• Ma note
    Moyenne de 4,6 - 5 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 5 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

King Kong Disponible sur NGC

Aperçu de King Kong (NGC)

King Kong: la chasse est ouverte !

Aperçu
Peter Jackson, c’est quand même un malin. Ayant tiré une leçon des adaptations vidéoludiques d’Electronic Arts avec sa trilogie du Seigneur des Anneaux, le réalisateur néo-zélandais décide de confier sa nouvelle licence juteuse à Michel Ancel, qui n’est autre que le créateur du superbe Beyond Good & Evil. Un King Kong sur GameCube par UbiSoft Montréal… Un prochain hit ?
Preview rédigée par Wind-Legend

Immersion totale

King Kong, vous connaissez ? Cette célèbre histoire de gorille géant tombant amoureux d’une jeune fille ayant les cordes vocales surdéveloppées et qui l’emmène voir du pays en haut des grands buildings. Le dernier film en date étant sorti en 1986, Peter Jackson, grand fan du singe depuis sa tendre enfance, s’attèle donc à un énième remake avec des effets spéciaux d’aujourd’hui.

Et qui dit «gros film américain avec pleins d’images de synthèses» dit généralement une adaptation faite à la 4ème vitesse histoire de se faire plein d’argent avec un titre approchant du zéro de potentiel ludique. Et bien, c’est exactement le contraire qu’essaye de faire Jackson en confiant sa licence à Michel Ancel.

Directement envoyé sur Skull Island, vous incarnez Jack, pauvre humain trempé jusqu’aux orteils, perdu sur une île terrifiante, à la recherche d’Ann, une crieuse de première, capturée par un gorille géant. Si vous ne connaissiez pas l’histoire, il n’y a aucun mal à relire la phrase précédente pour bien assimiler la situation. Le héros sera souvent accompagné de quelques autres intrépides guerriers comme Carl, le caméraman.

Première particularité qui saute aux yeux à la vue des screenshots : aucune indication n’est donnée sur l’écran. Aucun chiffre, aucune lettre, aucune barre de vie ou de munitions… Rien ! Ce manque profite donc au suspens et au stress et surtout permet une immersion sans précédent. L’équipe d’UbiSoft Montréal a absolument voulu donner un sentiment de vulnérabilité au personnage, et, en quelque sorte, de réalisme : ainsi, vous ne pouvez vous faire toucher plus de 3 fois de suite. Si vous vous prenez une flèche dans la poitrine, vous devrez vous planquer pendant un temps donné pour que Jack récupère (et retire la flèche de sa cage thoracique, mais la censure nous empêche de le voir pendant le jeu). Vous pourrez alors sortir de votre cachette en hurlant que vous êtes en pleine forme.

En parlant d’hurler, pour combler ce manque d’indication, vous pourrez savoir combien de munitions il vous reste en le demandant à Jack. Ainsi, celui-ci vous répondra (ou parlera tout seul, à un autre point de vue) en vous donnant de sa haute et intelligible voix combien de balles il reste dans votre chargeur. Sympa. Pour pousser le réalisme encore plus loin, la manie de la plupart des jeux à proposer une caisse de munition venue de nulle part dans les niveaux sera évitée dans King Kong. En fait, les caisses de munitions seront larguées par un de vos potes en bateau un peu au hasard sur l’île. Autrement dit, vous n’en trouverez pas énormément. Donc, vous allez devoir vous débrouiller autrement.

C’est ici qu’intervient le côté exploration et survie de King Kong. Le jeu ne se résumera pas à une série de scènes d’action épique, loin de là. Vous allez devoir subsister avec ce qui vous tombe sous la main. La jungle est bourrée de petits trucs utiles, comme des lances oubliées, ou des cailloux et ossements coupants et pointus qui peuvent vous servir pour vous défendre.
Seulement, Skull Island n’est pas un vulgaire safari de zèbres. Vous vous retrouvez face à des T-Rex, des chauves-souris géantes ou d’immenses araignées, qui n’en ont que faire de vos cure-dents. Donc, il vous faudra ruser.

La chaîne alimentaire

L’une des principales innovations de King Kong est le fait que le soft gère la chaîne alimentaire dans l’intelligence artificielle des animaux. Et c’est cette innovation qu’il vous faudra exploiter un maximum pour vous sortir de situations peu recommandable.

Exemple : vous vous trouvez nez à nez avec un T-Rex. La situation n’est, de toute évidence, pas très agréable surtout que ce dernier a l’air de vous regarder avec amour et cruauté.

Deux solutions : vous usez de vos jambes en essayant d’amener le T-Rex vers un autre T-Rex encore moins beau. Quand les deux dinosaures se retrouvent face à face, vous priez pour qu’ils aient un différend et commence à se monter dessus. Si c’est effectivement le cas, vous n’avez plus qu’à vous éclipser prudemment et à courir le plus vite possible avant que l’un des deux ne se rende compte que l’humain s’est enfui.

Ou alors, vous vous équipez de votre arme la plus puissante et vous abattez sur place une bête moins grosse mais tout aussi savoureuse. Le T-Rex, feignant de nature, arrêtera de vous poursuivre pour dévorer un animal déjà mort, qui de toute évidence, court maintenant moins vite que vous.

Ces diverses façons de se sortir de ces situations soulignent le fait que les niveaux dans King Kong ne sont pas linéaires et vous aurez plusieurs échappatoires possibles à votre disposition. De plus, les réactions des animaux sont assez aléatoires ce qui ajoute une tension dans l’élaboration de vos différentes tactiques.

Le gros poilu

La grosse surprise de cette adaptation, c’est le fait qu’on puisse incarner pendant un gros quart du jeu le singe géant. Ainsi, alors que vous vous démenez avec votre lance pour essayer de crever un œil à une araignée un peu trop collante ou à un T-Rex affamé, King Kong débarque tel un héros sanguinaire entre vous et le monstre. Et là, dans une fluidité parfaite, vous quittez la peau de Jack pour venir contrôler les faits et gestes de notre ami gorille.

Un tout nouveau gameplay se met en place. Finie la tactique, le défouloir est de mise ! Avec King Kong, on se pose rarement des questions. On fonce dans le tas et on discute économie après. Une des petites subtilités dans le contrôle du singe est le fait qu’il tient Ann dans une main et pour éviter de la blesser, vous devrez la déposer à terre pour utiliser pleinement vos deux poings. Cependant, la petite peste essaiera de s’enfuir et vous aurez à la surveiller du coin de l’œil pendant que l’autre s’occupera du tricératops en face de vous. Heureusement, au bout d’un certain moment, Ann passera du rôle de boulet à un rôle beaucoup plus sympathique vu qu’elle décidera de vous aider en se faufilant dans des recoins où le gros poilu ne peut même pas imaginer aller.

King Kong peut aussi, en plus de se battre, se balancer à des (grosses) lianes et pratiquer le saut de l’ange dans les airs (pas très longtemps). A noter que l’absence d’indications à l’écran est aussi de mise lorsque vous contrôlez le singe. Donc, pendant les combats, vous devrez vous fier à la tête de la bête pour savoir si cette dernière va bientôt tomber dans le coma ou non…Sympa.
Doté d’idées plus qu’intéressantes et de promesses alléchantes, ce King Kong s’annonce comme un très bon jeu. Visuellement très satisfaisant, il propose en outre un système de jeu novateur et très immersif. A noter que la durée de vie du soft est annoncée à 12 heures, bien remplies. Cette version GameCube sortira dans nos contrées le 17 novembre prochain. Le film, quand à lui, débarque le 14 décembre dans nos salles obscures.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

L'attente de Puissance Nintendo

Elevée

Pas de commentaire

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu King Kong (NGC) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.6/5

L'avis des visiteurs

Tres tres bon jeu meme si un peu court! A essayer!
Un tres bom jeu!! trop courtlol mais les graphisme son vraiment tres cool! j'ime ce jeux
Très impressionant avec une immersion totale et de gros coup de stress quand on le T-Rex au fesses tente de vous bouffer. Chapeau. Seul bémol le jeu est court mais le système de classification sur internet est interressant.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×