Nintendo Switch Sortie le 03/03/2017 Nom court Switch

News Nintendo Switch (Switch)

Nintendo Switch : l'avis à chaud des membres de la Rédaction !

Nous étions comme vous à nous languir avant la présentation de la nouvelle console. Une fois passée la découverte et en prenant quelques heures de repos ou de réflexion, voici les commentaires de l'ensemble de l'équipe de PN sur cette console.

News

L'avis de Xavier


L'avis de Xavier
En optant pour la diffusion d'une vidéo maîtrisée dont Nintendo aura défini chaque aspect, sans doute aidé par une agence de communication spécialisée. Il y a deux aspects importants dans la présentation d'une nouvelle console : le fond et la forme. La forme, c'est l'empathie que suscite le produit. Quant au fond, c'est bien entendu le produit en question !

La présentation de la Nintendo Switch est à mon sens une réussite, dans le sens où elle a corrigé les errements du passé, notamment en termes de perception de ce qu'est l'appareil qui nous est présenté : c'est un des (mauvais) souvenirs que l'on gardera de l'annonce de la Wii U, et sa proximité avec la Wii lui aura coûté très cher. Ici, on fait table rase du passé, mais on voit clairement que Nintendo a construit sa nouvelle machine sur les fondations posées par la Wii.

Et c'est en ça qu'on voit que la leçon a été apprise : d'une part, on reprochait au GamePad de la Wii U de manquer d'intelligence et de ne pouvoir s'éloigner de la console pour fonctionner. Avec la Switch, la console est embarquée dans l'écran, le dock ne servant qu'à permettre de recharger la console et de la connecter à la TV en HDMI. Quand vous partez avec votre console, vous êtes réellement libre de jouer où vous voulez… Comme avec votre 3DS. Et c'est sans doute ce que Nintendo ne veut pas entendre comme comparaison, puisque la firme parle de console de salon et a priori pas d'un successeur à sa portable.

D'autre part, on reprochait à la Wii U de manquer de pêche. Grâce à son partenariat clairement annoncé avec Nvidia, qui a mis des centaines d'ingénieurs sur le dossier pour proposer une puce Tegra spécialement conçue pour la Switch, on voit l'ambition technique affichée par Nintendo, qui n'est habituellement pas enclin à communiquer sur les technologies embarquées, ni même à autoriser ses partenaires à en parler comme cela a été le cas cette semaine sur le blog du fabricant de processeur.

Enfin, en faisant le pari d'une machine hybride, Nintendo prend un risque, et c'est une prise de risque à saluer : en facilitant le jeu nomade avec une console qui s'enlève de son dock au moment de sortir de chez soi, pour continuer sa partie comme si on était encore sur la TV du salon, le tout sur un écran haute-définition de grande qualité, Big N donne vie à des accessoires qui nous avaient permis de rendre nomades d'autres consoles en leur temps comme la GameCube voire même la Wii.

En simplifiant ainsi la possibilité de jouer en dehors de chez soi, peut-être Nintendo va-t-il encore plus démocratiser ses jeux auprès du public. Il nous tarde de voir l'accueil que le monde réservera à cette nouvelle console.

L'avis de Jumpman


L'avis de Jumpman
Depuis longtemps, j’étais très sceptique à cette idée d’une console hybride. J’ai toujours considéré que la console de salon et la console portable constituaient deux univers différents, avec des types de jeux différents, mais surtout, comment concilier les besoins en autonomie d’une console de poche et les performances d’une console de salon ? Finalement, si Nintendo a fait un tel choix, c’est probablement que ses ingénieurs ont réussi à répondre correctement à cette problématique. Des questions restent à élucider, bien sûr, mais pour l’heure, on sait qu’on aura au moins un avantage : il suffira désormais d’une seule machine pour pouvoir profiter de l’ensemble du catalogue de jeux de Nintendo !

Pour le reste, on peut dire que cette console est très intéressante de par son positionnement inédit : à la fois prévue pour un usage nomade, pour être branchée au téléviseur, ou même pour un usage intermédiaire avec cette tablette-écran d’appoint à laquelle chaque joueur pourra connecter sa manette. C’est original, mais le concept n’est-il pas un peu trop complexe à faire comprendre au public ? Nintendo aura fort à faire pour trouver un message simple et clair à communiquer. Et surtout, où est l’innovation en termes de gameplay ? Dans quelle mesure cette console permettra-t-elle l’existence de jeux qui n’étaient pas possibles auparavant ? C’est pourtant là que se situe habituellement le point fort de Nintendo, en tant que fabricant à la fois de jeux et de machines dédiées. En général, j’attends d’une nouvelle console qu’elle propose au moins un nouveau gameplay ou un surplus de performances, comme c’est le cas à chaque nouvelle génération. Je me demande si cette fois, on ne risquerait pas de n’avoir droit ni à l’un, ni à l’autre.

Bref, cette Nintendo Switch me laisse songeur, et sa première présentation soulève énormément de questions. Je me réjouis néanmoins de cette nouvelle console et je sens qu’elle est le fruit d’une longue réflexion chez Nintendo. Puisse-t-elle rencontrer le succès et nous faire rêver !

L'avis de Rygogré


L'avis de Rygogré
En temps normal, je ne m'intéresse pas beaucoup aux consoles. Pour moi, du moment que les jeux de celle-ci sont attrayants, ça me va ! Mais là, je trouve que le principe de la Nintendo Switch est vraiment révolutionnaire. J'ai rarement été déçu par Nintendo (il faut dire aussi que je ne suis pas bien difficile) mais alors là, je suis on ne peut plus satisfait : je m'attendais à une console hybride, à la fois de salon, et à la fois portable, et j'ai eu une console hybride.

Par ailleurs, le nombre impressionnant de partenaires de Nintendo pour cette Switch ne peut que me ravir, car parmi ceux-là se trouvent certains studios que j'apprécie beaucoup, comme Level-5. Et même si beaucoup d'entre eux ne m'importent guère, je sais bien que leur présence sur la prochaine console de Nintendo ne peut être qu'un avantage, la redynamisant ainsi et attirant alors de nouveaux joueurs.

Pour ce qui est de la puissance, de la puce, de la résolution de l'écran portable, je vous avoue que cela ne me fait ni chaud, ni froid. Je n'ai jamais rien compris à tout cela, et du moment que les jeux sont bons, je n'ai aucun problème !

En parlant des jeux, ceux qui ont pu être entrevus durant la présentation de trois minutes m'enchantent. Tout d'abord, (ce qui semble être) un portage amélioré de Splatoon sur Nintendo Switch, ainsi que la probable version 8.5 de Mario Kart (je reprends ici l'avis général ; pour moi, il s'agirait plutôt d'un Mario Kart 9) ne peuvent être qu'un plus pour la console, incitant les (nombreux) joueurs ayant délaissé la Wii U à profiter de ces (excellents) titres sur la Switch. Pour ma part, j'attends de voir si les nouveautés sont majeures pour me décider quant à leur achat.

Que dire du Mario en 3D, si ce n'est qu'il a l'air génial ? Entre nous, nous n'avons pu voir que deux séquences du jeu, et si l'une (celle avec le Bill Ball) se rapproche de tout ce que nous avons pu voir jusqu'à présent, l'autre (celle avec les bâtiments étranges, dans un paysage plutôt mexicain) m'intrigue davantage et m'évoque agréablement le type de décors présents dans la série Paper Mario. Miyamoto nous avait promis un nouveau type de Mario, pour l'heure, le pari a l'air d'avoir été tenu. Mais j'espère seulement que l'intrigue et l'histoire demeureront plus intéressantes à suivre que celles de Super Mario 3D Land et de Super Mario 3D World.

Les deux jeux tiers que sont Skyrim et NBA 2K17 m'importent peu. Ils ne représentent pas mon genre de jeux favori mais sont les honorables ambassadeurs du retour des éditeurs tiers sur les machines de Nintendo, ce qui en soi est un très bon point.

Enfin, nous connaissions déjà tous The Legend of Zelda: Breath of the Wild ; son arrivée sur Nintendo Switch était également auparavant prévue. J'avoue ne pas savoir encore si je le prendrai sur Wii U ou sur Switch. J'attends, pour me décider, de connaître les différences s'il y en a, ainsi que le prix des deux versions respectives. Il paraît cependant évident que s'il n'y a pas de différences (ou que celles-ci sont en faveur de la Switch), et que les prix sont identiques (ou du moins similaires), la version Switch sera mienne.

Pour conclure, je suis très enthousiasmé par cette Switch, en elle-même, et par les jeux qui l'accompagneront en mars 2017 et durant les mois à suivre. J'espère que cette console représentera pour Nintendo un bon bol d'air frais, qui lui permettra de se remettre à la production de jeux de qualité.

L'avis de ChrisPN


L'avis de ChrisPN
Pour structurer et nuancer un minimum mon argumentaire, je vais aborder les (nombreux) points qui m’ont charmé pour ensuite en venir aux quelques craintes que j’ai vis-à-vis de cette nouvelle machine.

Après la courte présentation de la console, c’est le cheminement intellectuel ayant mené Nintendo à imaginer sa console hybride qui m’a frappé en premier. Comment rendre une machine à la fois portable et domestique ? Je me suis posé cette question de nombreuses fois et la réponse de Nintendo simple, impactante et assez inattendue ne m’a pas déçu.

Et c’est bel et bien ce concept qui va être déterminant pour le futur de la bête. Est-ce que les joueurs sont attirés par une expérience nomade ? Personnellement, j’aime savoir mes jeux préférés près de moi et cette fonctionnalité m’a donc directement charmé.

Par ailleurs, nous le savons, l’éditeur nippon est passé maître dans l’art de réaliser des jeux en multijoueur local. Pouvoir retrouver ce sentiment de convivialité propre aux expériences Nintendo absolument partout est une belle promesse de sociabilité et de partage.

Je retiendrai également le côté « couteau-suisse » de la machine qui pourra se retirer de la station utilisée dans le salon pour y fixer les deux manettes détachables. Manettes qui seront donc forcément vendues avec la console. Détachées de l’écran, elles pourront servir de mini-contrôleurs pour jouer à plusieurs ou poser l’écran sur une surface plane grâce à la branche qui y est intégrée. Tout est pensé pour le confort du joueur et l’accessibilité au jeu absolument partout.

La mise en avant de Skyrim lors de la publicité représente également un signal fort pour Nintendo qui, au fil des années, a perdu un trop grand nombre d’éditeurs tiers. Pour rester dans les jeux présentés, comme beaucoup, l’apparition (trop courte) du prochain Mario 3D m’a fait rêver avec ses couleurs chatoyantes qui chatouillent la rétine.

J’avoue avoir également été charmée par le design de la machine à la fois classe et épuré dans un noir profond et mat qui va casser avec la couleur blanche que l’on associe à Nintendo depuis l’annonce de la Wii.

En terme de design, le logo est à la fois parlant et inspiré suivi par un nom qui brise l’idée d’une affiliation quelconque à la Wii ou à la Wii U. L’idée est claire, il s’agit là d’une nouvelle console. Cette fois, aucune confusion pour le grand public : la Nintendo Switch est une toute nouvelle console de jeux vidéo avec un concept simple et aussi parlant que le motion gaming qui a fait les beaux jours de la Wii en son temps.

Après vous avoir exposé les points que j’affectionne chez cette fameuse Nintendo Switch, je vais enfin aborder mes craintes.

Tout d’abord, parlons de la manette-écran (puisqu’elle n’a pas encore de nom officiel), si elle semble se recharger depuis son socle, il serait bon d’également pouvoir la brancher sans avoir à transporter le reste mais juste avec un câble de charge. Ce dernier n’a pas été montré dans l’annonce mais il y a tout de même de fortes chances pour que Nintendo ait prévu l’accessoire.

Pour rester sur cet écran qui semble être de haute qualité visuelle, je reste perplexe quant à l’autonomie du produit car, si nous ne pouvons pas jouer plus de 2 heures loin de la station de salon, le concept perdra son intérêt initial. Pour autant, je pense que Nintendo a conscience de l’importance de cet aspect et a peut être déjà réglé le problème.

Pour ce qui est des manettes détachables, bien sûr, je trouve l’idée intéressante mais ne semble-t-elles pas un peu petites pour des mains d’adultes ? Mieux vaut ne pas être bucheron si l’on veut faire un Mario Kart entre amis sur la Switch.

Lors de cette même annonce, nous avons vu tourner pas moins de six jeux différents. Parmi ceux-ci, quatre semblent être des portages de jeux déjà sortis auparavant. J’ai conscience que Nintendo innove souvent avec de l’ancien puisque c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures. Pour autant, malgré ma nostalgie, je n’ai pas envie que la machine se contente de remanier les jeux qui ont créé un succès passé.

En plus des jeux, énormément de fonctionnalités ont été dévoilées pour cette Nintendo Switch. Pourtant, après l’annonce, rien ne laisse présager que l’écran soit tactile. Cela aurait néanmoins pu être une fonctionnalité intéressante pour contrôler l’OS de la console et ses applications : lancer sa série Netflix du bout du doigt, naviguer avec un simple geste de la main à travers les différents jeux dématérialisés présents dans la console…

Enfin, posons nous les bonnes questions, si l’écran ne semble pas être tactile, ne serait-ce pas simplement pour alléger le prix final ? Car c’est bel et bien ce facteur qui risque de déterminer le succès de la machine.

Pour conclure sur l’ensemble, je suis très enthousiaste et agréablement surpris par cette nouvelle Nintendo Switch. Un grand merci à Big N pour toujours créer des expériences de gameplay innovantes.

L'avis de ThibaultPN


L'avis de Thibault
L’annonce de la NX il y a 18 mois m’avait surpris au moment où Nintendo annonçait son partenariat avec DeNA et son lancement dans les jeux mobiles. Un grand changement qui signifiait que la page commençait, déjà, à se tourner pour la Wii U et/ou la 3DS, malgré tout ce que pouvaient dire les cadres de Nintendo à l’époque. Puis les mois sont passés et la NX est restée toujours aussi discrète, générant tout un tas de rumeurs des plus absurdes comme une console 100% orientée réalité virtuelle, jusqu’à des choses qui intriguent, comme ces fameux bouts de manette qu’on pourrait détacher… On s’y imagine alors à adapter ces sticks au style de jeu.

Arrive ce 20 octobre et cette révélation tant attendue. En 3 minutes, Nintendo parvient à expliquer une bonne fois pour toute ce que sera la Nintendo Switch. On est loin, très loin, de la révélation de la WiiU à l’E3 où la conférence se terminait sans que nous soyons capable de savoir si tout cela n’était qu’une nouvelle manette ou bien une véritable nouvelle génération de consoles. Les conséquences sont maintenant connues de tous.

Ainsi, la Switch reprend le concept de la WiiU mais s’affranchit de la lourde marque Wii qui a beaucoup trop pesé sur les frêles épaules de la WiiU tout au long de ces années, tout en le poussant à son maximum : une véritable console hybride. Le concept me plait. J’aime jouer sur le GamePad : on profite d’un confort remarquable qui rappelle celui d’une console portable. Hélas, le concept “double écran” n’a jamais su être correctement exploité et n’a jamais montré son réel intérêt. J’utilise mon gamepad comme une console à part entière, quitte à ne pas profiter du grand écran de mon téléviseur pour conserver le confort d’une console portable (et d’un écran du coup plus proche). Avec la Switch, j’espère pouvoir profiter du confort d’une console portable avec la puissance d’une console de salon, ou presque.

Car c’est là que les choses se corsent. Comment allier puissance d’une console de salon et autonomie d’une console portable ? C’est cette équation que Nintendo va devoir résoudre. Cela passe-t-il par une astuce pour rendre les jeux moins performants (et gourmands) sur la tablette qui, vue la taille de son écran, n’a pas besoin d’un jeu en 1080p 60 fps, tandis que le dock amplifierait les performances des fameuses cartouches ? Le suspense est intense et même si Nintendo ne fait plus la guéguerre de la performance depuis plus de dix ans, cela reste un critère primordial pour des millions de joueurs mais aussi pour les développeurs cherchant à adapter le plus facilement possible leurs jeux sur une multitude de plateformes.

Concernant les jeux entraperçus sur le fameux trailer en question, je reste un peu sur ma faim. Hormis le fameux jeu Mario en 3D qui a attiré tous les regards, je n’ai rien vu de franchement nouveau ou innovant. Les adaptations des jeux Wii U arrivent ces derniers temps sur 3DS. Ils arriveront sans doute aussi sur Switch. Aucun des autres jeux présentés ne propose un gameplay inédit qui distingue véritablement la Switch de ses concurrentes.

Si ce n’est cette peur que j’ai à ce que la console soit, en grosse partie, orientée vers des jeux pour tablettes comme il en existe des milliers sur l’App Store et le Play Store. Les coûts de développement y sont très peu élevés et le marché potentiel immense. De quoi attirer tout un tas de développeurs tiers comme nous l’avons vu hier.

Bref, vous l’aurez compris. Forcément, la Switch me plait car je sais qu’elle sera dopée par des jeux Nintendo exclusifs dans les prochaines années où je retrouverai peut-être enfin des jeux comme Pokémon et Animal Crossing dans une qualité jamais vue pour une console nomade. Mais à quel prix ? Les compromis performances / autonomie semblent difficiles. Tout comme l’attente de ces prochains mois pour enfin tout savoir sur cette console !

L'avis de Guillaume


L'avis de Guiome
Au début du visionnage de la vidéo, j’ai dans un premier temps ressenti de la déception. Premièrement vis-à-vis du nom « Nintendo Switch » qui ne m’a, de prime abord, pas convaincu, et deuxièmement vis-à-vis du design du socle de la console (qui permet de jouer sur la télévision) que je trouve encore maintenant pas très inspiré et sur lequel le logo Switch est trop visible.

En dehors de ces deux déceptions, j’ai tout de même été dans l’ensemble plutôt agréablement surpris par cette annonce. Le design de la partie « mobile » de la console avec son écran sobre et ses deux Joy-Con qui se glissent dessus est plutôt beau et bien pensé. Le concept de la console (qui n’a été une surprise pour personne) est clair et ne suscite aucune ambiguïté comme cela avait été le cas avec la Wii U. Nintendo a bien appris de ses erreurs et la vidéo de présentation n’a qu’un seul objectif : faire comprendre qu’il s’agit d’une console de salon qui permet aussi de jouer aux jeux en mobilité grâce à son écran et ses manettes adaptables.

Pour finir, l’annonce de la Nintendo Switch nous laisse avec beaucoup d’interrogations auxquelles BigN devra répondre avant sa sortie, telles que la puissance de la console, son prix mais surtout ses jeux car pour le moment à part un Splatoon et un Mario Kart qui ressemblent fortement aux versions Wii U et un Super Mario qui reste encore bien mystérieux, nous n’avons pas beaucoup de visibilité sur les jeux à venir. Et l’annonce récente informant que Skyrim et NBA 2K17 n’étaient pas vraiment en production sur la Switch, mais servaient d’illustration, ne peut que laisser songeur quant à la véritable implication des éditeurs tiers sur la console.

L'avis de Sebiorg


L'avis de Sebiorg
J’ai regardé la vidéo en famille avec mes deux enfants pour guetter leurs réactions et j’avoue avoir rarement été autant excité avant la présentation d’une console. Chaque plan du trailer me faisait repenser à telle news traitée, telle rumeur confirmée. Le concept est vraiment bon : pouvoir jouer facilement partout à son jeu favori, une superbe console portable avec des graphismes HD (au moins 720p et 900p/1080p semble-t-il quand elle fonctionne à pleine puissance connectée sur secteur via le dock). Un clip bien tourné. Une proposition à destination du public qui a tourné le dos à Nintendo depuis quelques années, ou qui résume la marque avec 4 noms de jeux : Mario, Mario Kart, Splatoon et Zelda. Les quatre sont là, pour ce public c’est le symbole de reconnaissance de Nintendo.

J’ai beaucoup aimé la Wii U, je l’utilise très souvent avec mes enfants et nous avons aussi la 3DS. Donc niveau finances, ça fait mal régulièrement. Mais pour le moment, j’ai surtout vu une évolution de la Wii U avec des jeux très semblables (sauf le Mario, le seul jeu ayant intéressé les enfants) et pas mal d’absences soulevant des interrogations : tactile ou non ? Quel OS ? Que peut-on vraiment faire avec cette tablette ? Chouette, on peut continuer à jouer en quittant la pièce sans perdre la connexion ! Aïe, ça me paraît bien fragile tout cela avec de jeunes enfants… En fait le problème majeur pour moi, c’est d’avoir déjà les consoles actuelles de Nintendo et de ne pas envisager pour le moment une nouvelle dépense par rapport à ce que je vois, sans véritable assurance de ce que nous aurons. Il faudra en connaître le prix, ce sera psychologique.

Je vois beaucoup de potentiel, je suis séduit par la proposition de Nintendo qui me semble très pertinente mais j’ai déjà tous les jeux sur PC ou sur Wii U (sauf le nouveau Mario exposé de manière trop brève, qui me fait penser au futur jeu mobile en 3D et vue de derrière). Je ne suis pas du tout convaincu par les joy-cons même si c'est très bien trouvé. J’attends de voir surtout les jeux plus que la puissance et j’avoue que les messages de joie de Bethesda d’être partenaire de la Switch parasités quelques heures plus tard par une non-confirmation de l’arrivée de Skyrim me laisse une étrange impression (idem pour le basket). Il est important pour notre marché occidental que des compagnies américaines soient présentes car si nous n’avons au final que des participations asiatiques, nous risquons encore de voir fleurir de nombreux titres qui resteront cantonnés au Japon. La découverte de la Switch ce 20 octobre était une première étape, suffisante pour dire que le projet est intéressant. Prudence donc, tout n’a pas été montré, du moins je l’espère. Mention assez bien donc mais il ne faudra pas mentir sur les jeux qui seront réellement présents, ne pas faire de l’illustration, ce serait la fin de la confiance envers Nintendo.

Ce qui m'inquiète le plus est en revanche ce qui n'a pas été montré dans le trailer et qui existe actuellement sur la 3DS et la Wii U. Un écran tactile, le double écran de la 3DS, la 3D, le stylet, le double affichage de la Wii U. Paradoxalement, avec la présentation de la Switch, la Wii U et la 3DS retrouvent toutes les deux de l'intérêt car elles proposent des gameplays qui ne semblent plus exister sur la nouvelle console. C'est l'inquiétude et les questions sont nombreuses pour les développeurs qui ont suivi Nintendo jusqu'à présent. La Switch ne remplace pas réellement la 3DS et la Wii U et on risque d'y perdre sur deux tableaux : la perte d'une jouabilité qu'on appréciait sur les consoles existantes et la crainte que Nintendo au final ne se décide à sortir un vrai successeur à la 3DS, rendant caduques le positionnement de la Switch et les efforts pour ne pas se disperser dans le développement pour de multiples consoles différentes.

L'avis de ValentinPN


L'avis de ValentinPN
J'étais en première ligne au environ de 3h00 du matin ce jeudi 20 octobre alors que des sites d'actualité nord-américains relayaient certaines rumeurs comme quoi la Nintendo NX serait présentée le jour-même. Quelques minutes plus tard, Nintendo of America met alors fin à un an et demi d'attente, la Nintendo NX serait en effet annoncée quelques heures plus tard, à 16h00, heures française.

La pression n'a fait que monter tout au long de la journée et l'heure tant attendue est arrivée. Au cours d'une vidéo de seulement 3 minutes, Nintendo nous présente sa toute nouvelle console : la Nintendo Switch.

Depuis plusieurs mois, les rumeurs nous présentaient que la future console de Nintendo serait hybride, c'est-à-dire à la fois une console de salon et une console portable. Avec cette vidéo Nintendo nous a donc confirmé ces rumeurs en nous présentant la Nintendo Switch avec laquelle vous pourrez à la fois jouer chez vous sur votre télévision et de partout grâce à l'écran déporté.

En ce qui me concerne j'adhère très bien au concept que nous propose Nintendo avec la Switch. Nous permettre de jouer de partout aux jeux avec lesquels on s'amuse dans notre salon est tout simplement ce que j'attends depuis des années et surtout depuis le lancement de la Wii U. Étant donné que je joue personnellement beaucoup plus sur console portable que sur console de salon, la Nintendo Switch est un bon compromis qui me permettra de découvrir tous les jeux de façon nomade même si certains détails sur les capacités de la console sont à préciser.

Les jeux sont bien entendu au cœur de notre intérêt envers une console, et ce qu'on a pu voir jusqu'à maintenant est prometteur sans extravagance non plus avec des jeux Wii U en version boostée sur Switch avec du nouveau contenu, des jeux inédits de la part de Nintendo et des jeux d'éditeurs tiers. Certes au lancement de la Wii U en 2012, nombreux ont partagé leur soutien pour cette console mais on a vu le résultat ensuite...

Lorsque Nintendo nous à présenté le Wii U GamePad en 2011, nous espérions tous qu'un jour ou l'autre nous puissions jouer de partout à des jeux destinés a une console de salon. Vous l'aurez compris, la Nintendo Switch est pour moi l'aboutissement de ce que Nintendo à commencé avec la Wii U et j'espère de tout cœur pour Nintendo que la Switch n'aura pas le même sort que son ainé.

L'avis de Bruno


L'avis de BrunoPN
Jamais je n'aurai attendu une console aussi longtemps, et je crois que ça a bien fonctionné, j'ai hâte de la prendre, bien plus que la Wii U, bien que je me sois éclaté avec une fois prise. Je pense que Nintendo marque un tournant, avec un trailer à mon sens parfait, montrant les capacités de la console et des exemples de jeux, on est loin des trailers qui faisaient la part belle à l'imaginaire, au temps de la Wii. Le trailer est également assez clair pour que tout le monde ait compris, je pense, ce dont il s'agissait. Ça fait du bien de voir la toile réagir positivement !

J'ai néanmoins quelques interrogations sur cette console, à commencer si son usage sera autre que dédié au jeu vidéo, j'aimerais pouvoir m'en servir de tablette à part entière, pour des films ou aller sur le net. Du côté de l'interface, j'espère un truc plus rapide que la Wii U de ses débuts. Savoir que Nvidia a travaillé est rassurant, ils maitrisent leur processeur et ont donc pu décharger les équipes Nintendo de ce fardeau. Reste maintenant les deux grandes inconnues : son prix et son autonomie. Que la console soit super fine je m'en fiche, mais qu'elle ait une grosse batterie est un point déterminant. Concernant son prix, les rumeurs tablant sur un prix de 300 à 400 € selon le bundle me conviennent.

La dernière inconnue sera les jeux proposés, mais ici cela ne m'inquiète pas trop, de nombreux studios semblent impliqués.

L'avis de Mi NG


L'avis de Mi NG
Lors de la présentation de la Nintendo Switch, j’étais très excité à l’idée d’enfin connaître le concept révolutionnaire de Nintendo. Après avoir vu le fameux trailer, outre de nombreuses interrogation, j’ai finalement été déçu. Non pas que le système de console hybride soit une mauvaise idée, loin de là (j’aime par dessus tout jouer sur console portable), mais l’ergonomie des Joy-Cons me laisse sceptique. Jouer à NBA 2K17 (dont les graphismes m’ont l’air en dessous de chez la concurrence, mais sur un trailer, cela reste à prouver) dessus me semble assez invraisemblable.

L’esthétique de la console, aussi bien des manettes et des accessoires me parait à la fois terne et sans imagination. De plus, le trailer n’a fait que confirmer la plupart des rumeurs que l’on attendait, le rendant sans surprise. Vous l’aurez compris, je suis déçu pour le moment, mais l’esthétique ne fait heureusement pas une console et il reste un point essentiel pour ma part, connaître l’autonomie de la machine.

Pour les jeux, quant à eux, je ne me fais pas trop de souci avec le savoir-faire de Nintendo. Nous aurons notre Zelda, notre Mario, notre Splatoon et bien sûr notre Mario Kart. La cerise sur le gâteau serait une fonction StreetPass et des interactions plus poussées entre chaque console en mode nomade. À voir en 2017 !

L'avis de Boris


L'avis de BorisPN
Et voilà, après plus d’un an et demi d’attente, la Nintendo NX a fait place à la Nintendo SWITCH, une console Hybride comme on s’en doutait à peu près tous, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on peut déjà féliciter Nintendo d’avoir su garder secrète leur présentation jusqu’au bout. Mais revenons à l’évènement, presque la seule déception de la présentation, à savoir son format, une courte vidéo arrivée de nulle part, mais qui, si elle a fait le buzz sur le coup, manque clairement d’ambition pour une boîte qui veut proposer et imposer une nouvelle vision de ce qu’est une machine de salon, puisque selon les dires de la firme de Kyoto, il faut l’appeler ainsi.

Peu importe et venons-en au fait, La Nintendo Switch est, dans sa démarche, ce que je rêve le plus depuis que j’ai jeté mon dévolu sur le premier Game Boy au début des années 90, à savoir une console à la fois nomade et de salon, proposant un catalogue que l’on espère unifié et que l’on pourra aussi bien savourer sur son canapé profitant de son bel écran HD et de pouvoir ensuite continuer la partie lorsqu’on est en déplacement, une solution qui, vous l’accorderez, est bien pratique quand on travaille à plus de cents bornes de son domicile d'où l’on s’absente trois soirs par semaine comme votre serviteur.

Un doux rêve à portée de main, qui trouvera surtout son écho, une fois que l’on connaitra l’autonomie de la machine hors de sa base, car pour l’instant, si le concept est compréhensible de tous et ceci de suite (un premier bon point par rapport à la Wii U et à la 3DS), il reste encore beaucoup d’inconnues autour du nouveau bébé de Nintendo. En plus de son autonomie, on est en droit de se demander quelles sont son architecture et ses capacités ? Sera-t-elle en mesure de tenir tête à ses concurrentes ? Les jeux multi-supports seront-ils enfin proposés en majorité sur la machine et surtout au même moment ? L’écran est-il tactile ? Si oui, en multipoint ? La Switch embarque-t-elle un disque dur, si oui de quelle capacité ? Quel contenu multimédia pourrait-elle proposer ? Beaucoup de questions dont les réponses auront à coup sûr une répercussion indissociable sur le succès commercial de la machine.

Revenons à la présentation. Cette petite vidéo m’a fait un effet assez indescriptible, enfin je sens que Nintendo a passé un cap sur la compréhension du marché moderne. En proposant une machine deux-en-une, la firme de Kyoto s’affranchit enfin de la tâche la plus dure à laquelle elle avait à faire face depuis le lancement de la Wii U, à savoir : comment assurer deux line-up assez suffisants et qualitatifs quand on est presque seul à développer sur ses machines ? Une tâche bien trop lourde avec l’explosion des besoins pour des développements modernes, qui a entraîné inexorablement une baisse de qualité et d’ambition des productions de la firme depuis deux ans. Une bonne nouvelle dont il faut se réjouir car Nintendo va avoir dorénavant à s’occuper d’une seule et unique machine, un vœu pieu de feu Satoru Iwata lorsqu’il a regroupé les unités hardwares de la société.

L’autre grande nouvelle, on a vu le nouveau Mario et ce sera un nouveau jeu en 3D au plus grand bonheur des déçus des dernières aventures du plombier moustachu. Les jeux, parlons-en ! C’est fou ce qu’en trois minutes, Nintendo a réussi à nous mettre du baume au cœur en montrant tour à tour quelques secondes ci et là de jeux que l'on a clairement envie de voir sur Switch. Si on se doutait du retour de Splatoon où de Mario Kart 8 version Switch avec l’apparence du retour du double-item issus de Mario Kart Double Dash du Game Cube, pour moi l’image la plus marquante de cette console restera la présence de Skyrim de Bethesda sur la console de Nintendo. Pas tant pour le jeu qui a déjà 5 ans, mais surtout pour le symbole, celui du retour des éditeurs tiers, dont celui-ci, très gamer, d'une société qui n’avait jamais travaillé avec Nintendo jusque-là !

Cependant ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué, si la communication sur le retour de presque tous les acteurs du jeu vidéo (sauf Rockstar dont le Red Dead Redemption 2, dévoilé le même jour a bien fait remarquer son absence sur la nouvelle plateforme de Nintendo) a fait son petit effet, il va falloir en connaître les contours, aura-t-on tout de suite tous les jeux ? Juste les plus grands publics ? Quelques vieux jeux pour sonder le terrain ? Gare à la désillusion ! Et attendons plus d’infos avant de crier victoire, car au final c’est l’un des points qui sera le plus crucial quant au succès ou non de cette Nintendo Switch.

Car sinon, il est vrai que cette console possède visuellement beaucoup de charme, un joli écrin pour ranger cet écran qui fait beaucoup moins bas de gamme que ce qu’était la Wii U. Mais la route est encore longue pour Nintendo, et personnellement si j’ai adoré immédiatement le concept et le design de la machine, il n’y a pas à dire, je suis plus qu’emballé par cette présentation et attends impatiemment d’en savoir plus, je reste toujours aussi inquiet sur son destin tant on sait toute la difficulté qu’est d’arriver en cours de génération avec un parc aussi bien installé de PS4 et Xbox One qui auront probablement dépasser les 80 à 100 millions de consoles d’ici la sortie de la Switch. Bref, tout risque de se jouer sur une forte offre en jeux de qualité, et surtout sur la mobilité de la machine et le passage des joueurs de 3DS ou non sur Switch. En bref, vivement la suite.

L'avis de RYoGA


L'avis de RYoGA
Lorsque la vidéo de présentation de la Switch commence, j'ai le cœur qui bat à mille à l'heure. Je découvre comme tout le monde que la console de salon peut devenir nomade en dissociant les "Joy-Cons" du "Grip" et en les replaçant sur la "console" que l'on sort du "Dock". La très visuelle opération me fait totalement oublier que la partie de Zelda que le joueur était en train de faire se met en pause et qu'il la reprend juste après. L'idée de jouer à Breath of the Wild sur une portable m'avait déjà effleuré l'esprit et la voir se réaliser comme seconde option me séduit. J'ai actuellement beaucoup plus de plaisir à jouer sur 3DS que sur Wii U.

Cette vidéo de présentation a pour but de convaincre un maximum de joueurs en peu de temps. Elle s'adresse au grand public qui semble t-il est intéressé d'une part par le concept de Switch, mais aussi par retrouver les licences Mario Kart, Splatoon, Mario, Skyrim ou encore un jeu de sport. Elle s'adresse bien sûr aux gamers avides depuis des mois d'informations sur la machine. Ils seront à moitié satisfaits car la vidéo ne nous dit pas si les caractéristiques tactiles ou gyroscopiques sont encore de la partie, si la rétrocompatibilité se fera, si les jeux mobiles seront portés, quels sont les jeux du lancement prévu dans cinq mois... La liste des questions est longue et ne trouvera apparemment pas de réponses avant plusieurs semaines.

Évidemment j'ai hâte d'en savoir plus. J'ai hâte de la prendre en mains, de savoir si changer les "Joy-Cons" à tout va va se faire facilement, si ce n'est pas très fastidieux. Je me vois déjà en train de jouer principalement en mode télévision et "pro controller", et sortir la console en mode nomade qui attend patiemment dans le "dock". Soit un peu plus de simplicité que ce qui est présenté là, avec des morceaux de manettes qui prévoient de belles parties de puzzle en perspective.

La Nintendo Switch peut-elle séduire le plus grand nombre ? C'est la grande inconnue. Son design sérieux et peu coloré ne semble pas du tout la destiner aux enfants. Il y a certes de la rondeur dans les angles, un logo rouge joyeux, mais tout le reste (sans parler de ce premier spot publicitaire) semble la destiner aux (jeunes) adultes. Les enfants s'identifient-ils à ces jeunes hommes et femmes de la vidéo ? On attend encore la publicité ou le slogan qui va faire mouche. La Game Boy avait son "Et vous, vous jouez où avec le vôtre ?" Quel sera celui de la Switch ?

Chez Nintendo on mise beaucoup avec cette nouvelle machine. Et si le syndrome de la Wii U se répétait ? Lancerait-on une version uniquement portable de la Switch, sans "Dock", avec "Joy-Cons" intégrés indissociables et des couleurs à foison ? Ce serait contre le concept-même de la Switch. Mais Nintendo n'est-il pas lui-même allé contre le concept de la 3DS en sortant une 2DS plus "rassurante" ? Je ne souhaite pas cette situation à la Switch mais on sait que Nintendo prévoit quasiment systématiquement des roues de secours pour pouvoir rebondir en cas d'échec.

Bienvenue à la Nintendo Switch, qui a pour elle de nous fournir un seul support Nintendo au lieu de deux et tout le catalogue au même format ! Et ça, c'est quand même bien pratique !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

ewenclement
C'est sympa d'avoir votre avis. Mais je me suis demandé quelque chose sur les deux petites manettes. Si Juste Dance 2017 est annoncé sur la Switch, ces manettes n'auraient t'elle pas un système de reconnaissance de mouvement, à tout hasard ?
Musimon
J'aimerai beaucoup être enthousiaste mais je ne le suis pas. Le spot de 3minutes laisse beaucoup trop d'interrogations. Je trouve l'engin joli, mais pas franchement révolutionnaire pour mériter un si long silence. Et l'appareil est totalement différent des consoles actuelles (fin du gameplay asymétrique, double écran, ) et j'ai peur que Nintendo fasse table rase du passé.
J'attends que Nintendo communique, mais je trouve pas ce procédé d'un spot publicitaire percutant.
Jap38
Mais pourquoi personne ne parle du mode online???
Je sais que les fans de Nintendo aiment beaucoup les parties en local (et j'en fais partis), mais quand même!!! NUL PART je trouve une information, une question ou des inquiétudes à ce sujet...
Il est pourtant PRIMORDIAL que le chat vocal soit de la partie, contrairement à ce qu'il se fait sur 3ds ou sur wii U.
Savoir si il faudra payer un abonnement pour profiter du jeu en ligne comme chez la concurrence.
Jouer par exemple à MK8 ou splatoon en ligne, et ne pas pourvoir communiquer avec ses potes (sauf grâce à la ps4 branchée à coté...) j'ai trouvé ça moyen sur wiiU. Bref si Nintendo souhaite réellement voir débarquer les Fifa, Battlefield ou autres jeux éditeurs tiers, il faudra assurer sur ces points. J'espère pour ma part que ces fonctionnalitées seront bien optimisées.
Kwaaa
La fin des "Gimmicks" à la DS/Wii/WiiU est du à leur non utilisation.

Maintenant les gens veulent des joypads ou bien du tactile et ça s’arrête là. La WiiU le concept était sympa, mais pas exploité. De plus si tu veux que ça soit joli sur les deux écrans en multi il faut de la puissance.

Rappelez vous Hyrule warriors, (80H de jeu dessus avec madame), en mode 2 joueurs c'est la punition pour celui qui joue sur le gamepad... Ca rame à MORT, c'est visuellement IMMONDE, bien dommage car le jeu est sympa.

Les "Gimmicks" nécessite du temps pour être exploité. Et ce temps les dévs n'en n'ont plus. Ils faut que les jeux soient des produits calibrés qui répondent à des cibles marketings. C'est triste, c'est l'industrialisation du JV. Il reste des petits artisans qui font de belles choses ( les indés ).

Comme pour le reste, si on veut de la qualité il faudra accepter de payer plus cher pour soutenir (kickstarter and co.)

Sans oublier la "Crise", est-ce que hormis les passionnés de JV, le grand public à des sous à mettre là dedans ? Il faut acheter des smartphones, payer des forfaits, des tablettes, des pc portables.

Beaucoup de jeune que je connais n'ont plus de consoles car fallait faire un choix et ils ne vont pas renoncer à leur smartphone et on besoin d'un pc pour les études. Ils jouent donc à des free to play sur leur PC qui tourne sur n'importe quelle machine, des MOBA (LOL, HOTS, DOTA), Hearthstone, FPS (TF2, Overwatch...).

Nintendo arrive avec quelque chose de neuf, une proposition qu'on retrouve pas ailleurs. qui va proposer du fun, immédiat. Ils vont inonder la console de jeux, porter leur jeu de smartphone dessus.

La Nvidia Shield K1 (la dernière et la plus puissante) coute 199€. Si Nintendo se positionne avec une offre à 250€ avec un jeu ou 199€ avec une poignée de démo dedans ça va le faire.

Comme SEBIORG, la wiiU + la 2DS à alimenter en manettes, pile, jeux ça coute cher. Je suis pour un rapprochement.

Les facteurs déclencheurs seront les jeux et surtout LE PRIX !
Citan Uzuki
Mais, Boris, c'est impossible que la PS4 et la One atteignent 80 millions d'ici la sortie de la switch, il faudrait qu'elles se vendent d'ici là 10 millions chacune, au bas mot. Autant te dire que c'est impossible.

Sinon, pour moi, cette console ne rend en rien caduque une portable à venir.

Pourquoi ?

- Car Nintendo ne peut pas perdre le marché des enfants, et c'est pas avec une console à 300 € (supposons) que tu vas connaître le succès dessus.
- Cette proposition répond à un besoin très occidental (machine de salon puissante, autonome), mais pas vraiment à un besoin japonais. Lorsqu'on reprend les propos d'Iwata, qui parlaient d'architecture commune, de consoles soeurs, on peut imaginer une portable basée sur la même architecture que la Switch, dans une résolution inférieure, avec des expériences uniquement portables, que les possesseurs de Switch pourraient quand même jouer sur leur machine. Ainsi, tu touches les gosses, les possesseurs de Switch ne sont pas exclues, et tu augmentes ta base installée.

Bref, en 2018, on verra une nouvelle portable chez Nintendo.
Kwaaa
Lorsqu'on reprend les propos d'Iwata, qui parlaient d'architecture commune, de consoles soeurs, on peut imaginer une portable basée sur la même architecture que la Switch, dans une résolution inférieure, avec des expériences uniquement portables, que les possesseurs de Switch pourraient quand même jouer sur leur machine. Ainsi, tu touches les gosses, les possesseurs de Switch ne sont pas exclues, et tu augmentes ta base installée.


VOILA ! Cette personne a tout compris ^^ Un écosystème et plusieurs form factor/ Appareil.
Jumpman
Je suis moi aussi totalement d’accord avec Citan Uzuki. Il y aura probablement une console portable basée sur la Switch.
Dans une famille de 5 personnes, je vois mal chaque enfant avoir sa Switch, la machine semble bien trop chère et précieuse pour ça. Et puis ça servirait à quoi que chacun ait une machine qui puisse se brancher sur la télévision ? Il suffit d’une seule pour ça.
sho972
Bonjour,
Je pense qu'il ne faut pas se poser trop de question aujourd'hui, je sais que l'impatience gronde et que l'on veux tout savoir tout de suite.

Pour revenir sur les craintes :
- Online = On connais la stratégie de nintendo dans ce domaine, depuis la WII ça marche, online gratuit avec j’espère utilisation de miiverse (qui était la grande innovation de la wiiu). On à tous des téléphones 3g/4g. l'idéal serait de les utilisé comme routeur mobile en activant (la puce wifi de la switch en mode nomade).

-Joy-Cons = je ne pense pas qu'il faut avoir peur des Joy-Cons. Nintendo à un savoir-faire légendaire pour l'ergonomie de ses contrôleurs, je pense que quelque soit le mode de contrôle tout sera pensé et réfléchie. Je pense également que ses Joy-Cons utiliseront l'ensemble des technos 'motion gamin' des wiimote (et que celle-ci ne son pas retro compatible)

- Batterie = Encore une fois, nintendo à une expérience légendaire dans ce domaine. Il ont toujours trouvé le rapport autonomie/performance/prix et poids (faut pas l'oublié celui-là). On n'aura sans doute pas de miracle, mais c'est le seul composant qui peut évoluer dans le hardware sans impacter l'ensemble.

-Puissance = Nvidia joue sa réputation, il on signé un contrat fort pour retourné sur le marché des équipementiers vidéoludiques, on à vu, il y à pas mal de moyen et de ressource interne derrière. On sait que la puce est basée sur l'architecture des puces dernière génération d'Nvidia. Je pense qu'il faut comprendre qu'AMD propose une évolution de la puce de la PS4 qui commence à dater et on aura sans doute le must pour la scorpio de ce que fait AMD. En gros je pense qu'il faut pas inquiété sur ce point que les ingénieurs de nintendo/Nvidia font leur max. Moi ce qui m'inquiète c'est la RAM beaucoup de rumeur table sur 4 go.
Kwaaa
Moi ce qui m'inquiète c'est la RAM beaucoup de rumeur table sur 4 go.


Même inquiétude ici. Sachant que le système va en manger un bout à moins qu'il y ai une mémoire séparé dédié à l'OS.

Le point fort pour contre balancer la RAM c'est le support cartouche qui peut amener une grande rapidité de chargement. Ca sera toujours plus lent que la RAM mais ça devrait bien faciliter les chargements comparé à un bluray bien lent ou a un HDD.
Krusty
Mi NG "De plus, le trailer n’a fait que confirmer la plupart des rumeurs que l’on attendait, le rendant sans surprise"
Certains ont voulu tout savoir avant la présentation de Nintendo quitte, effectivement, à ne plus avoir le moindre effet de surprise lors du communiqué de Nintendo. Voilà pourquoi je me suis refusé à lire la moindre information concernant la NX. J'ai voulu me garder l'effet de surprise, et sur ce point je ne suis pas déçu.

On ne sait pas encore grand chose de cette console. C'est normal. Pour l'instant c'est surtout le concept "Switch" qu'a présenté Nintendo, pas la console en elle même. Nintendo a présenté que les éléments définitifs du concept : ce qu'il propose (jeu nomade), le dock, la tablette, les manettes. Lorsque Nintendo présentera la console, à ce moment là on aura droit à des informations plus précises quant à ses capacités, ses fonctionnalités (rétro-comp, online, miiverse, ...), son prix, sa date de sortie, les premiers jeux disponibles, etc...

Par contre dans l'état actuel des choses, la Switch ne remplacera jamais ma 3DS. Ma 3DS elle tient dans une poche de veste ou une pochette, pas la switch. C'est quand même plus pratique pour le streetPass.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×