Interview

Interview de Shigeru Ota

Interview

Partie II : L'installation en Europe.

Core Magazine : Cela fait dix ans que Nintendo of Europe a été créée, exact ?

Shigeru Ota :Oui, il a été créé em Février 1990. A cette époque, la Game Boy n'était toujours pas disponible en Europe et la Nes ne se portait pas très bien. Notre distributeur en Allemagne nous a en fait supplié d'annuler sa license. Ils voulaient que Nintendo s'occupe des ventes directement, c'est la raison pour laquelle Nintendo of Europe a été fondé à Francfort, en Allemagne.

Core Magazine : Quels défis avez-vous alors affronté ?

Shigeru Ota :Pour ma part, je n'ai pas pu trouvé un appartement pendant les 6 premiers mois. Nous avons jonglé entre différents hotels pour deux ou trois semaines, et ca fait vieillir vite. Nous avons décidé de commercialiser le Game Boy en Aout en Europe.

Core Magazine : A peu près un an après le lancement au Japon ?

Shigeru Ota : Oui. Après avoir testé la réaction de consommateurs à Berlin, nous pensions qu'il se vendrait plutôt bien. Mais nous voulions en être sûrs, alors nous allions physiquement chez les revendeurs chaque semaine une fois lancé pour avoir les chiffres de ventes. Nous avons alors vu qu'il se vendait raiment, et au cours de la première année nous avons vendu plus de 400.000 unités !

Core Magazine : En Allemagne seulement ? Quel logiciel a donc pu emporter les ventes ?

Shigeru Ota :Oui, Tetris était très populaire.

Core Magazine : A votre avis, qu'elles sont les grosses différences entre les marchés américain et européen ?

Shigeru Ota :En Europe, il faut du temps pour monter une affaire. En Amérique vous pouvez avoir une ligne de téléphone installée rapidement, mais en Allemagne nous avons dû attendre deux mois. Même le fait d'avoir des fournitures de bureau a demandé trois mois. Par rapport aux standards actuels vous pourriez croire que tout était fait exprès pour nous. Une autre chose est que, en Allemagne, les magasins ferment à 18:30 et rien n'est ouvert le Dimanche. Le Samedi, la plupart des magasins sont ouverts jusqu'à 14:00, mais désormais ils le sont jusqu'à 16:00. [rires] A cette époque, ca semblait être le pire pays de la planète.

Core Magazine : Que pouvez-vous nous dire des goûts entre les régions ?

Shigeru Ota :Le software se porte bien en Amérique, mais le marché européen a tendance à être plus classique. Toutefois, chaque pays d'Europe est différent. Par exemple, l'Angleterre ressemble assez à l'Amérique, mais l'Allemagne est plus classique, et la plupart des jeux sont achetée et joués par des enfants.

Core Magazine : A votre avis, quel pays d'Europe est le meilleur en termes de ventes ?

Shigeru Ota :l'Angleterre. Les gens, là-bas, ont tendance à accepter les nouvelles choses plus rapidement, bien qu'ils aient aussi tendance à perdre leur intérêt plus vite. En Allemagne, toutefois, les choses ont besoin de plus de temps pour s'imposer, mais durent plus longtemps.

Core Magazine : Combien de pays sont inclus dans Nintendo of Europe ?

Shigeru Ota :Nintendo a des filliales en Allemagne, France, Espagne, Pays-Bas et Belgique. Dans d'autres pays comme l'Angleterre, tout est fait par le biais de distributeurs.

Core Magazine : A votre avis, quels sont les genres les plus populaires en Europe ?

Shigeru Ota :En Angleterre, les jeux de combat et d'horreur comme Biohazard sont populaires. Les jeux de crouse sont encore très populaires à travers le reste de l'Europe.

Core Magazine : Des jeux de F1 je présume ?

Shigeru Ota :Oui, en Europe les jeux de F1 et de football sont populaires. En Amérique, le baseball, le basket, le hocket et le foot se vendent tous bien, mais en Europe les genres de sports qui marchent sont surtout les courses et le football.

Core Magazine : Comment les régulations, dans ces divers pays, affectent votre entreprise ?

Shigeru Ota : En Allemagne, les jeux violents sont strictement réglementés. Je pense que ces régulations ont été imposées par la période qui a suivi le nazisme dans leur histoire. Dans des pays comme l'Angleterre, toutefois, les règles sont beaucoup plus libérales.

Core Magazine : Quand un jeu est disponible en Europe, dans combien de langages est-il traduit ?

Shigeru Ota : Au départ, Anglais, Allemand et Francais. Parfois en espagnol et en italien aussi, mais ca dépend des jeux. Pokemon a été commercialisé avec 5 langages en tout.

Core Magazine : La Nintendo 64 semblait avoir bien démarré au Japon, mais l'intérêt qui lui a été porté s'est récemment dissipé, non ?

Shigeru Ota :Elle a reculé pendant un moment. Depuis la sortie de Pokemon Stadium, il y a toutefois eu une sublime amélioration.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×