Reportage

PN au TGS : Compte-rendu de visite !

Voilà un compte-rendu de visite pour le moins complet : Nicolas, après l'E3 en juin, s'est rendu pour PN au Tokyo Game Show, et nous confie toutes ses impressions !

Reportage
Comme chaque année le TGS se déroule cette année au Makuhari Messe, un énorme complexe accueillant concerts, conférences, expositions et salons en tout genre. Et le TGS est l’un des plus gros, avec près de 190 000 personnes attendues cette année. Alors, l’événement était-il à la hauteur des attentes ?
Cette année encore, Nintendo n’était pas présent sur le salon. Leur conférence quelques jours plus tôt nous a rassuré sur leurs intentions de redresser la barre, mais le TGS était l’occasion de voir ce que nous réservait les éditeurs-tiers pour la Wii et la 3DS, mais aussi d’évaluer un peu mieux la future bataille entre 3DS et PS Vita.

Un salon pas si grand que ça

Est-ce à cause du séisme qui 6 mois plus tard continuent de hanter les esprits japonais, ou est-ce tout simplement à cause de l’état économique général du pays, et en particulier du secteur vidéoludique ? Toujours est-il que le TGS avait mauvaise mine comparé à l’E3 par exemple, et surtout face à la taille imposante des lieux alloués qui avaient du mal à être remplis...
Certes, ces deux jours étaient réservés aux professionnels et la horde de passionnés qui envahira le salon dès demain aura besoin de place, mais il n’empêche que ce n’est pas la place qui manquait et Nintendo aurait très bien pu installer un joli stand... Pas trop bruyant, bien mieux climatisé que le Convention Center, ce TGS là était un plaisir à parcourir (et à regarder), mais pour ce qui est des jeux...

J’ai fait le calcul avec la liste des jeux présentés, voilà ce que l’on retrouve pour Nintendo :
- 3DS : 14 jeux jouables (dont quelques uns sont de simples téléchargements sur l’eshop) et 12 vidéos
- Wii : 0, rien, nada !
- DS : 3 jeux jouables

Bref c’est un constat décevant, notamment lorsque l’on voit que les productions sur téléphone sont très largement supérieures en nombre. L’éditeur Gree, le gameloft japonais, possédait d’ailleurs un, si ce n’est le plus gros stand du salon. Il est en tout cas celui qui s’est fait le plus remarqué. A contrario les stands des Capcom, Square-Enix et autres Sega faisaient un peu peine à voir, et on imagine mal comment des dizaines de milliers de personnes pourront se presser ici demain et jouer convenablement avec si peu de bornes disponibles.
Seul le stand Sony était à la hauteur de l’événement. Caméras, lounge VIP, tickets d’entrée pour éviter les queues interminables, Sony tenait à ce que tout le monde puisse admirer sa petite dernière, la PS Vita. Mais cela cachait une autre réalité : impossible d’essayer la console autre part que sur le stand Sony, pour la simple et bonne raison que seuls les jeux Sony étaient présents. Où sont passés les jeux de Square, Capcom et Sega ? Mystère...

Temps d’attente : 6h

Devinette : quel jeu peut, alors qu’il s’agit d’un portage et qu’il sort dans deux mois, engendrer le plus long temps d’attente sur le salon ? Oui, Monster Hunter Tri-G 3DS. J’avais senti le coup venir, aussi dès mon arrivée je me suis dirigé sur le stand Capcom. Une demoiselle me fait comprendre avec le sourire que pour éviter les débordements des tickets sont distribués et que je devrais revenir à 16h10. Il est 10h30...
Commençons donc par la fin avec mes impressions sur ce nouveau Monster Hunter. Je n’ai malheureusement pas eu la chance de jouer à l’épisode Wii dont ce nouvel épisode 3DS est le portage, et ne pourrai donc pas vous dire si il y a des différences notables ou non. Néanmoins ma session d’un quart d’heure durement acquise m’a permis d’entrevoir le jeu.

Plongé dans une zone de jeux avec trois journalistes japonais visiblement prêts à en découdre avec les monstres qui peuplent le jeu, je les suis sans trop savoir ce qui m’attendait. On traverse grottes, lacs, montagnes et plaines en terrassant les monstres qui se présentent à nous, pour arriver devant celui qui est plus coriace que les autres et qui nécessite alors un vrai travail d’équipe.
Graphiquement c’est du tout bon, le jeu est très beau et très fluide. Les faibles temps de chargement entre les zones durent moins d’une seconde et la connexion entre les consoles a l’air très bonne puisque qu’aucun des personnages ne «laguait».

La maniabilité par contre était pour moi assez retorse. Je ne pense pas que cela vienne de la console proprement dite, mais plutôt de la configuration du titre. Les coups sont assez lents, très peu variés, et il est très pénible devoir ranger à chaque fois son arme pour pouvoir courir. Notre personnage ne semble également pas très à l’aise dans l’eau, préférant évoluer par palier de profondeur plutôt que d’évoluer librement.
Quoiqu’il en soit le jeu semble tenir ses promesses pour les fans de la série, et c’est l’essentiel. Mais il est difficile d’imaginer les joueurs PSP passer sur ce jeu alors qu’ils ont déjà du mal à terminer leur Monster Hunter 3rd, et nul doute qu’ils préféreront attendre Monster Hunter 4. Bref espérons que ce MH Tri-G 3DS rencontrera son public, car il serait dommage pour Nintendo de se priver par la suite de cette série culte au Japon.
L’autre nouveauté était évidemment l’Expansion Slide Pad. Seulement en présentation et non utilisable en situation de jeu, la bête cache derrière son extrême laideur une très bonne ergonomie. L’accessoire tient bien en main et on imagine qu’il supprime les crampes aux mains que peuvent procurer certains jeux sur 3DS (Super Mario Land pour ne citer que lui). Reste à voir si débourser 20 euros de plus et se retrouver avec une console qui double de volume vaut vraiment le coup et... le coût !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×