Dossier

Le piratage sur GameCube, une illusion ?

Dossier
Arrêtez de penser que toutes les consoles sont impiratables ! Regardez par exemple la Famicom, la Super Famicom, la Game Boy et la N64 : toutes ces consoles ont bénéficié de copieurs permettant de copier ses jeux préférés... Toute console a ses points faibles, même si elle utilise des technologies anti pirate géniale, ou des formats hybrides comme la Dreamcast.
Dossier rédigé par 1080Boarder

Le piratage de la génération 32-64 bits

Envisageons le piratage de la Playstation : il faut bien évidemment immédiat ou presque puisque Sony n'avait pas cru bon de mettre de bonnes protections. La N64 a donc eu ses copieurs, en fait sur la génération 32-64 bits, seule la Saturn n'a pas été trop piratée...

La Playstation est sans conteste la console la plus piratée de tous les temps, du fait de la facilité déconcertante et de la rapidité avec laquelle les apprentis pirates peuvent copier le jeu de leur rêve... D'ailleurs,  observez donc cette capture d'écran, prise dans l'aide de Nero...

Ils sont gentils d'expliquer toute la marche à suivre non ?

Passons à la N64. Si nous savons tous qu'il existe des émulateurs pour simuler le fonctionnement de notre chère console de salon, moins nombreux sont ceux qui connaissent l'existence du Doctor64 et de Mister Backup. Ces deux produits -totalement illégaux- permettent de copier des jeux N64 sous forme de roms mais surtout de relire des roms pirates récupérées sur le Net... Ces appareils utilisent comme support de stockage soit la disquette Zip (100 Mo) ou tout bêtement un CD vierge... Ils se placent sous la console, à l'instar du 64DD, dont voici d'ailleurs une photo...


Le cas de la concurrence 128 bits

La nouvelle génération est prometteuse pour les pirates : la Dreamcast réputée impiratable par son GD Rom, galette ronde de 12 cm de diamètre à la capacité comprise entre celle d'un CD et celle d'un DVD. Le système de double couche assurait un piratage -théoriquement- impossible. Et pourtant... Il a suffit que Dattel sorte une pré-version de son action replay pour que les célèbres pirates du groupe Utopia trouvent LA faille, celle qui "ouvrait" les entrailles de la machine.

De cette pré version d'action replay a été conçu le "boot cd" qui à l'image de la célébrissime puce PSX permet de lire les jeux import et gravés.
Par le biais d'un habile système, les pirates ont pû récupérer sur disque dur l'intégralité -ou la quasi totalité- des jeux dreamcast existant et les ont mis à disposition sur Internet.

La PS2 n'est pas en reste et l'on annonce déjà les premières puces, ressemblant étrangement à celle que l'on plaçait dans sa grande soeur, la PSX. On peut même trouver en cherchant bien des boot cds PS2 permettant, tout comme son homologue sur Dreamcast, de jouer à des copies illégales...

Le cas de la Gamecube

A l'heure où la prochaine console à sortir est la NGC, on peut se demander si elle est vraiment impiratable.
D'accord, elle utilise un support spécial (DVD propriétaire de 8 cm de diamètre). Mais il faut savoir que l'on peut trouver des CDs vierges 8 cm et sous peu, des DVDs vierges de cette taille. Le dernier record en date étant l'oeuvre d'un célèbre producteur de médias qui parvient à stocker quelques gigaoctects sur un CD spécial de 8 cm, soit encore un peu plus que ce que permet la NGC...

Oui mais ! Nintendo l'a prévu et a intégré à la surface des DVDs un cryptage optique. Alors, "à part graver le symbole Nintendo avec une pointe sur ces CDs gravés de 8 cm, je ne vois pas comment on peut pirater les jeux NGC" me disait San lors d'une conversation.

Première faille : la connectique

Oui mais la faille ne vient pas du lecteur DVD propriétaire (du moins pour le moment) mais effectivement de la connectique.
"La Nintendo GameCube dispose de 3 ports de connexion, et quels ports : un port grande-vitesse, un petit port (port 1) série sur le côté de la console, et un port plus large (port 2) pour les adapteurs réseau." voici ce que vous pourrez lire dans la section NGC de Puissance Nintendo...

Sur un PC, à quoi sert le port série ? Mis à part à mettre une souris ou un modem, il sert aussi à mettre un câble... pour transmettre des données.
Gageons qu'il y aura en ce monde facilement un bricoleur qui bidouillera un petit quelque chose pour transmettre l'intégralité de ses DVD NGC... Ces "isos" seront alors disponibles un peu partout, comme c'est le cas d'isos dreamcast, et les chanceux qui bénéficient de l'ADSL voire du satellite s'en donneront à coeur joie.

D'accord, ils auront les isos, donc à la limite, peut être existera-t-il des émulateurs... Mais comment transmettre ces jeux sur la console ?
Il reste bien le port haut débit pour transmettre les données directement du PC vers la console... A voir, mais franchement, ça semble fastidieux.

Le périphérique fantôme ?

A l'image de la N64 qui a eu droit à ses copieurs et son 64DD, peut être que la Nintendo Game Cube aura, par le biais de ses ports d'extension, de tels périphériques permettant de lire des "isos" récupérés à l'aide de la méthode évoquée ce dessus. Mais cela ne dépend pas de Nintendo, mais plutôt de certaines sociétés Taïwanaises et de Hong Kong (devinez de quel pays vient le Doctor 64 ;o)).

Si cela se produit, on aura affaire à un piratage d'élite, dans le sens où seuls les gamers fortunés pourront se le permettre... Mais dépenser 3 000 F alors qu'à ce prix on peut s'offrir 10 bombes sur NGC... Le choix sera vite fait : tout le monde choisira les jeux !!

La version Gamecube de Matsushita serait-elle la menace ?

N'oubliez pas que Matsushita va produire des NGC avec lecteurs de DVD... Qui dit DVD dit DVD vidéo et CD audio. Hors, sur la Dreamcast, la faille utilisée par les pirates consiste à mettre une session d'audio de moins de 3 secondes pour que la console ne rejette pas le disque puis à rajouter l'iso gravé. Alors qui sait si nous verrons ce genre de chose sur NGC ?

Cela peut sembler possible... Dans ce cas, il se pose encore le problème d'extraction des isos... A moins de passer par une Gamecube édition Nintendo et de relier celle-ci avec un câble bricolé à son PC, puis de graver sur CD ou DVD vierge l'iso ainsi récupéré... Bref, la marche à suivre semble fastidieuse, car il faut déjà disposer des deux versions de la NGC, ainsi que d'un PC avec graveur...

Toutefois cette hypothèse de CD-DVD pirate n'est pas à exclure, loin de là, car nombreux seront ceux qui souhaiteront vaincre les protections de la NGC, juste pour le défi -just for the fun-

Alors, possible ou impossible ? Je dirais.... pas impossible, car moyennant quelques démontages de NGC, il y a fort à parier que les pirates réussiront -après un certain temps certes- à concevoir des câbles exploitant la connectique de la NGC. Sinon, peut être verrons nous des émulateurs NGC à l'image des émulateurs GBA qui fleurissent sur le Net... Si maintenant vous obtenez la NGC avec lecteur DVD comme Panasonic a prévu de les faire, l'utilisation du lecteur DVD "facilitera" la tache des pirates.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×