• Ma note
    Moyenne de 3,4 - 10 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 10 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Wii Fit Disponible sur Wii

News Wii Fit (Wii)

Miyamoto : un bel hommage !

News
Le New York Times a rendu un bel hommage a Shigeru Miyamoto dans son édition du 25 mai, en proposant aux lecteurs du célèbre quotidien américain une belle biographie de notre créateur préféré.

A chaque fois qu'on lit un article sur Miyamoto, on a l'impression d'apprendre quelque chose. Ici, le journaliste se montre charmé par le personnage humble qu'a su rester le papa de Mario, Donkey Kong, Zelda, Pikmin, et plus récemment Nintendogs ou Wii Fit !

Ce touche-à-tout de génie semble ne jamais manquer d'idées, même après 30 ans de création de jeux vidéo. C'est sans doute pourquoi il ne faut pas se sentir mal à l'aise de le comparer à un certain Walt Disney !

Comment peut-on rester aussi simple après avoir rapporté des millions de dollars à la société qui nous emploie ? C'est une question de caractère, certes, de culture aussi : le journal explique qu'en Occident, Miyamoto aurait créé sa propre société depuis longtemps, serait devenu milliardaire et célèbre.

Miyamoto se contentera sans doute de son salaire de Directeur chez Nintendo Co Ltd, et de sa célébrité actuelle ! Dans l'interview, il explique même qu'à son avis, il est plus important de reconnaître le travail de ses collègues que le sien. "Et si les gens considèrent que Nintendo est au même niveau que Disney, c'est très flatteur et je suis heureux de l'entendre", dira-t-il.

Le fait que Mickey ait un Super Mario comme concurrent parmi les personnages de fiction les plus connus au monde n'y est sans doute pas pour rien : la popularité du personnage aura aidé Miyamoto à se propulser dans le top 100 des personnes les plus influentes de son temps. Au monde !

Ah... Si Miyamoto n'existait pas, il faudrait l'inventer ! Son rôle est devenu prophétique avec la Wii, alors que le marché du jeu vidéo semblait sur le point d'entrer en phase de stagnation : Nintendo a secoué tout ce petit monde avec son Président Satoru Iwata et son senior managing director and general manager of Nintendo’s entertainment analysis and development division, Shigeru Miyamoto.

25 millions de Wii plus tard, Nintendo lance un nouveau produit, Wii Fit. C'est d'ailleurs pour ce logiciel que Miyamoto est venu en personne jouer les VRP de choc à New York. Qui mieux que lui pourrait le faire : "sans Miyamoto, explique le rédacteur en chef de Game Informer, Nintendo serait retourné faire des cartes à jouer". Peut-être même les jeux vidéo n'existeraient-ils pas.

Que de chemin parcouru pour Miyamoto donc, sorti de l'école en 1975 (une année brillante, si si !). Il supervise maintenant le travail de 400 personnes : rares sont ceux qui ont su rester au top aussi longtemps : "Le niveau de succès créatif qu'il a atteint sur une longue période est certainement sans pareil", a dit Graham Hopper.

Pour Miyamoto, les Miis sont le dernier personnage inventé par Nintendo : "peu importe l'âge du joueur, s'il regardent un Mii, c'est leur Mii. En créant un Mii vous devenez partie intégrante de l'expérience de divertissement."

Mr Miyamoto, on adore votre travail, mais il va falloir s'y remettre et arrêter de jouer les professeurs d'aérobic à New York ! On attend encore beaucoup de vous, car voyez-vous, nous sommes un public exigeant, très demandeur ! Mais on vous le rend bien, non, puisqu'on fait de chacun de vos jeux un succès !

L'article en anglais est disponible ici

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Miacis
Un article louant le travail de Miyamoto. :cloud:

Je prévois un débat enflammé d'ici 3, 2, 1 ...
:burnout:
Fre3rider
...0 !!! non moi perso je respecte beaucoup Mr Miyamoto, sa vision, son travail et les licences fabuleuses qu'il a fait naître; le seul point de cet article que je trouve un peu éxagéré est la petite phrase disant en gros que sans lui, les jeux vidéo n'existeraient peut-être pas. Dans la précipitation j'ai peut-être pas eu le temps de capter une ironie à travers cette phrase mais sur le coup j'ai trouvé ça un peu too much quand même. Mais sinon, je trouve qu'il mérite largement toutes ces louanges :cloud:
Anonymous
Ah... Si Miyamoto n'existait pas, il faudrait l'inventer ! Son rôle est devenu prophétique avec la Wii, alors que le marché du jeu vidéo semblait sur le point d'entrer en phase de stagnation : Nintendo a secoué tout ce petit monde avec son Président Satoru Iwata et son senior managing director and general manager of Nintendo’s entertainment analysis and development division, Shigeru Miyamoto.


Je doute sérieusement de cette théorie... Il me semble qu'au contraire le marché du jeu vidéo se portait bien sous l'ère Sony. Nintendo n'a fait que l'élargir davantage en prenant peu de risques, et avec des produits parfois indéfinissables comme WiiFit pour éviter de retourner à ses jeux de cartes (comme dit l'article), ou du moins pour ne pas devoir se contenter du seul marché des portables... Souvenez-vous des prédictions de certains analystes en 2005 (et je pense qu'effectivement Nintendo aurait mal encaissé un troisième échec dans le domaine des consoles de salon).

Maintenant les exigences/standards de ventes ont été "naturellement" revus à la hausse, forcément. Donc on pense que Nintendo a sauvé le marché, c'est plus flatteur que d'estimer qu'il s'agissait d'une nécessité économique pour cette société... Mais à quel prix pour nous, les joueurs de longue date ?

PS : si cela emmerde certains, tant mieux.
L14
Non, il paraissait (d'après Nintendo) que le marché du jeu vidéo se réduisait petit à petit; s'enfermant dans son propre monde de g4mers.
Kayron
L14 a écrit:Non, il paraissait (d'après Nintendo) que le marché du jeu vidéo se réduisait petit à petit; s'enfermant dans son propre monde de g4mers.

Hum non, c'est l'inverse.
La PS2 s'est vendue à 120 Millions d'exemplaires à travers le monde, ce qui est un record. Inversement, la NES s'était vendue à 62 Millions d'exemplaires et la SuperNes avait fait un peu moins avec environ 50 Millions d'exemplaires (les chiffres varient selon les sites).

Donc c'est clairement l'apparition de la Playstation 1 (vendue à 100 Millions d'exemplaires) qui a élargie le secteur du jeu vidéo en touchant un public beaucoup plus large. Elle a surtout réussie à accrocher un public plus agé (qui considérait auparavant les jeux vidéos comme étant un passe-temps pour "enfant") en proposant des jeux plus "adultes".
AHL 67
Xavier a écrit:Ah... Si Miyamoto n'existait pas
Holala ! Me parle pas de malheur ! :cry:



Xavier a écrit:senior managing director and general manager of Nintendo’s entertainment analysis and development division, Shigeru Miyamoto
- "Bonjour, je suis Shigeru Miyamoto, senior managing director and general manager of Nintendo’s entertainment analysis and development division."
- "... :crazy:"

:lol3:



steph70 a écrit:PS : si cela emmerde certains, tant mieux.
C'est l'inverse qui va se produire sous tes yeux ébahis : je t'emmerde. :P

Et voilà, ça c'est fait. :-D



PS aussi : Rien à voir avec toi, c'est juste la phrase.
Damascus
C'est marrant, mais c'est au moment où Miyamoto est au plus bas de sa créativité que tout le monde le loue. Personnalité la plus influente&cie, alors que Mr ne nous a rien envoyé d'autre qu'un médiocre Zelda et un Mario frais mais avec une pointe de déjà vu...
S'il reprend sa forme habituelle OK, mais pour l'instant, bof bof...
stef_le_noir
Génie il est, et génie il restera, quoi qu'on en dise...
En tous cas, chapeau bas Mr Myamoto pour l'ensemble de vos oeuvres !
Fablin
On ne peut pas inventer un tout nouveau gameplay à partir de rien pour chaque Zelda ou Mario, hein ^^

Surtout qu'y a toujours une base de fans pour venir gueuler après ^^
Seazor
Kayron a écrit:Donc c'est clairement l'apparition de la Playstation 1 (vendue à 100 Millions d'exemplaires) qui a élargie le secteur du jeu vidéo en touchant un public beaucoup plus large. Elle a surtout réussie à accrocher un public plus agé (qui considérait auparavant les jeux vidéos comme étant un passe-temps pour "enfant") en proposant des jeux plus "adultes".


Sony a proposé des jeux "adultes" à ceux qui étaient déjà dans le bain depuis les générations précédentes, ceux qui avaient la Snes ou la megadrive. Il a fait evoluer le contenu de ce que son public connaissait deja.
=> de la récup de public pas trop risquée.

Et a en même temps donné envie aux plus jeunes de faire pareil avec les jeux "des grands".
=> il a élargi le public vers les plus jeunes. (public intéressé d'avance par les jeux => facile a conquérir)

Ici Nintendo a relevé un défi bien plus risqué : élargir vers ceux qui n'ont jamais joué et qui n'avaient a priori plus l'age ou l'envie de le faire, qui n'ont aucune prédisposition pour les rejoindre.
Ca a pour conséquence qu'il évite d'attaquer de front les 2 mastodontes et ca lui a réussi.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×