• Ma note
    Moyenne de 3,9 - 5 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 5 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

SSX Blur Disponible sur Wii

Test de SSX Blur (Wii)

SSX Blur : la WiiMote comme snowboard

Test
SSX On Tour (sorti notamment sur Gamecube) avait laissé aux fans un goût légèrement amer : la saga pênait à se renouveler, et les seules réelles innovations consistaient en l’arrivée des skis et la présence des personnages Nintendo… Pas de quoi justifier son achat pour ceux qui possédaient déjà SSX 3. Avec SSX Blur, EA tente donc de proposer du nouveau, profitant évidemment de la manette. Qu’on se le dise, SSX Blur tire pleinement parti des capacités uniques de la Wii… Avec brio ? Réponse dans ce test.

Un SSX difficile

Une chose est sûr, les habitués de la série SSX vont être perturbés. Il faut bien dire qu’au cours des 4 derniers épisodes, la jouabilité n’avait pas sensiblement changé, et quiconque ayant déjà joué un minimum à un SSX retrouvait très rapidement ses bases en commençant à jouer à un nouvel opus. Cette fois, c’est une autre paire de manche. Les hardcore-gamers pro-SSX ne brilleront pas forcément plus qu’un novice qui joue pour la première fois à un jeu de snowboard. La jouabilité tire pleinement partie de la wiimote et de son nunchuk. C’est d’ailleurs ce dernier qui est le plus sollicité, puisque c’est lui qui gère la direction. Le stick peut aider à tourner, mais c’est bel et bien le mouvement qui impulse le virage. Autant dire que le tout n’est pas instinctif, et les petits malins qui voudraient zapper le dictaticiel perdraient un temps précieux à deviner ce genre de particularités. D’ailleurs, la jouabilité est tellement «disruptive» que le didacticiel se révèle ardu à valider...

Reste qu’une fois maîtrisée, la jouabilité devient vraiment sympa. L’immersion et la sensation de glisse prennent une toute autre dimension, et – encore une fois – le challenge n’en est que relevé. Evidemment, la gyroscopie est aussi sollicitée lors des tricks, la spécialité de SSX Blur. Un peu déroutant au début, il est rapidement possible de faire les figures traditionnelles. Pour les tricks plus élaborés, ça se corse. Les Übertricks sont réalisables lorsque vous avez amassé suffisamment de groove (en faisant des tricks traditionnels), et que l’intelligence artificielle du jeu considère que vous faites un saut suffisamment haut pour réaliser une petite prouesse aérienne. S’affiche donc de manière aléatoire une proposition de Ubertrick. Celle-ci est représentée par un petit symbole : le tracé à réaliser, en pointant la TV avec sa Wiimote. Il n’y a donc aucune liberté dans le choix du Übertrick à réaliser ; c’est le jeu qui, de manière aléatoire, propose la figure à réaliser. En tout état de cause, le système est assez mal foutu, et les mouvements, pourtant réalisés en respectant scrupuleusement le tracé proposé, ne sont bizarrement pas toujours pris en compte. Réussir un Übertrick relève au début plus souvent du hasard que d’une réelle maitrise... un peu comme les services canon à Wii Sports !

Outre donc une jouabilité novatrice mais longue à maîtriser, il faut aussi reconnaître que le niveau de difficulté a été augmenté. Dans les précédents SSX, il n’était guère rare d’arriver dans les premiers dès les premières courses, et ce quasiment dès le premier essai. Désormais, il faudra souvent vous y reprendre plusieurs fois pour ne plus écoper honteusement de la sixième et dernière place. Cela augmente la durée de vie, mais peut décourager les moins persévérants. Quant au mode multi, il permet à deux joueurs de s’affronter simultanément, et ce sans ralentissement notable ; mais qu’on se le dise, SSX est et a toujours été avant tout un jeu solo.


SSX, c’est toujours un succès

Heureusement, on retrouve dans ce SSX beaucoup des éléments qui ont fait le succès de la série. Tout d’abord, le principe de SSX est inchangé, et heureusement puisqu’il est très efficace : choisir un rider et lui faire gagner un max de courses pour gagner des points d’aptitude et débloquer de nouvelles épreuves réparties sur les trois montagnes. Ces épreuves sont variées : courses, free-ride, half pipe… Tout ce dans quoi n’importe quel snowboarder doit exceller.

Ensuite, l’atmosphère propre à SSX est belle et bien présente. La bande-son a encore une fois été sélectionnée avec brio, et on apprécie en particulier les musiques électroniques choisies. Félicitons d’ailleurs les développeurs de EA Big pour l’adaptation de la musique au jeu en cours. Par exemple, réalisez un saut, et la musique s’atténue presque complètement pour vous faire prendre conscience des altitudes surélevées que vous atteignez. Atterrissez avec brio, et le refrain repartira de plus belle. Bref, un son qui accompagne l’action et la rend plus excitante. Les personnages habituels sont aussi de retour, avec tout de même un relookage plus teenager. A noter que comme dans SSX on Tour, il est de nouveau possible d’incarner un skieur, et pas seulement un snowboarder. Gageons que cela n’apporte pas plus de valeur ajoutée au jeu que cela ne l’avait fait dans On Tour. Enfin, la sensation de vitesse est encore plus au rendez vous que dans SSX on Tour, en particulier lors des boosts. En effet, un turbo provoque un tremblement très réussi, comme si on s’apprêtait à passer le mur du son : sensations garanties !

Un petit goût d’inachevé

Certes ce SSX ne déçoit pas, mais il n’est pas irréprochable, comme on l’a déjà vu. Il faut ajouter que si la jouabilité renouvelle le challenge, elle se révèle parfois trop approximative, et pas seulement pendant les sauts. On en prend par exemple conscience lors des slaloms, ou des virages très serrés sont parfois à négocier : la wiimote montre ici ses limites.

Pour continuer à pinailler, on pourrait aussi contester la variété des courses. On a souvent l’impression de descendre les mêmes pistes. Pire, on a même la sensation de surfer sur des tracés déjà vus dans les autres SSX (une impression a priori justifiée, puisque certaines courses proviendraient tout droit de SSX 3). Certes, on ne demande pas à faire du snowboard dans un parc d’attractions ou sur le périphérique parisien, mais ce SSX parait bien plus « blanc » que ses prédécesseurs. Sûrement parce que, faute de temps, les équipes d’EA n’ont pas eu le temps d’incorporer des éléments de décor plus variés.

D’autres détails laisse une impression de bouclage à la va-vite, notamment le système d’agression : il était jouissif – et facile - lors des précédents SSX de bousculer vos adversaires pour remplir votre jauge de boost. Désormais, vous pouvez leur lancer des boules de neige, mais la manipulation est trop compliquée ou risquée pendant les courses, si bien que cet aspect ‘rivalité’, traditionnel de la série, manque un peu dans Blur.
14/20
SSX Blur est le type même du jeu sympatoche mais qui aurait pu être tellement meilleur, si il n’y avait pas eu tous ces «mais». Une jouabilité immersive mais parfois approximative, des figures impressionnantes mais difficiles à réaliser, des graphismes remarquables mais un peu trop répétitifs… Bref, un jeu de snowboard qui rafraîchit la série SSX, sans vraiment la désaltérer complètement.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST ACTU // Résultats financiers 2019-2020

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu SSX Blur (Wii) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
3.9/5

L'avis des visiteurs

Ce jeu est excellent ! Beau ( pour une GC ), maniable, long, bande son marrante. Bref c'est mon premier SSX, et je ne suis pas du tout décu. Je voudrais juste corriger un petit détail par rapport au test : on est absolument pas obligé de faire le über indiqué a l'écran, vous pouvez faire...
je possède le jeux depuis plusieurs semaines et je peux vous dire que la jouabilité est très bien ... en fait, on fini presqu'à oublier les manettes tellement ça deviens naturelle ... beaucoup plus qu'une manette classic. Mais c'est sur, on doit s'y habituer au débuté. Le gros point faible,...
Franchement ça devient lourd les pseudos journalistes qui prennent 1 heure pour tester un jeu. Comme le dit paqks, le symbole qui s'affiche en bas de l'écran n'indique pas du tout quel ubertrick réaliser mais seulement le fait que la barre d'uber est assez remplie pour en réaliser un. De plus,...

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×