• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Infernax Disponible sur Switch

Test de Infernax (Switch)

Test d’Infernax, les démons de la Nes ressurgissent !

Vous en avez assez de ces jeux qui font la surenchère du triple A, du 4k quelque chose mais qui au final se joue avec deux ou quatre boutons de l’ère 8 ou 16bits ? Prenez Infernax, oui car la 3D c’est surfait !

Test
C’est le pari de Berzerk Studio avec son jeu très attendu, Infernax ! Edité par The Arcade Crew qui dispose de très bon titres dans son écurie, Infernax est un Metroidvania au look résolument rétro et totalement assumé. Faisant hommage à de nombreux vieux titres de l’âge d’or 8bits, il dispose pourtant de toutes les mécaniques modernes qui font le succès du genre. Une aventure prometteuse qui est arrivée le 14 février de cette année. Non mais quelle idée de débuter la commercialisation d’un jeu aussi gore en cette journée ? Pourtant c’est un cadeau que les amoureux des jeux vidéo auraient voulu avoir.

Quand Castlevania rencontre Faxanadu

Si la première impression rappelle immédiatement les débuts d’une certaine licence où les héros sont des chasseurs de vampire, il en existe une autre, moins connue parmi laquelle Infernax puise son inspiration. Les plus anciens d’entre vous, auront potentiellement reconnu l’héritage de Faxanadu.Hein? Faxana quoi ? C’est sans doute ce que les personnes de la génération Z doivent se demander. Faxanadu était un jeu de Nes (Famicom en japonais) paru en 1987 au Japon et en 1990 en Europe. C’était un Action RPG à l’horizontal comme un certain Link’s Adventure. S’il n’a pas connu une grande renommée dans nos contrées, c’est que la Super Nes commercialisée une année plus tard, était déjà dans les tuyaux.

Mais trêve de nostalgie sur cette époque révolue. Totalement morte et enterrée? Heureusement non, car il y a des titres comme Infernax qui reprennent le flambeau pour un look rétro sans oublier de respecter les codes de la modernité.

Une histoire simple mais gore

Vous incarnez un jeune seigneur dont le nom par défaut est Alcedor. Vous pouvez en changer. L’histoire se situe à la période des Croisades. Sa seigneurie retourne chez lui après des années de guerre sans se douter que durant son absence, le Mal a élu domicile dans sa région.

Pas le temps de se reposer qu’il découvre sa terre ravagé par la peur et des abominations telles que les zombies, squelettes, fantômes et autres créatures issues de la nécromancie et de la démonologie.On y découvre comme évoqué plus haut, un jeu à la patte graphique résolument 8bits modélisée aux pixels. Cependant la maniabilité rigide d’antan n’a pas lieu et on prend plaisir à diriger le personnage dans tous les sens.

Ce qui surprend dans le bon sens du terme, c’est également l’autodérision du studio qui nous avertit que ce n’est pas une aventure pour les âmes sensibles. En effet, malgré une réalisation old school, le titre ne démérite pas sur la quantité de détails visuels. On reconnaît aisément les entrailles et autres parties corporelles qui giclent littéralement à l’écran. Le personnage se retrouve même recouvert de sang à force de taper dans le tas. Même les nombreuses mises en scène de votre mort sont trash.

Un jeu qui connait ses classiques

L’aspect rétro et gore totalement assumé, qu’en est-il de la jouabilité ? Infernax est un Métroidvania des plus classique dans sa conception. L'action se déroule en scrolling horizontal avec des phases de plateforme et des éléments de RPG.

La maniabilité est sans défaut. Alcedor est vif et agile à souhait. Il répond très bien au commande. Il est facile d’attaquer avec précision malgré sa courte portée et la mobilité des ennemis. Bien évidemment ils ont tous des patterns précis à mémoriser, même les boss. Ce qui rappelle énormément les anciens jeux d’action 2D, dont la difficulté était rythmée par votre connaissance des schémas d'attaque. Une fois compris et mémorisés, le titre paraît moins difficile.En plus d’un bestiaire assez varié, les couloirs sont remplis de pièges ce qui corse l’aventure. Mais ce n’est pas tout, comme évoqué plus haut, il y a des éléments de RPG et pas qu’un peu. Sa seigneurie gagne de l’expérience en tuant le moindre ennemi. Une fois assez de points accumulés, il est possible aux points de sauvegardes d’améliorer l’un des trois attributs, la force pour les dégâts, les points de vie et de magie.

En plus de proposer une évolution du personnage, vous pouvez y trouver des armes, des armures et des sorts moyennant parfois de l’argent. L’aventure n'est pas linéaire car elle propose des quêtes annexes et même des choix narratifs qui aboutissent à des conclusions alternatives.
17/20
Infernax est un très bon Metroidvania, tous les codes sont respectés et il propose même différentes fins. Ce qui pourra vous pousser à y revenir. On pourrait faire le lien avec Blasphemous si on doit le comparer à un autre titre navigant dans un univers autour de la religion et de la démonologie. Ce qui est dommage c’est qu’il n’ y pas de téléporteur alors que la carte tentaculaire est tout ce qui a de plus classique. C’est bien l’un des seuls point noir du jeu de Berzerk Studio.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

17 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Les Metroidvania ne sont pas prêts de devenir has been et c’est tant mieux. Infernax en est la preuve. Nous avons beaucoup aimé le sang et les entrailles qui giclent à tout va et les choix moraux ou non qui influent sur le dénouement. C’est sans aucun doute une piste qu’il faudrait explorer pour renouveler ce genre qui commence à devenir très codifié depuis quelques années.

Jouabilité
Il est très simple d’accès avec deux niveaux de difficulté. La maniabilité est sans défaut et les éléments de RPG bien qu’étant peu innovant, sont très bien exploités. La seule chose qu’on lui reproche c’est l’absence de téléporteur pour naviguer plus facilement.
Durée de vie
Il est possible de venir à bout d’Infernax après cinq heures de jeu. Il n’est pas vraiment long, cependant avec ses choix narratifs qui aboutissent à différentes fins. Pour son tarif, c’est largement suffisant.
Graphismes
Berzerk Studio fait le pari de miser sur un aspect rétro de l’ère 8bits. Un parti pris qui ne plaira peut-être pas à tout le monde. Néanmoins les nostalgiques seront ravis de retrouver cette ambiance, d’autant qu’ils apprécieront sûrement le gore omniprésent.
Son
Qui dit hommage rétro dit bande son rétro aussi ? En effet les notes de musiques synthétiques rappellent le temps d’avant. Ce qui est regrettable, c’est le manque de variété. On fait vite le tour de la bande son.
Intérêt
Accessible sur l’eShop pour la modique somme 19,99 €, Infernax a de nombreux atouts que nous avons détaillés. Pourtant l’argument nostalgie ne parlera peut-être pas à tout le monde.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Infernax (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×