Dossier Nintendo

Résultats annuels 2016-2017 de Nintendo

La publication des résultats annuels 2016-2017 de Nintendo, promise ce jeudi 27 avril, a bien eu lieu. Au menu, on découvre un niveau de profits record pour l'entreprise, grâce à la sortie de la Switch, mais aussi et surtout grâce à des revenus extraordinaires, dans tous les sens du terme !

Dossier
Nintendo vient de publier ses résultats annuels, une date attendue par les investisseurs qui, sur la base du bilan communiqué et sur les perspectives à court ou moyen terme, vont pouvoir décider de conserver, acheter ou vendre leurs actions Nintendo. Et nous, cela nous donne un bilan de santé du groupe, toujours bienvenu pour répondre à cette question essentielle : comment va Nintendo ?
L'année fiscale s'est terminée, pour Nintendo comme pour beaucoup d'entreprises du secteur du divertissement et du jeu vidéo, le 31 mars. Et ce mois de mars 2017 n'était pas un mois comme les autres puisque c'est le 3 mars qu'est sortie la Nintendo Switch, d'une part, et le jeu The Legend of Zelda: Breath of the Wild, d'autre part.

Les chiffres-clés

Vous n'avez pas le temps de lire le détail du bilan de Nintendo, pas de problème, voici les chiffres-clés :
- Chiffre d'affaires de Nintendo 2016-2017 : 489.095 milliards de yens (1.55 milliard d'euros)
- Profit pour l'année fiscale 2016-2017 : 102.574 milliards de yens (843 millions d'euros)

Chiffre d'affaires, profit opérationnel/ordinaire et extraordinaire 2016 et 2017

Nintendo : un profit pour l'année fiscale 2016-2017 !

Bonne nouvelle : Nintendo a dégagé un bénéfice cette année pour ses activités habituelles : un bénéfice de 29.36 milliards de yens (soit 241 millions d'euros). C'est mieux que les prévisions qui étaient de 20 milliards de yens.

Nintendo réalise sur l'année un chiffre d'affaires de 489 milliards de yens (soit 1.55 milliard d'euros), en léger recul par rapport à l'année fiscale précédente. La sortie de la Switch n'aura pas réussi à compenser un début d'année un peu faible qui a donc conduit, sur l'année, à une baisse du chiffre d'affaires de Nintendo.

L'essentiel reste néanmoins d'afficher un bénéfice : il est en baisse par rapport à l'année dernière, mais c'est un bénéfice quand même. Les efforts de la société pour réduire les dépenses n'ont pas suffi pour offrir un niveau de profit similaire voire supérieur à l'année dernière.

Grâce à Pokémon GO, Nintendo récupérant une part des bénéfices en fonction de sa part du capital dans The Pokémon Company, le profit de l'entreprise a quant à lui explosé : il est cette année de 102.582 millions de yens, soit 843 millions d'euros ! C'est juste 5 fois plus qu'en 2015-2016, grâce à Pokémon GO d'une part, et à la vente des Mariners de Seattle d'autre part :
- Profit opérationnel : 241 millions d'euros
- Vente des Mariners : 64.5 milliards de yens (soit 530 millions d'euros)
- Part des bénéfices de Pokémon GO : 50.3 milliards de yens (soit 413 millions d'euros)

Mars 2017 : sortie de la Switch et de Breath of the Wild

Avec 2.76 millions d'exemplaires vendus sur Nintendo Switch, Nintendo réalise une superbe performance, les ventes totales du jeu s'élevant à 3.84 millions d'exemplaires si l'on inclut la version Wii U dans ce comptage. Nintendo ne donne pas de chiffre pour 1-2 Switch, mais évoque le "buzz" que le jeu a généré à la sortie de la console.

Au total, sur mars 2017, Nintendo indique avoir vendu 2.74 millions de consoles, et en tout 5.46 millions de jeux. Cela veut dire que les possesseurs de Switch ont presque deux jeux chacun sur leur toute nouvelle console.

Une 3DS qui pète la forme et une Wii U qui s'est éteinte

Nintendo constate que les ventes de 3DS sont également en hausse. De fait, les sorties Nintendo de l'année écoulée ont réalisé de solides performances : outre Pokémon Soleil & Lune forts de 15.44 millions d'exemplaires vendus, Nintendo indique avoir écoulé 2.34 millions d'exemplaires de Super Mario Maker for Nintendo 3DS et 1.36 millions d'exemplaires de Kirby: Planet Robobot.

La sortie de Pokémon GO a remis la franchise Pokémon sous les projecteurs, et Nintendo se montre conscient de ce regain de popularité grâce à l'application lancée par Niantic en juillet 2016 : les joueurs ont retrouvé le chemin des revendeurs pour s'équiper en console, et ainsi jouer ou rejouer aux jeux Pokémon : 7.27 millions de Nintendo 3DS ont été vendues sur l'année fiscale, ce qui représente une progression de 7% par rapport à l'année précédente, et 55.08 millions de jeux ont été écoulés (+14% !).

Parlons quand même de la Wii U, cette console mal aimée dont le dernier soubresaut aura été la sortie de The Legend of Zelda: Breath of the Wild, le 3 mars dernier, écoulé à 1.08 million d'exemplaires. Les ventes de consoles se sont arrêtées à 760 000 machines sur l'année, un chiffre en baisse de 77% par rapport à 2015-2016 mais en phase avec les projections.

Pokémon GO, NES Mini, jeux mobile : ya-taaaaa !

L'année 2016-2017 a été l'année de tous les changements pour Nintendo qui a pu bénéficier des retombées de la sortie de Pokémon GO, un jeu qui a rayonné sur l'ensemble de l'activité mobile de Nintendo sur l'année. Deux jeux mobiles ont été lancés : Super Mario Run (Nintendo parle de l'accueil fantastique réservé au jeu mais pas de ses ventes) et Fire Emblem Heroes (au sujet duquel on apprend qu'aussi bien des joueurs habitués à la série que des nouveaux venus se sont intéressés au jeu).

Par ailleurs, 2016 a été marquée par la sortie de la Nintendo Entertainment System: NES Classic Edition. Du côté des amiibo, Nintendo déplore le manque d'intérêt des consommateurs avec "seulement" 9.1 millions de pièces vendues sur l'exercice (et 9.3 millions de cartes NFC), ce qui reste quand même pas mal du tout, les ventes ayant été boostées par la capacité de Nintendo a proposer des jeux exploitant cette fonctionnalité amiibo.

Nous reviendrons dans une autre actualité sur les perspectives financières de Nintendo pour l'année fiscale 2017-2018, mais aussi sur les million-sellers du moment et le départ en retraite de Genyo Takeda, à qui l'on souhaite une belle et heureuse vie de retraité après une belle carrière au sein de Nintendo !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

wiidefender
La baisse de bénéfices peut s'expliquer par les investissements faits par Nintendo ! Investissements dans les projets de parcs de loisirs, investissements dans des sociétés de distribution au Japon, ouverture d'un centre logistique européen en Espagne, énnorme budget publicitaire pour le lancement de la Switch (on en a vu de partout et en masse), le colossale budget alloué au R&D de la console sur 2015 et 2016,... bref,, en gros, tout ce que Nintendo ne faisait pas sous l'aire Iwata et que Kimishima s'est empressé de mettre en place efficacement !

Les investisseurs en sont conscient, pour gagner de l'argent, il faut savoir en dépenser !
ViNcEnT1er
Vous mélangez allègrement les millions et les milliards.
Et depuis quand 489 milliards de yens font 1,55 millions d'euros ? Ça fait 4 millions € presque tout rond.
ViNcEnT1er
Je voulais écrire 4 milliards bien sûr ! :))
wiidefender
Avec un petit smiley, ca passe tellement mieux les demandes de correction... :)

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×