Billet de Waluigi

Billet : Apple peut-il flinguer Nintendo ?

Billet de Waluigi
Les Billets d'humeur sont votre rendez-vous hebdomadaire qui, chaque lundi, autorise Waluigi à prendre la plume pour appuyer là où ça fait mal !

Cette semaine, Waluigi s'intéresse à la position d'Apple sur un marché que l'on sent de plus en plus proche de celui de Nintendo. Il se pose donc une question légitime : Apple peut-il flinguer Nintendo ?! Au sein de l'équipe, ce billet a fait débat, nul doute qu'il devrait susciter quelques réactions parmi vous également !

Si on vous donne rendez-vous en fin de Billet pour vous aussi donner votre avis, Waluigi vous propose de le retrouver sur Facebook, l'occasion pour nous de vous rappeler que PN dispose également de sa page sur le fameux réseaux social ! Venez vite nous y retrouver !

Apple peut-il flinguer Nintendo ?

Salut à tous.

Avant de rentrer dans le vif du sujet du jour, je me permets d’ouvrir une petite parabole qui est de rigueur : je souhaite VOUS remercier, fidèles lecteurs, pour votre lecture et réactivité sur le Forum PN des Billets. La semaine dernière, le topic éponyme était le plus actif et commenté. Cela montre qu’il y a bien une vie après les billets et que les sujets ne sont pas innocents. Très franchement, sachez que je dispose vraiment d’une liberté d’écriture… et il n’y a pas une fois où l’un de mes textes à été retouché. Je sais que les grands chefs de PN, Xavier et Tom pour ne pas les citer, ne sont pas toujours d’accord avec mes propos. Parfois on est totalement du même avis, parfois pas du tout (c’est le cas entre autres de mon billet critiquant Mario Sports Mix !).

Si Waluigi à parfois frôlé le placard :-p, il a surtout eu la possibilité de faire de nombreuses Unes pour parler librement des sujets qui fâchent. Sachez, vraiment, qu’il n’y a pas de consensualisme. Il faut des opinions variées pour une presse saine ! Pas évident de trouver la juste mesure pour rester cohérent. Mais j’ose imaginer que cette rubrique fera, à sa petite échelle, avancer les choses dans le bon sens. Aimer Nintendo, ce n’est pas non plus aimer sans raison ! Bien au contraire !

Je ferme cette parenthèse pour revenir sur le sujet du jour : la menace d’Apple dont le spectre est plus que jamais présent sur le continent Nintendo. Pour la faire court, la situation du marché des portables est aujourd’hui bien différente d’il y a 5 ans. À l’époque, Nintendo avait le monopole des jeux nomades sans aucun concurrent sérieux. La PSP ayant raté le coche. Aujourd’hui, on ne peut ignorer le poids d’Apple et son App store qui sévit sur iPhone.

L’iPhone, la menace la plus sérieuse pour Nintendo depuis la Play 2

Car l’iPphone, qui partait à la base d’un pari (ça doit vous rappeler quelque chose qui commence par un W et fini par deux i !), est aujourd’hui une réussite écrasante. Le téléphone/ordinateur de bord/console de jeux/nomade est devenu un incontournable de notre société. Pour ne pas dire un phénomène ! Qui ne s’est pas senti au moins un jour dépassé, en dégainant assis à un bistrot son téléphone au lieu d’un rutilant iPhone ? Par ailleurs, l’iPhone offre de nombreuses applications parfois très utiles, permet de surfer en toute discrétion sur internet et accessoirement parfois de moins s’ennuyer au boulot… Et le tout dans une petite boîte en métal qu’on peut glisser dans la poche !


Apple a tenu ses promesses avec l’iPhone qui a révolutionné notre façon de vivre la technologie nomade au quotidien. Un poids lourd bien décidé à se « payer » Nintendo.
Cette situation est totalement inédite pour Nintendo, qui était jusqu’à présent leader dans le marché du nomade. La PlayStation est chère et réservée surtout aux gamers ; l’iPhone lui est très accessible, parfois gratuit selon certains abonnements souscrits et les jeux valent moins de 5 euros en moyenne ! Nintendo sait cela. Et c’est pour cette raison qu’ils auront bien plus de difficulté à rendre pérenne leur 3DS, passé l’effet de surprise qui ne durera on le sait qu’un temps…

Faire un 2ème « effet Wii » aussi vite que possible ?

Si Nintendo ne fait pas de cadeau à sa clientèle en vendant la 3DS 250 euros, c’est sans doute pour profiter d’en écouler un max tant qu’ils le pourront… On se rapproche ici de la politique de vente de la Wii. D’autant plus que, caméra 3D ou pas, le prix est tout de même salé pour une technologie dite « GameCube ». Quant au prix des jeux, il dépasse d’ores et déjà les 40 euros ! Ça fait cher, très cher, comparé au prix des titres proposés sur l'AppStore. Lesquels ne sont parfois pas plus insipides que ce que propose Nintendo en termes de casualitude !

Nintendo souhaite d’ores et déjà se « disculper » du prix des titres qu'ils proposeront sur 3DS, en expliquant que : « 
Si Apple continue comme cela, le public risque de s’habituer à des prix à 2 $ […], alors qu’en réalité ce sont des jeux surtout jetables qui ne sont pas représentatifs des coûts réels d’une production de qualité », comme l’explique Reggie Fils-Aimé, le PDG de Nintendo of America.

La 3DS, d’apparence, ressemble à une DS, et ce n’est pas par hasard.
Bien que supérieure technologiquement et novatrice, elle démontre
que Nintendo a souhaité peut-être limiter la prise de risque…
Autrement dit, Apple fait « trembler dangereusement » la poule aux œufs d’or de Nintendo, c'est-à-dire la manne que représentent les ventes des jeux. Selon les analystes de « Flurry », Le marché des jeux iPhone est passé de 5 % du marché portable en 2008 à 19 % en 2009. Les chiffres ne cessent de grimper, tandis que la DS est passée de 75 % du marché en 2008 à 69 % en 2009 aux US. Le bilan de 2010, qu’il faut encore défraichir un peu, montre que cette tendance s’accentue. Nintendo perd du terrain, quand l’AppStore ne fait que grandir un peu plus chaque jour.

Apple et Nintendo, deux tigres voraces dans une même cage ?

En réalité, et sans me faire l’avocat du diable, la situation n’est pas aussi simple que cela. Nintendo a d’une part explosé les records de ventes de portables avec la DS, fort de plus de 150 millions d’unités vendues. De fait, la firme n’a plus rien à prouver. En tout cas à l’opinion publique. Car avec les actionnaires et gamers c’est différent !

Ensuite, la 3DS reste finalement une « DS » boostée, dont les ventes globales se rajouteront sans doute en termes de bilan aux ventes « DS » générales. Pas de prise de risque donc en termes d’image de marque, on ne se mouille pas trop…

Enfin si Nintendo a permis les dérives du casual gaming, Apple a contribué lui à paupériser le métier de développeur de jeux vidéo. Et ce, en leur prenant une taxe copieuse sur chaque vente… tandis que les titres tombent bien souvent dans l’anonymat passé une semaine ! Trop de sorties, trop de jeux poubelles pour au final un seul grand gagnant, Apple. De fait, Apple n’est pas un saint et en tout cas pas plus philanthrope que le Nintendo d’aujourd’hui. Dans un sens c’est normal vu qu’il s’agit d’une entreprise, mais on ne peut cautionner nous les joueurs ce type de développement poussif. En clair donc, chacun ses défauts !

La guerre iPhone/3DS aura bel et bien lieu, qu’on se le dise. Deux poids lourds vont s’affronter dans le terrain du nomade et de la 3D relief. Que Nintendo en profite pour gagner du terrain durant quelques mois ! Car les jeux à 2 $ en HD (contre 50 $ sur 3DS), qu’on pourra pratiquer tranquille sur son téléphone de folie, ne laisseront pas Big N de tout repos. Nous verrons si les jeux made in Nintendo, dont les qualités ne sont plus à prouver -quand tout va bien et qu’il n’y a pas massacre-, sauront faire la différence une fois encore. Qui vivra jouera !

Un dernier petit mot avant de vous laisser : BONNE SAINT-VALENTIN AUX AMOUREUX !

Waluigi,
qui retourne jouer à sa Game Gear !
----- ---- --- -- -

Pour réagir à ce billet, vous pouvez selon votre préférence intervenir sur le Forum PN (lien direct ci-dessous), ou bien nous contacter via la section Courrier du site.

Notez que dans ce second cas, c'est peut-être Wario qui viendra vous répondre. Et on sait tous pertinemment que Wario et Waluigi s'entendent bien trop bien pour que vous en sortiez indemne !!!

Enfin, sachez que Waluigi est maintenant sur Facebook ! Pour le trouver, tapez 'Edmond Waluigi' dans le moteur de recherche du site, ou cliquez sur ce lien. Il vous attend avec impatience !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

lartist

Avant de rentrer dans le vif du sujet du jour, je me permets d’ouvrir une petite parabole qui est de rigueur : Je souhaite VOUS remercier, fidèles lecteurs, pour votre lecture et réactivité sur le Forum PN des Billets. La semaine dernière, le topic éponyme était le plus actif et commenté. Cela montre qu’il y a bien une vie après les billets et que les sujets ne sont pas innocents. Très franchement, sachez que je dispose vraiment d’une liberté d’écriture… et il n’y a pas une fois où l’un de me texte à été retouché.

Ce mec fantasme sur le nombre de commentaires, faudrait qu'on m'explique. Peu importe la qualité ou le hors sujet (voire le lock)

Décidément, bis :roll:
Docteur_Cube
Je n'ai malheureusement pas le temps de participer cette semaine, mais ce n'est pas l'envie qui me manque. Donc je mets un drapeau et je reviens voir dimanche.
yoann[007]
l'artist a écrit:

Avant de rentrer dans le vif du sujet du jour, je me permets d’ouvrir une petite parabole qui est de rigueur : Je souhaite VOUS remercier, fidèles lecteurs, pour votre lecture et réactivité sur le Forum PN des Billets. La semaine dernière, le topic éponyme était le plus actif et commenté. Cela montre qu’il y a bien une vie après les billets et que les sujets ne sont pas innocents. Très franchement, sachez que je dispose vraiment d’une liberté d’écriture… et il n’y a pas une fois où l’un de me texte à été retouché.

Ce mec fantasme sur le nombre de commentaires, faudrait qu'on m'explique. Peu importe la qualité ou le hors sujet (voire le lock)
C'est sa seule petite gloire. Laissons-lui ça :)

J'avais déjà remarqué ça aussi, d'ailleurs je lui avais suggéré de faire des articles avec du cul et du people pour susciter encore plus de commentaires. C'est pathétique.

Et comme d'hab' on retrouve l'hypocrisie de rigueur qui consiste à remercier les gentils lecteurs, puis à les conchier quand ils osent venir critiquer :) un peu comme quand il expliquait "j'apprécie ce que poste Yoann007, c'est pertinent et justifié" juste avant de m'envoyer une volée de bois vert en pleine figure parce que la lecture de mon avis "pertinent et justifié" juste après ça n'était finalement pas de son goût...

J'ai du mal à comprendre comment PN, qui malgré tout son manque d'objectivité et d'esprit critique n'en reste pas moins une société sérieuse, continue à accorder une tribune à cet irresponsable trollesque, qui n'hésite pas à menacer les posteurs de ban et les insulter en message privé — je passe gentiment sur les multiples sautes d'humeur qui m'ont découragé de tenter tout dialogue direct avec lui. J'espère au moins que c'est un ami des dirigeants du site, sinon c'est définitivement incompréhensible.
mheishiro
l'artist a écrit:

Avant de rentrer dans le vif du sujet du jour, je me permets d’ouvrir une petite parabole qui est de rigueur : Je souhaite VOUS remercier, fidèles lecteurs, pour votre lecture et réactivité sur le Forum PN des Billets. La semaine dernière, le topic éponyme était le plus actif et commenté. Cela montre qu’il y a bien une vie après les billets et que les sujets ne sont pas innocents. Très franchement, sachez que je dispose vraiment d’une liberté d’écriture… et il n’y a pas une fois où l’un de me texte à été retouché.

Ce mec fantasme sur le nombre de commentaires, faudrait qu'on m'explique. Peu importe la qualité ou le hors sujet (voire le lock)

Décidément, bis :roll:


C'est aussi ce que j'ai dit dans le dernier topic. C'est lourd. :roll:
Jumpman
Enfin si Nintendo a permis les dérives du casual gaming, Apple a contribué lui à paupériser le métier de développeur de jeux vidéo. Et ce, en leur prenant une taxe copieuse sur chaque vente…

Et Nintendo ne prend aucune royaltie sur les ventes de jeux peut-être ?
Là tu te fourvoies, Waluigi. Sur console, la marge perçue par le constructeur est encore plus élevée et le système de validation encore plus strict, et ce, au moins depuis la NES !
yoann[007]
Jumpman a écrit:Sur console, la marge perçue par le constructeur est encore plus élevée et le système de validation encore plus strict, et ce, au moins depuis la NES !

La marge perçue par le constructeur encore plus élevée sur les jeux retail ? Pardon ? Sur l'App Store, Apple prend 30% du prix de vente ! C'est BEAUCOUP moins sur les jeux matérialisés sur console.

Après, l'analyse de MR.WALUIGI est bien sûr totalement foireuse. Quand il explique qu'Apple contribue à "paupériser le métier de développeur de jeux vidéo", par exemple, c'est hallucinant de bêtise : certes, il se sert très largement sur les prix de vente, mais le développeur récupère L'INTÉGRALITÉ de la somme restante, soit 70% du prix de vente. En retail, le développeur touche tout juste entre 1 et 5% du prix de vente (dans le meilleur des cas), le reste allant à l'éditeur, aux revendeurs, couvrant les marges de fabrication et de distribution, etc. etc.
C'est juste TOUT L'INVERSE : le modèle proposé par Apple (mais pas que : c'est également valable sur les autres plateformes dématérialisées, particulièrement celle de Microsoft sur Xbox Live) donne un vrai pouvoir aux développeurs, qui peuvent désormais produire des jeux de manière indépendante et vendent de manière quasi-directe leurs jeux avec une marge maximale.

Je suis plutôt d'accord quand tu rappelles que les jeux retail font aussi l'objet d'un contrôle poussé par les constructeurs (parce que c'est souvent un argument avancé, à tort, par les anti-dématérialisation), même si tu exagères grandement quand tu dis "au moins depuis la NES". Ca s'est FORTEMENT assoupli depuis, et heureusement... sur ce point, si Nintendo reste adepte du tout-répressif, certains constructeurs sont d'ailleurs très libéraux et n'exercent qu'un contrôle minimaliste sur les jeux tiers (c'est par exemple le cas de Sony).
Docteur_Cube
@Jumpman et @yoann :

C'est ce que je me suis tué à lui dire par email ce weekend, mais rien n'y a fait é_è.

Ces 30% représentent un service rendu par Apple, et que les petits studios seraient incapables d'assurer eux-même :
— la mise en vente (stockage, bande passante, mise en valeur, une partie du marketing, mises à jour, etc.),
— la facturation (payement en 1 clic, tiers de confiance, défauts de payements, remboursements, etc.),
— les statistiques de vente,
— une partie des risques juridiques,
— un service d'assistance pour le développement,
— la sécurité (relative) face au piratage.

Et surtout que si paupérisation il y a, ce n'est pas à cause des 30% mais plutôt à cause de la saturation du marché et des prix tirés vers le bas. Les 30% correspondent à un service rendu que les développeurs acceptent sans broncher.

Comme l'a dit Yoann, sur console les éditeurs prennent beaucoup plus que 30%. Le pourcentage se négocie au cas par cas mais c'est énorme.
En contrepartie le travail de l'éditeur est différent de celui d'Apple et comprend plus d'étapes, dont l'intégralité du marketing.



Bon, il ne faut surtout pas que je me mette à écrire des pavés, j'ai vraiment pas le temps é_è.
stormcore
salut à tous, je me suis inscrit spécialement pour réponde à ce sujet.
je trouve que ce débat est assez pertinent car j'ai bien peur que la politique des constructeur de console actuelle est prise au dépourvu!
Les directions prisent par nintendo sont assez difficile à comprendre et moi même qui est commandé la 3ds car j'ai une certaine confiance en elle, me laisse perplexe.
j'ai un iphone 3g payé une broutille mais je n'ai jamais apprécié l'ergonomie offerte dans les jeux, le problème est que le nouveau public casual que Nintendo a conquis risque de leur passer entre les mailles du filet.
le résultat est pour le meilleur et pour le pire mais pour le meilleur se sera un recentrage vers le public Gamer (ce qu'il ont déjà commencer à faire),
le pire sera une perte énorme du marché car Nintendo à trop laissé de coté ce secteur et perdra forcément le public casual friand de technologie et de design avec l'accessibilité de la plateforme que apple a créé.
Seul façon pour Nintendo de redresser la barre me direz vous?
récupérer une partie du public casual sur le secteur gamer grâce à des projet innovant, rafraichissant et aboutit.
Sans en offenser certain qui sont fan absolu des emblèmes de la firme, je pense que Nintendo doit se renouveler et proposer de nouvelles expériences comme "steel diver". Voilà la solution de Nintendo qui perdra forcement sur le public casual qui est impossible à fidélisé et bien sure que la firme soit à 200% pour proposer des avantage au développeur pour qu'ils restent sur la plate forme et ne parte pas chez la concurrence très intéressante. merci de votre avis[/quote]
phiphy
Pour une fois, je trouve ce billet inutile vraiment de a à z (de tout point de vue confondu (même de nintendofan))

Apple un concurrent qui fait peur ? C'est comme la discussion des ebooks qui allaient remplacer le papier, ou les e-mails qui allait rendre caduque l'impression de feuille. Un jeu sur l'appstore qui se joue 5mn ne remplacera jamais un jeu qui a été développé plus ou moins longuement.

Le seul gros soucis de nintendo, c'est que leur politique de casualisation pose problème, vu que sur apple (à me reprendre si je dis faux, je connais peu l'univers mac) 80% des jeux ont l'air d'être des casuals.

Après 3DS plus chère que l'iphone... perso j'ai un htc je veux un iphone je fais quoi je prend un nouvel abonnement inutile ou je le paye 629€ cet iphone ? question de points de vue.

Après la 3DS est chère pour "une technologie dite « GameCube »". Oui la miniaturisation coûte plus chère où est le problème ? la question à se demander c'est est-ce que ça vaut réellement ce prix ?

après quand tu dis que nintendo se disculpe en disant : "« Si Apple continue comme cela, le public risque de s’habituer à des prix à 2$ (…), alors qu’en réalité ce sont des jeux surtout jetables qui ne sont pas représentatifs des coûts réels d’une production de qualité »"

Ba oui c'est vrai ce qu'ils disent c'est juste une question de norme. Par exemple, qui serait prêt à payer un quotidien 2€ alors que les même informations peuvent être trouvé sur internet ? (j'exclus les journaux de niches)

"Nintendo perd du terrain, quand l’AppStore ne fait que grandir un peu plus chaque jour. "


Les vols en égypte diminue, mais la taxe sur les voitures augmentent. and so what? ya aucune corrélation entre les 2 (du moins tu ne l'explique pas dans ton billet)

Dans un sens c’est normal vu qu’il s’agit d’une entreprise


ça veut dire quoi ça? c'est une entreprise alors elle a pas de morale? t'as trop vu les émissions de bp et d'ubs, c'est pas parceque c'est une entreprise qu'elle a pas de morale.

La guerre Iphone/3DS aura bel et bien lieu, qu’on se le dise.


C'est ton point de vue, moi je suis plus sur une "guerre" 3DS/NGP et encore le terme guerre est vraiment à prendre entre guimets car pour ma part les 2 consoles deviennent trop différente pour avoir une réel guerre sur des points comparable.

Bref voilà mon avis
Docteur_Cube
@stormcore :

Je partage ton point de vue.

Le marché des jeux portable s'est segmenté et Nintendo n'a pas vu venir cette segmentation.
Nintendo essaye encore d'attirer les casual avec son ancienne méthode, c'est à dire : console dédiée, jeux chers.

A l'inverse, Apple et les autres essayent d'attirer les casual avec une méthode qui semble bien plus adaptée : appareil multifonction, jeux pas chers.
Et c'est même tout un arsenal que cela apporte, avec des modèles économiques innovants : publicité dans les jeux, versions Lite gratuites, contenu additionnel payant, abonnements, etc.
=> Tout cela permet de baisser coûts de développement, et donc d'attirer les petits studios qui sont mis en difficultés par les développements très coûteux de la 3DS et de la PSP.

Les casual se foutent de la qualité et ne font pas la différence entre Mario et Lara Croft. Ils jouent occasionnellement pour passer le temps. L'offre bas de gamme proposée majoritairement sur l'App Store leur convient donc mieux que l'offre haut de gamme de Nintendo car ce n'est pas cher et qu'il y a un vaste choix.

A moyen terme, absolument rien n'interdit à l'App Store de proposer à la fois une offre bas de gamme (0-10€) et une offre plus haut de gamme riche pour les plus gros joueurs. Pour l'instant le seul frein aux jeux chers est la réticence des gens à payer plus de 10€ pour un contenu dématérialisé. Mais les habitudes évoluent rapidement.

La seule solution pour Nintendo aurait été de miser plus en avant sur le DSi Ware. Or ils semblent même reculer sur 3DS, donc c'est mal barré.


Donc oui, Apple et Nintendo sont en concurrence, mais il s'agit d'une concurrence plutôt indirecte : Nintendo vise le haut de gamme alors qu'Apple vise le bas de gamme. Il y a intersection car Nintendo fait des jeux hauts de gamme pour casual (Nintendogs, etc.) et vise donc une partie des mêmes gens visés par les jeux de l'App Store. De même, il y a intersection car il y a aussi des gros jeux sur l'App Store. Il y a même des jeux qui sont à l'identique à la fois sur console Nintendo et sur l'App Store.

Bref, Nintendo perd des parts de marché. Ca ne sera pas catastrophique en valeur car les jeux Nintendo sont très chers, mais en volume et en nombre de joueurs ça risque de faire bobo pour Nintendo. Nintendo est ainsi virée de son propre terrain de chasse que représente le marché casual portable.
Pour prendre un exemple concret, Angry Bird est le jeu le plus vendu sur iPhone, avec 30 millions d'exemplaires. Tous les joueurs iPhone n'ont pas acheté ce jeu, mais ça donne une idée du nombre de joueurs sur iOS : au moins 30 millions.

Je ne dis pas qu'Apple sera leader du jeu portable du jour au lendemain. Mais les iDevices vont prendre une part de marché non négligeable, c'est indéniable.
Nintendo va se confiner dans sa niche des jeux haut de gamme, et donc toucher principalement les gamers et ceux qui auront fait l'effort de claquer 250€ uniquement pour jouer, puis 40-50€ par jeux.
Dans le même temps, Apple va toucher un très large public grâce à des appareils très répandus et à un Store qui rend les jeux très accessibles (un clic, gratos). Même ceux qui n'ont jamais pensé jouer un jour peuvent se laisser tenter très facilement par les jeux de l'App Store, alors qu'il serait inconcevable qu'ils se disent "tiens, si j'allais m'acheter une 3DS à 300€ ?".

Le dernier avantage concurrentiel de Nintendo, ce sont ses licences : Mario, Zelda, Pokémon, etc.
D'un point de vue matériel ils sont à la ramasse totale face à Apple.
Et leur modèle économique est à la ramasse ce qui va leur faire perdre le soutien des développeurs.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×