• Ma note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! 1 fan, et vous ?

Story of Seasons A paraître sur 3DS

Test de Story of Seasons (3DS)

Test de Story of Seasons

Le dernier jeu 3DS de l'année 2015 pointe le bout de son nez. Le titre déjà sorti au Japon et aux États-Unis a déjà conquis de nombreux joueurs. L'Europe est-elle prête à succomber à son tour ?

Test
Story of Seasons est un titre particulier à bien des égards. Rien que par son nom il évoque une nouvelle licence, mais il n'en est rien. Pour les connaisseurs, il s'agit d'un nouvel épisode de la série Bokujo Monogatari, série qui s'est exporté sous le nom de Harvest Moon en Occident. Cependant, Natsume qui détient les droits du nom Harvest Moon a décidé de confier le développement de la série à un autre studio au plus grand désarroi des fans. Au Japon, rien n'a changé et ce Story of Seasons est bien développé par Marvelous et est considéré, à juste titre, comme un nouvel Harvest Moon. Les seules choses qui ont changé chez nous sont donc le titre du jeu et son éditeur : Nintendo.
La voilà enfin, la vraie suite de Harvest Moon ! Après l'épisode de la Vallée Perdue, nombreux sont les joueurs à avoir été déçu du renouveau de la licence. En effet, ce n'était plus les studios de Marvelous qui étaient aux commandes mais ceux de Natsume Inc. dénaturant ainsi la licence vieille de presque 20 ans (déjà !).

C'est ainsi que débarque Story of Seasons, le fils spirituel occidental de Harvest Moon. Le jeu est sorti le 27 février 2014 au Japon et le 31 mars 2015 aux États-Unis où il connut un certain succès, faisant le bonheur de Xseed.

Ma petite culture pousse à son rythme

Bienvenue dans le village du chêne ! Votre personnage à répondu à une annonce d'un prospectus promettant une vie plus saine en tant que fermier dans un petit village. Par chance vous êtes choisis grâce à votre probable CV et lettre de motivation de grande qualité (heureusement, vous n'aurez pas à les faire vous-même, contrairement à l'image de votre personnage masculin ou féminin). Bien vite, vous vous rendrez compte que cela cache autre chose, vous devez relancer l'économie d'un village moribond où personne ne vient, pour la simple et bonne raison que personne ne le connait !

Le scénario est simple, il n'invente rien et reprend un concept déjà introduit dans les précédents épisodes de Bokujo Monogatari : attirer plus de touristes dans votre ville grâce à votre travail des champs.

Les anciens joueurs de la série ne seront pas dépaysés. Le jeu propose toujours le même gameplay et le titre débutera via un long tutoriel afin de vous expliquer les bases de la vie fermière virtuelle. Afin de récolter vos cultures, il faudra tout d'abord travailler le sol avec votre binette, puis lancer vos graines avant de les arroser chaque jour. Désormais les légumes se récolteront directement par 9 réduisant considérablement le travail pour optimiser au mieux votre journée. Vous pourrez donc en profiter pour vous promener, faire connaissance avec tous les villageois et construire des relations qui ne pourront que vous être bénéfiques.
Les mauvaises langues disent que tous les Harvest Moon se ressemblent. Ils n'ont pas tout à fait tort, mais l'essence même du jeu est difficile a varier. Demander à Mario Kart de faire autre chose que du Mario Kart et vous vous rendrez compte que finalement, c'est impossible et que c'est par petites touches que chaque épisode évolue.

Le bonheur est dans le pré ?

Initialement le jeu est sorti avec un seul mode de difficulté, comme à l'accoutumée. Si vous avez lu ma preview vous savez que désormais il y a un mode pour les débutants et qu'avec mon grand courage, je m'étais lancé dans une partie dans le mode normal, chose sur laquelle je suis finalement revenu.

En fait, 5 mois après la sortie du jeu japonaise, un patch est arrivé, introduisant ce mode "jeune pousse" pour le rendre plus accessible car il faut l'avouer, le jeu est difficile d'accès. Comment ça, me direz-vous ? Oui, ce n'est pas un jeu avec des boss et des ennemis à battre mais votre personnage dispose d'une icône d'humeur et de 5 cœurs qui représentent votre endurance. Cette dernière diminue à vitesse grand V limitant la plupart de vos actions par jour, à peau de chagrin. En plus de cela, les fans le savent, les objets et surtout les constructions des ateliers coûtent à la fois cher en matériaux et en argent, rendant la progression lente et difficile.

Le mode "jeune pousse" résout une partie de ce problème. La jauge diminue moins vite et les objets sont moins chers. Vous n'épuiserez donc pas votre personnage à couper un seul arbre afin d'obtenir du bois. Pour autant, le jeu n'en devient pas un titre facile destiné aux plus jeunes, malgré son univers tout mignon, bien au contraire.
À l'heure où les joueurs demandent du fun d'entrée de jeu, un plaisir immédiat, Story of Seasons garde sa philosophie et récompense les joueurs qui s'investissent durablement, quitte à en perdre en route, et il en perdra beaucoup. En effet, pendant les 15 premières heures de jeu, peu de choses sont débloquées et vous tournerez vite en rond, faisant défiler les jours dans votre réalité virtuelle tout en ramassant le peu de ressources que vous offrent les champs et les rivières. Heureusement, vous pourrez participer à des concours annuels, comme celui de la meilleur récolte ou de la meilleure vache, mais ne vous y trompez pas, vous ne pourrez jamais les gagner au commencement. Cela a néanmoins le mérite de vous familiariser avec les évènements du jeu ainsi que de renforcer vos liens avec les différents personnages.

Techniquement le jeu n'est pas encore arrivé à maturité

Vous l'aurez surement remarqué via les screenshots, le jeu n'est pas spécialement beau, surtout en extérieur. Pire, il souffre d'une certaine baisse de framerate dans certaines zones, ou l'animation est clairement moins fluide que dans les intérieurs ! Heureusement, cela ne porte en aucun cas préjudice à ce genre de jeu (certains ne le remarqueront peut-être pas) mais c'est comme si votre cadeau de Noël n'était pas emballé : légèrement décevant.

Enfin, comme presque tous les jeux de la console, le fait de jouer sur New 3DS ne changera absolument rien, pas même pour le framerate et l'on regrette surtout de ne pas avoir une utilisation des gâchettes supplémentaires. Il y a bien un raccourci pour passer d'un objet à l'autre, mais on aurait aimé encore plus de fluidité sans avoir à passer par les menus, ne serait-ce que par la croix directionnelle comme le faisait Animal Crossing: New Leaf.

Quoi de neuf docteur ?

La première grosse nouveauté du titre, est son système de vente. Désormais, vous n'avez plus l'habituelle boite d'expédition pour mettre vos biens dedans mais la "Place du Marché" où vous aurez l'occasion de faire du commerce. Au début, un seul village viendra exporter ses marchandises chez vous, puis avec votre popularité grandissante, jusqu'à 7 pourront venir.

Chacun vendra ses propres objets et surtout, ils seront à la recherche de certains produits en particulier, faisant gonfler leur prix. Cela a pour conséquence une nouvelle gestion de vos biens car les offres varient régulièrement. Allez-vous garder vos objets en attendant que leur prix augmentent ou allez-vous jouer la sécurité et vous satisfaire de ce que l'on vous offre ? À vous de voir ! En plus de cela, ajouter d'autres requêtes particulières qui vous donneront droit à certaines récompenses et vous obtenez une toute nouvelle économie dans la série, d'autant plus que vous aurez l'opportunité d'ouvrir votre propre boutique !
Un autre élément majeur vient pointer le bout de son nez dans cet épisode. Il s'agit de la personnalisation, que ce soit de votre personnage ou de votre village. Votre personnage pourra revêtir différentes tenues et même participer a certains défilés (La Nouvelle Maison du Style, quand tu nous tiens...), mais avant cela il faudra construire un atelier qui vous permettra aussi de fabriquer divers objets, dont des bijoux et la fameuse bague pour sortir avec le personnage que vous aurez réussi à séduire (processus qui vous prendra des heures et des heures !) à condition d'avoir les objets pour les crafter, bien entendu.

Quant à votre village, il est composé de plusieurs "places" que vous pourrez personnaliser au fur et à mesure que vos aventure avance. Avant cela, en plus des matériaux nécessaires, il faudra acheter des plans afin de construire des bancs, des fontaines, des meubles etc. et les placer comme bon vous semble (Animal Crossing: Happy Home Designer quand tu nous tiens...).

Toutes ces fonctionnalités sont là pour mettre en avant les fonctions StreetPass et celles en ligne. Effectivement, vous pourrez visiter le village de vos amis et les aider à arroser leurs plantes afin qu'elles gagnent en qualité, mais pas grand chose de plus.

Petit à petit votre village deviendra de plus en plus célèbre et les touristes afflueront. C'est ce genre de plaisir que le jeu offre, une véritable évolution au fur et à mesure que vous construisez vos relations. Ces petits dialogues qui évoluent petit à petit, surtout vis à vis du personnage que vous draguez, sont ce qui vous fera tenir pendant votre aventure. Comme à son habitude, vous aurez différents évènements qui ponctueront votre histoire. Les personnages avec qui vous pouvez vous marier ont une petite fleur à côté de leur bulle de dialogue représentant le degrés de leur amour, et c'est seulement lorsqu'elle sera bien rouge que vous pourrez faire votre demande en mariage. Pour cela il faudra leur parler tous les jours, leur offrir régulièrement des cadeaux et être extrêmement patient. Rien de neuf de ce côté de la série qui reprend donc les mêmes ingrédients qu'auparavant pour la vie familiale où vous pourrez, comme d'habitude, avoir des enfants.

À noter que tous les personnages n'apparaissent pas dès la première année du jeu, donc à vous de voir si vous préférez attendre avant de jeter votre dévolu sur un personnage.
Une autre nouveauté, et pas des moindres, est le mode Conquête des terrains de culture. Au départ, vous aurez déjà votre propre jardin dans votre ferme pour cultiver vos légumes, mais cela ne vous permettra pas de cultiver toutes les sortes de cultures disponibles, comme le miel ou le riz. Pour cela il faudra conquérir de nouveau terrains afin de pouvoir les louer pendant une vingtaine de jour. La compétition se fera avec d'autres fermiers et vous pourrez les affronter via différents moyens, comme faire le plus de profit un certain jour, exporter le plus grand nombre de produits ou encore remporter un tournoi sur les légumes, la cuisine ou les animaux.

Justement, les animaux de cet opus sont toujours aussi nombreux. Vous aurez des vaches qui produiront du lait de plus ou moins bonne qualité selon leur niveau d'amour, les poules en feront de même avec leurs œufs, tandis que les moutons et les lapins angoras vous offriront leur laine pour le textile. Toutes ces matières premières pourront ensuite être réutilisées pour obtenir du fromage (à condition d'avoir la fromagerie, bien entendu), pour faire de la cuisine (qu'il faudra avoir construit, bien évidemment) ou encore du textile. Vous l'aurez compris, ici il y a beaucoup de crafting qui permettra de faire des cadeaux aux villageois ou de simplement s'enrichir.
L'une des autres nouveautés annoncée par le titre est la présence de graines mystères, mais ne vous attendez pas à les avoir de sitôt ! Il m'aura fallu plus de 40 heures avant qu'un marchand ne m'en propose une. Arrivée à maturité, vous obtiendrez des items de l'univers de Mario avec le champignon, la fleur de feu et sa fameuse étoile. Le champignon fera grandir vos cultures plus vite, la fleur de feu augmentera la qualité des cultures et l'étoile fera en sorte de garder vos légumes frais plus longtemps. Voilà donc une bonne implémentation de l'univers Nintendo dans le jeu, dommage qu'elles apparaissent si tard.
13/20
Story of Seasons est un bon jeu de gestion. Si vous en avez marre de tous ces jeux qui se ressemblent et que vous n'avez jamais goûté à un épisode de la série, c'est peut-être l'occasion de s'y essayer. Cependant notez bien que cela se fera par un déroulement très lent et une réalisation assez moyenne. Si cela ne vous effraie pas, alors vous vivrez une jolie aventure, sinon passez clairement votre chemin, tant la répétition et l'impression de ne pas avancer est forte pendant les 15 premières de jeu. A partir de l'automne (dans le jeu !), et l'ouverture du Safari, vous pourrez vous enrichir plus facilement et débloquer régulièrement de nouvelles fonctionnalités. Ce titre regorge d'une vraie profondeur et les objets à créer sont très nombreux, que ce soit les recettes de cuisines, les outils à améliorer, les ateliers de créations et les animaux à élever. Alors, même si Harvest Moon "est mort", vive Story of Seasons !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Evola
13/20 pour un Harvest moon ?

Ca me semble sévère ! je me le prendrai quand même pour me faire une opinion

Soutenez PN : achetez ces jeux !

13 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Story of Seasons est un bon jeu de la franchise. Avec ses nouvelles idées, il arrive à insuffler une certaine fraîcheur qui commençait à manquer à la série. Cependant son rythme beaucoup trop lent nuit énormément au plaisir de jeu et en fera un titre pour les acharnés et les vrais fans uniquement.

Jouabilité
Il y a beaucoup d'items et on passe de l'un à l'autre grâce à un raccourci sur la gâchette. Cependant l'ergonomie globale n'est pas si pratique. On aurait aimé que la croix directionnelle soit utilisée pour cela.
Durée de vie
Comme chaque épisode de la série, la durée de vie est énorme, mais pour cela il faudra passer par des tâches plus que répétitives.
Graphismes
Le jeu est sorti début 2014 au Japon et sort fin 2015 chez nous. Clairement, le jeu accuse le coup, sans non plus être trop vilain.
Son
Les vaches font meuh meuh, les chats font miaou miaou et les lapins font... Ils font quoi déjà les lapins ? Musicalement, le jeu est peu varié, il y a un thème par saison et chacune vous prendra plus d'une dizaine d'heures minimum au début si vous êtes consciencieux. Donc je vous laisse imaginer ce qui se passe après 10 heures sur la même musique.
Intérêt
Le plaisir d'incarner un fermier reste intact, comme à chaque épisode. La progression est tellement énorme que l'on prend plaisir à voir évoluer son village petit à petit.

Votre avis sur le jeu Votre attente !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Story of Seasons (3DS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Mon attente
  • Devenir fan !
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×