• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Monster Jam Steel Titans Disponible sur Switch

Test de Monster Jam Steel Titans (Switch)

Monster Jam Steel Titans: un Monster Truck dans un magasin de porcelaine

Beaucoup rêvent de ces engins complètement fous dont seuls les américains ont le secret. Malheureusement, les jeux mettant en vedette les Monter Trucks ont par le passé montré des qualités bien rares… Alors, est-ce que le fait que ce Steel Titans soit cette fois développé par Rainbow Studio peut venir changer la donne ?

Test
Autant vous le dire tout de suite, je n’avais aucune attente particulière en lançant pour la première fois ce Monster Jam Steel Titans. Certes, j’ai toujours aimé ces engins complètement loufoques que seuls les américains sont capables d’inventer. C’est vrai également que j’adore les jeux orientés arcade, véritables défouloirs qui permettent de s’amuser immédiatement en lançant une partie sans avoir besoin de s’y investir pendant des heures. Malheureusement, les jeux mettant en vedette les Monter Trucks ont par le passé montré des qualités bien rares… Il valait donc mieux se montrer prudent. Alors, est-ce que le fait que ce Steel Titans soit cette fois développé par Rainbow Studio peut venir changer la donne ?

Un vrai contenu, et des ambitions

Avant de vous lancer dans le mode carrière, le jeu commence par un tutoriel plutôt bien réalisé et proposé par Brianna Mahon (pilote de Monster Jam). On y découvre les différentes activités proposées, qui vont de la course (circuit racing) au freestyle en passant par le way point racing (course avec checkpoints) et même du rythme racing, sorte de longue ligne droite bosselée où vous devrez gérer les rebonds fous de votre bolide tout en allant le plus vite possible. En outre, le ton est fun et la bande son rock est parfaite pour vous mettre dans l’ambiance !

Jusqu’ici, tout va donc très bien : le fun est omniprésent, et le jeu semble avoir fait l’objet de soin pour son développement, du moins au niveau pilotage et contenu.


Malheureusement, pour ce qui est des graphismes, c’est moins la fête. Si les versions PS4 et Xbox One sont visuellement de bonne qualité, la Switch n’a de toute évidence pas eu droit aux mêmes attentions : pourtant développé sur Unreal Engine, le portage semble avoir été fait à la va vite simplement en mettant tous les curseurs (fluidité, textures, effets…) au plus bas. Résultat, le jeu apparaît visuellement daté.

Si les véhicules sont plutôt bien modélisés, les environnements ne sont franchement pas au niveau de ce qu’on peut attendre d’une console Full HD actuelle. Et la fluidité, dès qu’il y a plusieurs concurrents en piste, devient vraiment limite. Evidemment, la clipping s’invite également à la fête pour parfaire ce tableau peu réjouissant. Le pire, c’est que l’effet est le même que vous soyez en mode docké ou en mode portable : même sur l’écran de la console, bien plus petit, le jeu reste assez laid et la fluidité tout juste acceptable.

On va évidemment tempérer ce jugement par le fait que les environnements sont surtout constitués de terre, cailloux etc. et que votre attention ne sera pas focalisée sur ces éléments durant le jeu (on vous conseille d’ailleurs d’éviter de regarder la foule dans les stades…). C’est vrai, tout cela n’est pas rédhibitoire et ne vous empêchera pas de vous amuser sur Monster Jam Steel Titans. Pour autant, ne vous attendez pas aux jolis visuels du trailer, vous seriez fatalement déçus.

Deux essieux à gérer… Le pied !…

Les deux éléments les plus importants dans un jeu de ce type sont les contrôles et la gestion de la physique. Commençons donc avec les contrôles, qui sont une très bonne surprise : on sent bien le poids des mastodontes, les contrôles sont faciles à doser et on a un très bon feeling… Il est même possible (mais pas obligatoire) de gérer la direction de manière indépendante pour les essieux avant et arrière (avec un stick par essieu). C’est vraiment très rare sur un jeu vidéo, et c’est surtout parfaitement fidèle à la réalité. Vous avez le choix d’une boite de vitesses automatique ou manuelle, et pouvez également contrôler les mouvements de votre véhicule une fois en l’air pour faire vos figures et surtout retomber sur terre dans les meilleures conditions.

D’ailleurs, si vous abusez des mauvaises réceptions ou des collisions, sachez que le jeu propose une gestion des dégâts vraiment bienvenue ! Carrosserie ou jusqu’aux roues qui peuvent céder, voilà qui ajoute du piment et beaucoup de fun au jeu !

Les configurations de manette sont multiples, et vous pourrez si vous le souhaitez utiliser la fonction gyroscope de votre manette… A vos risques et périls !

Dernier bon point à souligner, différents angles de caméra vous sont proposés, y compris une vue depuis le cockpit ou des caméras vues de côté, un peu comme à la télévision.

Chérie, j’ai la tremblote…

En revanche, un élément a visiblement été très mal paramétré : les vibrations. Quand on pense que les vibrations HD de la Switch sont capables de véritables miracles, on est ici complètement à côté de la plaque : les vibrations sont trop fortes et surtout incessantes : chaque contact avec le sol vous gratifie d’une longue et puissante vibration, si bien qu’après cinq minutes de jeu, vous n’en pourrez plus ! Et il faut savoir que j’ai réalisé ce test principalement avec une manette Pro, en général plus douce niveau vibrations.

Avec les Joy-Cons, c’est pire, les vibrations sont plus fortes encore. Au-delà de la sensation désagréable dans vos mains, le bruit engendré sera vite très pénible pour vous et votre entourage. Rapidement, une seule solution s’est imposée à moi : supprimer les vibrations dans les options. Heureusement, c’est possible ! Mais pour un jeu de ce type, c’est vraiment dommage et montre une nouvelle fois que le portage sur Switch n’a pas fait l’objet de beaucoup de soin.

Les roues qui patinent dans la semoule…

Dernière grande réussite sur Switch à ce niveau, Trials Rising était tellement précis dans sa gestion de la physique qu’il en devenait véritablement addictif. Ici, et contre toute attente, les premières minutes du jeu nous font penser qu’on a affaire à un concurrent de poids (!) au jeu de Trial d’Ubisoft. Du moins au début…
Au fur et à mesure, et dès lors qu’on augmente le rythme ou qu’on doit effectuer des cascades de plus en plus complexes, on comprend que ce moteur physique a des limites… Et qu’elles sont rapidement atteintes. Pour être clair, dès lors que votre véhicule commence à prendre de la vitesse ou à faire des grosses figures sur deux roues, il devient extrêmement difficile à contrôler, et encore plus à rattraper quand vous le voulez. Les réactions deviennent farfelues, très éloignées de la réalité : votre truck rebondit comme une balle de caoutchouc dans tous les sens, et vos actions ne font que rajouter au chaos à l’écran.

Dès lors, il ne vous reste plus qu’à prier (et savourer, car visuellement c’est toujours très drôle) pour que tout se finisse bien. C’est parfois le cas d’ailleurs, avec des notes de jury qui crèvent le plafond après avoir vu une figure proprement irréalisable en réalité (vous pourrez par exemple faire des rotations plus rapidement qu’une toupie). Dans ce cas-là, on est content ! Mais le plus souvent, cela finit mal et c’est d’autant plus embêtant quand cela vous arrive au milieu d’une épreuve de freestyle sans autre essai possible.

Dans le mode carrière, c’est donc un très sérieux frein : vos succès dépendent parfois plus de la chance que de votre talent. Déjà que le mode carrière n’est pas véritablement passionnant, cela risque fort de rapidement plomber vos envies de progresser…

Tout cela est d’autant plus dommage que le contenu y est : mode carrière très long, monde ouvert à explorer (pour trouver à la fois défis, courses mais également des insignes), épreuves variées ( ou du moins qui tentent de l’être), vingt-cinq véhicules très sympathiques à débloquer, plusieurs configurations de conduite, un système de points pour débloquer des améliorations sur vos véhicules… Il y avait largement de quoi faire de ce Monster Jam : Steel Titans un jeu très solide.

Dernier point, le multijoueur. Ici encore, c’est la sensation d’inachevé qui prédomine. Du côté positif, le jeu est jouable à deux en local en écran splitté. La fluidité du jeu en prend (encore) un coup, mais cela reste fun sur de petites sessions. Las, on aurait aimé pouvoir jouer à 4, même si on comprend bien que la qualité du portage n’aurait sans doute pas donné des résultats satisfaisants dans ces conditions. Surtout, aucun mode online n’est prévu… Local uniquement. Encore un signe que Monster Jam Steel Titans ne va jamais au bout des choses…

Monster Jam Steel Titans - Nintendo Switch Release Trailer28/11/2019

11/20
Monster Jam : Steel Titans semble ne pas savoir sur quel pied danser et vous risquez de garder en permanence un sentiment mitigé à son égard : presque trop abouti techniquement pour un jeu strictement arcade, il se prend les pieds dans le tapis technique dès qu’il tente de se prendre plus au sérieux. Au final, même s’il aura su m’amuser un temps et que je n’en attendais rien d'extraordinaire, Monster Jam Steel Titans me laisse donc un sentiment frustrant d’inachevé… Et beaucoup d’espoirs pour la suite ?

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

gurtifus
Franchement, au niveau technique, quand je compare à Mudrunner, on est très loin !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

11 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Monster Jam : Steel Titans semble ne pas savoir sur quel pied danser et vous risquez de garder en permanence un sentiment mitigé à son égard : presque trop abouti techniquement pour un jeu strictement arcade, il se prend les pieds dans le tapis technique dès qu’il tente de se prendre plus au sérieux. Au final, même s’il aura su m’amuser un temps et que je n’en attendais rien d'extraordinaire, Monster Jam Steel Titans me laisse donc un sentiment frustrant d’inachevé… Et beaucoup d’espoirs pour la suite ?

Jouabilité
Très simple à prendre en main et offrant de multiples possibilités, le plaisir de jeu est vite gâché par une gestion hasardeuse de la physique qui vous passera l'envie de trop vous perfectionner.
Durée de vie
Le contenu est là : mode carrière, véhicules à débloquer et à améliorer, divers défis et insignes à collecter. Si vous le souhaitez, vous aurez de quoi vous occuper ! Malheureusement, les épreuves sont vite répétitives.
Graphismes
Si le résultat n'a rien de scandaleux, il n'est en tout cas pas au niveau des jeux actuels sur Nintendo Switch. Textures, clipping, framerate : dommage que le portage sur Switch ait été fait sans grand soin.
Son
Les morceaux rock sont très bons et l'ambiance sonore dans son ensemble ne souffre pas la critique.
Intérêt
Pour les fans de Monster Jam, l’intérêt est évident. Pour les autres, l'aspect fun du titre devrait vous amuser... Un temps.
Ergonomie
Menus détaillés et simples, caméras multiples, contrôles paramétrables à l'envi, et temps de chargements corrects.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Monster Jam Steel Titans (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×