Retour sur...

Retour sur... La Megadrive et ses 20ans

Retour sur...
La Megadrive fête aujourd'hui ses vingt ans d'existence aux États-Unis. Bien que PN soit spécialisé dans l'univers de Nintendo, nous ne pouvions passer à côté de cette machine qui a marqué les joueurs et le monde du jeu vidéo en général sans lui rendre l'hommage qu'elle mérite. L'occasion pour nous de revenir sur la bataille que se sont livrée les deux grandes firmes. SEGA et Nintendo se sont affrontés des années durant. Il y a quinze ans personne n'aurait cru possible de voir Sonic accompagner Mario dans un même jeu. Bienvenue dans ce Retour sur... la Megadrive !

Un peu d'histoire

En 1988 , alors que nous sommes dans la troisième génération de console qui comprend les 8 bits tel que la NES et la Master System, Sega décide de passer à la vitesse supérieur suivant ainsi de près le PC-Engine. La NES domine toujours le marché du jeu face à une Sega Master System qui peine malgré une puissance supérieur. SEGA choisit alors de frapper fort et sort une console 16 bit. La Genesis (en 1989 pour les USA) ou la Megadrive (au Japon en 1988 et Europe en 1990) est née, prélude d'une nouvelle guerre des consoles.


Image du jeu

La Megadrive est un succès partout dans le monde grâce à des titres tel que Altered Beast ou encore Space Harrier. Hiroshi Yamauchi, PDG de Nintendo à l'époque sent bien que sa société se doit de réagir. C'est ainsi que la Super Nintendo sort au japon en 1990 et en Europe en 1992. Le succès est monstrueux puisque les 300 000 unités acheminées sont vendues en seulement quelques heures. Face cette situation le gouvernement japonais demande aux constructeurs et éditeurs de sortir leurs jeux en fin de semaine pour éviter que les japonais ne désertent leur lieu de travail ou leurs écoles pour acheter des jeux vidéo. Il n'est pas étonnant de constater que Monster Hunter 3 soit sorti le samedi 1 août 2009. La Megadrive met un an pour écouler autant d'unité. Nintendo semble reprendre la tête du marché. Malgré cela les deux consoles sont au coude à coude en Europe. Sega parvient même à dominer le marché mondial avec presque 65% de part. Mais la firme va alors précipité sa propre perte.

SEGA ne pense qu'au hardware, ajoute plusieurs extensions et crée même la Megadrive II en 1992, relookée pour l‘occasion. On peut citer le MegaCD permettant de lire des CD-Rom et des disques audio tout en améliorant les capacités graphiques et sonore de la Megadrive ou encore le 32X qui doit transformer la Megadrive en console 32 bit. Les deux sont plus ou moins des échecs avec six millions d'unités vendues pour le Mega-CD et quelques centaines de milliers pour le 32X.

Image du jeu

De son côté Nintendo tente de lancer le Sattellaview qui permet de télécharger des jeux via satellite sur des cartouches vierges, oui Nintendo et le online ce n'est pas une histoire récente. Ensuite  la firme collabore avec Sony pour le projet "Super Nintendo Playstation" puis avec Phillips pour le "CD-Interactive". A la suite de désaccord les contrats sont rompues et bientôt apparaissent sur le marché le CD-I de Phillips et la Playstation de Sony.

Au final, la Super Nintendo s'est beaucoup mieux vendu que la Megadrive avec pas loin de 60 millions d'unités vendues dans le monde contre 40 millions pour la console de SEGA. La firme cherche sans cesse à augmenter les capacités de sa console via des accessoires onéreux. La multiplication des accessoires hors de prix et le fait que Sega lui-même ne sait pas dans quelle direction porter le marché est un - sinon ce n'est le - facteur qui mène Sega à perdre cette guerre. Il n'en reste pas moins que la Megadrive fut le plus gros succès de SEGA.

La guerre médiatique

A cette guerre de hardware, s'est greffée une guerre médiatique qui n'est pas sans rappeler la bataille que se livrait l'Atari et l'Amiga en leur temps. Techniquement, la Super Nintendo était plus lente et souffrait de quelques ralentissement face à sa concurrente. SEGA a ainsi utilisé cette caractéristique à outrance et s'en est servi de base pour ses campagnes de pub. C'est aussi à eux que l'on doit cette façon de cataloguer Nintendo comme une firme pour les enfants. Force est de reconnaître que la stratégie de Sega a été payante puisqu'aujourd'hui encore beaucoup de personnes le pensent.

Nintendo possède un univers, des personnages auxquels on pense dès qu'on prononce son nom. De son coté Nec se sert de Bonk pour sa promotion. Sega, lui, ne possède pas de mascotte et la plus part des jeux se vendent grâce à un nom de star comme Mickael Jackson, Joe Montana (football), Buster Douglas (boxing) et ainsi de suite. La firme doit alors trouver un personnage clé, emblématique. Finalement Sega opte pour un hérisson bleu. Rapide comme l'éclair, le regard un peu méchant, l'air cool, Sonic the edgehog est une arme, un personnage qui doit enterrer le vieux plombier et le faire passer pour un ringard.

Image du jeu

Sega joue sur la puissance et la rapidité de son processeur. Il est très agressif dans ses publicités qui se focalise plus sur le dénigrement la Super Nintendo que sur la présentation de sa console. Le but avoué est de montrer que la Super Nintendo est pour les enfants tandis que la Megadrive est pour les adolescents avec l'idée que le petit frère voudra la console du grand frère et non l'inverse. Cette façon de concevoir le marketing a été réutilisé par Sony pour vanter les mérites de ses consoles avec beaucoup de déclarations dans ce sens et continue d'ailleurs encore aujourd'hui.

Voici  une publicité américaine qui illustre fort bien le combat entre Mario et Sonic, la Super Nintendo et la Megadrive.


Qui ne se souvient pas du célèbre "Sega c'est plus fort que toi", publicités européennes dans lesquelles on voyait un punk tout droit venu de Madmax défier Maître Sega à plusieurs jeux.




En Amérique la publicité se concentrait sur le slogan "Genesis Does". Évidemment il fallait comprendre par là que La Genesis (ou Megadrive) était capable de choses que la Super Nintendo ne pouvait pas faire.


Outre Sonic, Sega a également besoin de concurrencer Nintendo au niveau des licences. Face à Zelda, la firme développe Soleil. Phantasy Star sort pour contrer Final Fantasy tandis que Street of Rage doit faire de l'ombre à Final Fight.

Au final la Megadrive a surement souffert de trop nombreuses extensions pas forcément nécessaire et d'une concurrence avec la Saturn. Malgré tout, la console de SEGA fut un succès. La guerre qui opposa les deux firmes est symptomatique d'une époque et fait écho à la génération actuelle. On peut se demander si un jour les joueurs et les constructeurs arrêteront ces guerres de consoles pour pour se consacrer sur ce qui explique pourquoi on joue : le plaisir, le divertissement et le partage d'expérience. La Megadrive garde aujourd'hui encore une place privilégié dans le cœur des joueurs et des amateurs d'oldies. Alors bon anniversaire à cette fabuleuse console !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Ulysse29
Edit : (encore) trompé de sujet ...
Quizzman
Joli retour sur ^^

EDIT: J'aime bien le "Nintendon't" à la fin ^^
yobenm
La megadrive 2, ma première console :love: (même si j'avais que trois jeux :lol: , vive sonic et knuckles!)

Sinon stylées les pub je trouve, c'est old school mais c'est classe, mieux que ce qu'ils font tous en ce moment...
syndrome
J'ai eu aussi la mégadrive 2...Sonic!!! :love:
Jumpman
Joli petit article.
Quelques remarques cependant :
— Nintendo n'a pas lancé le Stellaview mais le Sattelaview
— En même temps que la Saturn, Sega devait lancer la « Jupiter », une autre console qui a été annulée et s'est transformée en extension pour la Megadrive. D'où le 32X.
yoann[007]
Et si on a droit au chipotage, alors en voilà un beau :

"La Megadrive fête aujourd'hui ses vingt ans d'existence aux États-Unis."
La Megadrive n'est jamais sortie aux USA, puisqu'il s'agissait là-bas de la Genesis, comme précisé plus loin dans l'article d'ailleurs. La phrase n'a donc pas beaucoup de sens.

Pour le reste j'ai envie de contester gentiment en disant que si SEGA a attaqué Nintendo sur le fait que ce soit une marque "pour enfants", c'est pas juste une lubie, c'est un peu justifié aussi :roll: et si "certains le pensent encore", c'est ptet aussi parce que c'est toujours vrai. Un peu facile de dire que c'est à cause de SEGA que tout le monde pense ça 20 ans plus tard encore :D


Enfin bon, une chose reste vraie, Genesis does what Nintendon't ! :D Aucun Mario ne m'aura fait autant prendre mon pied que les Sonic sur cette machine.
flammen
Je ne vois pas en quoi la supernes était une console plus axée enfants que la megadrive mais bon...
C'est par la suite je trouve que ça devient plus flagrant.
nintendaube
Pour le reste j'ai envie de contester gentiment en disant que si SEGA a attaqué Nintendo sur le fait que ce soit une marque "pour enfants", c'est pas juste une lubie, c'est un peu justifié aussi


Sonic c'est vachement plus viril et adulte que mario, c'est sur :uhuh:
GoombaPN
@Jumpman : effectivement il n'y a une erreur c'est corrigé.

@yoahnn : t'es un peu le pro pour cela -_-' Combien de personne savent que la genesis et la megadrive sont une seule et même console ? Son nom original (et en plus européen) est Megadrive, donc il est tout à fait logique de parler de megadrive.

Je vois pas le problème de commencer ainsi et ensuite expliquer la différence.

C'est un choix, j'assume.
Fre3rider
nintendaube a écrit:
Pour le reste j'ai envie de contester gentiment en disant que si SEGA a attaqué Nintendo sur le fait que ce soit une marque "pour enfants", c'est pas juste une lubie, c'est un peu justifié aussi


Sonic c'est vachement plus viril et adulte que mario, c'est sur :uhuh:


Sonic devait surtout être moins enfantin et plus fun que le gentil moustachu rondouillard.
Sega a vraiment joué sur une campagne plus agressive et des jeux globalement plus sombres. Nintendo se défendait d'ailleurs à l'époque par rapport à Sega en jouant sur une image plus rassurante pour les parents.
Un détail qui illustre bien ça: si tu prends le premier Mortal Kombat par exemple, ben d'un côté la version Super Nes un peu plus jolie censurait complètement le sang alors que tu pouvais le débloquer sur la version MD :evil:

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×