• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

SEGA AGES Out Run Disponible sur Switch

Test de SEGA AGES Out Run (Switch)

SEGA AGES Out Run, vive la Testarossa

Classique absolu de l’écurie SEGA ayant fait le bonheur de très nombreux joueurs sur borne d’Arcade et décliné en de nombreux portages y compris sur Amstrad CPC, voici Out Run (ou OutRun) de retour sur Nintendo Switch dans une version définitive, permettant d’y jouer comme à l’origine ou retouchée. Un coup de cœur de rétrogaming.

Test
Ah, que de souvenirs à bord de cette Ferrari Testarossa et en compagnie de sa dulcinée, à foncer sur les pistes pour tenter d’arracher les précieuses secondes permettant de poursuivre la route avant le fatidique Game Over. On part sur les chapeaux de roue avec un temps limité pour parvenir au checkpoint suivant (sans aucune possibilité de gagner du temps supplémentaire) et un peu avant l’arrivée à ce checkpoint, vous devez opter au niveau d’un embranchement entre deux directions possibles, qui vous conduiront sur une route au décor différent. Que cela soit sur la cabine arcade sur vérin ou tout simplement sur console, voir défiler la route à grande vitesse jusqu’à en connaître par cœur les tracés pour terminer la course était un vrai plaisir de gamer dans les années 80, SEGA ayant marqué un grand coup avec ce titre. Son créateur légendaire, Yū Suzuki (aujourd’hui 61 ans au compteur), est également à l’origine de deux autres légendes, Virtua Fighter et Shenmue. Une suite arriva quelques années plus tard où l’on roulait à bord d’une F40 mais Turbo OutRun fut beaucoup plus rare à trouver et l’on n’arriva jamais à retranscrire les mêmes sensations arcades sur les portages 16 bits de l’époque. Il faudra attendre un OutRun 2006 sur PC pour retrouver certaines sensations mais le titre ressemblait bien trop à un Need for Speed par certains côtés.
Revenons donc au titre d’origine, sorti en 1986, qui nous est proposé via la collection Sega Ages au tarif de 6,99 € et parfois en réduction à 4,68 € (on vous le conseille à ce tarif). Vous pourrez jouer en version originale avec écran 4/3 et des encarts de chaque côté ou en version full ou widescreen 16/9, un affichage qui colle bien mieux à l’écran de la Switch ou de nos télévisions actuelles.

A noter que le mode Arcade (calé à 30 fps pour respecter la vitesse d'origine), qui semble minuscule à l'écran, n'est en réalité totalement déblocable qu'en terminant une première fois les 5 fins de parcours possibles (dont la fameuse du gars porté en l'air à qui il arrive une bricole même si on aime bien la fin mille et une nuits).

Chaque parcours correctement fini vous permettra de débloquer un bonus pour votre véhicule, permettant par exemple de gagner en vitesse, d'améliorer vos pneumatiques sur un espace tout-terrain, des options que l'on pouvait déjà découvrir sur la version 3DS.
Non, ce n'est pas une erreur dans le format de l'image, si vous sélectionnez le mode arcade ou vintage au départ, votre affichage est fortement réduit. A noter que sur la carte ci-dessous, en mode new, la position des courses est différente de la version originale.
Une version vintage, avec filtre, permet de reproduire les sensations d'origine sur un tube cathodique, l'effet n'est pas totalement convaincant sur l'écran de la Switch. Attention au jeu en version New, le réglage de la difficulté est par défaut calé en niveau 3 (position centrale) avec une course de taille moyenne.

Eh bien on s’est fait surprendre par la difficulté, car en ne touchant qu’une fois un élément du décor, on était à la seconde près pour valider la poursuite de notre course sur la route 2.

Autant dire que les niveaux supérieurs de difficulté imposeront du doigté, aucune erreur possible, la meilleure trajectoire avec une connaissance optimale de chaque portion de route. Le titre n’étant pas long, c’est possible, mais vous risquez de vous y reprendre un bon paquet de fois.
Ci-dessus sans filtre, ci-dessous avec Scan line et smoothing. On perd en luminosité et honnêtement, on n'est pas très fan de l'effet obtenu.
Il faut le reconnaitre que lorsqu’on y joue en version 16/9, difficile de revenir à l’affichage 4/3 classique, même si cela reste une question de goût, la voiture étant un peu plus éloignée. La sensation de vitesse est très bonne (60 fps, soit la fluidité de la version Saturn) et les souvenirs de la borne d’arcade bien retranscris comme par exemple les nombreuses planches à voile sur la côte retrouvées dans ce portage.

Le jeu tourne à merveille sur Switch et pour ceux qui se demanderaient quel est l’intérêt de repasser à la caisse pour un titre aussi ancien si souvent porté et que l’on trouve assez facilement via des émulateurs, nous pouvons affirmer que ce portage Switch est bien plus plaisant que sur un gros PC via l’émulateur MAME.

Il reste donc du travail pour ces techniciens voulant reproduire les sensations des jeux anciens via émulation, la refonte actuelle d’anciens titres pour ressortir d’anciennes gloires, parfois en apportant des options online comme le classement en ligne (ce n'est pas le cas pour ce jeu) n’est pas un simple acte marketing pour se faire de l’argent facile (ok, parfois c’est le cas et on le dit clairement), mais dans le cas de SEGA, sur ses titres SEGA Ages, il y a un vrai bon boulot de fait.
L’iconique départ de course !

On retrouve avec Out Run toutes les musiques iconiques du jeu et quelques nouvelles pour l’option remasterisée. Des musiques bien propres et qui font fondre les nostalgiques de leur adolescence. Console en main ou sur sa télé avec la manette pro en main, la prise en main est parfaite, le bouton R permettant de passer les vitesses (automatique bas/haute), le bouton A permettant d’accélérer et les touches de direction permettant de virer à gauche ou à droite.

Comme indiqué, le jeu ne nous épargne pas la moindre erreur, entre tête à queue si vous heurtez un véhicule ou magnifique tonneau en touchant un élément du décor (avec éjection des personnages, étrange car une Testarossa possède dans la réalité des ceintures harnais qui vous plaquent bien sur le siège, pas hyper confortable en revanche).

On alterne le gauche/droite selon le changement de route, à peine guidé parfois par des panneaux indicateurs nous signalant un changement de direction, le Cx de la voiture assez bas ne permettant pas d’anticiper beaucoup l’évolution de la route (pas de profondeur de champs au niveau des côtes, ce qui est bien fait).

Bref les dérapages sont nombreux en braquant/contrebraquant et selon le niveau de difficulté choisi, les autres véhicules sur la route venant parfois en sens inverse seront plus ou moins nombreux. Débutant, réglez le niveau de difficulté à faible, vous verrez que c’est déjà sport.


Sega Ages Out Run est un achat personnel dont nous avons profité lors de la dernière séance de réduction (à 4,68 € cela reste en effet une dépense beaucoup plus acceptable). Le titre ne prend pas de place, à peine 115,34 Mo. Affichage du texte en anglais ou japonais, on accède via le menu à un petit guide rappelant le sens de certaines indications à l'écran (à noter qu'il n'est pas possible d'effectuer des captures écrans sur une partie de ce guide), vous pourrez entrer dans les paramétrages de réglages en appuyant sur la touche + du joy-con droit puis sur le bouton X.

SEGA AGES - Out Run | Launch Trailer16/10/2019

14/20
Le titre est en priorité à destination des amateurs de retrogaming car son intérêt dans l’absolu reste aujourd’hui beaucoup plus limité en 2019. Le principe du « essaie encore » pour tenter de boucler les différents embranchements permis par le jeu ne tient qu’une poignée d’heures, et même si l’effet de vitesse est bien retranscrit, face à des titres magnifiques comme Asphalt 9 dont nous avons effectué récemment le test, et ne coûtant rien à la base, difficile d’attirer les jeunes générations. Out Run est ce grand-père de la course qu’il faut avoir fait une fois, une légende des années 80 que l’on respecte, mais on ne peut le conseiller au tarif plein pot. D’autant que le choix de ce portage Switch rencontre un autre obstacle, le portage 3DS, qui proposait une 3D de qualité. Deux interprétations d’un même jeu, toutes les deux sont séduisantes et méritent leur acquisition si on possède la console ad hoc. Le charme agit toujours et on se surprend, après toutes ces années, à continuer de lancer de temps en temps ce jeu pour tester ses réflexes (hum…émoussés) et regarder défiler la route pixelisée.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

wiidefender
Dommage que Sega ai priorisé la sortie de ce titre 1 player face à certains de ses jeux de caisse arcade où l'on pouvait faire du multi et qui aurait permis d'intégrer du online comme c'est le cas sur Virtua Racing.

Daytona USA aurait clairement été beaucoup plus sympa à avoir d'autant plus que le portage console existe déjà sur 360 et en plus ca aurait fait une suite direct à VR...

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Excellent portage que cette édition Switch qui s'adresse d'abord aux plus anciens. Coup de cœur nostalgique, gameplay simple qui traverse les décennies, Out Run reste un titre de légende à posséder. Sega avait assuré le portage 3D sur 3DS, cette édition Switch est à nouveau un succès même si techniquement on est loin des cadors de la catégorie d'aujourd'hui.

Jouabilité
Une prise en main immédiate, un concept de jeu réduit à sa plus simple expression, vous foncez et tentez d’enchaîner en temps limité les différentes portions du circuit sous peine de connaître un Game Over brutal (pas de décélération possible, le couperet tombe net lorsque le temps arrive à zéro). Les quelques réglages au niveau de la longueur de la piste et de choix entre 5 paliers de difficulté permet d'adapter le jeu à tout le monde, sans jamais devenir trop simple.
Durée de vie
Il n'y a pas une multitude de pistes, vous en ferez donc le tour en quelques heures mais il faudra tout de même s'accrocher. Il n'empêche, depuis 1986, date de sa sortie, on y rejoue toujours ponctuellement avec plaisir, preuve que Yū Suzuki avait trouvé un équilibre qui fait mouche, génération après génération.
Graphismes
Léger upgrade qualitatif en version New mais on garde la touche pixelisée, qui ne boxe plus du tout dans la même catégorie que les cadors 3D actuels. C'est du rétrogaming de qualité, un jeu qu'on lance pour une partie ou deux avec un temps réduit. Il n'empêche que les effets visuels restent bons en 2019 et on a une vraie sensation de vitesse.
Son
Des musiques qui sont entrées dans la légende et qui n'ont pas pris une ride. On a désormais bien plus travaillé mais aux premières notes, on reconnait tout de suite Out Run.
Intérêt
Comment juger un classique du jeu vidéo, surtout quand le portage est respectueux ? C'est un bon jeu, qui se doit d'être découvert pour les personnes qui n'ont jamais goûté à ce titre. Après, au regard de sa durée de vie réduite pour parcourir une course complète, c'est à vous de voir si vous voudrez mettre les quelques euros demandés. On aurait aimé une belle compilation, pour le moment, les titres SEGA Ages sont vendus à l'unité, guettez donc les promotions eShop.
Ergonomie
Deux vitesses, et gauche ou droite, on ne peut pas dire qu'on aura du mal à prendre le "volant" en main. On aimerait bien une compatibilité du jeu avec le volant Toy-Con du kit Nintendo Labo 3 ou encore mieux, avec le volant Mario arrivant en fin d'année sur les linéaires (notamment l'édition deluxe à 99,99 €). Mais c'est le type même de jeu plaisant à emmener toujours sur soi (en particulier sur une Switch Lite).

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu SEGA AGES Out Run (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×