• Ma note
    Moyenne de 3,0 - 2 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 2 ajouts
  • Devenir fan ! 2 fans

Super Mario Run Disponible sur mobile

News Super Mario Run (mobile)

Super Mario Run, un projet qui ne doit rien au hasard

L’arrivée de Mario sur iOS est une révolution. Mais derrière ce coup d’éclat médiatique, tout particulièrement pour Apple, qu’est-ce qui a poussé Nintendo à accélérer le pas sur mobile ? Nous allons le voir, c’est une action mûrement réfléchie.

News
Nintendo concentre de plus en plus son attention sur le prolifique marché mobile, cela n’a échappé à personne. Mais le coup d’éclat de Nintendo lors de la dernière keynote d’Apple, le 7 septembre dernier, a eu l’effet d’un coup de tonnerre, qui s’est immédiatement répercuté dans les cours de la bourse de Nintendo et de DeNA. L’arrivée sur scène de Shigeru Miyamoto venant annoncer le développement de Super Mario Run a déchainé la joie des actionnaires.

Miyamoto Introduces Super Mario Run at Apple Keynote11/08/2016


Voici le communiqué de presse officiel de Nintendo, suite à cet événement :


Lors d’un événement Apple à San Francisco CA plus tôt aujourd’hui, Nintendo a annoncé que le plus célèbre personnage du jeu vidéo prendra la vedette dans Super Mario Run, un jeu de plateforme et d’action Super Mario Bros. à part entière, spécialement conçu pour les appareils mobiles, et qui sera d’abord offert dans l’App Store dès décembre 2016. Le créateur de Mario, Shigeru Miyamoto, a pris la parole à l’événement et a mis Mario à l’épreuve dans une démonstration présentant plusieurs niveaux d’emblée familiers à des millions de fans des quatre coins du monde. Dans le jeu, Mario avance en courant par ses propres moyens, mais compte sur le toucher d’un seul doigt pour sauter par-dessus les obstacles, déjouer les ennemis casse-pieds et capturer le drapeau d’arrivée pour réussir les niveaux.
Miyamoto sur scène retrouve un exercice que Nintendo avait mis de côté depuis ses Nintendo Direct : parler en direct sur scène devant un public, tout émerveillé par l’apparition de Mario sur l’écran géant et la présence du père de Mario. Il déclare :
Nous avons créé Super Mario Run en fonction de votre iPhone. Super Mario a toujours su évoluer au gré des nouvelles plateformes de jeu. Et, pour la toute première fois, les joueurs pourront s’amuser avec un jeu Super Mario à part entière en jouant d’une seule main. Ils auront ainsi le loisir de jouer dans le métro, ou encore mieux selon moi, en mangeant un hamburger ou une pomme [NDLR : clin d’œil à Apple].

Et Tim Cook, PDG d’Apple, jubilant durant cet instant historique, lui répond :
L’App Store a amélioré nos vies sur bien des plans – que ce soit notre façon de communiquer, de travailler ou de s’amuser. Or, pour les amateurs de jeux vidéo, Mario manquait toujours à l’appel. Nous sommes donc enchantés que Nintendo le présente sur iOS dès décembre.

Super Mario Run, c’est quoi précisément ?

Notre camarade Thibault vous a proposé un récapitulatif sur ce jeu. Concrètement, Super Mario Run propose un mode où le joueur ramasse des pièces en courant vers l’arrivée, et un mode où le joueur rivalise avec les manœuvres acrobatiques des autres joueurs ayant réussi le même niveau. Un autre niveau vous permet de créer votre propre version du royaume Champignon avec ce qui a été recueilli dans les autres modes.
Deux options sont pour le moment envisagées pour acquérir le jeu sur iOS:
- Télécharger une portion de Super Mario Run pour en profiter gratuitement.
- Obtenir le contenu intégral du jeu au lancement pour un prix d’achat fixe, non communiqué pour le moment.

Le jeu sera disponible dans l’App Store dès décembre et sera distribué en neuf langues dans 100 pays. Pour célébrer cette arrivée, un ensemble d’autocollants Mario dans l’App Store pour iMessage sera offert gratuitement d’ici la fin du mois. Les utilisateurs d’iMessage pourront y accéder et les utiliser de bien des manières, ajoutant ainsi une touche du royaume Champignon à leurs conversations.

Les analystes prévoient un bel avenir au-dessus du berceau du nouveau-né

L’arrivée de Super Mario Run est un gros morceau de la collaboration entre Nintendo et DeNA, LE titre attendu. Lancez le projet sur Apple aujourd’hui lors d’une keynote très suivie est un excellent timing pour Nintendo qui se voit à nouveau propulser dans les médias peu après l’effet Pokémon Go et avant la sortie de la NX. Nintendo est au centre de nombreuses questions, sa marque est clairement visible aujourd’hui après avoir été écornée par le semi-échec de la Wii U et sa rentabilité potentielle est clairement analysée. On prédit à Super Mario Run un succès de l’ordre de Pokémon Go, tout en étant moins contraignant pour le public (pas de déplacement, on joue tranquillement dans son coin et surtout pas au volant !).

Mario est extrêmement connu dans le monde, plus que Pokémon, et le personnage est intervenu lors de la cérémonie de clôture des Jeux de Rio, avec le buzz médiatique autour du premier ministre japonais. Un Mario qui se dépêche d’arriver à l’heure et qui court ! Et hop, nous nous retrouvons avec un jeu mobile où Mario va lui aussi courir ! Cela ne doit pas être une simple coïncidence.


Serkan Toto prévoit un très gros succès pour ce jeu, il table sur 1 milliard de téléchargement (dans sa version partielle gratuite), un chiffre considérable quand on garde à l’esprit que notre poids lourd actuel, Pokémon Go, est actuellement à 500 millions de téléchargements.
L’inconnue reste à quelle vitesse ce pallier serait susceptible d’être atteint car pour le moment, il ne sera disponible qu’aux propriétaires d’objets compatible iOS, avant qu’une mise à jour courant 2017 lui ouvre les portes du marché Android. En revanche, désolé pour les Windows Phone, eux semblent définitivement oubliés.

Un timing précieux ! Pourquoi cette annonce maintenant ?


Super Mario Run, l’espoir d’un effet Pokémon Go bis sur les ventes de la marque

La raison n’est pas très compliquée et il suffit d’observer l’impact de Pokémon Go pour le comprendre. Avec le jeu de Niantic, les ventes des autres jeux de la franchise Pokémon ont été relancées à la hausse, permettant à la 3DS de redécoller. Mario sur mobile, c’est la carte maîtresse pour accroitre la visibilité du personnage au niveau de l’ensemble du public et espérer faire rejaillir une hausse des ventes sur les autres produits de la marque Nintendo. Et qu’avons-nous comme gros morceaux se préparant ? La NX !

Au moment où le jeu va être disponible en décembre 2016, nous serons en pleine communication marketing pour l’annonce du lancement de la NX. Nintendo compte bien jouer sur cette synergie pour amener les joueurs ayant apprécié le jeu mobile, à venir acheter la future console, surtout si un nouveau Mario est en cours de développement sur cette nouvelle plate-forme. La publicité autour de Mario mobile doit permettre de renforcer la publicité de la NX, elle en a bien besoin car Nintendo part sur des bases neuves et elle doit rapidement faire son trou entre la PS4 Pro et la Xbox One S, sous peine de ne pas attirer certains éditeurs tiers clés. Nintendo a parfaitement compris qu’il fallait mettre le paquet pour le lancement de sa NX.

Tout porte à croire que la NX sera présentée entre le 14 septembre et début octobre 2016.

Nous l’avons évoqué dans la troisième partie de la news rumeurs NX : de la roupie de sansonnet, pour mettre en place la vente au public de la console, il faut la faire connaître, il faut préparer tous les détails avec les commerçant pour la mettre en évidence, c’est un travail intense qui fait crouler sous le travail et le stress des services marketings et les partenaires évènementiels. Il faut donc 6 mois. Super Mario Run va être un des éléments coups de pouce pour le matraquage publicitaire. Nintendo espère ce buzz pour qu’on parle de Mario gratuitement dans l’ensemble des médias, qu’on associe les articles avec la NX et que l’on parle de cette nouvelle console (ça marche, on est là à en parler et vous à nous lire).

Il faut absolument créer une performance sur le marché mobile

Le succès international de Pokémon Go avait placé au final Nintendo dans une situation inconfortable, quand les investisseurs s’étaient rendus compte que c’était surtout Pokémon Company, Niantic, Google et Apple qui profitaient directement de la trésorerie de ce succès commercial. Nintendo n’avait pour elle que Miitomo, développé par DeNA, et qui était resté juste un simple essai. Même s’il semble que le produit Miitomo soit prévu d’être densifié pour le rendre beaucoup plus intéressant qu’il ne l’est aujourd’hui, ce n’était pas assez concret pour Nintendo (et aussi pour les finances de DeNA qui espère obtenir des retombées économiques de ce partenariat).
Ici on bouscule tout, puisqu’on veut un succès 100% associé à l’image de Nintendo. La firme développe elle-même le jeu et DeNA reste impliqué dans le développement du titre notamment pour sa partie de customisation du gameplay et son contenu supplémentaire. On reste ainsi dans le cadre de l’accord mis en place par Iwata, mais en espérant de vrais gains financiers, car Nintendo était à nouveau dans le négatif lors de ce dernier trimestre financier. Ce succès espéré pour un vrai jeu doit rejaillir sur l’ensemble des autres produits de la gamme Nintendo mobile. Outre Miitomo qui peut espérer un petit regain, il doit préparer le bon accueil de Fire Emblem Fates et d’Animal Crossing sur mobiles, deux jeux au public différent et dont la sortie a été quelque peu retardée.

C’est techniquement le moment

Miyamoto l’a évoqué au journal The Telegraph, la qualité technique des smartphones d’aujourd’hui permet d’obtenir une bonne puissance stable et surtout une réactivité au niveau tactile en adéquation avec les besoins de ce type de jeu. Même si on peut déceler quelques paroles de circonstances pour dire que l’iphone 7 est le téléphone qu’il vous faut pour jouer dans de bonnes conditions à ce jeu (Miyamoto fait le VRP commercial à ce niveau), il est vrai que la sophistication actuelle des smartphones ouvre la porte à un véritable marché du jeu de qualité et varié.
Il y a environ deux ans, nous avons annoncé que nous voulions examiner les appareils intelligents comme une nouvelle opportunité pour proposer à un public beaucoup plus large de découvrir nos personnages et nos franchises et pour cela de devenir peut-être la graine qui éveillera leur désir d'avoir une relation plus étroite avec notre propre matériel. L'autre chose qui est important pour nous, en particulier avec des jeux d'action comme celui-ci, c’est que nous ayons une réactivité élevé. Le matériel doit fournir une expérience stable et jusqu'à récemment, nous avons estimé que nous ne pouvions pas obtenir cela. Mais comme nous l'avons vu avec l'iPhone 7 aujourd'hui, la réactivité est assez bonne maintenant.

Il explique aussi le choix d’Apple, qui possède certaines visions communes avec Nintendo.

Évidemment, nous sommes limités par le matériel d'une autre société, mais c’est la même chose avec nos propres consoles. Vraiment, quand vous développez, vous avez votre propre idée créative mais le vrai défi est de faire quelque chose d'unique et différent dans le même espace que les autres créent. C’est donc un cadre dans lequel vous essayez d'être aussi créatifs que possible - . Ce n’est pas une limitation, je le regarde comme source de plaisir.La seule chose que nous avons gardé à l’esprit est de nous concentrer sur la création de quelque chose qui reste jouable pour le plus grand nombre, donc nous avons regardé à ne pas créer quelque chose qui ne fonctionne que sur la toute dernière version d'un iPhone, par exemple.

Pourquoi Super Mario Run sort d’abord sur iOS ?

Nous prévoyons de le sortir sur les téléphones Android à l'avenir , mais pour nous, l’iPhone et son système d'exploitation iOS , sont parfaits pour travailler dessus car c’est une plate-forme très stable. Et nous avons trouvé que Nintendo et Apple partagent un grand nombre de philosophies communes avec un fort accent sur une interface accessible, par exemple. Nous nous accordons bien avec Apple.

Il faut rassurer les investisseurs


L’investisseur ne voit malheureusement que le court terme et l’argent facile et immédiat. Pour prouver que Nintendo peut générer du cash, il faut des résultats rapides désormais, car l’attente dure depuis mars 2015 et le jeu autour de Mario était le numéro 1 des demandes des actionnaires.

Le jeu est prêt, personne ne l’a vu venir à cette période, le buzz est énorme et on prévoit de gros bénéfices : cela devrait calmer les inquiétudes des actionnaires qui vont pouvoir beaucoup plus tranquillement accompagner la firme sur d’autres chantiers : parc à thèmes et cinéma. Et avec l’annonce de ce jeu par Miyamoto en personne, c’est une deuxième demande des actionnaires qui est remplie. C'est une véritable caution, gage d’authenticité, et son implication dans le développement du jeu fera toute la différence avec les clones qui existaient jusqu’à présent et dont Nintendo fait désormais la chasse méthodique.

Miyamoto a d’ailleurs expliqué son travail sur le jeu. Super Mario Run n’est pas un Mario au rabais, même s’il reste très simple pour cause de prise en main limitée par le périphérique lui-même. Et cela fait tout de même classe dans les milieux financiers de se dire qu’ils ont désormais une bonne excuse pour se payer un iPhone 7 flambant neuf pour jouer à Mario et une iWatch pour jouer à Pokémon Go.


Une vie pour Nintendo en dehors de ses plates-formes habituelles ?


Miyamoto l’indique lui-même :

Je pense que l'adaptation de Mario sur de nouvelles plateformes est une des clés pour le garder toujours pertinent.
Nintendo ne sait pas encore quel accueil va recevoir sa NX. Entre une 3DS qui va continuer à jouer sa partition jusqu’en 2018, le temps que la NX trouve son marché (c’est du moins ce que l’on espère), et un marché amiibo en baisse (on rappelle que la Wii U ne fait plus partie des espoirs comptables de la marque), l’échec de la NX serait un coup dur pour Nintendo car le portage de son écosystème de personnages cultes ne seraient pas encore opérationnelle dans le parc à Thèmes (ouverture 2020) ni au cinéma (on ne prévoit pas grand-chose avant 2018). Si la NX se plante, le marché mobile est la béquille pour prendre le temps de repartir.

Certes, il n’est pas question de suivre le modèle de SEGA qui est devenu un éditeur tiers, mais la présence des IP Nintendo sur mobile maintient l’espérance de vie des personnages sans hypothéquer les chances de revenir au sommet sur le marché console, un marché dont on ne sait pas encore clairement vers quelle direction il va s’orienter au rythme du grignotage du marché mobile. Au début de son époque, Nintendo avait prévu un Super Mario sur CD-i Philips (donc une plate-forme non Nintendo) et il y avait eu aussi un projet de Mario sur PC, deux projets avortés. C’est donc la première fois qu’un Mario sort effectivement sur du matériel non-Nintendo, mais toujours dans l’optique de vendre sa future console NX, ses jeux car Super Mario Run n’est qu’un produit d’accroche.

Prenant la parole dans The Verge, Miyamoto confirme cet espoir que Super Mario Run jouera le rôle de passerelle avec l’univers Nintendo :
Les joueurs vont vouloir jouer un rôle beaucoup plus en profondeur et une expérience Mario plus difficile ... cela va augmenter la population de personnes intéressés à venir sur nos plates-formes, ce qui bien sûr est notre objectif principal.


J'adore les plates-formes matérielles et Nintendo va continuer à faire son propre matériel, mais ce qui a changé, c’est qu’il y avait un temps où les plates-formes de Nintendo étaient les plus populaires dans le monde et maintenant nous voyons que les smartphones sont le dispositif le plus populaire dans le monde. Nous allons donc continuer à chercher des opportunités dans les smartphones et quand nous les verrons, nous allons concevoir quelque chose spécifiquement pour ce matériel.

Pokémon Go est évidemment un jeu qui utilise votre GPS et il est synchronisé avec l'appareil photo et Google Maps, c’est donc un logiciel qui est vraiment orienté vers cette expérience de jeu mobile. Ainsi, de manière similaire avec Mario, nous nous sommes penchés sur un jeu simple, le gameplay d'une seule main; cela permet de réduire le temps de jeu, jouer en rafales sur des temps courts [Adaptés pour transports ou les pauses à son travail] ; mais la motivation reste aussi vraiment d’apporter le plaisir de jouer à Mario à un public beaucoup plus large.

Nous avons bien pris note que l’objectif reste malgré tout de poursuivre l’histoire de Nintendo sur console.

Sources : Nintendo Life 1, Nintendo Everything, Nintendo Life 2

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×