News Shuntaro Furukawa

Shuntaro Furukawa rempile dans ses fonctions pour une nouvelle année

Il n'y avait pas réellement de suspens lors de la 79ème assemblée générale annuelle des actionnaires de Nintendo. La Switch se vend très bien, les comptes sont au vert, la popularité de Nintendo est élevée, bref c'est le beau soleil pour un président qui hérite des fruits des actions de ces prédécesseurs et qui maintient un cap efficace.

News
La semaine dernière, Nintendo a tenu sa 79ème assemblée générale annuelle des actionnaires. Cinq administrateurs de la société se représentaient pour poursuivre leurs actions, en tenant compte du vote d'approbation pour reconduire le président actuel Shuntaro Furukawa dans ses actions. Les résultats détaillés de ces votes sont désormais connus et nous avons la confirmation que toutes ces personnes ont été réélues haut la main.

Commençons par le président Shuntaro Furukawa, qui avait légèrement inquiété au regard de ses déclarations autour du marché mobile et en rappelant qu'il n'était pas impossible que Nintendo ne crée plus de consoles à l'avenir (pas pour tout de suite). C'est avec un confortable 92,04 % d'approbation que M Furukawa est reconduit à la tête de Nintendo, cela aurait été très étonnant du contraire car tous les signaux sont au vert. Voici le détail des votes le concernant :

Shuntaro Furukawa
Pour: 859 640
Contre: 56 655
Se sont abstenus: 4 882
Taux d'approbation: 92,04%

Le capitaine est donc solidement arrimé à son navire même si on note tout de même une part non totalement négligeable de mécontents, insuffisants cependant pour faire pencher la balance.

Passons maintenant aux 4 personnalités suivantes, pas vraiment inconnus du public puisque nous avons messieurs Shigeru Miyamoto, Shinya Takahashi, Ko Shiota et Satoru Shibata. Tous les quatre ont été plébiscités avec un score pour le plus faible de 96,13%. On se doute que dans les entreprises françaises, on n'atteint pas tous les jours de tels scores. Regardons les votes en détail pour chacune de ces personnalités :

Shigeru Miyamoto
Pour: 897 870
Contre: 23 299
Se sont abstenus: 14
Taux d'approbation: 96,13%

Shinya Takahashi
Pour: 909 670
Contre: 11.501
Se sont abstenus: 14
Taux d'approbation: 97,39%

Ko Shiota
Pour: 909 741
Contre: 11 430
Se sont abstenus: 14
Taux d'approbation: 97,40%

Satoru Shibata
Pour: 909 743
Contre: 11 428
Se sont abstenus: 14
Taux d'approbation: 97,40%

Toutes ces personnes ont reçu le quitus des actionnaires, ce qui ne devrait donc pas impacter les choix stratégiques pour l'avenir proche du groupe. On attend désormais de voir émerger les premières attractions Nintendo dans les grands parcs d'attractions, de voir débarquer d'autres adaptations cinématographiques en lien avec les franchises Nintendo, de renforcer la base installée de la Nintendo Switch et le passage de relais de la 3DS. Il sera aussi intéressant de suivre l'avancée de la firme sur le marché mobile à une période où les loot boxes sont dans le collimateur de Bruxelles, avec Nintendo ayant fait marche arrière notamment en Belgique pour retirer certains titres mobiles.

Cependant, cette roadmap correspond surtout aux décisions prises à l'époque de la fin du président Iwata et de la gestion de la succession par le président Kimishima. Il reste quelques inconnues d'importance, notamment au niveau des offres de services et du online, ainsi que sur les offres tarifaires de Nintendo, dont la fin de vie de la famille 3DS va augmenter obligatoirement le ticket d'entrée pour les familles, sauf si la firme japonaise finit enfin par présenter de nouvelles déclinaisons de la Switch plus accessibles. La question du choc de la puissance de la Switch face aux futures consoles, la montée en puissance du PC au Japon et le marché de plus en plus écrasant du mobile interrogent, surtout lorsque les grands studios occidentaux continuent à avancer à petits pas sur le marché de la Switch, les gros studios japonais à proposer des offres tarifaires décalées sur la console (Capcom au premier chef avec ses remasters que l'on paie toujours plein pot régulièrement en démat) et un Dragon Quest XII en cours de développement, dont les offres d'emplois montrent bien que Square Enix planche pour une nouvelle génération HD de consoles qui ne correspond pas à la Switch.

Source : resetera

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×