Billet de Waluigi

Billet - Interview de Florent Gorges

Billet de Waluigi
Les Billets d’humeur sont votre rendez-vous hebdomadaire qui, chaque lundi, autorise Waluigi à prendre la plume pour appuyer là où ça fait mal !

Cette semaine, Waluigi fait une pause avec une interview diablement normale pour notre chroniqueur, avec Florent Gorges, l'auteur de l'Histoire de Nintendo dont le tout dernier volume s'apprête à paraître !

Si on vous donne rendez-vous en fin de Billet pour vous aussi donner votre avis, Waluigi vous propose de le retrouver sur Facebook, l’occasion pour nous de vous rappeler que PN dispose également de sa page officielle sur le fameux réseaux social ! Venez vite nous y retrouver !

Rencontre avec Florent Gorges,
Le "Chercheur ès Nintendo" !

Eh bien le moins que l’on puisse dire, c’est que fin avril enchaîne du lourd ! La table ronde avec Shigeru Miyamoto, bien moins lisse et surtout plus prolixe qu’un Iwata, ça c’est fait ("Je l’aurai un jour, je l’aurai !" plus la peine de ruminer cela, Messires Xavier et Thomas :p). La rencontre avec Schwarzie, elle, n’était juste qu’un apéritif. Hâte de découvrir les surprises du mois de mai. Soyez-en sûrs, ça va bouger.

Histoire donc de bien terminer ce mois mouvementé, je vous propose de découvrir cette semaine une personnalité notable du jeu vidéo en France, Florent Gorges. Il est l’auteur depuis quelques temps d’une série de livres incontournables sur Nintendo. Des livres qui enseignent des choses aux équipes de Nintendo elles-mêmes !

Florent Gorges est né le 21 mars 1979 à Dijon. Il a vécu plus de 6 ans au Japon et possède une formation de traducteur/interprète japonais/français. Il a traduit plus de 140 mangas publiés en France, dont les Zelda -!- et Suikoden III. Il est récemment l’auteur des ouvrages Histoire de Nintendo Vol 1 et 2, que nous évoquerons plus bas. Il a traduit également de nombreux ouvrages sur les jeux vidéo, dont deux bio ayant attrait à Gunpei Yokoi et Takahashi Meijin, aux Éditions Pix'n Love. En 2010, il fonde sa propre société, Omaké Books, et publie l'Anthologie du franponais et l'Histoire de Nintendo Vol.3. Il convient de noter que Florent a bossé également pour feu le magazine Gamefan en 2005. Un mensuel un peu barré – et devenu culte pour certains – où j’ai eu la chance de croiser d’ailleurs Florent, puisque j’y ai également écrit. À ce propos, je vous annonce que je ferai bientôt un rédactionnel sur les anciens mags cultes du JV qui ont bercé l’enfance des plus anciens d’entre nous.

La "voix française de Link" prend un café…

Voici donc pour vous la quintessence de notre rencontre avec l’un des plus grands spécialistes de Nintendo. Bien évidemment, nous rebondissons sur le factuel pour parler avec lui des dernières annonces de Nintendo dont le projet Café/Stream. Nous le remercions de sa disponibilité et lui souhaitons un énorme succès avec son nouveau livre !

Puissance-Nintendo : Bonjour Florent, merci de répondre à nos quelques questions pour les lecteurs de PN. Vous êtes de retour avec un nouveau livre traitant de Nintendo (voir notre encadré). Après avoir été journaliste polyglotte dans le jeu vidéo, vous êtes devenu en  France un spécialiste de Nintendo... pour ne pas dire chercheur. Combien de temps avez vous pris pour faire un tel travail et jusqu'où irez-vous ?

Florent Gorges : Bonjour PN et Waluigi ! Pour la stricte rédaction de ce livre, cela m'a pris 1 an et 5 mois. Mais si je devais ajouter la période de recherches en amont, qui concerne également toutes les périodes de l'histoire de Nintendo, j'arrive facilement à 9 ans ! J'espère bien pouvoir traiter de toute l'histoire des consoles de Nintendo, avec la même rigueur, jusqu'au bout…

PN : Nintendo France est-il satisfait de cet ouvrage et a-t-il une implication dans sa création ?

FG : Satisfait, je ne sais pas, mais ils le lisent, même au Japon, ça c'est sûr ! J'ai des photos d'employés de Nintendo Japon qui ont mes livres rangés sur leur bureau. Je rencontre régulièrement des créateurs célèbres de Nintendo Japon qui, régulièrement, me demandent quand sort le prochain volume (rires) ! Pourtant, ils ne lisent pas le français. Cela dit, non, Nintendo n'a malheureusement aucune implication officielle dans cette série. Nintendo est une société tournée vers l'avenir et le grand public. Mes livres parlent du passé et touchent une niche de passionnés rétro-gamers.

PN : Le rétro-gaming, on en a parlé, et c'est un hasard, dans notre précédent billet ! Pensez-vous que ce type de mouvements a de l'avenir et si oui quelle direction prendra-t-il ?

FG : Dire que le rétro a de l'avenir est une jolie formule, non ? Ça me rappelle le slogan de Retro Game pour lequel j'ai activement participé autrefois. Je ne sais pas quelle direction le rétro-gaming prendra mais je sais dans quelle direction je veux aller, moi. Le jeu vidéo est un média jeune et son histoire est encore un peu traitée par dessus la jambe. On se contente encore trop de commentaires du genre "c'était bien pour l'époque, j'y ai joué quand j'étais petit" alors que la préservation de son histoire demande de vrais travaux d'investigation. Pratiquement tous les pionniers de cette industrie sont encore vivants et nous ne sommes qu'une poignée à aller à leur rencontre pour avoir leurs témoignages, leurs analyses, qui permettront de faire de l'histoire du jeu vidéo un véritable sujet d'études. Je souhaite que le rétro-gaming ne soit pas juste l'action de jouer à des vieux jeux, mais d'apprendre à les connaître, savoir d'où viennent les idées, qui sont les créateurs derrières, ce qu'ils ont vraiment apporté à chaque époque.

PN : Pouvez-vous nous dire quelle est votre période préférée dans l'histoire du jeu vidéo... et votre top et flop personnel des softs tous confondus !

FG : La période européenne 8-16 bits reste pour moi la plus grisante. Déjà parce que je l'ai pleinement vécue, mais également parce que nous avons traversé une euphorie qui n'a aucun équivalent aujourd'hui. Le jeu vidéo était plus confidentiel qu'aujourd'hui, mais c'était tellement nouveau pour tout le monde que les luttes qui opposaient les consoles aux micros, SEGA à Nintendo ou à NEC étaient autrement plus mouvementées que les guerres PS3/XBox 360 des années 2000... Quant à mes tops/flops, j'adore Gunpey (WonderSwan) et je hais Dragon's Lair (NES), sûrement le pire jeu de tous les temps (rires)…

PN : Impossible de ne pas évoquer la nouvelle Nintendo, dont le nom de code sent le café. Que vous inspire ces bruits de couloirs et surtout qu'attendez-vous de Nintendo aujourd'hui ?

FG : J'ai la chance de connaître personnellement beaucoup de personnes travaillant sur tous les hardwares Nintendo et je connais leur originalité, leurs facultés à toujours vouloir surprendre. Évidemment, je ne sais strictement rien sur ce fameux projet Café, mais je suis convaincu que nous serons, une fois de plus, très surpris. J'ai hâte, comme vous, je suppose !

PN : Il n'y a pas ou prou de jeux sur 3DS qui sortent, est-ce que cela est inquiétant pour une machine tout juste née ?

FG : Non, pas vraiment inquiétant. Autrefois, je me suis précipité sur la PS2 quand je vivais au Japon et j'ai finalement attendu pratiquement un an avant d'avoir un jeu correct ! C'était Onimusha... Et cette lenteur de sorties software, qui était très critiquée à cette époque aussi, n'a pas empêché Sony de faire de la PS2 le plus gros carton de l'histoire des consoles de salon. Donc, il est trop tôt pour tirer la sonnette d'alarme chez Nintendo. La console n'a qu'un mois ! L'E3 qui approche va relancer tout ça, j'en suis persuadé.

Retrouvez la maison d’édition Omaké Books sur son site officiel.

Pour tout savoir sur l’Histoire de Nintendo 3, ça se passe par ici !

Les plus curieux pourront retrouver une précédente interview de Flo réalisée par Xavier sur cette page.

Il ne nous reste plus maintenant qu’à souhaiter good luck à mister Florent et le remercier pour sa disponibilité.

Waluigi
----- ---- --- -- -
Pour réagir à ce billet, vous pouvez selon votre préférence intervenir sur le Forum PN (lien direct ci-dessous), ou bien nous contacter via la section Courrier du site.

Notez que dans ce second cas, c’est peut-être Wario qui viendra vous répondre. Et on sait tous pertinemment que Wario et Waluigi s’entendent bien trop bien pour que vous en sortiez indemne !!!

Enfin, sachez que Waluigi est maintenant sur Facebook ! Pour le trouver, tapez "Edmond Waluigi" dans le moteur de recherche du site, ou cliquez sur ce lien. Il vous attend avec impatience !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×