News

Le piratage de logiciels aurait coûté 51 billions à l'industrie

News
Les fabricants de logiciels pointent souvent du doigt le piratage, ou parfois le marché de l'occasion comme principal manque à gagner. Difficile par contre de s'accorder avec précision sur les chiffres, puisqu'un jeu ou logiciel piraté ne signifie pas forcément une vente manquée. 

L'institut IDC s'est en tout cas essayé à cette difficile estimation. Selon lui, et malgré les efforts de l'industrie, le piratage de logiciel (dont ne comprenant pas que les jeux) se serait accru de 43 % en 2009, pour atteindre 51 billions de dollars (Pour rappel, un billion dans les pays anglo-saxons correspondant à un milliard). Le piratage aurait augmenté en 2009 dans 19 pays, contre 16 pays en 2008.

Que l'on s'accorde ou non sur ces chiffres, force est en tout cas de reconnaître que le phénomène du piratage prend de l'ampleur. En témoigne la DS, largement piratée, à tel point que Nintendo semble contraint d'accélérer l'adoption d'une nouvelle console portable.

Source : Pure Nintendo 

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Laggron45
C'est énorme en effet.
Si les prix baisseraient pour les jeux, alors peut-être... De toute façon, quand ils ont créé le DVD, ils ont créé la copie (ou piratage) donc, c'est un peu de leur faute.
En plus Internet fait bien les choses.
guillaumegete
Heu, grosse erreur dans l'article : Un billion, en US, c'est un *milliard*. Donc juste mille millions, et pas un million de millions.

Faudrait vite corriger :-D
yoann[007]
Moi j'aurais dit BILLIARDS carrément.
Comme le chiffre est basé sur strictement rien, on peut dire ce qu'on veut de toute façon.

MILLIARDS DE BILLIARDS $$$
AHL
En effet peut-être qu'il y aurait moins de piratage si les prix baissaient...

yoann[007] a écrit:Moi j'aurais dit BILLIARDS carrément.
Comme le chiffre est basé sur strictement rien, on peut dire ce qu'on veut de toute façon.

MILLIARDS DE BILLIARDS $$$


Je dirais même plus : bille billiards de bille babords! :D
Anonymous
guillaumegete a écrit:Heu, grosse erreur dans l'article : Un billion, en US, c'est un *milliard*. Donc juste mille millions, et pas un million de millions.

Faudrait vite corriger :-D



Pas sûr.


Dans le monde, un billion de dollars = mille milliards = un million de millions de dolars.
1 000 000 000 000

En gb, un billion de dollars = un milliard de dolars.
1 000 000 000

Donc c'est pas évident. Quelqu'un sait ce que signifie billion aux usa ?
Docteur_Cube
Quand on parle de billions de dollars en anglais, il faut traduire par milliards.

Et personnellement je me demande bien où ils sont allé chercher un tel chiffre pour quantifier le piratage de jeux.

Même si je veux bien admettre qu'il y a un manque à gagner pour les éditeurs, on ne peut que remarquer une chose : le piratage de jeux existe depuis toujours, les éditeurs se plaignent depuis toujours, mais ils sont toujours là, et ils font toujours des bénéfices énormes. Donc faut arrêter de nous les briser avec le piratage. Ils n'ont qu'à continuer à lutter ponctuellement contre ce phénomène pour éviter que ça ne prenne trop d'importance. Médiatiser à outrance le piratage ne fait que donner des idées à certains. Empêcher totalement le piratage leur ferait certainement perdre des ventes (car moins de fans etc.). Je pense qu'on est actuellement dans un parfait équilibre, et essayer de briser cet équilibre est dangereux.
C'est d'ailleurs ce qu'ils font avec l'Hadopi dans le secteur de la musique et des films. Pour moi ils ont beaucoup à perdre en brisant cet équilibre.
Halouc
Le piratage n'est pas quantifiable et l'impacte l'est encore beaucoup moins. Ces chiffres sont du vent.
Gontrand00
S'en fout, ils ont gagnés mille fois plus que le billion (disons mille milliards) perdu.
whysker
Je confirme, billion, c'est millard au USA ;) !

On apprend ça à 13 ans au canada hein..
Eiph3l
Halouc a écrit:Le piratage n'est pas quantifiable et l'impacte l'est encore beaucoup moins. Ces chiffres sont du vent.


D'autant que lorsque X pirate un jeu, il ne fait pas nécessairement perdre l'argent du jeu puisqu'il ne l'aurait probablement pas acheté anyway.

Disons qu'on peut compter 5% du prix du jeu, (5% des jeux piratés qui auraient été achetés me paraît correct). [/Partie sérieuse]

Après tu multiplie par la constante du joueur. On ajoute 10 (parce que c'est mieux), on multiplie par (le nombre de casual + les casual potentiels + les pirates potentiels), et on obtient le résultat.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×