• Ma note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Daigassô! Band Brothers A paraître sur NDS

News Daigassô! Band Brothers (NDS)

Test Import Musical : Daigassô! Band Brothers

News
Denys, un lecteur du site, est un expert des jeux musicaux sur consoles Nintendo et à même un blog rien qu'à lui sur le sujet.

Chaque jour de la semaine, PN publiera un de ses tests sur un jeu musical importé du Japon et pour commencer, c'est le génial Daigassô! Band Brothers premier du nom qui est au programme. Pour préserver sa plume et son style, nous avons laissé le test à l'identique, cela va de soi.

Un grand merci à Denys et n'hésitez pas à vous rendre sur Nintenon, le Blog référence spécialisé sur les musiques des jeux Nintendo !

-------------------------------------------

Titre : Daigassô! Band Brothers
Titre original : 大合奏!バンドブラザーズ
Date de sortie : 2 décembre 2004 (Japon uniquement)

Initialement prévu en 2001 sur Game Boy Advance sous le nom de Game Boy Music, Daigassô est finalement sorti au lancement japonais de la Nintendo DS, il y a près de trois ans. D'après Satoru Iwata, la raison de ce report est que la DS était la console idéale pour le mode multijoueur imaginé pour le jeu.

Image du jeu
- Galerie, cliquez pour agrandir

Image du jeu
- Galerie, cliquez pour agrandir

(Images projet Game Boy Music)

Le jeu ayant remporté un succès d'estime dans certains médias occidentaux et faisant partie des jeux Nintendo les plus importés, on a parfois évoqué une sortie en Occident mais celle-ci n'a jamais vu le jour. Lorsque j'ai rencontré Mathieu Minel, directeur marketing de Nintendo France, je lui ai demandé pourquoi un jeu d'une telle qualité (voici un avant-goût de mon avis sur le jeu) n'était pas sorti en Occident. Ce dernier m'a expliqué qu'il s'agissait d'un problème de droits plutôt que d'une incompatibilité avec le public occidental. Considérez donc le projet d'adaptation abandonné.

Parlons maintenant du jeu lui-même. Daigassô est loin d'être un jeu musical comme les autres. Ici on ne se contente pas de battre le rythme, on joue l'instrument choisi.

Petite démonstration avec la partie d'ocarina du medley Zelda :


Comme vous pouvez le voir, le principe est simple : sur l'écran défilent des bandes divisées en quatre grandes cases (quatre noires) elles-même subdivisées en quatre parties (ou quatre doubles croches).

Image du jeu
- Galerie, cliquez pour agrandir

Lorsqu'on débute, le gameplay est très accessible puisqu'on n'utilise que deux types de touches : n'importe quel bouton de la partie gauche et n'importe quel bouton de la partie droite (cf. capture d'écran). Pour les passages un peu relevés, une icône invite le joueur à toucher l'écran pour que l'ordinateur l'exécute à sa place. Par ailleurs, la vitesse des morceaux est un peu réduite (80% de la vitesse réelle).

A mesure que l'on avance dans le jeu, les choses se compliquent et ce ne sont plus deux possibilités de touches mais huit, qui s'offrent à nous. Enfin, au niveau le plus élevé de difficulté, les boutons d'épaule s'ajoutent au reste, avec L pour les altérations et R pour jouer à l'octave.

Je vous laisse constater la différence de difficulté sur un même passage :

Image du jeu
- Galerie, cliquez pour agrandir

Image du jeu
- Galerie, cliquez pour agrandir

Image du jeu
- Galerie, cliquez pour agrandir

Je disais tout à l'heure que dans Daigassô, on jouait des instruments. Il faut nuancer ce propos puisque l'interface reste la même, quel que soit l'instrument choisi. Cependant, les façons de jouer ne sont pas identiques. Par exemple, quand on joue des percussion à hauteurs indéterminées (par opposition aux percussions à hauteurs déterminées que sont le vibraphone, le marimba, les timbales, etc.), chaque bouton contrôle une partie du set de percussions. Dans l'exemple ci-dessous, A représente la caisse claire, B la grosse caisse, Haut le gong, etc.

Image du jeu
- Galerie, cliquez pour agrandir

Le gameplay des percussions est donc bien différent du reste... Pour ne pas dire bien plus difficile !


Car Daigassô n'est pas toujours un jeu facile et après s'être bien entraîné sur les morceaux, il y a une sorte d'examen testant le joueur sur trois morceaux choisis au hasard. Le nombre de fautes tolérées est d'abord large, de l'ordre de 20%, mais au dernier niveau, ce sera le Game Over au bout de trois erreurs. Si vous tombez sur un premier morceau à 500 notes, je vous souhaite bon courage !

Cela dit, on s'amuse dès le premier niveau de difficulté et les sensations sont rapidement présentes. Quand on joue en multijoueurs (une cartouche pour huit), chaque partie instrumentale est retransmise en temps réel sur les DS des autres et sans latence perceptible... Impressionnant ! Vos amis peuvent également vous chambrer par écrit si vous vous trompez dans le solo de trompette central. En outre, rien ne vous empêche de faire le malin avec une improvisation endiablée puisque les notes supplémentaires ne sont pas pénalisées.

A la fin d'un morceau, une note sur 100 vous est attribuée. Attention, vous pouvez jouer toutes les notes sans pour autant avoir 100 car le timing aussi a son importance. Si vous jouez une note trop tôt ou trop tard, le jeu vous l'indique en l'entourant d'une couleur différente.

Histoire d'ajouter à la durée de vie déjà bien importante, Nintendo a ajouté un mode création qui se débloque en même temps que le niveau de difficulté pro. Celui-ci est un parfait petit séquenceur portable embarquant huit pistes que vous pourrez garnir comme bon vous semble (huit instruments, jusqu'à 120 mesures en 4/4, 30 à 300bpm, deux octaves mais pas d'accords). Les morceaux sauvegardés rejoindront ensuite la quarantaine déjà disponible, ce qui veut dire que vous pourrez les jouer normalement, le jeu se chargeant comme un grand de transformer do ré fa fa# en gauche haut Y Y L. Enfin, vous pourrez envoyer vos morceaux enregistrés (jusqu'à huit) à un ami possédant également le jeu.

Vous pouvez aussi trouver sur cette page du site officiel de Daigassô des partitions à intégrer vous-même au jeu. Malheureusement, le jeu datant de 2004, pas moyen de télécharger ces musiques via le Wi-Fi (sauf par les bornes de téléchargement japonaises... le jeu était d'ailleurs le premier à utiliser cette possibilité), il faudra donc les entrer via le séquenceur. À noter que ces morceaux, à l'exception du dernier, se trouvent d'office sur la cartouche d'extension dont je parlerai dans un prochain article. Si vous voulez un exemple de musique bien intégrée dans le jeu par des fans, regardez donc la qualité de ce medley Sonic :


Ce medley Nintendo réalisé par un fan taïwanais n'est pas mauvais non plus et sa vidéo a le mérite de montrer l'activité de différents instruments pendant un même morceau :


Autre conséquence de la relative vieillesse du jeu : la prise en main n'est pas optimale avec la DS Lite. On s'y fait mais il est clair que la première version de la DS offrait plus de stabilité, notamment dans les passages rapides où on utilise tous les boutons.

Le point faible du jeu est le son MIDI des instruments mais le principe-même du jeu reposant sur ce format, il était difficile d'imaginer ça autrement sur DS.

Malgré ce son un peu brut, on est vite happé par les musiques proposées par le jeu et certaines sont vraiment bien pensées, au point, parfois, que l'on a l'impression de vraiment jouer de l'instrument. Évidemment, comme pour tout jeu musical japonais, il y a beaucoup de J-Pop, ce qui implique soit un côté très acidulé et débordant de joie (Ai Otsuka - Sakurambo), soit au contraire, un côté romantico-suicidaire (Ayumi Hamasaki - Seasons). On ne manquera pas de noter la qualité d'une partie des musiques de télévision et de celles tirées de jeux. En somme, c'est très entraînant et on bouge pas mal la tête en jouant, ratant ainsi de temps en temps des passages délicats. Heureusement, un mode entraînement a été intégré au jeu, ce qui permet de travailler à l'envi les passages que l'on veut, à la vitesse que l'on veut (de 0,5 fois à 2 fois la vitesse normale).

Pour résumer : Daigassô est le meilleur jeu de rythme sur DS à mon goût.

Voici la playlist, avec des liens pour les clips de certains morceaux et l'équivalent en caractères romains des titres japonais.

J-Pop
Groupe - Titre du morceau (Titre japonais)
Ayumi Hamasaki - SEASONS
Chemistry - Point of No Return
Mr. Children - Namonaki Uta (名もなき詩)
Spitz - Sora mo Toberu Hazu (空も飛べるはず)
Orange Range - Shanghai Honey (上海ハニー)
KinKi Kids - Zenbu Dakishimete (全部抱きしめて)
Exile - Choo Choo TRAIN
Ai Otsuka - Sakuranbo (さくらんぼ)
Morning Musume - Renai Revolution 21 (恋愛レボリューション21)
Aya Matsuura - Yeah! Meccha Holiday (Yeah! めっちゃホリディ)

Musiques du monde (ワールドミュージック)
Foster Medley (フォスターメドレー)
Christmas Medley (クリスマスメドレー)
Russian Medley (ロシアンメドレー)
Scott Joplin - The Entertainer
Children's Songs Medley (チャイルドソングメドレー)
When the Saints Go Marching In (聖者の行進)
World Songs Medley (ワールドソングメドレー)
Deep Purple - Smoke on the Water

Télévision (TVミュージック)
EVERY LITTLE THING - fragile
Abarenbou Shougun Theme (暴れん坊将軍) - Musique à débloquer
Iwasaki Yoshimi - Touch (タッチ)
Gmen'75 - Gmen'75 - Musique à débloquer
L'Arc~en~Ciel - READY STEADY GO!
Porno Graffiti - Melissa (メリッサ)
GLAY - WAY OF DIFFERENCE
Sae - Kirari! Sailor Dream (キラリ☆セーラードリーム!)
Psychic Lover - Tokusō Sentai Dekaranger (特捜戦隊デカレンジャー)

Musique Classique (クラシック)
Slow Classic Medley (スロークラシックメドレー)
Antonio Vivaldi - Les Quatre saisons/Printemps (四季「春」)
Athletic Medley (アスレチックメドレー)

Musiques de jeux (ゲームミュージック)
Thème de Fire Emblem (ファイアーエムブレム)
Medley Zelda(ゼルダの伝説メドレー)
Medley Kirby (星のカービィメドレー)
Medley Mario(マリオメドレー)
Medley NES (ファミコンミニメドレー)
Medley Pokémon (ポケットモンスターメドレー)
F-Zero Medley (F-ZEROメドレー)
Barbara Bat Theme (バーバラ・バットのテーマ) - Musique à débloquer

Pour terminer, voici un petit comparatif chanson originale / version Daigassô.
Orange Range - Shanghai Honey

Liens :
Site officiel (jp)
Page Wikipédia du jeu (jp/ang/fr)
Partitions supplémentaires pour le jeu (jp)
Article de 2001 présentant Game Boy Music (images rares)

-------------------------------------------------------

Nous espérons que cela vous a plus, demain, un autre test de Denys sur un autre jeu.

Retrouver l'intégralité de notre Fête de la musique sur PN à cette page.

[Maj] Avant d'entamer notre nouvelle fournée de test musicaux pour la journée, Denys nous a donné de nouveaux liens pour ceux qui ne marchaient pas hier. La chose est donc réparée !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Quizzman
J'avais lu le test du dx hier, je ne connaissait pas ce jeu, il me tarde de l'essayer !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×