Nintendo Switch Sortie le 03/03/2017 Nom court Switch

News Nintendo Switch (Switch)

Kimishima sur la Switch : "pour marcher dans la durée, la seconde année est critique"

On a pu lire cette semaine des déclarations de nombreux responsables de Nintendo. Tatsumi Kimishima, le PDG de Nintendo Co Ltd, est lui aussi sur tous les fronts, avec une interview intéressante parue au Japon dont on vous reprend les grandes lignes dans cette actualité.

News
La Switch a connu un début de carrière fabuleux : 10 millions de machines vendues dans le monde dès le début de sa commercialisation, dépassant en quelques mois le parc installé de Wii U après 5 ans de carrière. Autant dire que même si on ne pourra jamais comparer les deux machines tant leur perception a été différente dès leur présentation initiale, la Switch est bien partie !

Tatsumi Kimishima, tout comme ses responsables locaux à l'instar de Philippe Lavoué dans les colonnes du Figaro et de Challenge, ou encore de Les Numériques cette semaine, est actuellement dans les médias économiques japonais pour évoquer le succès de la console. Mais lucide, il sait que ce n'était qu'un début. Un bon début, certes, mais effectivement qu'un début.

Interrogé par Mainichi et traduit en anglais par le site Nintendo Everything, Tatsumi Kimishima est ainsi revenu sur ce que Nintendo devait faire en 2018 pour asseoir le succès de sa console. Une interview qui complète l'interview donc nous parlions en début de semaine.

Il explique :
Pour marcher dans la durée, la seconde année est critique. Notre rôle est d'ajouter plus de joueurs, incluant des gens qui touchent rarement à une console de jeux vidéo.
Pour ce faire, il faudra que Nintendo élargisse sa bibliothèque de jeux, accueille de nouveaux joueurs, et fasse de la Switch une console qui, effectivement, existe sur la durée.

En début d'article, nous comparions la Switch à la Wii U. Mais depuis quelques semaines, les statistiques tendent plutôt à comparer la Switch et la Wii, compte tenu du grand succès connu par la console, voici une petite douzaine d'années (oui, le temps passe vite, la Wii est sortie le 8 décembre 2006 en France !). Pour Kimihima, la Switch joue en effet dans les mêmes sphères que la Wii, grâce au fait que la console pouvait être utilisée aussi bien à la maison qu'à l'extérieur : un aspect hybride particulièrement bien accueilli.

Pour que cet engouement du public continue, Kimishima explique qu'il va falloir proposer d'autres genres de jeux : Nintendo propose des jeux plutôt destinés à la famille, et il compte sur les éditeurs tiers pour couvrir les genres sur lesquels Nintendo ne positionne pas ses jeux. Il faut aussi tenir compte de la concurrence et du fait que les concurrents peuvent également proposer une console qui plait beaucoup au public. Bref, si Nintendo n'est pas attentif à cette foule d'aspects, ne propose pas de nouvelles expériences de jeu, cet engouement peut s'arrêter du jour au lendemain.

Comme le journal auquel a répondu Tatsumi Kimishima a une vocation économique, quelques questions lui ont été posées sur la rentabilité des sociétés du secteur du jeu vidéo, en raison du fait que les stars d'aujourd'hui seront très rapidement déchues demain – même si on a pu voir que les jeux mobiles les plus rentables de 2017 sont parfois des jeux sortis en 2012 ! Pour Kimishima, rien n'est jamais acquis : toute bonne chose peut rapidement être oubliée. Bref, cela veut dire que pour maintenir ses revenus dans la durée, il faut toujours proposer de nouvelles idées aux joueurs.

Source : Yahoo via NintendoEveryting

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

JohnCrichton99
Ok et bien on attend de voir car pour l'instant, recyclage, portage et doublons (kirby, yoshi)

Il est urgent de présenter de l'inédit pour cette année car la dynamique va s’essouffler. Et bien que la 2ième année soit importante, le public est volatil et une année (n'importe laquelle) peut suffire pour un désintéressement massif (ce fut le cas avec la Wii par exemple, après le phénomène des 2 premières années, c'est devenu ensuite une console raclette pour le grand public)

Pour l'instant, il manque clairement le gros titre de 2018 (1 seul, je suis raisonnable)
Ymerej
Le prochain Yoshi je ne le conidère pas comme un doublons personnellement c'est un nouveau jeu que j'attends, malgré qu'il me fasse pas frémir non plus mais bon ^^
keoone
JohnCrichton99 a écrit:Ok et bien on attend de voir car pour l'instant, recyclage, portage et doublons (kirby, yoshi)

Il est urgent de présenter de l'inédit pour cette année car la dynamique va s’essouffler. Et bien que la 2ième année soit importante, le public est volatil et une année (n'importe laquelle) peut suffire pour un désintéressement massif (ce fut le cas avec la Wii par exemple, après le phénomène des 2 premières années, c'est devenu ensuite une console raclette pour le grand public)

Pour l'instant, il manque clairement le gros titre de 2018 (1 seul, je suis raisonnable)


Je pense qu'il y a une différence fondamentale entre la wii et la switch, la wii s'est vendu grâce à un jeu > wiisport, la switch se vend sur son concept hybride. Il est certain que zelda botw ou Mario odyssée ou splatoon font parti du succès de la switch, mais c'est avant tout la promesse de jouer partout qui rend cette console si attractive. La wii sans wiisport aurait été un four.

Après c'est une évidence que les 3 premières années sont les plus importantes, si comme la wiiu les ventes ne décolle pas, les 2 dernières années deviennent très difficile.

Enfin l'acheteur de switch en 2018 va aussi passer par zelda ou Mario, donc on sait déjà qu'une partie des ventes sera guider par des jeux 2017.
Rare sont les joueurs qui achètent plus d'un jeu par mois, pour le grand public, le jeu vidéo est un loisir, contrairement à nous qui sommes des passionnés

Au final, l'annonce de l'année pourrait être GTA V qui trust les chart encore aujourd'hui.
Souvent les passionnés pensent que c'est eux qui pèsent sur l'industrie, ce qui est faux. La plupart des passionnés rejettent la politique d'EA, pourtant le paytowin se propage et gangrène les consoles principalement du fait du grand public qui achète fifa par exemple chaque année, qui ne jouera qu'à ce jeu alimenté par les micropayement.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×