• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Dreamscaper Disponible sur Switch

Test de Dreamscaper (Switch)

Test de Dreamscaper : Une pépite comme Hadès !

On ne va pas y aller par quatre chemins : Dreamscaper est une véritable réussite ! Nerveux et subtil, il reprend avec intelligence toutes les mécaniques du roguelite.

Test
En accès anticipé depuis plus d'un an, notamment sur Steam, Dreamscaper est arrivé officiellement le 5 août 2021. Que nous ont concocté les Indé du studio Afterburner ? En un mot : un roguelite. Oh... Encore un autre ! Oui, c'est la mode, mais celui-ci vaut nettement le détour, on vous explique pourquoi !

Une histoire de rêves

Comme le laisse suggérer, Dreamscaper met en scène des rêves, desquels il faudra s'échapper. Roguelite oblige, soit vous mourez, soit vous arrivez au bout du rêve ! Allez... Tous en choeur avec J.J. Goldman : j'irai au bout de mes rêveuuh !
Vous incarnez Cassidy, une jeune femme mystérieuse qui, une fois endormie, plonge littéralement dans les méandres de ses rêves. Bien que le scénario au départ soit très brumeux, c'est en faisant de nombreux runs qu'il s'éclaircit peu à peu.
A travers les six niveaux jeu, vous visitez le subconscient de Cassidy avec plusieurs mises en scène, allant des souvenirs de son enfance à ses peurs les plus terrifiantes. Les environnements sont variés et aucun des niveaux ne se ressemblent. Le monde des rêves n'a aucune limite. Le thème abordé offre un bon prétexte pour le genre.

Lumière de la perfection

A travers un tutoriel très bien réalisé, vous apprenez les rudiments du combat. Ce début de partie ne permet pas de prendre conscience de l'ampleur du travail réalisé par le trio de développeurs.

Comme les autres jeux du genre, l'action y est très présente, cependant ce n'est pas juste du bourrinage de boutons. Plus subtil, à chaque attaque, Cassidy émet une lumière et si vous appuyez à ce moment, elle enchaîne avec une attaque plus puissante, dite parfaite. Le timing est de quelques centièmes de secondes. Ainsi vous pouvez enchaîner les attaques parfaites si vous êtes dans le rythme.

Rien ne vous empêche de marteler la manette mais la difficulté croissante à chaque niveau, va vite vous rappeler à l'ordre pour effectuer moins de frappe mais avec plus d’efficacité afin d’alterner entre les esquives et les protections.

L'arsenal qui fait rêver

Les attaques parfaites vous permettent d’infliger plus de dégâts et pour rien faciliter, toutes les armes ont leur propre tempo. Et des armes il y en a un paquet! On ne s’est pas amusé à les compter, tellement il y en a. C'est une des richesses de la jouabilité.
Dans des titres similaires, votre arsenal se limite à une arme de mêlée, et une à distance. Cassidy peut choisir entre plusieurs armes de mêlée, armes à distance, boucliers, deux magies, et plusieurs esquives. Au total, votre arsenal pour compter jusqu’à sept capacités.

Chacune de ses armes a son propre rythme de lumière, ce qui peut se révéler difficile lorsque vous en acquérez une nouvelle. Il va falloir pratiquer chaque armes avant de les maîtriser.

La difficulté est croissante au fil des niveaux. Les ennemis lambda deviennent plus coriaces et infligent plus de dégâts et les boss varient leur pattern régulièrement. En plus de l'immense variété d'arsenal à votre disposition, de la même façon que Dead Cells chaque arme est améliorable avec des bonus secondaires aléatoires.

Parfois vous aurez une propriété de poison combinée à une augmentation de vos points de vie. Lors d'un autre run, vous aurez la même arme, qui tire des projectiles à chaque impact, ou avec de la malchance, rien du tout cela.

Entre le rêve et la réalité

Chaque niveau est disposé de la même manière que le célèbre Hadès. Il y a plusieurs pièces avant d'arriver au boss. Les pièces peuvent être juste peuplées d'ennemis à défaire ou proposer diverses interactions. Il y a des énigmes et défis avec récompense à la clé, une ou plusieurs salles de coffre, un marchand, et beaucoup d'autres choses.
Si avec toutes ces possibilités vous échouez dans votre tentative de vous échapper du cauchemar, vous vous réveillerez simplement. Mourir n'est pas une finalité en soi mais une façon de vous préparer pour mieux replonger dans vos rêves.
Hors des rêves, Cassidy peut explorer différents endroits de sa ville, et interagir socialement avec les personnes qui la peuplent. Elle peut leur offrir des cadeaux et augmenter ainsi son niveau de relation avec chacun. Le but étant de débloquer des influences. Chaque PNJ offre son influence à Cassidy en fonction du niveau de relation. Vous pouvez en équiper une seule et elle offre un bonus passif, comme un meilleur taux de coups critiques ou une meilleure défense.
Dans la ville, hors du rêve, vous pouvez dépenser divers matériaux acquis durant votre run pour améliorer la disposition des salles de chaque niveau de votre rêve, ainsi que vos bonus passifs. Vous pouvez améliorer le marchand, la salle de coffre, ou encore le délai de lumière pour vos attaques parfaites.
19/20
Il faut peu de temps pour le prendre en main, mais il n’est pas aisé à maîtriser parfaitement. Sous ses airs de roguelite bourrin se cache un jeu technique où dextérité rime avec survie et progrès. Son arsenal immense et votre capacité à équiper de nombreuses armes à la fois offrent une rejouabilité sans précédent étant donné le petit prix du jeu. Bien qu’étant moins coloré à l'œil que son rival Hadès, Dreamscaper tient aisément la comparaison avec son ambiance musicale douce et pesante enrobé de décors brumeux qui rappellent le monde des rêves. C’est une véritable réussite du monde indépendant.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST Nintendo Direct

Soutenez PN : achetez ces jeux !

19 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Dreamscaper est une excellente surprise. Un roguelite comme on les aime. En alliant les nombreuses variations de votre arsenal, il arrive à faire disparaître le côté répétitif de cette famille. Vous ne jouez jamais de la même manière et on prend plaisir à tester chaque nouvel équipement ou magie en votre possession. Pour un tarif de 20 euros, il y a très peu de choses à lui reprocher.

Jouabilité
Simple et exigeant à la fois, Dreamscaper offre une multitude de façons de jouer avec une maniabilité parfaite. Tout le monde y trouvera son compte. Certains ne jureront que par les attaques de mêlée doublées d’esquives tandis que d’autres useront sans modération des contres parfaits du bouclier. Avec son niveau de difficulté ajustable selon vos goûts, le jeu saura récompenser les amateurs de défis par des loots en plus grande quantité.
Durée de vie
Il n’y a que six rêves, soit six niveaux, un run peut se terminer en trois ou quatre heures. Cela peut paraître peu, mais une fois lancé, vous vous rendrez bien compte de la longueur de chaque rêve avec les pièces qui les composent, surtout de la difficulté pour arriver au bout. Même en mode normal, il vous sera difficile d’y parvenir du premier coup. Le défi sera de taille. On le répète encore mais les armes sont légions et pour parvenir à toutes les débloquer, il faudra sans doute faire plusieurs dizaines de runs.
Graphismes
Quatre étoiles pour un jeu indé, car le style n’est pas susceptible de plaire à tout le monde avec ses personnages sans visages. Le thème graphique colle parfaitement à l'ambiance rêveuse avec ses décors impressionnistes et brumeux qui appellent au monde des songes.
Son
Une bande sonore envoûtante, relaxante et stressante par moment. Elle colle aussi parfaitement à l’ambiance des rêves. Il y a quand même de nombreux dialogues avec les PNJ de la ville, et il est dommage qu’ils n’aient pas été doublés. Un aspect manquant que l’on peut pardonner à un jeu indé quand on connaît le budget des créations.
Intérêt
C’est un titre accessible malgré sa difficulté. Elle est progressive et permet aux néophytes de découvrir le genre et de l’apprécier. Il permet aussi aux habitués de trouver un réel challenge de qualité. Le seul bémol est son niveau de difficulté sur les derniers niveaux qui risquent de décourager les moins hargneux.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Dreamscaper (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×