• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

LEGO Bricktales Disponible sur Switch

Test de LEGO Bricktales (Switch)

Test de Lego Bricktales : en avant les histoires ?

Le monde est si triste ! Sauvez-le ! Retrouvez les cristaux d’euphorie et réhabilitez votre parc d'attractions ! Et pour cela… il va falloir construire maintenant.

Test
Depuis le 12 octobre 2022, vous pouvez littéralement construire tout ce que vous voulez sur Switch. Le secret ? Lego Bricktales, un titre détonnant et surprenant, où l’on explore le monde en construisant les éléments nécessaires pour avancer. Ca vous semble un peu flou ? Pas de panique. Nous allons nous pencher sur la question.

Brique après brique

Votre grand-père vous appelle à l’aide : le parc d'attractions qu’il affectionne et où il bosse est menacé de fermeture par la mairie. Il faut dire que plutôt que de l’entretenir, il a préféré inventer des trucs dans son laboratoire souterrain… Mais vous allez l’aider. Et surtout vous faire aider par un petit robot qui a été construit par votre grand-père il y a des années et qui a fait un petit séjour dans l’espace-temps avant de revenir. Grâce à lui, vous allez pouvoir traverser des portails de mondes en mondes pour aller aider les gens et récupérer des cristaux d’euphorie, nécessaire pour réparer le parc.
Dit comme ça, ça pourrait être un peu n’importe quoi. Les dialogues sont décalés, avec beaucoup d’humour et des références à la pop culture. Dès les premières minutes de jeu, Lego Bricktales vous en met plein la vue : les décors sont des dioramas cubiques avec des effets de lumières, de profondeurs, vous entendez le petit bruit caractéristique des briques qui s’entrechoquent pendant que votre personnage avance. Le concernant, vous pouvez le personnaliser en allant dans les menus, même si le jeu ne vous le propose pas d’emblée. Les éléments de modifications s'étoffent avec le temps et vos achats dans les différentes boutiques du jeu.

De portail en portail

Votre petit robot vous embarque dans une aventure hors du commun. Il vous ouvre des portails, pour que vous alliez aider qui en a besoin. Dans un premier temps, c’est dans une jungle façon Indiana Jones que vous êtes projeté. Nous ne ferons pas ici le détail des différentes zones, pour ne pas spoiler. Sachez cependant qu’elles sont diverses et variées, permettent d’explorer plein d’univers différents, et surtout de découvrir tous les types de briques. Car il va falloir construire maintenant !
Votre exploration se fait de façon très classique : vous avancez, parfois le diorama tourne sur lui-même pour que vous puissiez voir les différentes faces de votre cube. Vous n’avez aucune incidence sur la caméra, mais ce n’est pas un problème. Celle-ci est parfaitement maîtrisée et suit vos mouvements lorsque c’est nécessaire. Mais attention : les obstacles sont sur votre chemin et ils vous empêchent de progresser ! Un escalier, un pont, un mécanisme : à vous de les construire.

Dans le diorama, s’affichent des petits marteaux qui vous indiquent où construire. Une fois sélectionné, vous voilà projeté dans l’espace de construction. Il s’agit d’un espace blanc avec des indicateurs en fonction de ce que vous devez construire. Au sol, toutes les pièces à votre disposition. Pour la plupart des structures, vous allez pouvoir tester à l’aide d’un petit robot, la solidité de vos constructions. Ensuite, laissez faire votre imagination ! Une fois validée, votre œuvre s’intègre au diorama pour étoffer l’univers et vous permettre d’avancer.

On peut vraiment tout faire ?

Votre réalisation ne vous plait pas ? Pas de panique. Vous débloquez rapidement le mode “bac à sable” qui vous permet d’une pression de la gâchette d’avoir accès à toutes les pièces possibles et à toutes les couleurs débloquées. C’est là que le système de boutique entre en jeu : accessible à différents endroits de votre aventure et avec plusieurs types de monnaie selon les univers (les bananes dans la jungle par exemple), vous allez pouvoir acheter des couleurs, des nouvelles formes de brique, mais aussi des éléments de personnalisation de votre personnage.
Oui. Même si l’interface de création souffre de quelques approximations qui nécessitent une prise en main de quelques minutes pour maximiser son utilisation, le jeu vous permet de tout faire. Lego Bricktales utilise le tactile pour ses constructions ou les boutons. Le principe est simple : l’espace est constitué d’une sorte de quadrillage en trois dimensions. Vous pouvez zoomer, dézoomer, orienter la caméra comme vous le souhaitez pour affiner votre création. Là où l’on sent quelques petits soucis c’est dans la spatialisation. Mettre plusieurs pièces les unes sur les autres de façon précise nécessitera parfois de s’y reprendre à plusieurs fois : en effet, parfois le positionnement fait sauter votre pièce vers vous plutôt que vers le haut, par exemple. Ces approximations sont assez présentes au début, tant que vous n’avez pas encore le jeu en main. Celui-ci nécessite en effet une certaine phase d’apprentissage pour maximiser vos performances.
A chaque fois vous avez un objectif : faire un pont qui permet de passer au-dessus, que les deux fauteuils de l’attraction soient dans votre manège… Parfois, il s’agit aussi de construire des mécanismes pour résoudre des énigmes environnementales. Les possibilités sont infinies et le jeu les utilise d’autant mieux que chaque construction est différente et proposent de nombreuses options ou objectifs.
16/20
Vous avez toujours rêvé de construire d’immenses ponts ? Des bâtiments imposants ? Des escaliers ou des manèges ? Lego Bricktales est là pour combler vos désirs. Avec son scénario décalé, son humour corrosif et son principe de jeu innovant, Lego Bricktales propose autre chose de très différent. Et c’est cette différence qui séduit : parce que malgré quelques soucis de placement dans l’interface de construction, on retrouve le même plaisir à jouer à Lego Bricktales qu’à construire des bâtiments en briques dans son salon. De quoi retomber en enfance, en adolescence ou simplement s’éclater à construire et détruire des éléments !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST : Nintendo Direct, Splatoon 3

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Quel concept ! C’est LE jeu Lego dont on avait rêvé ! Entre l’aventure et la construction, avec une interface proche de ce qu’on pourrait trouver chez nous dans le fauteuil avec une boîte de Lego. L’humour en plus. Une formule innovante et vraiment jouissive à jouer.

Jouabilité
Pour la partie aventure, la jouabilité est particulièrement efficace et les petits détails qui foisonnent ajoutent à l’ambiance générale. Côté construction, c’est un poil plus brouillon, malgré des tentatives d’y inclure le tactile. Il faudra prendre le pli pour placer ses briques, notamment avec la 3D qui vient parfois mettre le bazard dans le placement avec des effets de profondeurs non voulues. Cette partie aurait mérité à être affinée.
Durée de vie
Au début, on avance dans l’histoire, on ricane devant les blagues, on construit des trucs dans un espace limité avec un nombre de pièces données. Et puis on nous annonce qu’une fois chaque construction faite, on peut la refaire… avec un mode bac à sable ! Et qu’en plus, les briques sont illimités mais qu’il faut acheter des couleurs avec des éléments trouvés lors de l’aventure. Vous l’aurez compris : vous voilà parti pour un paquet d’heure, que ce soit dans la conception des attractions, des ponts et du reste, ou simplement à arpenter les différents mondes à disposition.
Graphismes
On a réellement l’impression d’évoluer dans un décors en Lego : on reconnaît parfaitement toutes les briques, les couleurs, les agencements. Les couleurs, les effets visuels d’ombres et de lumières donnent à l’ensemble une véritable identité. Graphiquement ultra aboutis, on est plus proche des lego architecte que de ceux qu’on manipulait plus jeunes. Et la qualité graphique est nettement au-delà de ce que les autres jeux legos nous ont habitué.
Son
Des sons de briques qui s’entrechoquent, de petits pas sur les pièces lisses, etc. en plus d’une musique délicate et en accord avec les univers traversés, Lego Bricktales possède tout l’attrait du Lego, dans ses bruitages et son identité sonore.
Intérêt
Pour 29,99 €, Lego Bricktales est probablement le meilleur jeu Lego sorti actuellement. Parce qu’on y trouve une touche d’humour, de références à plusieurs univers, mais aussi un éditeur de constructions vastes permettant de faire quasiment n’importe quoi. Une réussite !

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu LEGO Bricktales (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×