• Ma note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! 2 fans

Monster Hunter Generations A paraître sur 3DS

Test de Monster Hunter Generations (3DS)

Test de Monster Hunter Generations

Avec Monster Hunter Generations, Capcom nous livre un plat réchauffé comme il sait si bien les faire. Mais ses nouveautés sont-elles suffisantes pour se laisser convaincre d'aller, encore, chasser du monstre ? Notre enquête au coeur du danger !

Test
Cette semaine, Monster Hunter Generations, un énième épisode de cette saga qu’on ne vous présente plus, débarque sur le marché. Monster Hunter a déchainé les passions et inventé un nouveau genre de jeu à mi-chemin entre le beat’em all et le MMORPG, depuis sa toute première sortie en 2004 au Japon. Aujourd’hui les Monster Hunter-likes se sont démocratisés en Europe, faisant de ce genre une véritable mine d’or. De nombreuses fois imité et pourtant jamais égalé, Monster Hunter laisse derrière lui les pathétiques licences qui font une apparition éclair dans le but de lui faire de l’ombre. Il manque à ceux-ci un ou plusieurs ingrédients à leur recette pour fonctionner. Le dernier en date, « Monster Hunter 4 Ultimate », sorti à peine un an plus tôt était déjà un épisode au summum de l’art de la chasse. Alors, ce volet va-t-il tenir ses promesses en termes de qualité ? Peut-on faire mieux ?

Case départ obligatoire

Comme nous le mentionnions dans la preview de Monster Hunter Generations, un grand bravo pour la cinématique d’introduction et comme dirait, notre ami en costard jaune et au visage vert « SPLENDIDE !!!».

Monster Hunter Generations - Bande-annonce (Nintendo 3DS)13/07/2016

Nous revenons aussi rapidement sur le fait qu'il n’y a pas d’option de transfert de sauvegarde entre MH4U et MHGen. Il va falloir tout recommencer à zéro. Même s’il y a un bonus quand même pour les joueurs fidèles déjà présents au précédent volet, sachez que cela ne vous sera pas d’une grande utilité pour avancer. Vous pouvez pleurer et vous dire qu’il va falloir encore passer des dizaines d’heures à farmer, au final vous serez obligé de passer par cette étape si voulez atteindre des quêtes plus intéressantes et avoir un stock d’items consommables conséquent pour les réussir.

Le début de votre quête sera extrêmement fastidieux. Comme dans les premiers épisodes de la saga vous aurez plus de quêtes en rapport avec la collecte. Capcom veut que vous repreniez les bases, il faudra pêcher, faire de la cueillette, et même porter des œufs ! Oh NON pas les œufs ! Ceux qui ont fait l’épisode 1 se reconnaitront. Pour vous donner espoir, dans ce début de partie qui peut-être long et ennuyant, à partir des quêtes de rang 4 étoiles, les choses deviennent beaucoup plus intéressante.

Dans l'ombre des générations

Avant d’atteindre les missions 4 étoiles, il va bien falloir cogner un peu du monstre de basse échelle. Et d’ailleurs qu’est-ce qu’il y a au menu ? Pas de grande nouveauté, malheureusement.

Est-ce que ce monstre s'est brossé les dents avant de nous parler en plein visage ?
A part le Grand Maccao, une autre espèce de raptor, tout vert, vous n’aurez pas de grandes nouveautés au départ de votre aventure. Vous allez chasser du Vélocidrome, et ses déclinaisons jaune et rouge, du Yian Kut Ku, et vous aurez même l’occasion de fêter le retour du Bulldrome ! C’est bien de redonner vie à d’anciens monstres, certain d’ailleurs ont toujours été présents, mais c’est décevant de constater qu’il n’y a pas eu d’ajout de nouvelles attaques.

Si Capcom ressort ses vieux coucous, c’est également dans le but de ressortir aussi ses vielles cartes, et pour les nostalgiques, on vous le dit, la carte Forêt et Collines est de retour ! Les adeptes se souviennent de cette carte légendaire, et de sa zone 9, maudit couloir de la mort. Elle ne sera pas la seule à revenir sur le devant de la scène, et toutes ont subi quelques mises à jour pour les adapter au gameplay moderne de la licence.

Néanmoins, on ne peut s’empêcher de rester sur sa faim, ça sent le plat réchauffeur aux micro-ondes dans lequel on a juste ajouté un peu de sel et de poivre pour redonner un peu du goût au plat.
Il y a bien évidemment, les quatre nouveaux monstres qui ont fait la promo du jeu, et d’ailleurs ils sont chacun associés à un village que vous reconnaitrez assez facilement, puisque Capcom nous sert encore des plats réchauffés :
- Le Gammoth, inspiré du mammouth, sera le monstre que vous affronterez pour le village de Pokke (MH2).
- Le Mizutsune, un nouveau léviathan, fera des troubles au village de Yukumo (MH3rd).
- L’Astalos, wyverne électrique, rival du Rathalos, sèmera le chaos, sur Kokoto (MH1).
- Enfin le Glavernus, dinosaure à la queue enflammée, sera le fléau du village de Bherna (MHGen).

A noter quand même que vous affronterez majoritairement des créatures de toutes les générations confondues, c’est sans doute la raison qui se cache derrière le nom de cet épisode.
Dernier point, avant de conclure sur cette partie, c’est le retour des monstres aquatiques, tels que le Lagiacrus. Leur retour se fera par contre en demi-teinte, car vous ne pourrez pas les affronter au maximum de leur force, puisque qu’ils seront hors de l’eau. Même si les combats aquatiques n’étaient pas des mieux réussis, le sentiment d’avoir achevé un monstre marin sous l’eau laisse quand même une sensation de satisfaction personnelle très forte. On pouvait se dire « YES JE SUIS TROP FORT !!!». Maintenant, on se dira juste que c’était facile.

Simple comme bonjour

Malgré un début d’aventure fastidieux, très rapidement, vous allez trouver que les choses deviennent assez faciles au fur et à mesure de la progression. Pourtant, les choses commençaient bien sur la voie de la difficulté impitoyable de Monster Hunter : des quêtes relous, un tout nouveau système d’amélioration de l’équipement... On vous disait plus haut qu’il fallait farmer, et en effet il faut farmer beaucoup plus dans MHGen pour améliorer son équipement.

La bonne arme permet d'aller frapper du gros monstre !
Pour créer des nouvelles pièces d’armures et de nouvelles armes, pas de changement là-dessus. Mais pour les améliorer, il va falloir faire autrement. Désormais, avant de pouvoir améliorer une arme, il faut augmenter son niveau. Pour cela il faut réunir des composants. Une fois le niveau amélioré, vous pourrez encore réunir à nouveau des composants, pour passer à l’étape suivante de l’évolution de votre arme.

C’est à peu près le même système pour améliorer les armures. Il faut une sphère d’armure, puis il faut aller farmer les composants, puis encore une fois une sphère d’armure mais d’un niveau supérieur. Autant dire que vous avez intérêt à aller faire de la cueillette et à la chasse au même monstre beaucoup plus de fois que vous ne l’auriez fait auparavant. Cependant, bien que cet aspect aurait dû vous compliquer la tâche, ce n’est pas le résultat que l’on obtient dans MHGen. Vous savez comme nous qu’il n’y a pas de barre de vie des monstres, mais on sent clairement qu’ils sont moins endurants. On en vient à bout assez rapidement. Et tout ça avec des armes, pas très puissantes qui plus est.

En effet outre la modification du système d’amélioration, toutes les armes, que ce soit la petite épée & bouclier ou la grande épée, ont toutes le même niveau d’attaque. Une petite lame fera 100 points de dégâts au même titre qu’une grande épée. Ici le différentiel rapidité contre la puissance, disparait complètement. On en vient à se demander quel est l’intérêt d’avoir plusieurs types d’armes, puisqu’au final vous pourrez porter plus de coups avec une petite lame, des coups qui feront autant de dégâts qu’une grosse arme que l’on prenait bien souvent pour sa puissance. Pourquoi se fatiguer à frapper lentement avec une méga lame, et ne faire qu’un coup, alors qu’en bourrinant avec un petit rasoir, on fait autant voire plus mal puisqu’on on assène plus de coups ?

Fais-moi voir ton style !

C’est super contradictoire, parce que le jeu met en place un système de styles et d’arts de combat afin de varier les schémas et les combinaisons d’attaques. En contre-partie, toutes les armes ont le même ratio de puissance. C’est tellement dommage, car si on s’attarde sur le système des styles de combat, vous constaterez qu’il y en quatre, le style de la guilde, du guerrier, du voltigeur, et du bushido.

Monster Hunter Generations - Styles de chasse (Nintendo 3DS)13/07/2016

Le style de la guilde est le gameplay classique de tous les MH existant. Il reprend exactement les mêmes combos avec toutes les armes. Vous ne serez absolument pas dépaysé avec lui.

Le style du guerrier, quasiment identique à celui de la guilde avec certaines armes, mais il faudrait tester plusieurs armes et aller dans le menu d’aide pour constater qu’il y a certaines combinaisons variantes et qu’il n’est pas tout à fait le même. Néanmoins, il se démarque par le nombre d’arts ou techniques que pouvez équiper. Nous y reviendrons en détail un peu plus loin.

Le style du voltigeur est destiné à ceux qui veulent jouer aux sauterelles. Il n’y a plus de roulade. Votre personnage passera son temps à faire des saltos et à rebondir pour retomber sur les monstres dans le but de faire du rodéo.

Le style du bushido est sans contexte le plus dur à maîtriser. Tout est dans le timing, il faut vraiment esquiver les attaques à la dernière seconde, pour avoir une chance d’effectuer une esquive parfaite donnant accès à une contre-attaque douloureuse si vous arrivez à vous orienter correctement. En effet, côté précision et maniabilité, c’est à revoir. Si tant est que vous serez un dieu de l’esquive parfaite, il n’en sera pas de même pour la contre-attaque parfaite. Bien souvent, vous serez un peu perdu et vous aurez du mal à orienter votre attaque, faisant de votre riposte une simple attaque dans le vide.

Parlons des arts dans Monster Hunter Generations

Plus haut; nous vous parlions des « Arts », il s’agit là de nouvelles techniques diverses, et très nombreuses, que vous pourrez équiper. Selon le style, vous pourrez en équiper de un à trois. Leur fonctionnement est très simple : à force de cogner, vous remplissez une jauge pour chaque art équipé, et une fois la jauge remplie, vous n’avez qu’à effectuer la manipulation manuellement, ou cliquer sur le menu inférieur de l’écran tactile, pour déclencher celui dont vous avez besoin. Il y en a pour tous les goûts : par exemple, courir sans perdre de stamina quand vous portez un œuf – on vous l'avait dit : eh oui encore ces satanés œufs – ou la fabuleuse lame de lumière géante de la volto-hache. Il y a des arts qui transforment votre épée en sabre laser géant, NOM DE ZEUS !!!

Avec tous ces effets on est en droit de se demander où est la cohérence avec l’univers de Monster Hunter, lui qui se voulait proche de la simulation réaliste. C’est vrai que d’un point de vue esthétique, il y a maintenant encore plus de sang, ça gicle vraiment de partout. Il y a de nombreux effets lumineux, comme lorsque vous chevauchez un monstre et que vous lui planter votre couteau. Il y a de la lumière à chaque coup ! Whoaa, le sang des monstres brille !!!! Mais il ne brille pas quand vous lui assénez un coup de latte dans la tronche, il reste rouge. Il y a même un art, qui une fois activé transforme votre tête en démon, avec l’aura noire et les yeux rouges.

En tout cas, nous qui suivons la licence depuis de nombreuses années, nous avons trouvé qu’il y a comme un éloignement, voire un égarement dans cet épisode. Si du mystique doit être ajouté, autant le faire correctement, avec un minimum de scénarisation, comme ils avaient fait dans MH4U pour les monstres en furie. C’était nouveau, un peu hors cadre, mais tout était expliqué, par conséquent cohérent.

Un chat-sseur sachant chasser comme un chat

Malgré tout, il faut reconnaître des qualités à cet épisode, l’idée des styles de combat et des arts est très bonne dans le but de faire évoluer la série. Mais il n’y a pas que celles-ci, l’idée d’incarner un félyne pour les missions est excellente ! On ne vous présente plus les félynes, ils sont depuis là le départ, alors on aime ou on n’aime pas les chats, nous chez Puissance Nintendo, on les adore.

Les Félynes jouent désormais un rôle central !
Sans suspense, vous pourrez incarner un de ces petits chats humanoïdes pour mener à bien vos quêtes. Vous pourrez alterner à volonté entre chasseur, et chat-sseur. Il suffira de vous rendre chez vous, ou au ranch palicos, car désormais, ils ne portent plus le nom de compagnons, mais de palicos, et de choisir entre le mode « Chasseur » et « Miaroudeur.»

Quel est l’intérêt de tout ça ? C’est très simple, et nous allons vous donner une bonne raison : un miaroudeur n’a pas besoin d’objets dans son inventaire. Ce qui signifie que vous partirez les poches vides, mais quand même armé jusqu’aux dents ! Vous pourrez prendre tout ce qui vous chante en collecte sans craindre de ne plus avoir de place, et en même temps vous aurez votre armure et votre arme pour vous défendre.

Il faudra compter aussi sur vos habilités et talents en tant que miaroudeur. A défaut d’avoir des objets, chaque félyne que vous recruterez disposera de talents et d’habilités qui lui sont propres. Vous aurez des habilités à usage infini, comme la flûte de soins, la bombe flash, ou encore divers boomerangs. Certains, comme pour les arts du chasseur, nécessiteront de remplir une jauge pour être utilisés. En parallèle, vos talents seront ce que sont les talents d’armures du chasseur pour le miaroudeur.

Monster Hunter Generations - Bande-annonce Miaroudeur (Nintendo 3DS)13/07/2016


Vous remarquerez assez rapidement que les armes et armures que vous pourrez leur créer sont proches de celle du chasseur en termes de puissance. En tant que miaroudeur, vous ferez autant voire plus de dégâts, car plus rapide et plus agile que le chasseur, et vous encaisserez aussi bien les attaques. Vous pourrez incarner n’importe lequel de votre petite armée et partir en quête avec deux autres palicos comme en mode chasseur.

Chacun d’entre eux pourra oublier une ou plusieurs compétences afin qu’un autre lui en enseigne une qu’il connaisse. Cela permettra de vous créer des compagnons de chasse plus proche de vos besoins et en mesure de répondre au mieux à vos attentes. D’ailleurs nous vous invitons à en recruter le maximum, tant les activités annexes dépendent d’eux. C’est eux qui partiront en expédition, qui marchanderont, et même récolteront vos champs. Chat chez chouette Miaouuuuu !
16/20
Pour conclure sur ce nouvel épisode de Monster Hunter, et pour résumer, le mot qui nous vient à l’esprit, c’est « réchauffé ». Il sent le plat réchauffé à plusieurs kilomètres : le bestiaire et surtout les vieilles cartes remises au goût du jour sur lesquelles Capcom a ajouté des petites bosses afin de jouer à saute-mouton, laissent un arrière goût d’amertume. Il n’y a pas énormément de nouveautés par rapport à son grand frère, qui était, rappelons-le, plus novateur, et plus original. On se demande où est passé le chasseur de la prophétie qui a combattu le fléau des Magala.Le multijoueurs quant à lui reste identique, il n’y a pas d’amélioration notable à ce niveau. Le menu et les options de l’interface sont exactement les mêmes. C’est bien dommage pour une licence qui se veut plus fun à plusieurs. Elle reste super fun en multi local, et sur le Net, à un âge où internet est une obligation, ne pas pouvoir inviter ses amis ou chatter librement, mérite un carton jaune.Même si nos propos peuvent paraître durs, c’est justement parce que c’est une licence avec un fort potentiel qui nous tient à cœur que nous exprimons notre déception. Malgré des défauts évidents, le jeu dans l’ensemble est largement supérieur en termes de qualité à ce que peuvent proposer les concurrents. Cela reste du très grand Monster Hunter et qui plaira à un public plus large, sans doute un choix d’orientation de la production. Quoi que l'on dise, on se donne rendez-vous pour le prochain épisode !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST ACTU // Résultats financiers 2019-2020

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Malgré des défauts évidents, le jeu dans l’ensemble est largement supérieur en termes de qualité à ce que peuvent proposer les concurrents. Cela reste du très grand Monster Hunter et qui plaira à un public plus large, sans doute un choix d’orientation de la production. Quoi que l'on dise, on se donne rendez-vous pour le prochain épisode !

Jouabilité
Une maniabilité au top, même en jouant en tant que chat-sseur, les sensations sont excellentes. Si en plus de cela, on choisit le style du voltigeur, on peut presque voler !
Durée de vie
Comme chaque Monster Hunter, vous n’avez pas fini d’y jouer, et nous dirons même plus, vous n’en aurez jamais fini, tout simplement.
Graphismes
Dans l’ensemble, c’est sans doute un jeu aussi beau que MH4U, mais on lui reprochera le manque d’ajouts des vieilles cartes par rapport aux nouvelles. Certaines sentent la vieillesse, par leurs décors vides et des environnements techniquement dépassés.
Son
Vous y retrouverez toutes les bandes-son qui font l’ambiance du jeu et surtout celles qui font monter l’adrénaline en plein combat. Même après des centaines d’heures de jeu, vous continuerez à les apprécier.
Intérêt
Se lancer dans une aventure Monster Hunter signifie beaucoup de temps, et au final vous ne serez pas déçu par le voyage. Il y a tellement de choses à découvrir et de monstres à chasser que vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Si c’est votre première fois, ayez le courage et la volonté de jouer plus de 20 heures minimum, cela devient intéressant à ce moment.
Ergonomie

Votre avis sur le jeu Votre attente !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Monster Hunter Generations (3DS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Mon attente
  • Devenir fan !
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×