Nintendo Switch Sortie le 03/03/2017 Nom court Switch

News Nintendo Switch (Switch)

Sharp fournit des écrans IGZO pour la Nintendo Switch

Surprise, le vice-président exécutif de Sharp, M Katsuaki Nomura, a indiqué avoir fourni des écrans utilisant la technologie IGZO, bien maîtrisée industriellement par Sharp, à Nintendo pour ses nouvelles consoles de jeux vidéo, comme le rapporte le Wall Street Journal.

News
C'est la news de la matinée qui va faire surement beaucoup faire parler (et spéculer) mais les déclarations relayées par le Wall Street Journal sont d'importance. Sharp, par la voix de son vice-président exécutif M Katsuaki Nomura, vient de confirmer avoir livré Nintendo avec des écrans de technologie IGZO pour équiper la Nintendo Switch.

Sharp a connu un net redressement depuis 2018, grâce à cette technologie IGZO, une technologie basée sur l'utilisation de matériaux semi-conducteurs (oxydes d'indium, gallium et zinc), qui permettent de créer des matrices de transistors plus fins et surtout dix fois moins gourmandes en énergie que celles réalisées en silicium pour les écrans de technologie TFT-LCD. Une économie fondamentale pour le marché mobile, cible première du fabricant, et désormais pour les consoles portables.

Inventée en 1995 par un certain professeur Hideo Hosono, chef d'un laboratoire d'institut de recherche public (lien ici), cette technologie, bien améliorée par les travaux de Shunpei Yamazaki, permettant une résolution dix fois supérieure à l'affichage TFT de l'époque et pouvant être déposée sur des films plastiques, ouvrait la porte à un large éventail d'applications, ce qui intéressa tout de suite Samsung dès 2011 qui signa un accord de licence avec le laboratoire du professeur (on notera qu'à cette époque, Samsung cherchait vraiment dans toutes les directions car parallèlement à l'OLED, Samsung s'était intéressée à une autre technologie, le SED, finalement laissé de côté).

IGZO inventor, Dr. Shunpei Yamazaki, President of Semiconductor Energy Laboratory (SEL)08/07/2019

Sharp arrive en 2012 pour signer un accord et réussi très vite, par sa maîtrise des technologies à base de cristaux liquides, à produire des petits écrans IGZO pour smartphones en repoussant de plus en plus les tailles des dalles créées. Désormais Sharp fabrique de très nombreux écrans de moins de 7 pouces de diagonales avec un excellent rendement dans son usine numéro 2 de Kameyama au Japon. Une taille qui coïncide tout à fait avec les besoins de la Nintendo Switch.

IGZO08/07/2019

On notera que les performances obtenues par Sharp a permis au fabricant d'être choisi par Apple comme fabricant d'une grande partie des nouveaux écrans de ses futurs produits (40% des écrans iPad Mini sont déjà des écrans IGZO Sharp, mais les prochains iPhone et Ipad l'utiliseront également, ainsi que certains ordinateurs portables de la marque). Même Samsung s'approvisionne en partie chez Sharp.

Si Sharp s'était bien engagé ces dernières années avec le groupe chinois CEC Panda pour produire des écrans haut de gamme de télévision, tablette et PC dans un site de production chinois, les derniers conflits commerciaux entre la Chine et les USA ont incité Sharp à la prudence. Le fabricant a ainsi annoncé le 1er août dernier son intention de construire une nouvelle usine au Vietnam, en banlieue de Hô Chi Minh-Ville, qui devrait être opérationnelle dans l’année fiscale 2020. Si pour le moment cette nouvelle usine assemblera des écrans à cristaux liquides pour l'automobile destinés à être vendus aux États-Unis et fabriquera des purificateurs d'air destinés à au marché vietnamien, Sharp est en train d'examiner le transfert d'une usine de production d'ordinateurs et pièces détachées à Hangzhou (Chine) vers le Vietnam (source : le courrier du Vietnam).

Comprenons bien que la technologie IGZO n’est pas un nouveau type de dalle mais un nouveau type de semi-conducteurs remplaçant les transistors en silicium habituellement utilisés dans les dalles LCD pour venir piloter de manière plus efficace les cristaux liquides des dalles LCD mais aussi les écrans OLED. C'est donc une technologie de choix pour monter dans les résolutions (des tests 8K sont déjà en place) mais surtout de manière encore plus économe en énergie. On obtient donc un système gagnant-gagnant avec des densités de pixels plus élevées, offrant un meilleur rendu des couleurs tout en améliorant considérablement l'efficacité énergétique du panneau. Et luxe suprême, cette technologie IGZO peut être rendu transparente, ce qui ouvre le champ d'écrans transparents de très haute qualité une fois couplés avec OLED. Et l'IGZO permet des taux de rafraîchissement excellents pour les jeux.

IGZO | Flat Panel Display Technology08/07/2019

Quel impact pour la Switch ?

Évidemment, au-delà de ces informations contextuelles, qu'est-ce que cela va apporter à la Nintendo Switch et surtout quels sont les modèles qui seront équipés de ces fameux écrans ? Nintendo va lancer dans quelques semaines sa déclinaison Lite de la Switch, avec un écran un peu plus petit. On ne pense pas vraiment découvrir la technologie IGZO au sein de ce nouveau modèle car Nintendo cherche surtout à baisser les coûts de production sur ce modèle Lite. En ce qui concerne la révision matérielle de la Switch actuelle, les premières versions disponibles aux US ne montrent pour le moment qu'un changement de batterie et laisse planer des doutes sur de petits changements au sein des joy-con, à confirmer cependant. Donc pas de changement au niveau de l'écran, qui utiliserait donc toujours une technologie d'affichage plus ancienne en silicium amorphe, certes de qualité.

En revanche, on sait que Sharp est tout à fait capable de produire la technologie IGZO pour des écrans haute-définition au format 4K puisqu'elle utilise déjà sa technologie sur ses propres smartphones et tablettes. On n'oublie pas toutes les rumeurs autour d'une déclinaison plus puissante de la Switch. Pour le moment, on ne pourra que spéculer car M Nomura n'a pas précisé quel modèle de la Switch serait équipé par les écrans IGZO. Rappelons nous que Nintendo va faire en sorte de prolonger au maximum le cycle de vie de la plate-forme tout en travaillant en permanence sur de nouveaux matériels, comme le rappelait il y a quelques temps le directeur général, M Shuntaro Furukawa.

Sources : Wall Street Journal et des compléments techniques auprès de LCD Compare


Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Talban
Honnêtement, en voyant le titre de la news, je pensais spontanément au nouvel écran devant équiper la Switch Lite mais j'ai l'impression que ce type d'écran coûte un peu plus cher alors qu'on cherche à réduire les coûts. Pourtant en produisant en grande quantité, Sharp a dû obtenir un tarif de revient intéressant, donc pourquoi pas au final sur la Lite. Mais c'est vrai qu'on espére beaucoup de choses concernant l'hypothétique Switch Pro. J'ai du mal avec cette console car je ne vois pas trop les développeurs segmenter leur travail en fonction des paliers de puissance permis par diverses évolutions de Switch. Quoiqu'avec le PC, ce type de travail existe mais est loin d'être optimisé.

Article très intéressant que cette technologie IGZO. Par contre Sebiorg, vous évoquez une autre technologie au début de l'article, le SED, un concurrent de l'OLED. C'est un projet vraiment tombé dans les oubliettes ?

Je note que c'est encore une information en provenance du Wall Street Journal, ce canard semble avoir de bons contacts.
bahascaux
Un bon article de fond, pas trop long, c'est cool, merci.

Je soupçonne quand même les japonais de l'avoir appelé IGZO aussi pour la ressemblance dans sa prononciation avec "ikuzo" qui veut dire "allons y" ou "c'est parti" ^^

Taban: si modèle pro il devait y avoir, ça serait juste pour palier aux problème de résolution et de fluidité de certain jeux comme sur Xenoblade 2 par exemple, les ressources non utilisées pourrait permettre à certains jeux de passer en 60fps, quand d'autre pourrait afficher de la 4K upscalé (surtout utile en docké). Après comme ils l'ont dit pour la Lite, tout les développement seront basé sur la switch standard, et je pense que ça sera pareil avec une Pro, les jeux seront produit avec les contraintes du modèle standard.
Après pour le Wall Street Journal, ils ont intérêt à avoir leurs adresses, vu que c'est un périodique financier, qui à la base sert à relayer ce qu'il se passe en bourse et sur les marchés financiers, donc ils ont aucun intérêt à dire n'importe quoi, vu que les gens qui le lisent sont là pour avoir des infos sûr pour pouvoir investir ou non, s'ils mentaient pour faire du buzz c'est l'existence même de la rédaction qui serait en danger.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×