News

Les excuses du président de Sega et un nouveau titre à venir

Les actes de contrition de la part d'un grand PDG restent rares, même si Sega a déjà présenté plusieurs fois ses excuses par le passé pour différentes affaires. Mais ici, on parle de l'avenir de la firme.

News
Sega est au plus mal, à en croire l'actualité récente du groupe. La marque n'est plus aussi solide qu'auparavant ; son retard sur les consoles de nouvelle génération, les échecs de ses derniers titres sur les consoles Nintendo, Sonic Boom en tête, et sa difficulté à proposer une expérience de haute volée sur mobiles traduisent les difficultés rencontrées par l'éditeur durant ces dernières années.

L'analyse du marché fait cependant espérer à l'entreprise certaines ouvertures :

– Le marché asiatique est porteur et la firme a reçu comme une bouffée d'oxygène le succès récent de Yakuza 0, dont les ventes ont dépassé les objectifs initiaux.
– Les ventes de la PS4 stagnant au Japon, à la différence de l'Amérique du Nord et de l'Europe, Sega compte accroître la localisation de ses jeux via la société Atlus, ce qui est donc une excellente nouvelle pour les joueurs occidentaux.

Mais le plus important aux yeux de son président, Hajime Satomi, c'est de retrouver le grand Sega d'antan en termes de qualité et que les équipes de la firme travaillent sur de grands projets afin de faire oublier la qualité moyenne de certains jeux de ces 10 dernières années. Dans cette interview accordée à Famitsu, Satomi bascule alors dans un acte de contrition qui montre combien la firme semble avoir pris du recul et souhaiter prendre enfin les problèmes à bras le corps.


Hajime Satomi a présenté les excuses de la compagnie et s’est dit désolé pour les fans fidèles de la société. Il a admis que leur confiance avait été « trahie » ces dernières années, levant les mains et reconnaissant les manquements de Sega au cours de la dernière décennie :

Nous avons fait de notre mieux pour construire une relation de confiance mutuelle avec les fans plus âgés de Sega, mais en regardant en arrière, il y a eu quelques titres qui ont partiellement trahi cette confiance lors des 10 dernières années. Sega dans les années 90 était connue pour son image de marque, mais après cela, nous avons perdu la confiance et il ne nous restait plus que notre réputation. C'est pourquoi, nous voudrions recouvrer la confiance des clients et devenir « une marque », encore une fois.


Dur dur d'être Sonic en ce moment, il va falloir corriger le tir !

Satomi a terminé ses propos sur une note positive, indiquant que la société espérait reconquérir ses fans de base avec une nouvelle annonce dès cette année :
Puisque nous avons remis sérieusement la qualité en avant, je ne peux pas faire de promesse pour l'instant, mais je crois que nous annoncerons quelque chose pour les consoles domestiques lors du Tokyo Game Show.
Le TGS est en septembre. Que va donc pouvoir mettre Sega en avant, la société ayant marqué par son absence lors du dernier salon E3 et donnant jusqu’à présent l’impression d’avoir abandonné les consoles pour se maintenir sur le secteur mobile ? Est-ce que cette annonce concernera également les consoles Nintendo ? À suivre au prochain TGS, en espérant qu’effectivement Sega renoue avec la flamme créative de sa grande époque.
En attendant d'en savoir plus, nous rappelons que deux titres sont à venir sur nos consoles : Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016 sur Wii U et 3DS et Sonic Boom Fire and Ice sur 3DS.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Goff
Aaaah les japonais et leurs excuses publiques ils me font bien rire !
En espérant toutefois qu'ils ne fassent pas porter le chapeau de leur échec à Nintendo, car si les exclu sur consoles Nintendo n'ont pas marché c'était seulement parce que ces jeux étaient d'une qualité exécrable, et pas une histoire de "parc installé / ça se serait mieux vendu chez Sony, blabla"
Je suis quand même pressé de voir comment Sonic va retrouver sa dignité après tous ces viols.
Niko67000
Sega est mort en même temps que la Dreamcast.
Matou99
Non mais sérieusement vous pouvez pas réagir positivement pour une fois? Vous ne vous rendez pas compte de ce que sega a fait: DES EXCUSES PUBLIQUES!! Moi je crois que si ils font un petit effort il peuvent retrouver leur succès d'atan
yoann[007]
Matou99 a écrit:si ils font un petit effort il peuvent retrouver leur succès d'atan

Je veux bien faire des efforts mais là c'est carrément de la science-fiction.
JakeLonergan
yoann[007] a écrit:Matou99 a écrit:si ils font un petit effort il peuvent retrouver leur succès d'atan
Je veux bien faire des efforts mais là c'est carrément de la science-fiction.Matou99 a écrit:si ils font un petit effort il peuvent retrouver leur succès d'atan


Tu ne peux pas prédire l'avenir, tu sais ? Je te le dis juste au cas où.
Tu ne sais pas et tu ne saura rien sans avoir vu leur(s) prochain(s) plan(s).
yoann[007]
JakeLonergan a écrit:Tu ne peux pas prédire l'avenir, tu sais ? Je te le dis juste au cas où.

Non mais je peux analyser un peu la situation et en tirer des déductions logiques. Ce que beaucoup ont l'air d'avoir du mal à faire ici.

SEGA est actuellement, encore plus bas que terre qu'à l'époque où ils ont arrêté la Dreamcast.
Matou99
Bien évidemment je dis pas que Sega va redevenir un succès mondial mais je pense qu'il peuvent nous sortir un bon sonic comme on les a aimés dans les années 90
sebiorg
Sega n'est pas uniquement Sonic, ils ont d'anciennes licences prestigieuses que j'aimerais bien revoir.
Ryfalgoth
Par contre, il y a quelque chose que j'aimerais savoir car j'ai sans doute loupé l'info. Pour Shenmue III, Sega a quelque chose à voir avec ou aucunement ?
sebiorg
Ryfalgoth a écrit:Par contre, il y a quelque chose que j'aimerais savoir car j'ai sans doute loupé l'info. Pour Shenmue III, Sega a quelque chose à voir avec ou aucunement ?


Dans une interview avec Engadget à l'E3 , Shuhei Yoshida de Sony a expliqué que le projet Kickstarter de Shenmue 3 était un accord négocié entre créateur de la série Yu Suzuki et Sega, qui détient les droits . Lorsque Sony a eu vent du projet , il a décidé de renforcer la campagne à l'E3.

Si le projet se réalise, c’est notamment grâce aux efforts du Français Cédric Biscay. Le président de Shibuya International, une société qui favorise les ponts entre les entreprises françaises et japonaises, officiera comme coproducteur via son antenne Shibuya Productions. Biscay a longtemps travaillé pour régler la question de la licence détenue par Sega. « Sega conserve les droits et a accepté le projet ainsi que ses partenaires », précise-t-il à 20 Minutes.

Sony a depuis indiqué son intention de participer au financement du jeu, d'où l'exclusivité du titre sur PS4.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×