• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Disney Classic Games : Aladdin and the Lion King Disponible sur Switch

Test de Disney Classic Games : Aladdin and the Lion King (Switch)

Test de Disney's Classic Games : Aladdin and The Lion King : Ce rêve creux

Aladdin et le Roi Lion nous reviennent dans une compilation qui réunit les titres sortis à une époque où Nintendo et Sega se battaient pour savoir qui avait la plus grosse 16 bits.

Test
Surfant certainement sur les sorties cinéma des remakes en live-action des deux classiques Disney, Nighthawk Interactive s'est dit qu'il ne serait pas idiot de ressortir du placard les titres adaptés des version animées des classiques Disney qu'avait concoctés Virgin Interactive il y a presque 30 ans maintenant.
Alors oui, ça a été dit et redit, mais ouvrons tout de suite là-dessus, cette compilation ne réunissant que les jeux édités par Virgin Interactive, point d'Aladdin version Super Nintendo. Faisons d'ailleurs immédiatement un état des lieux du contenu de cette compilation, dont la teneur aura été maintenue floue jusqu'au bout.

"Je vais t'offrir un monde"

On retrouve tout d'abord Aladdin. Le titre est jouable dans sa version Megadrive européenne ou japonaise, et propose une version revue appelée Final Cut où la maniabilité a été assouplie et surtout la caméra revue pour mieux suivre l'action. Les différences ne sautent pas aux yeux, mais restent appréciables.

Enfin, une version démo de 1993 présentée à Chicago est jouable pour les premières fois. Les curieux et historiens en herbe du jeu vidéo apprécieront ce sympathique bonus, et pourront se délecter de cette ébauche du titre, avec ses sprites non finalisés et son level-design encore incertain. Un excellent moment, qui ne dure pas très longtemps, mais fait extrêmement plaisir aux fans de jeu rétro.
Le Roi Lion est lui décliné dans ses versions Super Nintendo et Megadrive, et si on pourra s'amuser à jouer au jeu des sept différences entre les deux titres, ce titre ne proposera pas de version corrigée ni tout autre bonus. On aurait aimé un peu de travail sur ce titre aussi, et il donne l'impression d'avoir été placé là juste pour gonfler le contenu du titre.

Dommage, Nighthawk aurait pu s’inspirer du travail de SEGA sur sa gamme AGES pour proposer des challenges bonus ou isoler certaines boucles de gameplay pour proposer plus de diversité, mais il n'en est rien.
Enfin, notons que les adaptations Game Boy des deux licences sont aussi proposées, en version noir et blanc ou colorisée façon GameBoy Color (version de base, n'espérez pas pouvoir faire varier la palette de couleurs comme sur la console), mais il y a peu de chance que vous vous y attardiez.

Les jeux ont vraiment mal vieilli et ne font pas honneur à la console portable de Nintendo. On aurait préféré voir les versions Game Gear ou Master System, bien plus abouties, mais il faudra se contenter de ce petit bonus plus qu'anecdotique sur lequel l'éditeur a pourtant grandement communiqué.

On comprend mieux pourquoi le contenu n'avait jamais été clairement détaillé, et on est forcément un peu déçu de se rendre compte qu'on ne jouera en fait qu'à deux jeux, quand on nous en promettait une multitude.

Le pixel brille sous les étoiles

Si le contenu déçoit un peu, il n'en est pas de même devant le travail de portage effectué par les développeurs. On retrouve une fonction rembobinage bien pratique, permettant de profiter du titre sans prise de tête. On ne saurait cependant que trop vous conseiller de ne pas trop en abuser dans un premier temps, car cela facilite forcément grandement la progression.
Chaque titre dispose d'un sous-menu permettant évidemment de régler ses préférences d'affichage ou de reconfigurer entièrement les touches, on retrouve une option d'invincibilité et un choix de niveau de départ, un ajout qui trouvera forcément preneur. On peut également sauvegarder sa partie en cours de route, point de save state. Enfin, un système de succès interne est présent récompensant vos actions au fil de votre progression. Toujours sympathique de voir cette fonctionnalité conservée sur Switch, même s'il ne faudra pas tricher pour les débloquer.

"Il a vaincu une armée, tout seul avec son épée"

Si vous ne connaissez pas les deux titres présents sur cette compilation, cette compilation sera donc la meilleure façon de les découvrir. Les titres sont dans l'ensemble émulés de façon très fidèle, et on retrouvera même les ralentissements d'époque.
Aladdin reste à nos yeux le titre le plus intéressant des deux, et on retrouve avec plaisir le level-design et la qualité d'animation des équipes de David Perry. Le titre reste très beau aujourd'hui encore, et impressionne toujours remis dans le contexte de l'époque. Evidemment, quelques pièges bien pervers viendront gonfler la durée de vie du titre, qui peut être parcouru en moins d'une heure quand on le connaît bien, ou grâce à la fonction rewind.
De son côté, le Roi Lion est un titre un peu plus plat. Il est certes un poil plus beau qu'Aladdin, mais se montre plus plat dans son level design une fois les premiers niveaux passés. Le titre est aussi plus difficile et punitif, et il faudra s'accrocher pour en voir le bout. Si le titre se montre plus long qu'Aladdin, mais il ne faudra cependant pas plus de deux heures pour en voir le bout. On vous conseillera d'ailleurs la version Super Nintendo, moins colorée que la version Megadrive, mais aux musiques plus agréables et surtout au pixel-art plus fin. Et c'est un fan de la console de SEGA qui écrit ses lignes, imaginez donc.

"Plats divers, Colonne A, Fruits d'été, Colonne B"

La compilation propose également de quoi divertir le joueur entre deux parties. On retrouve d'un côté un sound-test permettant de réécouter les musiques des différents niveaux des titres. On ne boudera pas la possibilité de réécouter les version 16bits des chansons que l'on connaît presque par cœur si on est fan de Disney.
Un mode musée complétera le tout avec des documents et interviews permettant d'en apprendre un peu sur la création des... films d'animation. Même si tout ce contenu est fort intéressant, avec même une vidéo assez rare du lancement du Roi Lion, on regrette de ne voir aucun bonus concernant les jeux, alors même que l'on sait que les développeurs ont été approchés pour la création de cette compilation. On ne se plaindra évidemment pas d'avoir ce contenu en bonus, mais on ne peut s'empêcher une fois encore de se dire que tout a été mis là pour gonfler un peu le contenu autant que faire se peut.

"Tu as encore un long chemin à faire, Votre Altesse, Tu peux me croire"

Et c'est bien là tout le problème de cette compilation qui partait très certainement d'une intention. On a l'impression que pour ne pas simplement vendre une version légèrement améliorée d'Aladdin à moins de dix euros sur le Nintendo eShop (et les autres stores en ligne), l'éditeur a récupéré tant bien que mal du contenu de-ci de-là : des versions GameBoy sans saveur insérées à la vite, Le Roi Lion accolé à Aladdin parce qu'après tout, la licence est elle aussi revenue sur le devant de la scène cette année, quelques bonus soutirés à Disney...

On sent bien que Nighthawk a essayé de reproduire le schéma de la compilation The Disney Afternoon Collection de Capcom (non disponible sur Switch) mais faute de temps, et surtout voulant se faire un peu d'argent rapidement, a décidé de bricoler sa compilation pour la vendre au prix fort.
Et disons le clairement, si on passe un bon moment et que les développeurs ont vraiment bien travaillé, cette compilation ne vaut pas les 40€ demandés.
12/20
Qu'il est difficile d'être dur avec cette compilation. Si d'un côté on sent bien que les développeurs ont traité avec soin les deux titres 16 bits qu'ils ont portés, de l'autre on ne peut s'empêcher de s'offusquer devant le prix de cette compilation. On ne s'y retrouve clairement pas au rapport qualité/prix, alors que le travail est lui de qualité. On vous conseillera donc d'attendre une baisse de prix, même si vous êtes des rétrogamers endurcis. Pour les mille et une splendeur, il faudra donc repasser.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

12 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Nighthawk a eu un peu les dents longues avec cette compilation. Si les deux jeux principaux de cette compilation sont de bons titres que l'on prend plaisir à (re)découvrir avec un habillage et des fonctionnalités de qualité, le contenu ne justifie clairement pas une sortie au prix fort, particulièrement à côté de compilations comme la Megadrive Collection qui propose plus de contenu pour moins cher. Alors oui, il fallait certainement amortir le coût de la licence, mais il n'en reste pas moins que cette compilation fleure un peu trop l'argent facile pour que l'on vous la conseille en l'état.

Jouabilité
Les jeux sont restés les mêmes qu'à l'époque, et souffriront donc d'une certaine rigidité. On appréciera d'autant plus le travail effectué sur Aladdin dans la version "Final Cut" pour assouplir tout ça et la possibilité de remapper chaque touche.
Durée de vie
C'est ici que le bât blesse car on fera le tour de la compilation en une petite soirée, et il n'y aura pas vraiment de raison d'y revenir à moins d'être fan hardcore de l'un des deux titres.
Graphismes
Les deux jeux étaient particulièrement beaux à leur époque. Les options graphiques sont nombreuses avec 3 types d'affichages et 3 types de filtres. Chacun devrait donc y trouver son compte.
Son
Les réorchestrations 16 bits des chansons des deux films flatteront assurément les tympans des rétrogamers
Intérêt
Sans être des titres incontournables au même titre qu'un Super Mario World ou un Sonic The Hedgehog de la même époque, les titres 16 bits de cette compilation restent de très bons titres à licence qui ont marqué leur époque. On prendra assurément du plaisir à découvrir ou redécouvrir ces titres aujourd'hui, même si l'expérience sera de courte durée.
Ergonomie
Les menus sont très esthétiques mais vraiment pas pratiques au premier abord. On saluera en revanche l'effort fait par les développeurs pour proposer différentes options afin de rendre ces deux titres les plus accessibles possible.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Disney Classic Games : Aladdin and the Lion King (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×