• Ma note
    Moyenne de 4,5 - 38 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 39 ajouts
  • Devenir fan ! 3 fans

Goldeneye Disponible sur N64

Test de Goldeneye (N64)

Goldeneye, le test

Test
Pourtant sorti fin 1997, Goldeneye a conservé son statut de valeur sûre du doom-like sur Nintendo 64. Même si aujourd'hui, la réalisation technique est dépassée, le plaisir et la richesse de jeu font de ce titre un indispensable.

Adaptation vidéoludique du James Bond du même nom sortie en Décembre 1997, Goldeneye 007 aura permis à la Nintendo 64 d'impressionner à peu près tout le monde moins de 4 mois après l'arrivée de la console en France. Si l'événement venait en grande partie d'une réalisation technique intégralement en 3D temps réel jamais vue auparavant.

Une vraie perle...

On connaissait Rare depuis leurs bijoux sur Super Nintendo (les 3 Donkey Kong Country et Killer Instinct), mais ils étaient évidemment attendus au tournant. Si aujourd'hui, se remémorer l'effet qu'a pu provoquer le jeu à sa sortie peut faire sourire à la vue des graphismes du jeu, on ne peut néanmoins pas dénigrer les qualités de conception du jeu que nous allons détailler ci-dessous.

Mais avant de parler de ces caractéristiques non techniques, attardons nous juste quelques instants sur cette fameuse réalisation technique. Depuis 4 ans, force est de constater que le jeu a vieilli. Si pour l'époque, le travail fourni par les développeurs était incroyable, aujourd'hui, ce qu'on peut constater, c'est que la modélisation est cubique, les textures assez fades et sans relief, les décors plutôt vides et que quelques ralentissements apparaissent lors de certains passages.

Le jeu a néanmoins le mérite de ne pas être trop flou, ce qui est une vraie bénédiction pour un jeu sorti au début de la vie de la Nintendo 64. Rappelons-nous par exemple que Wargods sort le même mois que Goldeneye et qu'il est franchement moins chatoyant techniquement. Goldeneye s'en sort mieux du côté des animations. Si les ennemis ont des mouvements limités face au danger (rouler sur le côté, mettre un genou à terre pour mieux viser…), ils sont fluides et dégagent une sensation de " vrai " qui fait tout le charme de ce jeu. Au niveau de la bande-son, on retrouve les traditionnels morceaux dans l'esprit de James Bond plus ou moins rythmés selon l'intensité de l'action et les événements en cours.

Violent comme il faut

Les bruitages des armes sont quant à eux très percutants et réalistes. Goldeneye s'en sort donc plutôt bien, rappelons qu'il a le handicap de tourner sur un support cartouche réputé pour sa qualité sonore discutable. Si vous cherchez actuellement un Doom-Like techniquement à la hauteur, lorgnez plutôt du côté de la X-Box avec Halo, ou du côté du PC avec Medal of Honor : Allied Assault et autres Wolfenstein : Return to Castle.

C'est vrai que la réalisation technique un peu dépassées peut faire oublier les qualités énormes dont dispose le jeu. Du statut de révolutionnaire à sa sortie, l'intelligence artificielle des ennemis est encore aujourd'hui acceptable. De nombreux détails prouvent le souci de réalisme des concepteurs : tirez juste à côté d'un garde et celui-ci se retournera pour regarder d'où provenait le coup. Tirez-lui dessus, et il encaissera le choc selon l'endroit où l'impact a fait mouche. La localisation des dégâts est en effet aussi gérée dans ce jeu, la tête étant plus vulnérable que le cœur, lui-même plus vulnérable que les autres membres du corps.

Quelle diversité !

Là où Goldeneye est impressionnant et franchi les âges, c'est par la variété de jeu qu'il propose. Vous aurez donc le loisir de défier différentes figures emblématiques du film à travers 18 niveaux plus 2 cachés. De la jungle aux plaines gelées de Sibérie, en passant par des complexes industriels douteux ou des entrepôts mafieux, vous aurez de quoi trouver votre bonheur.

Le déroulement du jeu est lui aussi différent de ce que pouvaient proposer les autres Doom-Like en 1997. Vous n'aurez pas seulement à abattre froidement tout ce qui vous passe sous le nez, mais vous aurez au contraire des objectifs précis : rencontrer divers contacts infiltrés, placer ou désamorcer quelques bombes… Si l'intensité du jeu solo est forte, elle est décuplée en mode multijoueurs. D'une richesse seulement dépassée par Perfect Dark sur la même console, la durée de vie du soft est assurée entre copains. Même si vous n'avez pas la possibilité de jouer contre des simulants, les diverses armes, personnages et arènes de jeu disponibles combleront ce manque. Vous aurez le choix entre un simple combat à mort, un " keep the flag ", un mode licence to kill (chaque coup tue) et bien d'autres. Pour prouver combien la durée de vie du mode multi est monstrueuse, il suffit de se souvenir les longs mois passés à attendre Perfect Dark en jouant à Goldeneye, sans pour autant se lasser.

On touche là le point sensible du jeu : la comparaison avec son homologue Perfect Dark. Si les univers sont suffisamment distincts pour acheter les deux sans le regretter, il est évident que les aventures de Joanna Dark surpassent en beaucoup de points celles de l'espion anglais. Dès lors, ceux qui n'ont pas forcément les moyens d'acheter les deux jeux (bien qu'ils soient passés à prix réduits, surtout en occasion) se tourneront plutôt vers le plus récent des deux, donc Perfect Dark. Restent toutefois les fans absolus de James Bond, mais ceux-ci se seront sûrement déjà procuré le jeu auparavant.

16/20

Classique parmi les classiques, Goldeneye 007 se doit de figurer dans la logithèque de chacun : la richesse du jeu ainsi que l'adresse qu'il exige feront de vous un joueur heu-reux ! Promus 'Player's Choice' depuis des années, le titre a su au fil des ans s'imposer comme un jeu excellent dont le mode multijoueurs est certainement un des mieux pensés et des mieux aboutis qu'il ait été donné de voir sur console.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Goldeneye (N64) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.5/5

L'avis des visiteurs

Meilleur FPS jamais créé. Une fois de plus, Rare nous a préparé un jeu excellent. Mais il y avait un petit quelque chose qui fait que je ne peux me permettre de mettre une note parfaite
Tout simplement un hit, c'est tout bete, des graphismes moyen, mais ça en fait un best of...
Je compte plus les heures que j'y ai joué !
OLi

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×