• Ma note
    Moyenne de 4,5 - 1 note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 1 ajout, et vous ?
  • Devenir fan ! 1 fan, et vous ?

Darksiders Warmastered Edition Disponible sur Switch

Mini-test de Darksiders Warmastered Edition (Switch)

Test de Darksiders: Warmastered Edition, War est presque parfait sur Switch

THQ Nordic poursuit la déclinaison de ses titres sur la dernière console de Nintendo, en physique qui plus est, et on ne peut que saluer leurs efforts, d’autant que nous avons entre les mains un titre qui était déjà particulièrement réussi sur Wii U. Désormais, on peut poursuivre le combat de War en nomade.

Mini-test
Nous ferons rapide car nous avions testé dans le passé le jeu Darksiders : Warmastered Edition dans son édition Wii U. L’édition Switch en reprend toutes les qualités et va même un peu plus loin. En effet, en permettant désormais de jouer à ce titre en version nomade, on réalise le tour de force technique pour nous proposer un spectacle de qualité (au niveau du gameplay comme visuellement) dans cette configuration.

L’écran de la Switch affiche le titre en 720 p (même si on pense qu’il y a de l’affichage qui s’adapte à la volée selon la charge à afficher, descendant parfois dans les 520p, mais on reste sur une qualité supérieure à la Wii U lorsqu’on y jouait uniquement sur le Gamepad).

En mode docké, pas de véritable changement avec la version Wii U reliée à la télévision, peut-être un peu plus de brillance et quelques effets visuels améliorés, la Switch étant compatible avec des Apis qui posaient parfois problème à la Wii U.
Nous ne changerons pas notre avis sur ce remastered, si vous voulez y jouer avec les plus belles textures, il faudra vous tourner vers d’autres plateformes. Mais le plaisir d’y jouer en nomade est la grosse valeur ajoutée de cette version Switch, d’autant que le prix fond régulièrement et que l’on peut trouver le titre à moins de 20 € dans les linéaires assez régulièrement (on restera toujours loin de l’incroyable promotion de lancement de la version Wii U en démat, à 3,99 €). Ceux n’ayant pas joué au titre peuvent se lancer dans l’aventure sans problème, c’est bourrin par certains côtés, un show sur certains passages, mais prenant (PEGI 18 attention tout de même.
Certains préféreront le second opus, qui bonne nouvelle sort aussi sur Switch très bientôt (et il sera intéressant de le comparer avec la version Wii U qui avait bénéficié d’un portage dans les débuts de vie de la console). Si vous l’avez déjà fini sur une autre plateforme, pas franchement d’intérêt de vous procurer le titre qui reste identique et qui, ne l’oublions pas, possède un peu d’ancienneté au compteur, la première édition étant sorti il y a 9 ans. Mais il fait toujours son petit effet, preuve que nous avons là un gameplay solide et un grand titre.
Darksiders nous plonge dans une aventure post-apocalyptique où War (guerre), l’un des quatre Cavaliers de l’Apocalypse, se voit accusé d’avoir, par sa présence sur Terre, violé la loi sacrée et d’être le responsable du lancement prématuré de la guerre ultime entre les Cieux, les Enfers et le Royaume des Hommes.

Voulant rechercher la vérité sur ce qui ressemble à un complot, il négocie son retour vers le Royaume des Hommes pour punir les véritables responsables. Les développeurs se sont fait plaisir avec son lot de destruction et un bestiaire visuellement fort.
Outre l'action quasiment non-stop où chacune de vos victoires vous permettra de collecter des âmes (bleues pour effectuer des échanges notamment au départ auprès du démon Vulgrim, vertes pour récupérer de l'énergie pour vous et les jaunes) avec une forte suggestion pour aller tout explorer (penser à casser les voitures pour récupérer quelques âmes bleues, à tuer les corbeaux en vol pour récupérer des âmes vertes, à aller explorer ce qui ressemble à des entrées de parking souterrain ou des sorties de métro pour tuer quelques zombies et dénicher quelques coffres et autres artefacts, vous permettant même parfois d'avoir à plonger et nager sous l'eau).
Devant, un moyen de regrimper à la surface. Mais allez jeter un coup d’œil au fond de ce lac pour y dénicher un artefact.
Bonne pioche que ce coffre ci-dessous :
Toutes les actions sont à chaque fois expliquées à l'écran par défaut, mais vous pouvez ôter ces aides dans le menu. Mais certains passages nécessiteront de réfléchir un petit moment, pensez à bien observer tous les éléments de décor autour de vous et au-dessus de votre tête. Une petite canalisation vous permettra de franchir un gouffre, un double-saut vous permettra de vous accrocher à une corniche, un objet à pousser vous permettra de grimper jusqu'à une une plateforme inaccessible autrement.

Au niveau des combats, pensez à virevolter autour de votre cible pour éviter ses attaques. A force de le toucher, un gros A apparaît à l'écran pour déclencher une action Finish en générale assez gore. Même si les modèles utilisés ne sont pas très nombreux et que l'on aura quelques redites, cela fait toujours son petit effet.
L'appui sur la touche - du Joy-Con gauche permet d'accéder à la carte du niveau et de repérer ainsi certains objectifs. Bref de l'exploration, du combat virevoltant, quelques boss fort agréables visuellement, une ambiance du tonnerre, voilà ce que vous sert Darksiders: Warmaster Edition, ceci très rapidement dans le jeu et non vers la fin. Honnêtement, difficile de faire la fine bouche devant une qualité qui ne faiblit pas tout le long de cette aventure.

L’affichage sur Switch semble plus lumineux et vous pourrez opter entre deux options d’affichage. Soit vous privilégiez la résolution et le jeu plafonne en 30 fps, parfois moins, et cela rend très bien sur la télévision, malgré quelques petits passages avec de légères saccades.

Soit vous privilégiez le framerate, vous poussez donc vers le 60 fps dans de nombreuses situations et vous gagnez ainsi pas mal en fluidité au niveau des combats. Privilégier le framerate est particulièrement intéressant en mode nomade, car l’écran de la Switch étant plus petit, même si cela amène un peu de flou, le défaut est moindre visuellement et on gagne en réactivité du jeu.

Sur télé, le flou est plus visible et même si la gain en rapidité d’action est appréciable, on a préféré y jouer en résolution boostée mais en 30 fps. Chacun fera son choix selon ses préférences et c’est très bien ainsi.
La musique est toujours aussi agréable, les vibrations HD bien marquées console en main (et avec une manette pro, quel pied !). Un achat hautement recommandable, surtout si vous l’obtenez en promotion, vous aurez de quoi vous occupez pendant un bon moment. Petite remarque, sur la version Wii U, on avait reproché un léger input lag sur les commandes de saut en certaines occasions. Nous n’avons pas rencontré ce problème sur la version Switch, le jeu répondant parfaitement.

Pour les autres détails, on vous propose de relire le test de la version Wii U car le contenu est en tout point identique, à savoir quelques petits problèmes d’angle de vue caméra (mais c’est le cas sur toutes les versions), un ciblage des ennemis pas toujours évident et un respawn après une chute qui vous replace à un endroit où vous êtes obligé de chuter à nouveau. THQ Nordic n’a ainsi pas alloué de temps à corriger ces quelques bugs déjà relevés sur les précédentes sorties.

Mais pour le reste, c’est un spectacle AAA. D'ailleurs sa taille de 14 Go nécessitera de pousser un peu les murs sur votre carte microSD si vous comptez le télécharger. Le jeu est disponible sur l'eShop depuis le 2 avril 2019 au tarif de 29,99 €. Mais on vous conseille la version physique : gain de place, gain d'argent bien souvent, et pas de mise à jour à télécharger.

Darksiders Warmastered Edition Nintendo Switch Gameplay #2 | Seraphim Hotel, The Crossroads09/11/2019

17/20
THQ Nordic met à jour le catalogue de la Switch en nous permettant de jouer à la franchise Darksiders depuis son très bon premier opus. Des heures de jeux de qualité, tout en n’oubliant pas que l’on a un titre PEGI 18 avec une violence cohérente dans l’univers évoqué. Une bonne pioche pour les possesseurs de Switch, qui pourront ensuite se lancer sur l’opus 2 et bientôt sur Darksiders Genesis. Il reste encore une inconnue concernant un éventuel portage de l’opus 3, avec la cavalière Fury, un bon opus mais qui a prêté plus le flanc à la critique sur certains aspects.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

17 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Un titre incontournable que l'on peut obtenir en édition physique à prix réduit (mais toujours un peu plus cher que les autres supports), permettant de se faire sur Switch le titre d'origine de la franchise. Il vous occupera de nombreuses heures, le portage est très plaisant et vaut surtout pour la possibilité d'y jouer en nomade. Une réussite !

Jouabilité
Le jeu est riche visuellement dès le départ, et ce fut toujours pour votre serviteur une force par rapport à l'opus 2 plus lent à se mettre en place. Un gameplay efficace qui nécessite de réfléchir sur certains passages et non de foncer tête baissée, vous prendrez plaisir à alterner la palette des coups durant les combats, après avoir glaner quelques artefacts.
Durée de vie
Lorsqu'on connait le jeu, on peut descendre aux alentours de 10h, mais sinon, comptez une quinzaine d'heures. Nous avons pris grand plaisir à relancer les aventures de War deux années après y avoir joué sur Wii U.
Graphismes
Tout dépendra si vous activez l'option qualité élevée ou performance élevée, car un peu de flou sera alors visible. Mais cela reste du très bon visuellement, avec une patte graphique vraiment appréciable. On gagne en finesse sur l'affichage de l'écran Switch par rapport à l'édition Wii U, en brillance également. Le titre est surtout intéressant pour sa capacité à permettre le jeu en nomade.
Son
Une musique épique, des bruitages qui renforcent l'apocalypse de l'action à l'écran. C'est toujours très bon à entendre. Par contre si vous jouez au lit à côté de votre moitié, pensez au casque pour ne pas la réveiller. Et on apprécie toujours autant de lire le texte en français et d'avoir l'audio dans notre langue.
Intérêt
L'intérêt de ce portage Switch est de pouvoir jouer à cette aventure en nomade. Pour le reste, rien de plus que la version Wii U et une qualité toujours un peu en deçà des versions Xbox et PS4.
Ergonomie
On regrettera toujours des petits problèmes de positionnement de la caméra lors de certains combats et quelques approximations pour cibler les ennemis dans le feu de l'action sur certains passages. Et dommage que le problème de respawn a proximité de certains gouffres n'a pas été corrigé. Des détails cependant qui n'altèrent pas vraiment le plaisir du jeu.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Darksiders Warmastered Edition (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×