Sega Fondée en 1957 Nb. employés 3000

Profil de Sega

Le guide de ce qu'il ne faut pas faire

Profil
S E G A... Voilà une entreprise qui est symbole de réussite et d'innovation dans le milieu des jeux vidéo. Quatre lettres qui à elles seules énoncent toute la profondeur du marché, toute la créativité du jeu vidéo, ces même lettres qui (il y a environ 50 ans ne voulaient rien dire de précis) de nos jours sont symbole de qualité et de respect de la part de la prophétie. Mais il faut quand même savoir que l'entreprise a une histoire plus que loufoque et des coups de maître à son actif en pagaille.
Profil rédigé par Kikixxam

Tout commence après la seconde guerre mondiale avec un américain du nom de Rossen. Alors que la guerre vient de finir, Rossen décide d'immigrer au Japon. Il fonde alors Rossen Enterprises qui importe (des USA) des cabines de photomaton et des jeux de cafés. Puis il rachète une usine de juke-box dans Tokyo et c'est de cette fusion que va naître l'entreprise actuelle : le nom SEGA fait alors son apparition (abréviation de Service Game), SEGA fabrique donc ses propres machines de café et concurrence désormais les importations des USA.

C'est en 1966 que la société sort le " hit " mondial Periscope. Malgré cela l'entreprise ne fait pas des bénéfices important, c'est alors que dans les années 70 l'entreprise est rachetée par Gulf & Western Industries, mais tout de fois Rossen reste à la tête de la société. SEGA publie des jeux arcade et même console pour des consoles comme l'Atari 2600, la Colevision, etc...

L'entreprise n'est pas encore puissante dès le milieu des jeux vidéo mais elle connaît quelques succès importants comme Turbo, Frogger et Zaxxon (en 1982). SEGA décide de lancer sa première console personnelle, mais seulement au Japon. Cette console a pour nom là NSG-1000. A cette époque SEGA (qui commence à bien se développer) fonde une division qui se nomme SEGA Enterprises basée aux USA et qui s'occupe de la création des jeux sur console.

Mais en 1983, la crise frappe le marché du jeu vidéo. SEGA se voit contraint de céder sa division américaine à Bally (une grande compagnie de flippers et de jeux d'arcade). Mais malgré la faillite de SEGA US, l'entreprise persiste au Japon et s'associe même avec un grand groupe japonais de distribution dont le directeur est Hayao Nakayama. Il devient donc par conséquent le directeur général de SEGA et Rossen se voit promu au rang de directeur des filiales américaines de la société.

Devenu plus puissante qu'avant, la division américaine de production de jeux console est rachetée par SEGA Japon en 1984. De ce rachat va naître SEGA Enterprises Ltd, une compagnie basée au Japon. Dans les années qui suivirent le rachat, les consoles développées par SEGA s'enchaînèrent à un rythme fou: la première fut la SC-3000, suivie de la SC-3000H, puis de la SG-1000-2 et de la FG-1000. Ces quatre consoles étaient destinées uniquement au territoire japonais et nulle part ailleurs.

Mais le seul moyen pour l'entreprise de s'attaquer au marché américain était de développer sur arcade (jeux très développés aux USA). C'est alors que SEGA sort des jeux qui vont devenir des succès immédiats au pays du dollar, tels que Choplifter (1985), Out Run (1986), After Burner (1987) et Shinobi (1987). Forte de ses succès sur arcade (et surtout les poches bien remplies) la société décide de produire des consoles de jeux de salon pour le monde entier.

1986 fut une date charnière pour l'entreprise. Il s'agit de la date de sortie de la Mark III (plus connue sous le nom de Master Sytem en Europe et aux USA), c'est la première fois que SEGA distribué une console de salon en dehors du territoire Japonais. Mais le combat avec la Famicom de Nintendo est rude, malgré cela SEGA s'en sort plutôt bien et la console marche relativement correctement au Japon et aux USA, grâce à des titres comme WonderBoy ou Sonic the Hedgehog. Mais SEGA fit une erreur en permettant à Tonka de distribuer sa console, la société s'avéra inefficace dans sa fonction en raison de son incapacité et de sa méconnaissance des jeux vidéo. A ce moment là, Nintendo contrôle 90 % du marché avec sa NES et l'appui de gros éditeurs comme Electronics Arts, ou Rareware.

Mais un autre problème se pose face à l'entreprise: les coûts de production des jeux commençaient à revenir cher, alors les éditeurs ne pouvaient développer que sur une seule machine à la fois pour pouvoir limiter leur coup de production et pouvoir développer plus. Et au bout du compte, il ne restait comme éditeurs à SEGA que Activision et Park Brothers. SEGA est donc dans l'obligation de produire ses propres jeux dans le but de ne pas limiter sa ludothèque à quelques softs bornés, ce qui assurerait la faillite de la console.

L'entreprise voulait développer son activité productrice interne et cette idée donna naissance en 1987 à la première équipe de développement AM de SEGA, avec à sa tête le très illustre Yu Suzuki qui fut l'auteur de Space Harrier. Mais malgré tous ces efforts, le manque d'éditeurs, l'absence de " jeux cultes " et une mauvaise logistique vont pousser la Master System dans le ravin, même si SEGA s'efforce à convertir des bornes d'arcade sur sa console de salon (comme Enduro Racer, Space Harrier, Hang-On et Thunder Blade) le décollage ne se fait pas et Nintendo gagne donc la guerre face à SEGA.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×