• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser + L'épopée de Bowser Jr Disponible sur 3DS

Test de Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser + L'épopée de Bowser Jr (3DS)

Une aventure intérieure qui ne manque pas de sel

Quasiment dix ans après sa première apparition sur DS, le troisième épisode mettant en vedette le duo de frangins Mario & Luigi reçoit un lifting de qualité pour sa transposition sur 3DS. Une très bonne surprise d’autant que cette sortie est accompagnée par un volet inédit : l’épopée de Bowser Jr.

Test
C’est avec un œil globalement neuf que nous avons reçu ce remaster du troisième épisode de la Saga Mario & Luigi, votre serviteur n’ayant eu l’occasion de poser ses doigts qu’à deux reprises sur la version originale sur DS. Et ce n’est pas plus mal au regard du beau boulot effectué par le studio AlphaDream aux commandes de ce remaster car disons-le clairement, ce « nouveau » Voyage au centre de Bowser est graphiquement une réussite. On sent que les développeurs ont pris soin de peaufiner leur copie, avec Mario & Luigi s’enfonçant légèrement dans le sol représentant l’intérieur du vil Bowser, dans une aventure assez amusante où vous pourrez diriger à tour de rôle Mario, Luigi et même Bowser avec son toujours sale caractère. Mention spéciale au niveau de certains combats dont l’action est répartie sur les deux écrans et qui nous offre un grand spectacle. Même si on est désormais habitué à la qualité de l’affichage sur Switch (quand ce n’est pas un jeu en pixel art), jouer à Voyage au centre de Bowser + L'épopée de Bowser Jr est un véritable plaisir et qui prouve encore une fois que la petite famille 3DS en a encore sous le capot quand le jeu est à la base de qualité. Certes, nous reviendrons sur quelques détails mais on peut d’ores et déjà dire que ce titre se doit d’être dans la logithèque de tout possesseur de la console et devrait connaître un joli succès auprès du jeune public.

Il était une fois...

Expliquons un peu plus notre enthousiasme en détail en commençant par narrer l’histoire rocambolesque ouvrant cet épisode que nous avons reçu dans une version physique. Une terrible épidémie de rouliboulite s’est abattue sur le Royaume Champignon, transformant des Toad en énorme boule incapable de bouger désormais. Vent de panique à la cour autour de la Princesse Peach pour tenter de trouver une solution à ce fléau, où les meilleurs médecins comme le docteur Toadini se révèlent incapables de guérir les malades, tout au plus sont-ils capables de ralentir les symptômes des malades.

Et l’espoir d’une solution de la part des esprits des étoiles est douchée lorsque leur représentant, étoile d’or, admet leur incapacité à trouver une solution. Les Frères Mario & Luigi sont donc appelés une nouvelle fois à la rescousse, tout au plus apprend-on qu’un étrange marchand étranger avait vendu une variété inconnue de champignon qui semble être à l’origine du mal. Autant dire que tout le monde se met à sa recherche.

A ce moment arrive Bowser qui furieux de ne pas avoir été invité à ce sommet met le bazar en détruisant la salle de réunion. On obtiendra l’explication de son arrivée lors de l’introduction du volet inédit L’épopée de Bowser Jr. Battu une nouvelle fois par Mario, il se retrouve catapulté dans la forêt où il tombe sur un étrange marchand qui lui indique qu’il a gagné un Champi Chanceux, une arme remarquable qui devrait lui permettre de battre enfin Mario.

Sans écouter les conseils de prudence, Bowser avale le champignon, se sent tout étrange et se retrouve à nouveau dans le château de Peach où en ouvrant grande sa bouche, il se met à aspirer dans sa gueule tout le décor, personnages compris. Mario, Peach, Luigi, étoile d’or et les nombreux Toads présents se retrouvent aspirés et coincés dans l’anatomie de Bowser, tous séparés.

Il va donc falloir vous sortir de ce sacré pétrin, retrouver tous les membres de votre équipe et surtout comprendre qui est derrière tout cela. Car pour une fois, Bowser n’est pas le grand méchant de l’histoire mais une victime lui-aussi.

In and out !

Toute la richesse du gameplay va venir de cette situation relativement peu confortable où vous allez vivre une aventure avec Mario & Luigi au niveau de l’écran inférieur tactile et régulièrement basculer sur l’écran du haut pour noter les réactions de Bowser qui doit également résoudre ses propres problèmes. Régulièrement, il y a des interactions entre ce que vit Bowser (boire de l’eau par exemple) et les possibilités offertes à Mario (nager dans l’eau absorbée par Bowser pour franchir des obstacles).

Il n’est pas rare qu’une partie du combat engagé par Bowser se poursuive dans son corps après aspiration de l’ennemi, ceci apportant une variété fort agréable. Petite déception cependant, ce remaster a fait l’impasse sur la 3D. On imagine pourtant l’effet saisissant que l’on aurait pu avoir en se baladant dans le corps de Bowser avec des petites cellules en arrière-plan. Donc pas la peine de jouer de la molette, que ce soit pour Voyage au centre de Bowser ou pour L'épopée de Bowser Jr, pas de 3D.

Au niveau de la gestion des commandes, c’est très simple sur le principe même si parfois on appuie dans le feu de l’action sur un mauvais bouton. Le bouton A est réservé pour appeler Mario, B sera pour appeler Luigi et X sera pour basculer avec Bowser. Mario et Luigi peuvent sauter en appuyant sur Y (ce que ne peut faire Bowser), en revanche ce dernier peut frapper avec le X ou cracher du feu avec Y……enfin au départ oui mais après son expérience avec le champi Chanceux, il se retrouve dépourvue de cette capacité à jeter du feu, ce qui le met clairement de mauvaise humeur.

Le jeu vous prend en main pour vous faire découvrir les différentes techniques de combat, chaque nouvelle information étant consignée dans un guide accessible par la touche Start, et en récupérant de nouvelles techniques de combat (au départ le seau, mais très vite le marteau pour les frangins, ou un aspirobloc pour Bowser), vous allez pouvoir sélectionner la technique la plus efficace face à vos adversaires en utilisant la commande R (notre test a été effectué sur une New 3DS XL).

Les combats

L’essentiel du combat se passe sous la forme d’un semi tour par tour. Tout est une question de timing, et dans le cas de Mario, on sélectionne le type d’attaque, on appuie sur A pour lancer l’attaque, on sélectionne ensuite l’adversaire que l’on veut frapper dans le cas où ils sont plusieurs et on appuie à nouveau sur A au bon moment pour lui coller un coup fort en dégâts. Ainsi en sautant au bon moment sur la tête de votre ennemi, vous pourrez rebondir sur lui et donc lui causer une nouvelle série de dégâts. Avec le marteau, vous pourrez voir Mario ou Luigi armer leur marteau derrière leur tête et dans une animation amusante asséner un violent coup sur leur adversaire dans un style très cartoon ou alors rater leur coup en ne frappant qu’avec le manche, la masse étant restée à terre.

Pour Bowser, outre les coups de poings à asséner au bon moment, vous devrez également appuyer plusieurs fois sur le bouton X pour déclencher son pouvoir d’aspiration. C’est utile pour déstabiliser un groupe d'ennemis, les mettre en fuite, ou absorber leurs sucettes qui vous redonneront vos précieux points de vie. A chaque fois, vos personnages frappent, puis c’est au tour de vos adversaires, à vous de vous défendre en esquivant l’attaque, soit en sautant par-dessus ou en frappant au même moment. Pas toujours simple.

Les attaques frères

Si le gameplay au départ des combats peut s’avérer un poil rébarbatif lorsqu’on aligne les rencontres ennemies sur quelques mètres, tout bascule quand vous commencez à collecter des pièces d’attaque. En récupérant les dix fragments par niveau, vous obtenez une nouvelle attaque que vous pourrez utiliser simultanément avec Mario et Luigi. Ainsi un shoot de carapace permettra d’envoyer une carapace sur un ennemi, elle rebondira sur lui et pourra être frappée à nouveau par Mario ou Luigi selon le cas, sur le principe de passe à se réexpédier suivant un bon timing de pression de la touche A ou B.

Pas si simple au départ, ce type d’enchainement est vraiment agréable. On obtiendra ainsi des situations assez cocasse où frappant en cadence pour envoyer des impulsions nerveuses sur les muscles du bras de Bowser, ce dernier pourra déployer une force colossale pour tirer à lui via une corde une petite ile flottante. Un régal qui fait de cet épisode de Mario & Luigi une véritable réussite.

La petite touche RPG se joue à la roulette

Chaque victoire à la fin du combat vous apporte un peu d’expérience, vous permettant de hisser le drapeau de chaque personnage au sommet d’un mat et une fois le sommet atteint, de passer au niveau suivant. Vous pouvez alors attribuer des points à votre arbre de compétences (c’est le petit côté RPG du jeu), qui compte les catégories suivantes : PV (point de vie, si votre score tombe à zéro, vous vous évanouissez) ; PF (point frère pour réaliser des attaques frères), VIT (vitesse pour agir plus vite dans les combats), DEF (point défense pour diminuer les dégâts engendrés par les attaques ennemis faisant mouche), ATT (puissance d’attaque) et CORNE ou MOUSTACHE (impact chance lors des combats et avec les cartes de réduction).

Cela apporte un petit côté stratégique non négligeable : la puissance d’attaque est très vite sensible lors des rencontres qui peuvent rapidement se finir en un coup face aux ennemis les plus faibles, une bonne rapidité est un vrai plus. Mais tout n’est pas si simple car vous ne pouvez pas attribuer les points comme vous le voulez. D’abord, vous ne pourrez attribuer des points qu’à une seule de vos caractéristiques par changement de niveau et les points seront attribués en faisant tourner une roue et en cliquant au bon moment. Si on espère régulièrement tomber sur la valeur 4, on rate le coche en ne récupérant parfois qu’un malheureux point.

Des menus et du jeu dans le jeu

Parmi les différents espaces du corps de Bowser qui décidément avale n’importe quoi puisqu’on retrouve même dans son ventre les classiques "Blocs ?" de Super Mario Bros, les blocs murs, les tuyaux (il suffit de se placer dessus et de mettre le stick vers le bas pour être aspiré dans le tube puis catapulté en l’air pour atteindre des plateformes supérieurs, donnant un gameplay de plateforme hommage à la franchise Mario).

On découvrira quelques lieux particuliers comme le forum des Toad, un espace où les Toad ont reconstitué de petites boutiques pour vous vendre de nouvelles tenues aux capacités plus protectrices, de nouveaux objets (des champignons pour se soigner et récupérer plus ou moins de points de vie, du sirop pour renforcer vos points frères ou même un biscuit Boo pour vous immuniser temporairement contre les dégâts de vos ennemis…) ou même une boisson pour récupérer instantanément tous vos points contre quelques pièces d’or que vous aurez récolter durant votre exploration ou gagné à la sueur de votre front durant les combats.

Vous avez également le hall des défis pour vous mesurer à des adversaires beaucoup plus coriaces et gagner le plein d’expérience, mais il faudra patienter au minimum avant d’avoir atteinte un certain niveau de performance avant de pouvoir entrer dans l’une des deux portes de ce hall.
Au niveau du menu étoile accessible par la touche Start, vous aurez accès à votre inventaire, votre équipement, vos statistiques, vos guides retraçant toutes les aides connues et votre registre (pourcentage de collecte de cubes étoilés, d’objets spéciaux et même de musiques que l’on pourra écouter via un jukebox intégré). Au niveau des sauvegardes, deux slots sont disponibles en début de jeu vous permettant par exemple de séparer votre progression dans Voyage au centre de Bowser ou dans l’épopée de Bowser Jr.

Au sein du jeu, vous trouverez dans les extérieurs des cubes avec un S pour vous permettre de sauvegarder votre progression, au sein du corps vous rencontrerez de curieux hémoglobings à toucher, certains vous prodigueront des conseils mais la plupart vous permettront d’effectuer une sauvegarde.

Des portails chakra vous permettront également de vous téléporter vers d'anciens lieux connus, nous évitant ainsi la fastidieuse marche en sens inverse lors de vos explorations. A tout moment, vous pourrez activer la mini-carte en cliquant sur l'icône située en bas à droite de l'écran tactile, cette carte s'affichera alors sur l'écran supérieur, les axes de circulation possible étant visibles en jaune.
Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser nage en pleine comédie et Luigi est clairement présenté comme un clown. Maladroit dès son entrée, il s’endort en plein combat et de petites allusions montrent bien que le héros attendu est Mario et seulement lui. On est bien loin des premiers rôles à la Luigi’s Mansion.

Que vaut l’histoire inédite de l’épopée de Bowser Jr ?

L’histoire est globalement bien intégrée à l’histoire originale, accessible dès le départ, dévoilant que les sbires de Bowser, les Goombas, sont eux aussi touchés par ce fléau de la rouliboulite les transformant en boules incapables de se mouvoir ensuite. Pour apprécier au mieux cet épisode, on vous conseille d’avancer d’abord dans l’histoire du voyage au centre de Bowser pour ne pas déflorer trop vite la révélation de certains personnages. Cependant dans cette aventure parallèle, vous aurez l’occasion de gérer les agissements de Bowser Jr, une vraie tête brulée encore pire que son père, au grand désespoir des 7 terreurs qui vont surveiller de loin sa progression pour éviter que cela tourne au vinaigre pour lui. Nous avons l’occasion de nous opposer aux membres de la société VSB (les initiales des personnages Vinny, Sandy et Buddy) au service de leur maître G…. et de son costaud garde du corps Metaboss.
Ces derniers font croire que la solution du problème est de retrouver les trois ingrédients permettant d’obtenir la potion Possurlézol Z, la seule capable de faire revenir dans leur état naturel les Goombas touchés par la maladie. Une mission que prend à cœur Bowser Jr qui espère que son père soit fier de lui, mais surtout un moyen de vider le château de Bowser de ses principaux protecteurs pour le conquérir.

Si l’histoire en elle-même n’est pas très longue, cette aventure parallèle diffère au niveau de son gameplay par une gestion des combats un poil plus tactique. Bowser Jr peut en effet gérer une mini-armée (en mélangeant mechakoopa, Koopa puis peu à peu l’ensemble des personnages gravitant naturellement dans le château de son père). Vous êtes pris à nouveau en main par l’une des terreurs pour vous expliquer cette subtilité de l’attaque de groupe, en ayant sur l’écran supérieur les caractéristiques de votre escouade et son niveau globale, avec possibilité de l’organiser comme bon vous semble selon la puissance des adversaires rencontrés.

La tactique, c'est fantastique !

Les combats se font en général en trois manches et il suffit de battre le chef de l’escouade adverse pour remporter la manche (si en revanche Bowser Jr se fait battre, il faudra refaire l’ensemble du combat). Mais il va falloir gérer le triangle tactique cher aux RTS car vos sbires et les créatures adverses sont partagés suivant trois catégories : les unités de tir (orange) qui lancent donc diverses armes, les unités volantes (en bleu) qui ont l’avantage sur les unités de terre mais sont sensibles face aux tirs à distance des premières unités citées et enfin les unités d’assaut (rouge), qui foncent dans le tas, un groupe dont fait partie stratégiquement Bowser Jr, et qui prennent l’ascendant sur les unités de tirs.
Cette dominante tactique, qui nous impose parfois de bien réfléchir à la composition de notre escouade, représente le gros de l’aventure qui additionne les combats et les phases d’apprentissage. Pas si simple au niveau de la gestion de l’interface, cette aventure demande plus de concentration et se révèle plus intéressante suivant de courtes sessions de jeu. Un apport qui étoffe le gameplay du jeu, le titre bénéficiant ainsi d’une bonne durée de vie et se montre apte à plaire à une large variété de joueurs, y compris ceux ayant déjà joué à la version DS. Une greffe réussie d’autant que l’humour est bien présente tout au long de l’aventure.
Comme on peut le voir ci-dessus, les premiers écrans de combats sur la gauche vont se complexifier pour tenir compte d'un haut potentiel stratégique.

Les amiibo

Ils sont présents pour apporter quelques cadeaux utiles dans le jeu : des pois, du sirop, une plate bienfaisante ou même du fromage. Le fait de poser l’amiibo sur l’écran inférieur fait apparaître le personnage sur l’écran qui supérieur qui court vers la gauche pour sortir de votre champ de vision avant de revenir après avoir balancé un coffre dévoilant son cadeau mystère. Rien de fondamental car vous pourrez tout vous procurer normalement en cours d’aventure sans amiibo, la différence est que vous pourrez les obtenir plus tôt. Nous vous avons photographié les amiibo compatibles avec ce titre.

18/20
Voyage au centre de Bowser représente une excellente utilisation du double écran de la 3DS, montrant combien ce système particulièrement bien exploité ici, pouvait apporter de grandes expériences de jeu que ne peuvent pas reproduire aujourd’hui les smartphones ou la Switch. Même si la 3D n’a pas été intégrée, c’est tout une manière de jouer sur 3DS qui est présenté ici comme une sorte de best-of. Une indication qu’en cas d’arrêt de la 3DS, il manquera quelque chose que ne pourra jamais apporter la Switch. L’introduction de l’épopée de Bowser Jr est un vrai apport bénéfique car cela en change profondément le gameplay. Un vrai bon jeu de plus sur 3DS, beau travail Nintendo et AlphaDream.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Talban
C'est cool de mettre des images perso que l'on ne voit pas sur les autres sites, surtout en français. Je suis intrigué par cette bonne note sur un jeu 3DS. Je n'y touche plus mais pour faire un cadeau autour de moi, c'est peut-être une bonne idée que ce Mario & Luigi.
superzelda17
Les images perso sont une bonne idée, mais en même temps ça manque un peu de professionalisme...
L'idéal serait des captures d'écran maison, ou au minimum des photos bien cadrées et droites prises à partir d'un trépied ou un accessoire similaire.
negan16
Je trouve le concept des images persos vraiment cool moi aussi mais je n'utilise plus ma switch personnellement

Soutenez PN : achetez ces jeux !

18 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Une réussite et un best of inespéré en 2019 sur 3DS. Certes ce n'est pas du 100% nouveau et il n'y a pas gestion de la 3D, mais cette ressortie du voyage au centre de Bowser et son spin-off épopée de Bowser Jr est un condensé de grande qualité tirant admirant partie du potentiel d'un jeu utilisant le double affichage de la petite console portable. Ouvert à un large public, il se doit d'être dans votre logithèque.

Jouabilité
Vous êtes pris en main un peu plus pour appréhender la stratégie des combats durant l'épopée de Bowser, mais pour le reste tout parait assez intuitif et répondant parfaitement sous les doigts. Entre l'humour et les régulières alternances entre les actions de Bowser et de Mario et Luigi, c'est un vrai plaisir, d'autant plus important si vous ne connaissez pas le jeu original. Le titre demande toutefois de la concentration car il est basé sur un timing de la frappe au bon moment lors des combats.
Durée de vie
Ce n'est pas Breath of the Wild mais les deux aventures vous apporteront de nombreuses heures de jeu. Le Hall des défis et de petites confrontations avec les escouades de Bowser Jr permettent de prolonger la durée de vie. Un titre qui pourra se rejouer avec plaisir dans quelques mois.
Graphismes
Honnêtement on ne souvenait plus bien de la qualité du graphisme de la version DS et une rapide comparaison montre un saut très net de qualité pour cette version 3DS. Une vrai réussite graphique pour cette petite console portable qui perd un point par son absence de l'utilisation de la 3D.
Son
Riche en musiques que l'on peut réécouter via le menu étoile sur un jukebox, le titre permet également d'entendre à plusieurs reprises vocalement Mario et Luigi (bon pas toujours de manière très compréhensible). On y retrouve les codes sonore de l'univers du Royaume Champignon.
Intérêt
L'histoire reste globalement la même, mais le relooking apporte suffisamment d'intérêt pour avoir envie de se replonger dans l'aventure. L'apport stratégique de l'épopée de Bowser Jr. apporte une vraie valeur ajoutée à ce remaster.
Ergonomie
Même si parfois on se mélange dans les touches dans le feu de l'action en appelant Bowser au lieu de Mario par exemple, il faut reconnaître que l'on a une copie rendue par Nintendo et AlphaDream à nouveau bien étudiée et accessible à un large public. L'aspect un peu plus déroutant réside dans la gestion tactique des combats de l'épopée de Bowser Jr, qui tranche avec le reste du jeu.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser + L'épopée de Bowser Jr (3DS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×