• Ma note
    Moyenne de 4,5 - 13 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 13 ajouts
  • Devenir fan ! 2 fans

Banjo-Tooie Disponible sur N64

Test de Banjo-Tooie (N64)

Banjo-Tooie, le test

Test
Lorsque Rare s'empare d'un nouveau personnage, il ne le lâche plus ! Après Banjo Kazooie qui a fait la joie des possesseurs de Nintendo 64 en 1998, voici Banjo Tooie, la suite de ce jeu de plate-formes mythique, un jeu qui plaira à ceux qui sont accrocs aux graphismes soignés et à l'intérêt débordant.

Présentation

C'est toujours en allumant le jeu pour la première fois qu'on se fait, d'entrée, une certaine opinion. Et quand on branche Banjo Tooie, on se croirait devant la scène d'introduction d'un film. Une musique jouée au... banjo nous met directement dans l'ambiance d'un jeu qu'on croirait se dérouler alors en plein Far-West, pour finalement s'apercevoir que les voitures de cow-boy sont remplacées par des huttes en forme de tête de Roi Mumbo. Bref, dès la mise sous tension, on devine un hit !

Ceux qui ont pu pu jouer à Banjo Kazooie ne seront pas trop destabilisés par cette seconde aventure de l'ours brun Banjo et de la demoiselle perroquet Kazooie. Tous les deux sont contraints de reprendre du service plus de 2 ans après l'élimination de la sorcière Gruntilda, revenue du royaume des morts grâce à la magie noire de ses deux soeurs Mingella et Blobbelda.

Séjourner pendant deux longues années n'a pas été du meilleur effet sur le teint habituellement si verdâtre de la vilaine sorcière, bien décidée à retrouver sa peau de jeune fille. Pour cela, les trois monstrueuses créatures ont mis à exécution un sinistre dessein : pomper l'énergie vitale des habitants de l'Ile de Sorcière-Land, afin de régénérer le tissu cellulaire qui fait office de peau de Gruntilda.

C'est le roi Jingaling qui sera le premier à souffrir des effets terribles de la machine mise au point par Gruntilda et ses soeurs, et son palais sera également détruit. Mais ce n'est rien comparé aux dommages subi par Son Altesse Sérénissime, réduit à l'état de zombie. Et ce n'est que le début : chaque créature vivante verra son énergie vitale aspirée. Bref, il est plus que temps d'agir !

Banjo et Kazooie n'ont d'autre choix que de reprendre du service, scandalisés par le meurtre perpétré par Gruntilda sur Bottles, lâchement assassiné au plein milieu d'une partie de cartes par un des sorts de la sorcière, bien décidée à se venger des agissements passés de nos deux amis.

Le but du jeu

Encore une fois, le principe repose sur la récupération de pièces de puzzles qui permettent d'ouvrir de nouveaux mondes. Ces mondes sont au nombre de neuf, et nécessitent tous un nombre plus important de pièces pour être ouverts. Le monde 1 n'aura ainsi besoin que d'une pièce de puzzle, tandis que les suivants seront bien plus gourmands en pièces. Malheureusement, toutes ne sont pas faciles à récupérer, et certaines sont très bien cachées !

C'est incroyable de voir comment Rare a pu créer des univers 3D aussi vastes ! Ceux-ci sont en effet très grands, et s'étendent encore par des passages plus ou moins cachés qui permettent de découvrir de nouvelles aires. A plusieurs reprises, vous vous demanderez comment atteindre telle ou telle pièce du puzzle, et à chaque fois, il suffira d'emprunter un passage détourné pour l'atteindre.

Les pièces de puzzle, vous l'aurez compris, sont un élément très important de l'aventure, mais ce ne sont pas les seules choses que vous allez devoir pourchasser. Vous souvenez-vous des Jinjos dans Banjo Kazooie ? Cette fois-ci, ils sont beaucoup plus nombreux, et vous devrez essayer de retrouver chaque membre de famille Jinjo afin d'en recevoir, en guise de récompense, l'héritage. Heureusement que ceux-ci vous interpellent quand vous passez à proximité, sinon la mission serait aussi difficile que retrouver des Nounouss dans Jet Force Gemini !

Banjo Tooie repose ainsi sur la quête d'éléments. Le menu pause vous permettra de savoir où vous en êtes dans votre récupération de pièces de puzzles, de notes de musique, d'alvéoles ou encore de Jinjos ! S'il vous manque des notes, cela veut dire qu'il reste une aire qui vous est inconnue dans le niveau, à vous de la trouver !

A mon avis, c'est là qu'est la principale difficulté du jeu : les niveaux sont tellement grands qu'on a parfois l'impression de tourner en rond, et on risque bien de passer à côté de l'entrée d'une caverne qui ici cache un Jinjo, là une pièce de puzzle. Heureusement que l'action ne manque pas, et qu'à la manière de Mario 64 ou même Banjo Kazooie, il y a mille façons de parcourir un niveau !

A pied, à cheval, ou...

Pour parcourir un niveau, plusieurs 'modes de transport' sont à votre disposition. Le plus commun est bien entendu Banjo, qui déambule d'un pas leste dans les différentes aires du jeu. Mais vous pouvez aussi utiliser les pattes de Kazooie, plus rapide, ou voler, en vous assurant que vous avez assez de plumes rouges pour cela : a chaque pression sur le bouton A, vous perdrez une plume. En en ayant jusqu'à cent dans votre sac à dos, vous assurerez à Kazooie assez de ressources pour faire de votre vol un vol paisible et agréable, à la recherche de portes dérobées et de pièces de puzzle haut perchées !

Une des grandes nouveautés du jeu est la richesse du nombre de mouvements que nos deux amis pourrons accomplir. Nintendo nous en promet une bonne cinquantaine, et c'est presque incroyable de penser qu'on peut faire autant de choses avec si peu de boutons ! Heureusement, tous ces mouvements ne sont pas disponibles dès le début de l'aventure, et donc l'apprentissage est progressif, ce qui permet de bien assimiler chacun d'eux.

Car 50, ça fait beaucoup, et ça témoigne aussi de l'attention portée à la création du jeu : parfois, il faudra user et abuser de ruses pour atteindre ici un passage, là une pièce de puzzle ! On en viendrait parfois à croire qu'ils ont les idées tordues chez Rare, mais on s'aperçoit que tout est étroitement lié, qu'une action ici pour avoir des conséquences là, que sauver ce personnage débloquera telle ou telle issue.

Bref, alors que vous apprendrez environ 2 nouveaux mouvements par niveau, vous progresserez en parlant avec les habitants d'un univers pas si féérique, en essayant de ne pas perdre de vue votre objectif : faire payer ses crimes à Gruntilda, si possible en la supprimant à tout jamais de la surface de l'Ile de Sorcière-Land. C'est Jamjars, le frère de Bottles, un militaire 100%... militaire :-) qui leur enseignera leurs nouveaux mouvements. De façon simple, presque expéditive, pourrait-on dire !

On pourrait croire que disposer d'une si vaste librairie d'actions peut rendre la manipulation du jeu délicate, mais ce n'est pas le cas. En effet, Rare nous a mis l'usage des bons boutons au bon endroit, Souvent, il faudra en combiner un ou deux, voire mettre la vue dans une certaine perspective afin de les utiliser, mais en général, c'est plutôt facile. Et puis si vous êtes vraiment perdu dans vos boutons, vous avez toujours la possibilité de fouiner dans le manuel qui détaille précisément les différentes actions possibles.

Le divorce presque prononcé ?

Parler des nouveautés sans évoquer la possibilité pour Banjo et Kazooie de se séparer serait une gageure ! C'est maintenant fait : dans Banjo Tooie, vous pouvez en effet jouer seul, sans perroquer sur votre dos, ni ours (ça dépend de votre moyen de locomotion de prédilection !). Chacun des deux héros pourra ainsi partir à l'aventure de son côté, mais il faudra parfois agir de façon conjointe, notamment pour faire en sorte que l'un ou l'autre puisse progresser et récupérer ce dont vous avez tant besoin : une pièce de puzzle !

S'il y a quelque chose de fascinant dans ce jeu, c'est les musiques ! Vous avez pu en découvrir quelques une dans la section Downloads du site consacré à Banjo-Tooie, mais il est évidemment encore meilleur de jouer avec ces musiques en fond sonore. En fonction de la localisation des héros, elle variera un peu : des sons de tam tam à proximité du temple Mayahem, ou bien une musique plus aquatique quand vous plongez. Bref, l'ambiance musicale est tout simplement excellente, et renforce encore cette bonne impression qui est celle du joueur qui branche le jeu pour la première fois dans sa console !
18/20
Vous l'aurez compris, Banjo Tooie est un jeu impressionnant, et ce à plus d'un titre : des graphismes hyper soignés, une histoire originale qui vous incite toujours à vouloir aller plus loin (ne serait-ce que pour sauver ce pauvre Bottles lâchement assassiné !), une bande-son super-mignonne et une palette d'actions impressionnante, il est un des titres que vous devriez acheter dès maintenant, afin de destresser un peu pendant la préparation de vos examens (s'il vous faut une excuse, celle-là est particulièrement efficace !). Un des derniers jeux digne de la Nintendo 64, Banjo Tooie est sans conteste une vraie perle que vous saurez autant apprécier que moi !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


L'année 2020 de Nintendo, Hyrule Warriors

Soutenez PN : achetez ces jeux !

18 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Banjo-Tooie (N64) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.5/5

L'avis des visiteurs

Si Banjo Tooïe n'est pas aussi parfait que Banjo Kazooïe (dans l'animation, mais également dans la construction des niveaux et des énigmes), il n'en reste pas moins que c'est un excellent jeu de plates-formes.
Excellent jeu de plate-forme, très bien fait et ayant une énorme durée de vie (enfin j'exagère peut-être un peu). A conseiller aux amateurs du genre!!
Chez Rareware la suite d'un hit est toujours un hit ! Dommage qu'ils aient abandonné l'idée d'aller chercher des bonus dans Banjo-Kazooie...

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×