• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Cursed to Golf Disponible sur Switch

Test de Cursed to Golf (Switch)

Test de Cursed to Golf : Prêt pour un 18 trous au purgatoire ?

Vous avez toujours rêvé de faire une partie de golf au purgatoire ? Ou de mettre votre vie en jeu pour devenir un véritable golfeur de légende ? Si oui, alors bienvenue au Purgatoire Golfique, un endroit où vous pouvez être pour toujours… Cursed to Golf !?

Test
Grande nouvelle ! Vous pouvez atteindre le but de votre vie, le Saint Graal des joueurs de golf : Le Grand Trophée du Championnat de Golf Éternel et le titre de meilleur joueur du monde. Du moins, pas dans la vraie vie mais sur votre Switch. Chuhai Labs nous présente son tout nouveau jeu : une aventure golfique à la sauce roguelike dans un univers glauquement loufoque. Avec un style graphique à l’esthétique cartoon et de nombreux pièges surprenants, à vous de survivre sur le green aux Portes des Enfers !

Prêt à golfer pour l'Eterni-Tee ?

Vous êtes mort ! Alors que vous étiez au sommet de votre sport, considéré par vos pairs comme un dieu, au dernier tire gagnant d'un grand tournoi international, vous êtes touché par la foudre et POUF… Bienvenue au Purgatoire Golfique ! Maudit et mort pour l'éternité ? Coincé pour toujours à tâter du club avec les fantômes ? Peut-être pas. La légende dit que jouer sur les parcours sournois de ce monde vous ramènera au pays des vivants et, plus important encore, au trophée que vous étiez sur le point de remporter. Mais derrière ce scénario des plus curieux et des plus efficaces se cache un monde infernal où les parcours ne sont pas normaux : ils sont agencés de plateforme 2D avec des pièges en tous genres, de portails, de plans d'eau, de statues et surtout de multiples dangers.
Vous commencez à avoir la pétoche ? Ne vous inquiétez pas, tout vous est expliqué dans le didacticiel qui est fourni comme il faut. Un peu trop long sûrement, avec beaucoup de dialogues à lire, mais bien garni. Rapidement, vous vous rendrez compte qu'atteindre le trou est une combinaison de compétences, de stratégie et ultimement de chance. Embarquez pour des parcours de type Metroidvania, pleins de surprises et où tout peut arriver. Des parcours où une seule erreur et c’est la mort assurée.

Un regain de vitalité à six pieds sous terre !

Une fois le didacticiel fini, en route pour le premier parcours. Oubliez la complexité des contrôles, il n’y a que trois types de clubs qui peuvent être sélectionnés grâce au bouton Y de la Switch. Le Driver pour parcourir une grande distance, le Fer pour une distance et une hauteur moyennes et le Wedge pour des tirs à courte portée. Bien sûr, chacun étant très bon à des fins différentes. À cela s'ajoute une jauge de force et un curseur pour contrôler la distance de la balle et… Oh oui elle est déjà dans le trou !!! Oh mon dieu, mais quel golfeur de légende !!!En fait, il ne faut pas être aussi sûr de nous là-dessus. Les contrôles sont simples à appréhender car la complexité du jeu est dans le gameplay, avec des terrains proposés au hasard et, surtout, avec un nombre limité de coups pour les finir. Peur de succomber au fatidique et tant redouté « dernier coup » ? On a parlé de statues plus haut. Elles ont leur utilité. Il faut les casser à coup de balle de golf ! Il en existe deux, les argentées et les dorées. Les argentées donnent deux tirs et les dorées quatre tirs supplémentaires.

À cela s'ajoutent des cartes d'As que vous pouvez obtenir, en finissant un parcours ou à la boutique l'Eterni-Tee avec l'argent gagné au fur et à mesure des trous. Elles vous aident grandement et permettent d'exploser les murs de TNT pour trouver des raccourcis, de changer la trajectoire de la balle en plein vol, de geler les étangs, d’obtenir des coups additionnels et bien plus encore… De quoi vous amuser !
Cependant, ces cartes As ne sont pas éternelles. Cursed to Golf est un roguelike. Si vous échouez à un niveau, le jeu vous dépouille de toutes vos cartes et vous ramène au premier trou de votre zone. Et les parcours sont proposés de façon aléatoire à chaque réinitialisation… La mort est sadique ! Le seul point positif, si l'on peut dire ceci, c'est que si vous venez à battre un boss, vous obtenez une vie en plus, semblable à un checkpoint, en cas de défaite.Si avoir des points de sauvegarde peut sembler étonnant pour un roguelike, ils en deviennent nécessaires et même espérés au vue du déséquilibre et de la difficulté. Des cycles de trous dont certains bien trop ardus si vous n’avez pas les cartes qu’il faut. Pire encore, vos échecs peuvent être provoqués par des bugs ou des crashs. Il y a de quoi décourager pour la suite.
De plus, le premier coup habituel avec un driver pour envoyer votre balle le plus loin possible ne fonctionnera pas ici ; vous aurez besoin d’aller de l’avant à chaque fois et de déterminer stratégiquement le meilleur plan d’action avec la vue Birdie. Une vue, permettant de voir tout le terrain. Bien que cela approfondisse le gameplay, cela nuit aussi gravement au rythme et lorsque les choses tournent mal, ça peut vraiment vous empêcher de recommencer depuis le début. Mais comme avec les meilleurs roguelikes, cet échec finit par entraîner la maîtrise de la zone, vous amenant vers des défis encore plus difficiles.

Astérix et Obélix et la lenteur du purgatoire

Mais que serait un jeu de golf sans sa rapidité ! Eh bien ça deviendrait un jeu lent ayant pour thème le golf. La lenteur à chaque nouveau coup, la lenteur de la balle qui traverse l'écran, la lenteur de l'animation de notre personnage qui se dirige vers la balle… Doit-on vraiment attendre les animations de notre golfeur à chaque fois ? On s'attend à un jeu nerveux mais avec toutes ces animations entre chaque tirs, on a parfois plus l'impression de vivre l'étape de l'administration dans Les Douze Travaux d'Astérix… Regarder cette action, puis celle-ci, et encore une autre pour enfin tirer. Et on recommence. Un cycle infini avec à chaque parcours une à deux minutes d’animation de juste notre personnage qui se dirige vers la balle. C’est très frustrant surtout durant les affrontements où, en plus de nos actions, on doit regarder celles des boss. Ces dernières peuvent d’ailleurs être parfois plus longues !Et les affrontements avec les boss de niveaux ? Douloureusement problématiques. Si niveau gameplay ils ne changent pas grand chose vu qu’il faut juste être le premier à mettre la balle dans le trou, vos adversaires peuvent faire crasher le jeu. Surtout le premier boss. Et si le jeu crash, on recommence le parcours depuis le début… Et il y a d’autres bugs ! Comme être coincé dans l'eau ou dans un mur pour l'éternité en utilisant la carte « balle d'essai », ou bien, être coincé parce que le jeu ne reconnaît pas la touche que l’on appuie ou des disparitions de cartes d’As que l’on a activé sans pour autant les utiliser.

Enfin, si le rythme est déjà lent, il est encore plus brisé par un level design trop axé sur la recherche de la seule et unique solution prévue pour un trou, plutôt que sur la compréhension de l'énigme au fur et à mesure que l’on avance. Une mécanique qui peut vous mettre facilement dans une situation impossible à gagner à cause d’un mouvement effectué quatre coups avant. Revenir en arrière ? Impossible si vous n’avez pas une carte As ou une statue pas loin pour vous rajouter des coups !
12/20
Vous voulez vous amuser dans un monde aussi étrange que loufoque ? Alors Cursed to Golf est fait pour vous ! Un jeu surprenant avec des personnages au design et aux caractères bien distincts et attachants. Un jeu ayant des contrôles réellement simples avec des parcours où pour atteindre le trou il faut user de stratagèmes. Mais derrière ses atouts se cachent de véritables défauts qui sont de vrais parasites : des bugs, des problèmes de level design, de rythme, de physique mais surtout une lenteur qui se ressent tout le long. Un jeu qui pouvait être plaisant au début se retrouve à être frustrant après quelques heures. Néanmoins, Cursed to Golf peut avoir son public car il possède cette petite étincelle de plaisir mais bien trop caché dans l’obscurité du purgatoire pour le moment.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST : Nintendo Direct, Splatoon 3

Soutenez PN : achetez ces jeux !

12 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Des esprits, des couleurs saturées et du golf. De quoi faire rêver ! Une idée superbe avec un bon scénario mais une exécution finale qui semble bien trop faible face à l’esthétique très bien travaillée. Le jeu a sûrement été conçu avec dévouement et compétence, il n’est pas fait pour tout le monde. Un jeu dur avec un réel potentiel mais ayant beaucoup trop de défauts pour le moment pour que cela soit réellement plaisant.

Jouabilité
Avec une simplicité dans les contrôles, on comprend vite que la complexité réside dans le gameplay qui semble alors plus intense et stratégique que la plupart des jeux de golf. Un jeu qui peut sembler plus proche des roguelikes tels que Slay the Spire ou Spelunky où toute erreur peut mener à la mort. Mais il y a bien trop de problèmes pour que la jouabilité soit plaisante avec des bugs, un rythme lent et une physique approximative. Une jouabilité qui nuit complètement à l’immersion.
Durée de vie
Cursed to Golf est sans cesse une surprise et il est plutôt injuste de dire qu'il ne possède que 18 trous, car à chaque erreur le parcours est tout nouveau. Des pièges différents, un tracé différent... Un nouveau jeu à chaque fois avec une assez bonne longévité. Il est possible de faire une session courte d'un ou deux parcours pour ne pas se lasser du côté répétitif du jeu.
Graphismes
Des couleurs saturées, un character design cartoon reflétant leur caractère fort avec chacun leurs propres assortiments de teintes, de très jolis décors et des multiples choix de couleur pour votre personnage. Malgré toutes ces nuances diverses, l'harmonie est bel et bien présente avec un ensemble bien lisible.
Son
Avec l'ambiance Game Boy Advance absolument agréable, la bande-son électronique composée par Mark Sparling, le compositeur de A Short Hike, crée une atmosphère accueillante pour toutes vos petites parties de jeu vidéo.
Intérêt
Cursed to Golf est un bon jeu. Un jeu qui est sûrement l'un des roguelikes les moins stressants qui puissent exister sans pour autant enlever de sa difficulté. C'est dans ses contrôles, ses règles et son histoire assez farfelue que se trouve tout l'intérêt du jeu. Alors, à 19,99 euros sur le Nintendo Eshop, l'aventure au Purgatoire Golfique est une curiosité qui vaut le coup !

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Cursed to Golf (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×