News

La Steam Deck correspond à certaines attentes de fans pour lesquelles Nintendo fait la sourde oreille

Les deux consoles ne joueront pas vraiment sur le même tableau mais cependant Nintendo devrait surveiller le succès de la base installée de la nouvelle console de Valve pour ne pas commettre certaines erreurs.

News
Si certains membres de l'équipe ont déjà signé pour une Steam Deck, ce n'est pas pour rien. Cette console elle la promesse de pouvoir jouer avec de bonnes conditions à de nombreux titres tiers dans de meilleures conditions de puissance qu'avec la Nintendo Switch, y compris la version OLED, même si cette dernière se montre plus intéressante pour jouer en extérieur grâce à son écran de meilleur qualité.

Même si on ne jouera pas sur le même marché, la Steam Deck va tout de même avoir deux arguments qui font mouche pour la cible jeune adulte pourtant courtisée au départ par Nintendo. La puissance nettement plus importante et l'accès à des logiciels multimédia pour faire autre chose que des jeux.

Nintendo a mis fin à Netflix sur ses consoles et ne semble rien faire pour laisser une place aux plateformes de streaming sur sa console.

Depuis le 30 juin 2021, Netflix a été totalement désactivé sur Wii U et 3DS, empêchant désormais aux possesseurs des consoles de Nintendo de pouvoir visualiser certains programmes de la plateforme de plus en plus présente sur le marché par le biais d'une console Switch. Idem pour Amazon prime ou pour Disney +, Nintendo se tient résolument à l'écart de ce mouvement, voulant se concentrer 100% sur le marché du jeu, même si elle daigné cependant permettre à Youtube et Hulu d'exister sur Switch. C'est une vision très à part de la concurrence et qui a nourri de nombreux efforts des hackers pour contourner l'OS de la console et lui permettre d'installer des applications non permises par Nintendo (et source de piratage). Nombreux sont les possesseurs de Switch a réclamé le retour de Netflix et l'ouverture aux autres plateformes, pour pouvoir regarder leurs programmes sur leur console en déplacement. Mais Nintendo reste pour le moment inflexible sur le sujet, ce qui est surprenant concernant Netflix puisque c'est un vrai retour en arrière par rapport à l'expérience proposée sur Wii U et 3DS. Autant dire que l'arrivée de la Steam Deck, un PC au format ultraportable, qui devrait pouvoir accueillir ce type d'application, risque de pousser vers l'achat de cette solution pour de nombreux joueurs qui ne veulent plus attendre que Nintendo change d'avis sur le sujet.

La puissance pour faire tourner les titres AAA

Autre grief, c'est la différence de puissance entre les deux plateformes. Numérama a publié un petit tableau comparatif entre les solutions Nintendo et Valve efficace.

On le voit tout de suite, même en prenant en compte les versions les plus proches au niveau tarifaire, la Steam Deck est beaucoup mieux armée en puissance pour faire tourner les titres de nombreux studios tiers, qui auront ainsi moins de travail d'optimisation nécessaire à effectuer que sur Nintendo Switch, et ce malgré les excellents kits de développement fournis par Nintendo pour lancer sa nouvelle console, gommant en 2017 tous les ratages techniques du lancement de la Wii U.

Même si on sait que Nintendo a pris l'habitude depuis de nombreuses années de ne plus courir vers la puissance, il n'empêche qu'on entend régulièrement de nombreux éditeurs d'importance réclamer une hausse de puissance pour la Switch car avec l'arrivée des next-gen PS5 et Xbox Serie X, le décalage des technologies commence sérieusement à poser des questions. Le travail d'optimisation commence sérieusement à se faire sentir et n'est maîtrisé que par une poignée de studios capables de faire des prouesses pour proposer des portages décents de titres AAA pas trop anciens.

La Switch a effectivement un problème. Elle est la reine pour accueillir les titres anciens, toutes plateformes confondues. Mais en proposant peut-être un peu trop de titres déjà disponibles depuis de longues années (y compris les remasters de productions Nintendo), une partie du public s'est retrouvée lassée au bout de ses cinq années d'existence. Les gros titres attendues que sont la suite de Breath of the Wild, Bayonetta 3 ou Metroid Prime 4 tardent à venir, de nombreux titres japonais ont encore bien du mal à sortir en Europe (on ne parle même plus des Yokai Watch et autres titres), Pokémon semble bien parti pour nous remasteriser peu à peu ses anciens titres sans cacher de sérieuses faiblesses techniques (il faut dire qu'en nous sortant un Breath of the Wild dès le départ, Nintendo a mis dès le départ la barre très haut et a involontairement contribué à faire ressortir les manques techniques d'autres franchises phares).

Jusqu'à présent, les possesseurs de Switch ont fait le dos rond, avec deux arguments de poids : la légèreté de la console et sa facilité d'utilisation, permettant de mettre en pause le jeu à tout moment, et la possibilité de jouer à une logithèque conséquente, à la fois en mode nomade mais aussi en reliant le tout sur sa télévision. C'est clair, sans concurrence à ce niveau, c'est la clé du succès de la Switch. Mais après cinq années, on a l'impression que Nintendo se repose quelque peu sur le succès de sa base installée et refait certaines erreurs de la période Wii. Une console qui vire aux propositions très familiales, et à la désertion des gamers plus adultes, faute de titres et d'application leur correspondant (d'autant que le smartphone qui gagne toujours en part sur le marché du jeu vidéo, en particulier en Asie, permet des applications que la Switch ne propose pas).

Ce premier argument avec l'arrivée de la Steam Deck prend du plomb dans l'aile car c'est l'ensemble du catalogue Steam qui arrive en version nomade, soit une logithèque éclectique dont la Switch s'est considérablement nourrie pour construire sa propre logithèque. Si désormais les consommateurs venant du PC peuvent espérer jouer à tous les titres possédés via leur compte sur la console de Valve, pourquoi acquérir les mêmes titres sur Switch avec une puissance moindre. Ce sont donc bien les tiers indépendants qui vont se poser des questions avec l'arrivée de la Steam Deck.

Le second argument est que la Switch reste performante au-delà de la puissance car il y a les franchises Nintendo. C'est vrai, on ne verra pas les derniers Zelda ou Mario chez la concurrence, sauf si on passe par l'émulation. Les émulateurs sont loin d'atteindre le rendu de jeu sur la console d'origine mais ils ont tout de même fait de gros progrès. Avec la puissance des PC d'aujourd'hui et certaines solutions d'émulation, des joueurs ont déjà fait tourner relativement correctement un Zelda Breath of the Wild sur PC, parfois dans des résolutions ou un framerate supérieur à ce que peut faire la Switch. C'est un danger pour Nintendo. On peut tout à fait faire fonctionner ses Joy-con sur un PC, alors faire tourner un émulateur permettant de jouer à certains jeux phares de la Switch dans des conditions très acceptables suffiraient au bonheur de nombreux joueurs. Et comme Nintendo ne propose toujours pas une grande partie de la logithèque de la GameCube ou de la N64, pourtant assez bien émulées, il n'est pas très difficile de voir le danger pour Nintendo de se faire distancer de trop au niveau de la puissance.

La pression du marché fera bouger Nintendo

Nintendo a réussi à proposer une très belle console facile d'utilisation et superbe au niveau de l'ergonomie, même s'il manque certains retours haptiques qui ont toujours compliqué les portages de certains types de jeux, on pense notamment aux simulateurs de conduite arcade ou réaliste. Mais si on est très content de voir revenir des éditeurs perdus depuis longtemps par Nintendo, on note que certains, après avoir effectué des efforts dans le début de la console, se montrent désormais très discrets. Ubisoft a bien un lapin Crétin 2 en développement mais pour le reste, le gros studio a surtout porté ses titres Wii U sur Switch sans faire de nouveaux portages (et on reste sur les promesses restées vaines de Steep). Les nouveaux titres Ubi, à part Just Dance, ne sont pas portés sur Switch. Electronic Arts ne mentionne pas son Fifa 22, titre vendeur par excellence, sur Switch, après avoir fait l'effort de versions Legacy très amputées ces dernières années. Et on reste déçu par les efforts encore bien mesurés des développeurs japonais, qui ont tardé à proposer des titres sur la console (Capcom avec ses Monster Hunter, le Shin Megami tensei V qui fut longtemps une arlésienne, les mésaventures de Level-5 et même Platinumgames qui ne peut à ce jour que mettre en évidence son Astral Chain comme nouvelle pépite Switch, le reste étant du portage de ses titres Wii U, soit un bilan très mitigé depuis la durée de vie de la console).

Pour le moment, la Switch est la console populaire avec une base installée conséquente qui en fait une incontournable sur le marché actuellement. Sa courbe de vente, insolente, ne semble pas pouvoir s'arrêter. Il faut se méfier. Car désormais, la console de Valve va chasser sur une partie de ses terres et peut aisément siphonner une partie de sa clientèle adulte. Il serait dommage pour Nintendo de perdre une partie des efforts mis en place avec le lancement de la Switch en voulant rester immobile sur certains sujets un peu trop longtemps.

La Steam Deck n'est visuellement pas aussi réussie que la console de Nintendo et semble une usine à gaz au niveau des commandes, il faudra vérifier bon nombre de promesses en la tenant en main. Mais elle préfigure ce que de nombreux possesseurs réclament depuis trop longtemps à Nintendo avec l'expérience de Valve sur le marché.

Switch 2 ou Pro

On va laisser de côté cette terminologie car on s'en moque au final. Mais les espoirs d'une console plus performante du côté de Nintendo se heurte désormais à ce nouveau concurrent, qui navigue dans des prix assez proches. Une version "Pro" devrait au moins proposer la puissance de la Steam Deck pour être viable sur la durée, en arrivant plus tard. Les rumeurs qui ont entouré la puissance de l'évolution de la console correspondent en gros à ce que va proposer la Steam Deck. Distancée sur le marché console de salon au niveau puissance, la Switch va se retrouver désormais distancée sur le marché nomade. Autant dire que ce qui sauvera Nintendo en 2022, ce n'est pas la sortie d'une Switch Pro, mais bien la sortie des nouveaux titres attendus ou teasés depuis de très nombreuses années, histoire de permettre au public de patienter jusqu'à la sortie d'une vraie nouvelle console remettant à niveau suffisamment le constructeur pour donner aux autres éditeurs l'envie de poursuivre l'aventure Switch. Mais si Nintendo compte uniquement sur les jeux de son écurie pour maintenir son avenir, ne va-t-elle pas encore se retrouver bien seule quand il s'agira de proposer une nouvelle plateforme , Les indépendants ont répondu massivement présent car la Switch était une proposition matérielle sans équivalence sur le marché. En 2022, cela ne sera plus le cas. On ne voudrait pas reconnaître les années sombres de l'après Wii. Quand aux grands éditeurs, ils restent encore bien trop timides sur Switch, malgré cinq années d'existence et une base installée qui approche les 100 millions de consoles.

Nous vous invitons à en débattre sur notre Discord, rubrique débat, afin de donner votre avis sur cette console Valve et l'impact qu'elle pourrait avoir selon vous sur l'avenir de notre belle Nintendo Switch.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Qwarkz
Je ne penses pas que ca change les plans de nintendo pour la switch, si il avaient pas prevu de "pro" même si le steam deck cartonne ils ne "changeront pas leur plan a la va vite" pour autant, mais peut etre que ca les fera réfléchir sur la prochaine gen? En tout cas je l’espère.
Mayuri
J'ai lu quelque part que tout le catalogue steam ne serait pas dispo et fonctionnel sur la machine. Seulement un bon nombre optimisé pour la machine; après j'avoue ma source n'est pas fiable du tout, mais la question mérite d'être posée quand même.
adinx
Mouais, cet article n’est pas vraiment convaincant. La steam n’est pas une concurrente de la Switch (ni même de Xbox/PS). Personne ne va vendre sa Switch ou sa console pour se l’acheter, par contre un PC portable, oui, peut-être.

Pourquoi ce n’est pas une concurrente ?
Tout d’abord parce que cette console, contrairement aux autres, de par sa nature, n’a pas et n’aura jamais d’exclusivité.

De plus les jeux indés seront toujours préférés sur la Switch. En effet, ça fait longtemps qu’ils sont plus chers et sortent plus tardivement sur la Switch que sur PC, je ne vois pas ce que ça pourrait basculer à ce niveau.

Ensuite, vient le prix : 30% plus cher que la Switch ce n’est pas rien.
Certes, elle est plus puissante. Heureusement d’ailleurs, pour une console sortie beaucoup plus tard, mais elle n’aura jamais la puissance marketing de Nintendo (qui ne joue plus la course à la puissance depuis très longtemps) à ses côtés.

À chaque fois que Nintendo sort une licence phare, ça fait parler de la Switch et augmente ses ventes. Là, ça n’arrivera jamais. Il n'y aura jamais aucune licence Steam deck a faire de la pub à la TV par exemple.

Ensuite, l’émulateur : ce n’est pas sérieux. On parle de piratage là, avec récupération de torrents sur des sites louches. Ça plaira à quelques ados geeks, mais pas au tout public.

Enfin les jeux AAAs : vraiment ? Il y a beaucoup de gens qui achètent la Switch pour ces jeux AAAs ? Ils se sont trompés dès le début alors (l’exception peut venir de licence comme FIFA, mais c’est tout). Il y a quelques licences qui ont convaincus certains réfractaires (Doom, Witcher…), mais, je ne pense pas qu'ils aient acheté cette console principalement pour ces licences. En tout cas, ça ne concerne pas la majorité du publique.

Et puis Nintendo, c’est une marque qui rassure les parents, personne ne connaît Steam comme constructeur. Je ne dis pas qu’elle ne trouvera pas son public, mais pas auprès du public Nintendo, c’est sûr.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×