News

Après avoir prôné le marché du mobile, Nintendo s’en désintéresserait désormais

Depuis 2015, Nintendo s’intéressait fortement au mobile et souhaitait développer une part de son activité vers le mobile. Maintenant, après de (cuisants) échecs, Nintendo se désintéresserait de ce marché pour se concentrer principalement sur la Switch d'après Bloomberg.

News
Il n’est pas difficile de constater que la marché du mobile n’a pas réussi à Nintendo. Après de cuisants échecs avec sa série la plus vendeuse à savoir : Mario, Nintendo se désintéresserait du marché mobile d’après Bloomberg ainsi que de nombreux analystes reconnus. Pour confirmer cela, il ne suffit pas d’aller très loin. En effet, Shuntaro Furukawa s’est exprimé le mois dernier, déclarant un déclin des productions mobiles :
"Nous ne cherchons pas nécessairement à continuer à sortir de beaucoup de nouveaux jeux pour le marché mobile."
Un choix et une philosophie qui s’opposent donc à celle de Tatsumi Kimishima, l’ancien président de Nintendo Japan et avant cela de Nintendo of America, succédant ainsi à Saturo Iwata, suite à son décès en 2015. C’est lui qui a poursuivi l’orientation vers le mobile initiée par la direction générale de Nintendo. Il a ensuite annoncé sa démission en 2018, laissant place à Shuntaro Furukawa qui était alors président de The Pokémon Company.

D’après Serkan Toto, consultant sur les jeux mobiles à Tokyo, il est toutefois très probable que de nouveaux titres arrivent sur mobile.
"De nouveaux jeux pour smartphones vont arriver, mais il est très probable qu'il ne s'agira que de prétextes pour apaiser les actionnaires"

Coronavirus, la pandémie n’a pas profité à Nintendo du côté mobile

Si pour la switch, la Covid-19 a permit d’exploser les ventes après un trimestre record sur la fin d’année 2019, et ceux, sans parler d’Animal Crossing: New Horizons et ses ventes pharaoniques. C’est loin d’être le cas pour le mobile, ainsi durant le confinement, Nintendo a subit un déclin important sur les ventes de Super Mario Run et le Pass Or de Mario Kart Tour.

Toujours d’après Serkan Toto, Mario Kart Tour n’aurait pas permis de palier le problème, s’en est même le contraire. Seulement, le besoin du mobile et la pression des ressources nécessaires au marché auraient fortement baissé suite au succès incontestable de la Switch ces trois dernières années.
"Depuis la sortie de Mario Kart Tour à l'automne 2019, les serveurs mobiles de Nintendo sont vides"
"Dans un sens, l'énorme succès de Nintendo sur console a réduit le besoin et la pression de mettre des ressources dans le mobile"
A lire aussi : La saison de Peach débarque dans Mario Kart Tour !

D’après lui, le succès d’un titre sur mobile se base une franchise fréquemment renouvelée comportant une floppée de personnages attrayants et seule la licence Fire Emblem en serait capable.
"Il faut une franchise active de longue durée avec des centaines de personnages attrayants pour faire un bon jeu gacha et ensuite il faudrait continuer à ajouter de nouveaux personnages chaque mois pour retenir les joueurs. Fire Emblem est la seule franchise Nintendo capable de faire cela"
Dans l’ensemble des jeux mobiles publiés par Nintendo, Miitomo avait déjà fermé ses portes en 2018 et d’ici juillet, Pokémon Rumble Rush, l'unique titre Pokémon appartenant à Nintendo sur mobile, devrait suivre ce dernier un peu plus d’un an après sa sortie…

Source : My Nintendo News

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

jr
> Il a ensuite annoncé sa démission en 2018, laissant place à Shuntaro Furukawa qui était alors président de The Pokémon Company.

Je crois qu'il était effectivement directeur de The Pokémon Company (bien que j'ai pas retrouvé l'intitulé exact, des directeurs, peut y en avoir pleins), par contre il était pas président. C'est toujours Tsunekazu Ishihara depuis sa fondation, il me semble.

Article intéressant en tout cas, merci. Même s'ils avaient pas forcément de succès sur mobile, je mettais ça sur le compte de l'inexpérience, et je pensais pas qu'ils auraient abandonné aussi vite. La qualité des jeux avait pas mal augmenté depuis les premiers jeux annoncés (or Pokémon Go). J'imagine que le succès de la switch doit leur faire dire qu'ils peuvent se concentrer sur leur matériel.
Ancestral Z
Coool ! plus d'énergie en stock pour la Switch et ses futur jeux ;)
et moins de modèle économique brolatique ^^

Quand des jeux vidéo mobiles s'arrête tout est perdu dans les limbes numérique...alors que les jeux classiques pas de soucis ;)
Gatchan
Je suis quand même étonné qu’avec un CA mobile > 1 milliard de dollars et des revenus mobiles > 400 millions de dollars Sur 2019, Nintendo mette cela de côté. Ils ont 6 jeux mobiles, avec un fire emblem qui fait certes l’essentiel du chiffre, mais c’est loin d’être négligeable quand même dans le chiffre.
Et il me semble que dans la stratégie, il était question de susciter l’envie via les jeux mobiles pour faire venir les joueurs sur consoles. Et accroître la visibilité des licences. Je n’ai pas le sentiment que la stratégie ait raté.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×