatant en projectiles lents (une bulle donne au moins 4 projectiles), tout ce ceci flottant très vite autour de vous, chaque contact entrainant une perte de votre énergie.

L’action n’est pas hyper dynamique durant ce combat, c’est surtout l’obligation de se mouvoir entre cette masse de projectiles qui devient un casse-tête face au boss mou du genou, qui parfois cependant nous fait une petite avancée en accélérée vers nous (le contact est clairement mortel). Le bon côté, c'est qu'en éliminant ce premier boss, vous allez avoir accès à de nombreuses armes et notamment aux grenades.
Il me faut trouver le pass vert !

Un gameplay efficace mais très redondant

Les niveaux ne sont clairement pas variés, en particulier au départ. Le design des ennemis reste cartoon moche (et oui nous sommes dans un monde cauchemardesque), pas franchement très funs même si le chara-design se montre supérieur avec les boss et les robots. Vous allez pouvoir piloter des Mecha pendant certaines phases du jeu, et ça, ça fait du bien pour rompre la monotonie de l’action. Soyons clair, les développeurs se sont surtout lâchés sur la qualité visuelle des boss et leur taille, avec un design très lovecraftien. Mais pour le reste, cela reste beaucoup trop sage visuellement.

Qu’est-ce qui pêche ?

D’une part le manque d’explications de ce qui se passe au cours de nos aventures. Nous n'aurons aucun dialogue ni panneau explicatif pour nous plonger dans l'histoire du jeu, on ne sait même pas s'il y a un scénario. On croise régulièrement des squelettes, on ramasse des os et ce stock joue un rôle. Mais rien n’est clairement indiqué en cours de jeu, c’est donc un poil trop léger pour s’immerger dans le titre. Nos fameux os vont nous permettre d'améliorer nos armements, obtenir plus de chats pour ressusciter mais surtout augmenter notre vitesse de déplacement. Seul bémol, il faut revenir au point de contrôle pour accéder à notre menu des armes et pouvoir effectuer les petites modifications, on aurait bien aimé pouvoir le faire plus librement en cours de jeu. Pourquoi avoir choisi un chat pour nous faire revenir à la vie ? Mystère à ce niveau-là. Ensuite le respawn de certains petits ennemis juste après la mort de leur leader est un poil tout much dans certaines situations. Enfin, hormis récupérer de la vie, de nouvelles armes et trucider du monstre, il n’y a pas de gains réellement appréciables en cours de jeu. Un objet à dénicher pour enfin faire un peu plus la différence en votre faveur, un peu plus de surprises….
Le titre se montre linéaire et quand vous vous retrouvez à nouveau à devoir repartir depuis votre dernier checkpoint pour refaire une longue série de combats, vous vous dites qu’il est grand temps de poser la console pour ne pas lui procurer une fin de vie prématurée contre un mur.

Si le graphisme reste correct et globalement lisible (malgré quelques légers soucis de gestion de collision avec des murs, où l’on pensait être à l’abri derrière une paroi avant de se rendre compte qu’on pouvait malgré tout toucher l’ennemi caché derrière), les environnements manque un peu de variété, cela reste très déjà-vu/ Les premiers adversaires ne sont clairement pas les meilleurs, Wildcat Gun Machine ne délivre qu’à petites gouttes la qualité de son jeu qu’aux plus persévérants. On craint que plusieurs auront baisser les bras avant d’arriver aux phases Mechas.

L’animation est particulière et manque de dynamisme. Le déplacement de votre personnage lui donne une drôle d’allure, qui dénote quelque peu avec le contexte horrifique. Enfin, la musique reste très quelconque. Ambiance légèrement techno, elle accompagne l’action mais ne nous a jamais vraiment emballée. Question de goût personnel.

Wildcat Gun Machine - Coming to PC and Consoles on May 4th!05/04/2022

12/20
Wildcat Gun Machine est un titre exigeant qui pourra plaire pour les fans de Dungeon Crawler et de Twin Stick Shooter, à la sauce Roguelite. Un poil trop monotone en revanche à notre niveau et avec un personnage manquant de charisme, l’absence de narration ne nous a jamais vraiment permis de nous immerger dans ce titre. Pas mauvais mais régulièrement frustrant, il lui manque un petit quelque chose pour en faire un hit en matière.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

12 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Un premier essai dans le genre de la part du studio, qui ne se montre pas assez abouti. Le jeu manque de contenu et surtout d'intrigues pour séduire sur la durée et l'action manque de punch. Même si le titre est proposé à un tarif modéré, il ne séduit pas assez pour pouvoir concourir dans le haut du panier de la catégorie. On espérait beaucoup plus, nous sommes clairement resté sur notre faim.

Jouabilité
Facile à prendre en main et ne nécessitant pas de gérer des tonnes de touches, Wildcat Gun Machine fait illusion au départ. On collecte des armes, on augmente certaines possibilités comme ses stats de déplacements ou le nombre de régénération, mais malgré de nombreux ennemis à l'écran, il manque toujours du dynamisme à l'action.
Durée de vie
Pas particulièrement longue, c'est plutôt la gestion de notre mort, obligeant au départ à recommencer très souvent les mêmes zones, qui érodent assez vite notre plaisir de jouer. On ne comprend pas vraiment pourquoi aucune explication n'est donnée au sein du jeu. L'appui sur la touche - donne accès à l'ensemble de la carte, on voit tout de suite que notre aventure est relativement réduite.
Graphismes
Colorés lors des affrontements avec les boss, au design assez réussi, cela manque en revanche d’énergie le reste du temps. Oubliez les images très colorées du jeu pouvant être aperçues sur le NET, c'est sur les supports concurrents, la version Switch se montre plus terne.
Son
Nous avons connu bien plus entraînant dans le genre. Au moins, elle ne vrille pas la tête mais ne retient pas vraiment l'attention.
Intérêt
Des titres où l'on explore des décors, on tire sur des ennemis etc..., nous en avons à la pelle sur Switch, avec une vraie histoire, plus d'énergie. Le jeu ressemble ici plutôt à un prototype non finalisé. C'est fort regrettable car Wildcat Gun Machine avait un gros potentiel, sous exploité au final.
Ergonomie
Si vous n'êtes pas à l'aise avec la gestion des deux sticks pour viser/tirer et se déplacer, la prise en main sera un calvaire. En revanche, il reste bien conçu pour quelques parties. Ceux qui espéraient en revanche un nouveau candidat à la Enter the Dongeon seront en revanche très déçus par l'action trop molle.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Wildcat Gun Machine (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×