Histoire de Hiroshi Yamauchi

1955 : l'année ou les employés de Nintendo manifestaient contre de nouvelles réformes

Pour nous, devenir un employé de Nintendo serait une sorte de rêve éveillé. Travailler pour l'un, si ce n'est LE plus prestigieux développeur et éditeur de jeux vidéo au monde. Saviez-vous qu'en 1955, certains employés sont allés jusqu'à la grève de la faim pour faire entendre leurs revendications ? C'est une anecdote incroyable à découvrir dans l'Histoire de Nintendo.

Histoire

Les employés manifestaient et faisaient une grève de la faim.

Hiroshi Yamauchi est la figure emblématique de Nintendo. Troisième dirigeant de la société, prenant la place occupée par son grand-père, il dirigera Nintendo de 1949 à 2002, soit 53 ans d'exercice ! En 53 ans, il aura transformé comme jamais auparavant une entreprise, subissant à de nombreuses reprises des changements de stratégie et de diversification d'offre. D'une simple entreprise de jeu de carte Hanafuda, l'entreprise s'est diversifiés dans les années 60 pour créer des cartes pour le marché occidental (avec un contrat juteux avec Disney), devint un fabricant de jouets, possédait une compagnie de taxi, vendait des portions de riz instantané et est même devenu propriétaire d'une chaîne de Love Hotel (on préfère oublier ce dernier point).

Nintendo a fait un peu de tout (et n'importe quoi) jusque dans les années 1970/1980, période à laquelle Hiroshi Yamauchi fut convaincu que les jeux électroniques prendraient une place de plus en plus importante dans notre monde et qu'il fallait pour Nintendo ne pas rater ce coche et rentrer dans ce marché. Nintendo finit peu à peu par se concentrer exclusivement sur la production de consoles et de jeux vidéo et la suite vous la connaissez dans les grandes lignes.

Mais la transition entre la production de cartes et la diversification de l'entreprise dans les années 60 ne s'est pas fait sans mal. En effet, Hiroshi Yamauchi, ayant tout juste 22 ans lorsqu'il reprend les rênes de Nintendo suite à la mort prématurée de son père, pense que l'entreprise ne pourra pas éternellement prospérer en se reposant uniquement sur la production de cartes Hanafuda. En 1955, il entame alors une série de réformes qui vise à centraliser les activités de Nintendo, qui possédait alors plusieurs usines éparpillées. Cela implique notamment la fermeture de plusieurs usines et le licenciement d'employés, et le rachat de terres pour la centralisation de l'entreprise pour lequel Yamauchi a dû contracter un conséquent emprunt.

Les employés, indignés de ces décisions, jugeaient Yamauchi trop jeune et inexpérimenté pour diriger cette entreprise. Ils se mirent en grève, manifestaient contre ces changements et firent même une grève de la faim pour montrer à quel point ils étaient résolus à faire renoncer Yamauchi à ces changements. Ci-dessous, une photo qui atteste de l'une des ces manifestations, le 25 mai 1955. Sur la pancarte on peut lire "Union des travailleurs de Nintendo" :
Malgré leur détermination, Yamauchi était d'autant plus déterminé à imposer ses décisions. Il refusa de céder à la moindre des revendications des employés et poursuivit sa stratégie. Il licencia les plus virulents employés manifestants et le jeune patron dirigea d'une main de fer les employés restant. Des années plus tard, revenant sur cette affaire, il déclara :
Hiroshi Yamauchi : "Je ne supportais pas d'être pris pour un gars qui était le patron que par des liens du sang. Plus que tout autre chose, je voulais leur montrer qu'ils avaient tort de me sous-estimer."
Si ces changements ne furent pas sans conséquences pour de nombreux employés à l'époque, on ne peut que constater que ceux-ci furent bénéfiques pour l'entreprise car sans ceux-ci Nintendo ne serait probablement pas l'entreprise que nous connaissons aujourd'hui. À travers les périodes, Hiroshi Yamauchi a su comprendre à quels moments il était bon pour Nintendo de changer pour muter vers quelque chose de plus en vogue, même si cela impliquait des changements radicaux au sein de l'entreprise. Et on peut dire que son instinct sur la montée en popularité du jeu vidéo ne l'a pas trompé. Il fut le président de Nintendo ayant le plus participé aux changements fondamentaux de son entreprise et aujourd'hui, nous ne pouvons que constater quel incroyable histoire celle-ci possède.

Cette anecdote est l'une des nombreuses histoires que vous pourrez découvrir dans l'incontournable Histoire de Nintendo, volume 1, dont une édition actualisée vient de paraître aux édition Omaké Books. Signé Florent Gorges, cette collection fait clairement partie des incontournables : richement illustré, le livre fourmille d'anecdotes comme celle-ci, et prouve qu'on ne devient pas Nintendo du jour au lendemain !
Source : Kotaku, Nintendo Insiders

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×