Rechercher sur Puissance Nintendo
  • Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0
Teslagrad 2 Disponible sur Switch
Test de Teslagrad 2 (Switch)

Test de Teslagrad 2 : y a de l’électricité dans l’air

L’électricité est votre amie. Attirez, repoussez des objets ou vous-mêmes pour échapper à vos poursuivants et éclaircir les mystères de l’île…

Test
Annoncé lors du dernier Nintendo Direct Indie World du 19 avril et disponible dans la foulée, Teslagrad 2 reprend le flambeau du premier opus. Mais peut-on faire pareil que le Teslagrad originel, sorti en 2014 ? Près de neuf années se sont écoulées et pourtant… Bienvenue dans Teslagrad 2, le jeu metroidvania où l’électricité est votre meilleure alliée.

Attraction-répulsion

Du scénario, nous n’en savons pas grand chose : vous incarnez une jeune femme rousse qui se déplace en dirigeable vers une mystérieuse destination. Votre embarcation est attaquée par un drakkar volant et vous vous échouez sur une île. Un étrange personnage encapuchonné vous aide et vous permet de vous enfoncer dans les entrailles de l’île où des énigmes vous attendent.
Le jeu manque cruellement d’explications : plutôt cryptique dans son déroulement, avec quelques références au premier, Teslagrad 2 nous embarque dans une aventure entre science et magie. Sur l’île, deux clans semblent s’opposer : les bleus, incarnés par vous et l’étrange personnage qui vous aide, les rouges, ceux qui ont torpillé votre dirigeable et qui hantent l’île à votre recherche. Exactement comme dans le premier Teslagrad, avec encore moins de contexte. Vous allez donc suivre la route qui est devant vous, avancer pour tenter de comprendre ce qu’il se passe ou simplement, profiter des énigmes environnementales et aux enchaînements de plateformes.

Avancer pour mieux sauter

Teslagrad 2 se joue avec relativement de simplicité : au fur et à mesure de votre progression, vous obtenez différents bonus et possibilité de déplacements. Le dash, qui vous transforme en boule d’énergie, vous permet de sauter plus loin mais aussi de traverser certaines parois comme les grilles en passant au travers, ou de suivre un câble électrique. Avec ZR, vous déployez autour de vous une aura bleue qui vous permet de jouer à attraction/répulsion avec des zones bleues ou rouges. Cela fonctionne de la même façon que les aimants : le bleu repousse le bleu et permet de flotter ou de se propulser selon les cas ; le rouge attire le bleu, pour pouvoir, par exemple, marcher au plafond.
D’autres upgrades viennent au fur et à mesure de votre avancée. Un marteau vous permet de fracasser certains murs, ou de vous écraser avec force au sol. Des bottes pour grinder sur des surfaces métalliques et exploiter le côté électricité de votre personnage. On sent dans chacun de ses pouvoirs un petit côté technologique mâtiné de magie. Comme pour le reste de l’intrigue, on ne doit qu’au titre “Teslagrad” ce côté scientifique : Nicolas Tesla étant un inventeur et ingénieur ayant fait bon nombre de recherche sur l’électricité et étant reconnu comme l’un des ingénieurs les plus créatifs de la fin du XIXè et début du XXè siècle. Ses recherches sur l’énergie électrique sont nombreuses et c’est là que Teslagrad entre en jeu en reprenant ce côté steampunk dans son esthétique et la prédominance de l’énergie électrique.

Une bonne suite ?

Un scénario jeté aux orties rapidement, ne donnant aucune explication même dans ses ultimes minutes ; une durée de vie très faible ; Teslagrad 2 ne se tient que par son gameplay. Mais tout semble avoir été fait rapidement (un comble puisqu’il s’est quand même écoulé près d’une décennie entre le premier et le second opus) : les différents upgrades que vous obtenez n’ont rien d’original et reprennent les mêmes mécaniques de jeux que dans le premier, sans pour autant aller au-delà. Loin d’être une suite et d’aller plus loin, Teslagrad 2 donne l’impression de régresser : les mécaniques sont simplistes, répétitives et manquent de variété. Avec le mécanisme d’attraction/répulsion, vous n’aurez que quelques variations, toujours les mêmes. Après, le jeu n’est pas difficile et très court : puisqu’avec suffisamment de dextérité, sans trop galérer sur certains écrans, vous en aurez pour deux heures à boucler l’histoire. Le reste, ce ne sera que de la recherche de cartes, esthétiquement magnifiques mais qui n’apportent rien d'autre qu’un sursaut d’une durée de vie déjà en berne.
Heureusement, graphiquement, Teslagrad 2 nous replonge dans l’univers steampunk magnifique du premier jeu. Les écrans s’enchaînent et même s’ils se ressemblent, on apprécie les petits détails, les éléments dans les décors, le côté viking du village ou mécaniques de certains niveaux.
10/20
Teslagrad 2 ne parvient pas à se hisser au niveau de son aîné, notamment à cause d’une durée de vie beaucoup trop faible et d’un scénario inexistant. Pour le reste, il est une expérience qui saura séduire les speedruner ou celles et ceux qui veulent profiter d’un jeu court, intense et avec quand même un peu de challenge.
Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !
10 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Quelle déception ! Oui, Teslagrad 2 est un jeu sympathique. Mais aucune promesse n’est vraiment tenue : ni celle du scénario pourtant bien entamée avec une très belle cinématique de début ; ni celle d’un jeu durant plus de deux heures au vue du prix ; et encore moins dans la variété des mécaniques, alors que le côté science et électricité aurait pu donner lieu à pleins de choses.

Jouabilité
Facile à prendre en main, il faut cependant faire preuve d’un peu de dextérité pour venir à bout des différents écrans. Le jeu est intuitif et répond bien à la rapidité nécessaire pour faire les actions demandées. Le menu, bien que présent, ne vous est pas forcément utile, si ce n’est pour ouvrir la carte ou contempler votre collection de cartes…
Durée de vie
Teslagrad 2 est décevant par sa très faible durée de vie. Si vous êtes suffisamment dextre, alors le jeu ne vous prendra que deux heures, jusqu’à huit en cherchant tous les collectibles cachés. Pour comparaison, il fallait quatre à cinq heures à son aîné pour terminer la trame principale.
Graphismes
Tout aussi beau que le premier jeu, c’est par son ambiance graphique que Teslagrad 2 se démarque et parvient à gagner un peu de points lors de cette évaluation. C’est magnifique, les environnements pleins de petits détails et de jeux sur les différents plans comme ce boss qui apparaît d’abord au tout premier plan avant de venir vous attaquer.
Son
La bande son est douce et poétique. A tel point que parfois, on se demande si la musique est toujours présente tant elle est anecdotique et qu’on a tendance à l’oublier rapidement…
Intérêt
Pour 19,50 €, Teslagrad 2 est un investissement au vu de sa durée de vie. Force est de constater, cependant, que le jeu est plaisant, relativement accessible par rapport aux autres titres du genre. Le côté collectionnite rajoute artificiellement des heures de jeu et l’on se prendra à vouloir tenter le speedrun… Si vous avez été séduit par le premier uniquement, sinon relancez Teslagrad premier du nom, vous serez moins déçu.

Votre avis sur Teslagrad 2

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Teslagrad 2 (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.
Galerie images
Mots-clés en relation
MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics
Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en vous inscrivant sur notre forum. C'est totalement gratuit !

> Aller sur le forum pour s'inscrire

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil