• Mon attente
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Metroid Prime 4 A paraître sur Switch

News Metroid Prime 4 (Switch)

Rumeur : les raisons derrières la remise à zéro de Metroid Prime 4 (et l'arrivée potentielle de la trilogie sur Switch)

Après le choc de l'annonce faite par Nintendo, plusieurs sources commencent à communiquer sur le pourquoi de ce fiasco.

News
L'annonce a été perçue comme un choc pour beaucoup : Nintendo a décidé de reprendre de zéro le travail sur Metroid Prime 4. Le jeu, annoncé à l'E3 2017, n'arrivera pas en 2019, voire pas en 2020 ! N'étant pas satisfait de la copie actuelle, Nintendo a confié le travail sur les prochaines aventures de Samus à Retro Studios.

Mais quelles sont les raisons qui ont poussé à cette décision radicale ? Plusieurs sources nous permettent d'avoir un aperçu de ces raisons mais également de savoir à quoi nous pouvons nous attendre pour combler ce manque d'un titre important pour la Nintendo Switch.

La principale raison : un développement chaotique

Quelle mouche a donc piqué Nintendo pour que l'entreprise japonaise décide de reprendre la main et de reprendre de zéro le travail sur le quatrième volet de la saga Metroid Prime ?

La raison invoquée : la qualité du jeu n'était pas au rendez-vous. Et il semble, d'après les retours faits au journaliste de Game Infomer, Imran Khan, que cela soit bien le cas !

Avec Metroid Prime 4, Nintendo a tenté une nouvelle méthode de développement décrite comme "ad-hoc", c'est à dire réalisé par des équipes différentes, établies dans diverses régions du monde. Une technique courante dans l'industrie du jeu vidéo : Ubisoft répartie le travail concernant ses jeux Assassin's Creed entre deux ou trois studios dans le monde.

C'est Bandai Namco et plus précisément son studio de Singapour qui a hérité du bébé Metroid Prime 4, en collaboration avec Nintendo.

Bandai Namco et Nintendo n'en sont alors pas à leur première collaboration : Pokkén Tournament, Super Smash Bros. for Wii U. Des jeux couronnés de succès qui ont permis à l'entreprise de décrocher ce travail sur Metroid Prime 4.

Mais patatras, d'après Imran Khan, ce travail d'équipes à distance ne se serait pas passé correctement : certains studios s'en sortiraient bien pendant que d'autres seraient, de façon métaphorique, "en feu". Carrément !
Ironie de l'histoire : Bandai Namco Singapour est composé d'anciens développeurs ayant travaillé sur Star Wars 1313, un jeu issu de la fameuse saga qui a été annulé en 2013 suite au rachat de la licence par Disney.

Metroid de retour Retro Studios : pourquoi ?

Insatisfait par la situation actuelle, Nintendo a donc décidé de rapatrier l'ensemble des développements au sein d'une seule et même entité. Quelle entité choisir ?

C'est là qu'entre en jeu Retro Studios. D'une manière ou d'une autre, l'entreprise est parvenue à présenter une version démo de "leur" Metroid Prime 4 à Nintendo et l'entreprise a aimé la direction prise par l'entreprise historiquement liée à la saga Metroid Prime.
Cependant, une question se pose : qu'a fait Retro Studios pendant toutes ces années ? Le dernier jeu sur lequel l'entreprise a officiellement travaillé est Donkey Kong Country: Tropical Freeze sur Wii U en 2014. Depuis on ne sait rien !

Le studio n'est pas constitué d'une très grosse équipe et un ancien développeur de Retro Studios s'est étonné sur Twitter qu'on puisse confier un nouveau jeu (Metroid Prime 4) alors qu'un jeu aurait été dans les tuyaux depuis près de 5 ans...

Qu'est t-il arrivé à ce jeu ? A t-il été lui aussi annulé ? Ou bien son développement est terminé et il pourrait arriver prochainement.

La grosse rumeur de 2018 a été l'arrivée d'un jeu Star Fox Grand Prix, développé par Retro Studios. Va t-il voir véritablement le jour ? Réponse peut être dans quelques mois...

Le retour de la trilogie pour nous faire patienter ?

Si Metroid Prime 4 n'a jamais été officiellement prévu pour la fin de l'année 2019, cette sortie en fin d'année était idéale alors que la Switch doit proposer des sorties majeures tout au long de l'année pour maintenir son niveau de vente.

Quitte à patienter quelques années supplémentaires pour Metroid Prime 4, pourquoi ne pas rejouer aux trois premiers jeux Metroid Prime ? C'est ce que souhaitent beaucoup de joueurs qui attendent une sortie de Metroid Prime Trilogy sur Switch.


Bonne nouvelle, le travail de refonte de cette trilogie serait prêt depuis un moment d'après Imran Khan. L'annonce du jeu aurait été prévue le mois dernier mais pour une raison mystérieuse, elle a été repoussée.
La raison principale pourrait être liée aux problèmes de développement de Metroid Prime 4 : Nintendo ne pouvait pas re-sortir sa trilogie sans avoir un petit quelque chose à montrer sur Metroid Prime 4. L'annonce du report de Metroid Prime 4 permet donc d'aborder le sujet de la trilogie de manière plus sereine, sans ne frustrer personne.

Le catalogue des sorties de la Switch est pour le moment relativement flou pour l'année 2019 : hormis Yoshi's Crafted World prévu pour le 29 mars, aucune date de sortie précise n'a été communiquée pour Fire Emblem, Animal Crossing, Luigi's Mansion 3 ou bien encore Pokémon ! Quatre jeux majeurs qui ne seront peut être pas suffisants pour maintenir le cap des ventes tout au long de l'année ! Il y a donc de la place pour un Metroid Prime Trilogy qui pourrait être annoncée lors d'un prochain Nintendo Direct. Croisons les doigts !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

bahascaux
Au dernières nouvelles on a aucune preuve que bandai namco singapour était sur Metroid prime 4, il y avait juste mention sur la page professionnelle d'un emploi d'un jeu de tir exclusif pour la switch, donc a moins que ça vienne de Game Informer (et encore) ou qu'un ridge racer 8 débarque (il était aussi listé sur la fameuse page), ça reste de l'ordre de la rumeur.

De plus on sait en partie ce qu'ils ont fait depuis début 2014, déjà ils sont derrière le portage switch de DKCTF sortie en mai dernier (générique de fin à l'appuie).
JohnCrichton99
Ce report est peut être une des raisons du retard de ce nintendo direct de janvier (le temps de prendre la décision de le montrer ou non, j'imagine qu'il aurait déçu tout le monde)
J'attends énormément la trilogie n'ayant pas pu finir les 2 et 3. J'espère que Nintendo prévoit quelques surprises cette année au niveau des exclus. En l'état c'est bien trop sage. Les joueurs ne sont pas idiots et une année décevante sera difficile à rattraper.
wiidefender
L'année ne sera pas décevante du tout en terme de sorties exclusives ! Déjà, Nintendo annonce Yoshi Crafted World, Animal Crossing, Fire Emblem Three Houses et Pokemon RPG pour 2019 avec une forte probabilité de voir Bayonetta 3 débarquer aussi. Coté tiers (exclusifs), DB Heroes, Daemon X Machina et Marvel Ultimate Alliance pour le moment de certains en localisés.

@bahascaux : Retro Studio peut très bien avoir fini de développer 1 voir 2 jeux déjà depuis Tropical Freeze. Il faut savoir (et on en avait eu la confirmation en 2017 par Ubisoft en plus d'en avoir une rumeur récente sur Yoshi), qu'ils ont plusieurs titres terminés dans les tuyaux mais planifiés pour plus tard dans la vie de la console. Mario+Lapins était, selon les dires d'Ubisoft, gold pour le lancement de la Switch mais planifié bien plus tard (aout 2017).

Pour info, il n'y a pas que Retro Studios qui n'ont pas encore amenés de nouveaux titres sur Switch dans le portefeuille de studios first et second party de Nintendo :

- 1UP (Captain Toad, Mario 3D Land/World) => ils n'ont rien fait de nouveau depuis Captain Toad en novembre 2014.

- Alpha Dreams (Mario& Luigi) => ils n'ont rien annoncé sur Switch malgré une spécialisation sur 3DS du studio mais bon, la console n'aura plus rien.

- Grezzo (Zelda 3D sur 3DS, Ever Oasis) => ils n'ont rien annoncés sur Switch, leur dernier jeu étant Ever Oasis en juin 2017.

- Next Level Games (Metroid Federation Force, Mario Strker) => ils n'ont rien annoncés depuis Federation Force en juin 2016.

Bref, beaucoup de studios en végétation dont pas mal qui oeuvraient initialement sur 3DS (et donc vont nécessairement basculer sur Switch) donc je reste persuadé que ces gens là ne se tournent pas les pousses et ont clairement des titres prêts à être lancés sur Switch
bahascaux
Wiidefender: C'est tout à fait possible qu'il y ait des titres en attente, effectivement.

Il faut savoir qu'à la sortie de DKCTF sur WiiU, Retro déclarait travailler sur un nouveau moteur, donc on peut imaginer, que sa création à du prendre au minimum 1 an, voir 2; reste à savoir s'il était destiné à la WiiU ou à la switch, car dans un cas ça demande du temps supplémentaire pour l'adapter et dans l'autre ça voudrait dire qu'ils étaient en avance. Plusieurs sources (journaliste, anciens employés) parlent sans que cela puisse être confirmé, d'un studio assez gros pour envisager la formation de 2 équipes; avec plusieurs projets tournés vers des jeux de course dont le fameux starfox GP. Pour GP à moins qu'il ne soit annulé ou que ça soit un fake (mais ça serait énorme vu les sources), je pense qu'entre temps Ubi a du proposer la collaboration avec starlink, ce qui a empêcher Nintendo de le montrer pour éviter une forme de concurrence direct.

Pour la seconde partie de ton post, malheureusement tu n'es pas à jour. Générique de fin à l'appuie

1Up=> était sur Zelda Triforce Heroes (2015) Mario Odyssey (2017) et sur les conversions Switch et 3DS de Captain Toad (2018).

Grezzo=> est responsable du portage de Luigi's Mansion 1 sur 3DS (2018)

Pour Next Level Game c'est vrai qu'on a rien, mais potentiellement ils sont sur Luigi's Mansion 3.

Pendant mes recherches je me suis rendu compte que Monster Games à qui l'on doit Excite Truck ou le portage 3DS de Xenoblade, n'ont rien fait depuis ce dernier (2015) pour Nintendo, mais à développé 3 jeux de Narscar pendant ce temps, on peut donc imaginer qu'ils n'ont rien en placard, voir même que Nintendo les a dégagé de leur giron.

Mais le vrai soucis avec la liste que tu as faite, c'est que ce sont de petit studios, 1up 27 personnes, grezzo 57, alphadream 46, seul next level en a 80. En général il leur faut 1 voir 2 ans pour pondre un jeu 3DS, donc on imagine facilement qu'ils n'ont rien de bouclés en attente, ou sinon ce sont des projets très limité, entre le temps de maitriser la machine et les soucis in-errants aux jeux HD comme les graphismes, ça reste tendu. On le voit bien pas mal de jeux switch exclusif se contentent de l'essentiel.
wiidefender
oui effectivement, peut-être un petit soucis de mise à jour ^^

Petits studios ou pas, ils arrivent tout de même à pondre des jeux sur une période de commercialisation et en plus pour une grosse partie sur la 3DS, console absolument pas réputée pour son ergonomie de programmation ni même pour le compatibilité des middleware comme Unity par exemple (lui est par ailleurs uniquement compatible sur les New 2DS/3DS il me semble).

Nintendo a déclaré vouloir désormais utiliser des middleware. Par exemple, Yoshi Carfted World sera le premier jeu Nintendo à en utiliser un (Unreal 4).

Alors quel est l’intérêt ? Ben déjà des cycles de développement beaucoup plus courts car pas besoin de créer un moteur pour faire tourner un jeu (et comme tu l'as si bien dit, un moteur, c'est long à développer mais également chiant à modifier pour s'adapter à d'autres jeux). Unity est parfaitement adapté pour faciliter le travail des petits studios first et second party qui, non content d'avoir une console vraiment très très simple à programmer, vont pouvoir accélérer la cadence de sortie de leurs jeux ! Nintendo avait d'ailleurs déclaré qu'une fois les middleware bien maîtrisés et installés dans leurs studios, ils seraient en capacité de presque doubler leur volume de production de jeux sur une même période.

On va donc miser sur ces déclarations pour envisager que des équipes réduites puissent aujourd'hui envoyer des jeux de manière massive et régulière et pourquoi pas imaginer que depuis 2015, certains d'entre eux aient justement dans les cartons un nombre plus ou moins important de titres bien avancés voir même déjà gold.

Ne pas oublier que Nintendo a préparé la relève de la WiiU très tôt dans la vie commerciale de cette dernière (avant 2015 visiblement) et qu'une grosse partie des titres prévus pour la console ont probablement soit déjà trouvé une seconde vie sur Switch, soit attendent sagement d'être déployés. Également, et pour finir, on peut imaginer qu'une retenue soit faite sur certains titres pour justement continuer à vendre encore des 3DS (je pense particulièrement à la série des Mario RPG avec les Mario&Luigi ou les Paper Mario) et que d'ici peu, on pourrait bien les voir débarquer sur Switch !
JohnCrichton99
L'année ne sera pas décevante du tout en terme de sorties exclusives ! Déjà, Nintendo annonce Yoshi Crafted World, Animal Crossing, Fire Emblem Three Houses et Pokemon RPG pour 2019 avec une forte probabilité de voir Bayonetta 3 débarquer aussi


Elle ne sera pas décevante mais manquera de surprise. Il n'y aura pas de Metroid Prime 4, pas de F-Zero, ni de nouvelles franchises. Je suis un vieux gamer de 37 ans. Et je ne suis pas le seul à jouer sur Switch (voir les stats).
Yoshi, Animal Crossing ou Pokemon rpg (toujours très peu d'évolution depuis les premiers, c'est un comble ;) ) ne me parlent du tout. Ils vont toutefois cartonner et Nintendo est une entreprise. Cela leur suffit. Pas moi. Il faut des nouveautés, des annonces à la "capcom five", etc.
wiidefender
Me parle pas de ces bons à rien de chez Capcom stp ^^

Après, en même temps, on est en janvier seulement et l'exercice fiscal n'est même pas terminé (reste 2 mois) ! Des surprises tu vas forcément en avoir, faut pas croire que Nintendo va sortir que ces 4 jeux là sur leur prochain exercice (sachant que Yoshi c'est sur l'exercice actuel donc un jeu de moins dans le décompte).
bahascaux
Wiidefender C'est vrai que le coup du middleware je l'avais zappé. Après il faut voir comment ça sera géré en interne, car on sait que chez Nintendo ils avaient jusqu'à y a pas encore longtemps une politique très introverti. Y a qu'à voir quand ils ont commencés sur WiiU, les mecs en 2012 découvrait les difficultés de dev en "HD" alors que ça faisait déjà 6 ans que leurs confrère chez les autres éditeurs crevaient la gueule ouverte à cause des développement chaotique dû à l'inexpérience. Mais d'un autre coté les choses ont bien évolué chez les concepteurs de moteur, comme par exemple Epic qui maintenant propose des manuelles en japonais pour l'unreal 4, voir même des formateurs bilingue.

Le soucis avec les petits studios c'est que souvent ils sont bien plus utile en soutient qu'en tant que team lead, dans le sens où les éditeurs préfèrent sortir des gros jeux rapidement, plutot que d'avoir un gros jeu dans les temps ou en retard et un jeu anecdotique en plus à coté.
Depuis 2015 on voit souvent débarquer chez Nintendo des jeux de seconde zone, qui sur le papier semblent honnête mais qui finalement se montrent bien plus limité que prévu. Rien que l'an dernier dans ce cas on a eu kirby, mario tennis et mario party. 3 jeux qui proposent autant voir plus de mode que leur prédécesseurs mais avec un contenu inexistant. Par exemple on a mario tennis qui a un mode championnat, sauf qu'on a uniquement le choix entre facile, normal et difficile, là où par le passé certains opus proposaient en plus le choix du terrain, simple ou double, avec ou sans objet. Et des petits détails de ce genre il y en a des dizaines, donc on passe du petit jeu qui se suffit à lui même, au petit de transition n'ayant pour but que de te faire consommer le temps de sortir les gros hit, des jeux d'un instant en somme, vite joué vite oublié.

Donc la question sera de savoir, à quoi servira le temps gagner, à la quantité ou la qualité ?

Perso j'ai du mal à croire que certains projets soit en mode sous marin depuis autant de temps. La switch va avoir 2 ans, et pour le moment on reste sur du line up limité, et surtout à quasi chaque annonce de faite, les jeux ne semblent que très peu avancé, vu que pas mal d'entre eux sont annoncés juste avec un titre, quand d'autres subissent de gros report.
Je pense qu'en interne la mort d'Iwata et la restructuration a posé pas mal de problème.
wiidefender
De mon coté, j'avance plus des arguments de stratégie commerciale. Déjà, on a une console qui installe sa base de joueurs avec de grosses cartouches sorties la première année. Juste en regardant les chiffres de vente des jeux à travers le monde, on constate que Zelda et Mario Kart et Odyssey continuent à truster les charts après bientot 2 ans pour les premiers et un peu plus d'un an pour le second !

Donc coté analyse, c'est plutot facile à comprendre : ce sont les starters pour les nouveaux acheteurs de la console, tout simplement. Donc clairement, Nintendo sont pour moi très malins. Ils assurent le minimum en sortie, effectivement avec beaucoup de jeux secondaires (mais en même temps, ils ont énormément de licences secondaires), et font rentrer de la caisse avec des jeux déjà bien amortis. En faisant une retenue, et sachant en plus que l'achat d'une console Nintendo est souvent motivée par l'acquisition des licences de la marque avant tout, ils assurent une installation solide de leurs grosses licences de manière durable en évitant de dispatcher le pouvoir d'achat du consommateur sur trop de titres disponibles.

C'est une stratégie qui paye sur le court terme et maintenant que la base est bien installée (je crois qu'il y a à ce jour un peu plus de 30 millions de Switch dans le monde, en tout cas au 31/12 ce sont les chiffres), ils ont plus trop le choix, va falloir envoyer de la masse. Et c'est justement maintenant que c'est interessant de planifier massivement des jeux et donc, une réserve de retenue les aidera fortement à proposer aux joueurs un choix important de jeux. Et quand on voit les chiffres de ventes globaux des jeux (et encore on les informations majoritairement que sur les sorties physiques via VGChartz, le démat n'est pas inclus), je pense que financièrement parlant, ils pouvaient se permettre d'en garder sous le pied pour plus tard.

Je pense que la troisième année de la Switch sera enfin la réverbération du rythme réel que Nintendo et ses studios apporteront à la console, ce qui expliquerait également pourquoi ils sont si confiants en leurs prévisions de ventes. Je pense qu'entre le Nintendo Direct de fin d'exercice et l'E3, on risque d'avoir de grosses surprises coté lineup ! Pikmin 4 est certainement fini depuis un moment, rappelez-vous également de tout un tas d'indices sur un Mario Galaxy 3 en développement, gardez également à l'esprit que désormais Nintendo accepte de confier ses licences à des éditeurs tiers pour faire des jeux dans leur univers (Sega avec les Mario+Sonic, Bandai-Namco avec Pokemon, Koei-Tecmo avec Zelda+Fire Emblem et Ubisoft avec Mario+Starfox),... bref, de la licence Nintendo cette année, y'en aura à toutes les sauces, c'est une certitude ^^
wiidefender
Ah et suivant cette logique de travail des tiers sur licence, il serait pas non plus étonnant qu'on vois débarquer à nouveau Square-Enix dans le développement des Mario RPG qui se ont divisés en 2 parties (Mario&Luigi et Paper Mario) mais ont renié les bases du RPG classique de la SNES en partant en développement interne !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×